Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Lun 20 Aoû 2012, 23:24

Le matin se levait sur la ville de Magnolia, le soleil teintant le ciel bleu sans nuages de milles nuances dorées. La journée s’annonçait pour être très belle, mais quel jour ne l’était pas à Magnolia? Avec ses fleurs, ses places publiques, ses petits magasins et ses marchés toujours remplis, il était très difficile d’enlever à la petite ville sa beauté qui la différenciait des autres villes de Fiore. Fuyu ouvrit les yeux dans son lit de l’aile masculine de la guilde alors que l’astre commençait à emplir la chambre de sa lumière bienvenue. Il resta ainsi quelques instants, savourant son lit encore quelques instants, avant de finalement se lever. Il se changea lentement et mit ses vêtements, encore un peu bouffi par le sommeil. Lorsqu’il quitta sa chambre pour descendre prendre un petit-déjeuner, il ne prit même pas la peine de se peigner, il savait d’avance que c’était peine perdue. Ses cheveux avaient la fâcheuse habitude de rester en couettes peu importe les efforts qu’il pouvait faire pour les placer normalement. Au final, il avait fini par se dire que ça lui donnerait un style.

Il s’installa à une table de l’immense taverne qui constituait la salle principale du bâtiment. Il avala avec appétit son omelette et son jus d’orange qu’il était allé chercher, en saluant au passage le cuisinier. Cela ne faisait pas beaucoup de temps qu’il s’était installé dans la guilde de Magnolia, mais il commençait peu à peu à se faire reconnaître. On le saluait parfois dans la ville quand il marchait pour se rendre à un endroit x, on l’appelait même par son nom! Parfois, certes, mais il sentait qu’il commençait de plus en plus à appartenir à cette ville. Ses recherches l’avaient amenés jusqu’à Fiore, où il avait décidé de rejoindre la guilde Deus Arcana. C’était pour lui un arrêt dans son parcours, car il avait l’intime conviction qu’il trouverait quelque chose sur son père s’il restait là encore quelques instants à Fiore. Et puis, le maître de la guilde lui avait dit qu’il l’aiderait peut-être dans sa recherche. Il était intrigué par la disparition subite des dragons, qu’il lui avait dit lors de leur première rencontre. Même si lui-même l’avait peut-être oublié, c’était ce qui avait convaincu Fuyu de s’arrêter temporairement dans son voyage international.

Et aussi parce que cela faisait dix ans qu’il cherchait sans succès, et qu’il voulait aussi profiter de la vie. Mais ne vous méprenez pas, Fimbulvetr reste toujours la personne la plus chère aux yeux du Dragon Slayer, mais celui-ci lui avait dit un jour de toujours se chérir autant qu’on chérissait les autres. Alors il se dit qu’il était temps de se chérir lui-même et de prendre un peu de temps pour lui, car même s’il a été élevé par un dragon, il reste tout de même un adolescent comme les autres, avec les mêmes rêves, aspirations… et les mêmes besoins. Et comme il avait passé plus de la moitié de son vécu à la recherche de quelqu’un d’autre, il s’était dit qu’il pouvait bien vivre pour lui-même pendant quelques années. Et il avait la vie devant lui pour le retrouver après tout!

Il termina son termina son déjeuner et salua les autres membres de la guilde avec qui il commençait à se familiariser. Il leur souhaita une bonne journée et se dirigea vers le comptoir pour aller reporter sa vaisselle. Il remercia le cuisiner pour la nourriture, on lui avait toujours dit d’être reconnaissant envers ceux qui nous permettaient de vivre, et se dirigea vers la sortie. Avec la journée qu’il annonçait, qui voudrait bien resté à l’intérieur? Il ouvrit la porte et… rentra de plein fouet avec quelque chose qui le projeta au sol sous l’impact. Depuis quand y a-t-il un mur derrière la porte? Ce fut la première chose à laquelle il pensa, puis il leva les yeux afin de voir ce qui l’avait fait tomber. C’est à cet instant qu’il réalisa que ce n’était pas quelque chose qui l’avait fait tomber, mais bien quelqu’un! Ils s’étaient rentrés l’un dans l’autre alors que l’un sortait et l’autre entrait. Et de toutes les personnes qu’il pouvait rencontrés, il a fallu qu’il tombe sur nul autre que Søren Dokkalfar, le maître de guilde lui-même! D’à peine quelques années son aîné, il avait cependant un petit quelque chose dans sa façon de le regarder qui lui faisait penser à… à son père. Pas son vrai, remarque, celui-là il ne le connaît même pas, mais bien son père adoptif. Il ne savait pas comment l’expliquer, mais il y avait dans son regard une profondeur qu’il n’avait que dans les yeux du dragon de la glace. Fuyu se confondit aussitôt en excuse, encore intimidé par le personnage depuis son entrée dans la guilde.


-D…Dokkalfar-sama! Excusez-moi, je ne vous avais pas vu!


Ce dernier lui jetait un regard froid, ce qui lui fit encore plus regretter sa gaffe. Il n’avait pas regardé devant lui, perdu dans ses pensées, et n’avait pas vu le maître arriver. Il aurait pourtant dû le voir et s’écarter de son chemin, son œil remarquait habituellement tous les détails autour de lui. C’était celui qui dirigeait la guilde, malgré son âge relativement jeune, il devait donc avoir beaucoup de choses importantes à faire, il n’avait pas le temps de se faire déranger par quelqu’un qui lui fonce dessus. Il s’était excusé, c’était tout ce qu’il pouvait faire, car il avait l’impression que s’il en rajoutait trop, cela ne ferait qu’empirer sa situation.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Mar 21 Aoû 2012, 15:07

Søren, devenu depuis quelques temps un grand casanier devant l'éternel, était néanmoins sorti de son antre pour aller faire un tour en ville à la recherche de certains membres de sa guilde que l'on soupçonnait de traîner un peu trop souvent dans les casinos en entassant les dettes. Évidemment, les membres de Deus Arcana étaient libres de leurs mouvements, mais le Maître se réservait le droit de jeter un oeil aux membres de ce qu'il appelait discrètement sa famille, pour être certains que tout allait bien. Or, dans ce cas précis, les deux idiots semblaient amasser les ennuis jusqu'au cou, allant jusqu'à avoir des ennuis avec la guilde qui possédait le Casino. Et justement, pendant qu'il s'approchait du seuil de la porte, les deux mages en questions vinrent traverser les portes pour s'écraser lamentablement aux pieds de leur Maître de Guilde. Tout penauds qu'ils étaient, ils avaient également honte de s'afficher ainsi et baissaient le regard malgré les pas lourds des trois brutes épaisses qui les suivaient de près.

« Désolé, chef... on vous a couvert de honte... », s'exclama l'un des membres de Deus Arcana. Derrière, l'une des armoires à glace se prononça d'une voix tonitruante, alors qu'il venait de marcher sur l'un des hommes à terre pour coller son nez contre celui de Søren en se penchant. La différence de taille était notable.

« Alors comme ça, ce sont tes membres...? Il faut que nous donnions une leçon au Maître, aussi, pour que nous puissions revoir notre pognon...? »

Les deux autres brutes reconnurent Søren, mais cela ne semblait pas être le cas de celui qui lui faisait face.

« Si c'est de l'argent qu'ils vous doivent, il y a certainement une façon possible pour eux de vous rembourser autrement. En vous rendant service, par exemple, ou en travaillant gratuitement pour le casino pendant un certain temps. »

Le colosse se mit à rougir de fureur, et en posant sa main droite sur l'épaule de Søren, il lui hurla à la figure, les veines de ses tempes battantes :

« Ecoute, ducon, je veux du FRIC !! Ou sinon je te démonte la gueule... pigé ? »

« Visiblement, tu n'es pas du coin. Je m'adresserai à ton chef, je suis certain qu'il m'écoutera. mais juste avant... »

Doucement, Søren posa la main sur celle - énorme en comparaison - de son interlocuteur. Un léger sourire adverse flotta au coin des lèvres de la brute, intrigué par autant d'audace, mais une vive douleur vint lui déchirer l'avant-bras une fraction de seconde plus tard, lorsque Søren opéra un simple mouvement de poignet pour lui retourner le bras. Hurlant de douleur, l'adversaire usa de son énorme poing restant pour l'envoyer vers le visage du maître de Deus Arcana... qui esquiva d'un geste précis. Celui-ci enchaîna en plaquant la paume de son autre main sur le front qui lui faisait face, avant de lui envoyer une violente décharge électrique, le foudroyant sur place de part en part. Fumant de partout, le colosse s'effondra inerte.

« Ca, c'est pour avoir piétiné l'un des membres de ma famille. Je paie toujours mes dettes. TOUTES mes dettes. Tâche de t'en souvenir. »

Puis, silencieusement, il pénétra dans l'enceinte du casino avant d'en ressortir quelques minutes plus tard, deux papiers à la main. Il tendit ceux-ci à ses deux membres de guildes, leur expliquant la nature des contrats qu'ils signeraient, afin de rembourser leurs dettes en travaillant gratuitement, mais également en certifiant sur l'honneur de la guilde qu'ils arrêteraient le jeu pour une durée minimum de deux ans. Puis, sans attendre de geste de reconnaissance, Søren repartit. Sans réellement le montrer, il était content d'avoir sortit ses deux enfants spirituels de là. Mais étant relativement mal à l'aise avec les sentiments d'autrui, il préférait ne pas s’appesantir là-dessus. Il retourna alors à la guilde, curieux de connaître l'état de la taverne en son absence. Au moment où il traversa le seuil, un éclair blanc comme l'hiver le percuta de plein fouet, l'expédiant en arrière pour retomber sur son fondement. Au moment de se relever, il croisa le regard de celui qui avait rejoint sa guilde récemment : Fuyu Fimbulvinter, qui était visiblement gêné par la situation.

« D… Dokkalfar-sama ! Excusez-moi, je ne vous avais pas vu ! »

Søren, sans s'en rendre compte, arborait toujours ce visage aussi expressif qu'un placard à chaussettes, ce qui avait le don de mettre mal à l'aise ceux qui ne le connaissaient pas encore très bien. Au même moment, une sorte de gros bonhomme trapu - un membre de la guilde - saisit amicalement Fuyu par le cou en l'entourant avec son énorme bras velu, et venant de finir sa bière, adressa un conseil à celui-ci :

« Haha, l'appelle pas comme ça, mon gars ! Nous, on l'appelle Bapy, mais d'autres le surnomment encore différemment. Bapy, c'est un mix' entre Baby et Papy, vu qu'il fait pas vraiment son âge ! Haha ! »

Toujours avec le même visage, une veine battait désormais à la tempe de Søren, qui envoya une décharge électrique au gros bonhomme, l'envoyant balader à l'autre bout de la pièce. Il s'avança, dépassant Fuyu, et fit face à la foule, hilare de voir leur ami se faire rosser comme à son habitude après un coup de trop.

« Prenez-en de la graine, bande de jeunes cons !! Dokkalfar-sama, c'est comme ça que m'appelleraient de vrais membres de guildes, respectueux de leurs aînés ! »

De légers sourires amicaux remplacèrent les rires gras, les mages comprenant que la remontrance était plus de l'ordre de la brimade. Le Maître, en effet, se contrefichait de savoir comment on l'appelait. Il avait accueilli le moindre de ces membres qui lui faisaient face, et il les considérait comme sa famille. Le lien très particulier qui unissait les membres de Deus Arcana était relativement fort, mais pouvait être mal compris pour qui n'appartenait pas à cette fratrie. Søren se retourna vers Fuyu, d'une voix étonnamment amicale :

« Je ne sais pas si j'ai eu l'occasion de te souhaiter la bienvenue, mais dans le doute, c'est le bon moment pour ça. Appelle-moi comme tu veux, même si j'aime beaucoup le Dokkalfar-Sama... »

« Baaaapyyyyyyy !!!! »

Søren se retourna, et l'expression froide de son visage se brisa, pour exploser de colère :

« Qui a dit ça ?? Bande de trous du cul !! Malpolis !! »

Et voilà, une scène comme on en voit tous les jours à la guilde de Deus Arcana...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Ven 31 Aoû 2012, 15:53

À peine ses fesses venaient-elles de faire un tête-à-tête privé avec le sol qu’on le soulevait du sol et on le remettait sur ses pieds. Ne comprenant pas ce qu’il se passait, il tourna la tête et remarqua immédiatement le colosse qui lui avait empoigné par le cou et qui l’avait redressé sur ses pieds. Quand je dis cou, je veux dire par le col de son vêtement, pas par le cou littéralement. Bref, le géant aux bras plus que velu l’entoura d’un de ses bras, ce qui était facilement suffisant. Après tout, le mage était une vraie montagne alors que Fuyu n’était qu’un flocon de neige. Fuyu leva les yeux afin de remercier son frère, il avait encore un peu de difficulté avec le concept de frère et de sœur, mais celui-ci commença à lui explique que tout le monde l’appelait Bapy à la guilde, mélange ingénieux entre Baby et Papy, car il ne faisait pas son âge. La réaction de Soren ne se fit pas attendre. Aussi rapidement que le balourd était apparu, on le vit s’envoler vers l’intérieur de la maison de Guilde. Fuyu, qui avait été témoin de la scène, avait pu voir la décharge électrique qui était sorti du maître de guilde et qui avait fait valser d’un bout à l’autre. Déjà les rires se faisaient entendre alors que Soren le dépassait et entrait à l’intérieur pour aller s’adresser à ses membres. Le Dragon Slayer tourna les talons et rentra d’où il était sorti il y avait à peine quelques secondes, suivant Soren.

Lorsqu’il arriva à la taverne, où la foule était massée sur les chaises, Soren était déjà en train de leur crier après. Il disait que cela devrait leur servie de leçon et l’entendre dire que les vrais membres de guilde devrait l’appeler comme il l’avait fait, il se sentit rougir légèrement, mais les regards étaient plus rivés sur le chef de guilde que sur le petit nouveau. Mais déjà la scène était finie et les mages recommençaient à sourire. C’est à cet instant qu’il comprit que le jeune maître de guilde n’était pas vraiment sérieux. Ce qu’il avait donc entendu était vrai. Partout où il s’était arrêté avant de finalement parvenir à Magnolia, on lui racontait que Deus Arcana était une guilde pas vraiment comme les autres. Une fois la simili engueulade terminée, Soren se retourna rapidement vers Fuyu et lui souhaita la bienvenue, s’excusant s’il ne l’avait pas fait plus tôt. Il ajouta aussi que le nom par lequel on l’appelait ne le dérangeait pas, mais qu’il aimait comment il l’avait appelé. Il allait continuer, mais un Bapy fusa de quelque part dans la grande salle, ce qui fit rager Soren. En colère, ou peut-être pas au final on est jamais vraiment certain, il demanda quel enfoiré venait de dire ça. Il ne faisait aucun doute pour Fuyu que l’auteur du crime était celui qui était assis au milieu de la table dans le fond à droite. Ses sens étant plus aiguisé, il avait pu entendre d’où venait le son en même temps de voir le mage bouger les lèvres. Fuyu s’avança vers Soren.



- Si cela ne vous dérange pas, je continuerai de vous appeler ainsi. Avec le temps, on finit par prendre l’habitude… Et si cela peut vous aider, celui qui a dit ça est celui qui est assis dans le fond à droite. C’est celui avec la grosse tignasse brune et le chapeau pointu.


Aussitôt dit, aussitôt fait. Une décharge nouvelle décharge électrique fusa vers le coupable, qui alla rejoindre son compagnon à l’autre bout de la pièce. Les rires ressortirent, de même que les sourires. Décidément, cette guilde était vraiment une guilde mouvementée et pleine d’énergie. Plus il y pensait, plus Fuyu se disait que c’était ce qu’il avait besoin. Il avait besoin de se changer les idées, et quel meilleur endroit qu’une guilde où il y a toujours une baston qui se dessine et où la fête est une routine quotidienne. Le calme était de nouveau revenu dans la taverne de Deus Arcana. Le nouveau membre de la guilde profita de l’accalmie qui semblait régner dans la salle avant qu’elle ne s’en aille de nouveau afin de demander à son chef de guilde la signification de son surnom.


- Pourquoi tout le monde vous appelle Bapy? Si cela ne vous dérange pas, évidemment, Dokkalfar-sama. Je veux dire, il semblait dire que vous ne faisiez pas votre âge. Vous devez bien être dans la vingtaine, n’est-ce pas?


Il avait dit que Dokkalfar-sama ne faisait pas son âge, mais il ne pouvait pas vraiment être plus vieux que cela, si? Après tout, il avait l’air si jeune… Et pourtant, il était bien placé pour savoir qu’il ne fallait pas juste se fier aux apparences, un bon exemple étant lui-même. Car le jeune mage avait l’air d’être encore un adolescent de 15 ans, alors qu’en fait il allait bientôt atteindre la majorité. Alors peut-être que le jeune homme était dans la trentaine, mais Fuyu ne lui donnait pas plus. Car la quarantaine paraissait un peu exagéré, il avait l’air trop jeune pour être un adulte qui est presque rendu au demi-siècle. Depuis que son frère lui avait dit cela, cela n’avait pas cessé de le titiller. Il voulait vraiment savoir, en savoir un peu plus sur ce mage dont il ignorait pratiquement tout sauf le nom. Et puis, il voulait commencer à en apprendre plus sur ceux avec qui il allait partager sa vie pendant les prochains mois, peut-être les prochaines années qui sait…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Ven 31 Aoû 2012, 18:01

« Pourquoi tout le monde vous appelle Bapy? Si cela ne vous dérange pas, évidemment, Dokkalfar-sama. Je veux dire, il semblait dire que vous ne faisiez pas votre âge. Vous devez bien être dans la vingtaine, n’est-ce pas? »


Il est vrai, le jeune Dragon Slayer était seulement arrivé depuis quelques jours, et on lui demandait déjà de tout savoir sans que quelqu'un ne lui avait expliqué avant... D'un geste de la main, Søren l'invita à s'asseoir non-loin de là, près d'une cheminée, où se situaient deux fauteuils vides mais visiblement bien usés. Il s'agissait de vieux sièges qui avaient dût être d'une beauté rutilante à leur jeune époque, et qui gardaient un certain caractère, à l'image d'un vieux gentleman conservant son aura de charisme malgré le passage des nombreux hivers sur son visage. Le Maître de Guilde s'assit dans l'un d'eux, attendant que Fuyu fasse de même. Puis une mage de la guilde qui semblait connaître ses habitude lui apporta un verre de Magnolian rouge, et que Søren remercia brièvement en opinant du chef. La mage regarda Fuyu comme pour lui demander ce qu'il souhaitait boire, puis le God Slayer commença à esquisser les contours d'une réponse pour le nouvel arrivant d'une voix sobre et calme :

« Ils disent de moi que je suis à la fois jeune et vieux, et sous un certain angle de vue, c'est exact. Mon apparence physique est celle d'un jeune homme de vingt ans, mais mon âge réel dépasse le siècle : j'ai 150 ans. »

Comme s'il avait énoncé quelque chose d'anodin, Søren interrompit sa narration pour boire une gorgée de vin, avant de reprendre tranquillement :

« Je suis humain, mais j'ai du sang Alfar dans mes veines. Alfar est le nom que l'on donne aux Elfes Noirs, des créatures devenues mythes car plus personne ne semble en avoir vu depuis plus de 200 ans... ceux-ci ont la particularité d'être éternellement jeunes, et j'ai hérité de cette particularité... bien que parfois, mon héritage humain semble repousser cet attribut, et il m'arrive alors de changer de forme, pour adopter un physique de personne plus âgée. Je ne contrôle pas ce processus, mais il arrive assez peu fréquemment, alors ce n'est pas réellement un handicap. Ne t'étonne donc pas de me voir plus vieux un de ces jours, c'est tout à fait normal. »

Søren but de nouveau une gorgée de son Magnolian rouge, puis enchaîna :

« Mais assez parlé de moi, je ne suis pas aussi intéressant qu'on veut bien le croire. D'où nous viens-tu, Fuyu de l'Hiver ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Jeu 06 Sep 2012, 01:37

Pour toute réponse à la question du Dragon Slayer, qui commençait à regretter de l’avoir posé, le chef de la guilde l’invita d’un geste de la main à aller s’asseoir près de la cheminée. Sans aucune hésitation, Fuyu le suivit et s’assit sur le siège que Soren lui indiqua, un vieux siège qui lui sembla vaguement familier, comme s’il avait toujours ces fauteuils tout en les voyant pour la première fois. Il s’installa alors qu’un mage venait donner un rafraîchissement, sûrement du vin à en croire son odorat. Le grand mage lui fit un signe de tête pour lui demander ce qu’il allait prendre, celui-ci lui répondit sans attendre. Après tout, il savait déjà ce qu’il allait prendre.


-Un verre de glace, s’il vous plait. Et bien froide si possible.


Eh oui! Que pensez-vous que le Dragon Slayer de la glace prendrait-il d’autre? Rien n’égalerait une bonne dose de glace! Surtout qu’avec le temps qu’il faisait à Magnolia la glace devenait rare. Devant le regard intrigué de Soren, il se contenta de sourire simplement. C’est alors que le maître de Deus Arcana commença à répondre à sa question. En gros, il lui révéla que malgré son apparence de jeune homme dans la vingtaine, il avait en réalité cent cinquante ans. Sous le coup, Fuyu ne comprit pas. Il aurait juré avoir mal entendu. Son doute grandit lorsqu’il le vit prendre une gorgée de vin alors qu’on lui apportait son verre de glace. Il prit allègrement les trois premiers cubes pour les avaler l’un après l’autre. Soren continua alors son explication, lui apprenant l’existence des Elfes Noires, les Alfar, une race éteinte depuis quelques siècles déjà. Ce serait de ses origines elfiques qu’il tiendrait cette apparence jeune. Il le prévint toutefois qu’il lui arrivait d’avoir une apparence plus âgée lorsque son sang humain devenait plus fort. C’était beaucoup a digéré d’un seul coup, mais plus rien ne semblait l’étonné après avoir fait le tour de la Péninsule. Soren but une autre gorgée, alors que le jeune mage savourait toujours ses cubes de glace, et lui demanda d’où il venait. Il se contenta d’hausser les épaules.


-D’un peu partout à la fois à vrai dire, mais originalement, je viens du Nord, des montagnes d’Isenberg. Là-bas, il fait toujours froid, pas comme ici. Ce sont dans les montagnes du Nord que j’ai rencontré celui qui m’apprit tout, le dragon de la glace Fimbulvetr. Mais comme vous le savez sûrement déjà, les dragons disparurent tout à coup il y a de cela sept ans. J’ai alors commencé à voyager à travers le monde à la recherche de mon père qui avait disparu. C’est après sept années de voyage que je suis finalement atterri à Magnolia et que je suis ici afin de trouver des indices sur mon père. Et j’espère aussi me trouver une nouvelle famille afin de m’aider à le trouver.


Il s’arrêta et prit quelques cubes de glace. Dans les grosses lignes, c’était pas mal à cela que ressemblait sa vie jusqu’à présent. Pas qu’il ne voulait pas rentrer dans les détails, c’était juste qu’il ne jugeait pas nécessaire de parler de tous les détails de ses sept ans de voyage. De toute façon, il avait amplement le temps de parler de cela une autre fois si cela l’intéressait. Fuyu en profita pour lui poser une autre question à laquelle il venait de penser.


-Dokkalfar-sama, est-ce que je peux vous poser une question? À travers votre siècle et demie d’existence, est-ce que vous n’auriez pas rencontré Fimbulvetr quelque part? Est-ce que vous le connaissiez?


Tant qu’à avoir une conversation privé avec le maître de guilde, autant lui demander des indices sur la disparition de son père. Pas qu’il va tout de suite se précipiter à cet endroit, mais seulement pour savoir s’il n’avait pas été le seul au fond à connaître son père, comme s’il n’avait jamais existé qu’à ses yeux. Il aurait au moins une idée d’où continuer ses recherches lorsqu’il les continueraient.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Jeu 06 Sep 2012, 09:00

Søren écoutait attentivement l'histoire du Dragon Slayer de la glace, buvant à petites gorgées et à intervalles réguliers son Magnolian rouge. Son histoire était - hélas - celle qui frappait beaucoup de mages du même type partout dans le monde. L'espace d'une seconde, il se perdit dans ses propres pensées, puis écouta la question de Fuyu :


« Dokkalfar-sama, est-ce que je peux vous poser une question? À travers votre siècle et demie d’existence, est-ce que vous n’auriez pas rencontré Fimbulvetr quelque part? Est-ce que vous le connaissiez ? »


Søren soupira, non pas de lassitude ni d'ennui, mais parce qu'il était profndément désolé de la réponse qu'il devrait donner :

« Hélas, de toute ma vie, je n'ai croisé qu'un seul dragon... et je ne te conseille pas de courir après celui-là, il est très loin du schéma paternel que tu me décris... Je pense que le lot des Dragon Slayer est de perdre son parent pour une raison que je ne comprends toujours pas. Moi-même, étant God Slayer, je recherche mon père adoptif depuis tout ce temps, sans résultat. Après, nous concernant, c'est différent, la magie perdue des God Slayers peut être apprise autrement que par un Dieu, donc ce n'est pas vraiment comparable à vous, les Dragon Slayers... vous êtes tous sans exception confrontés à cet abandon depuis l'an 777. J'ai effectué des recherches, par curiosité, car ils ont disparu d'un coup, sans prévenir, un peu à la manière du peuple Alfar il y a plus de deux siècles... Ce dont je suis certain, c'est que si tu cherches des pistes, Deus Arcana est à ta disposition pour t'y aider. Même si nous formons une famille, nous ne pouvons remplacer complètement les parents que certains d'entre nous ont perdu, parfois définitivement. Nous tâchons de rester forts, et de combler cet espace vide dans nos coeurs, sans pour autant prétendre à remplacer les personnes disparues. »

Søren finit son verre, et le posa délicatement sur la petite table qui trônait juste à côté de son siège. Il soupira de nouveau, nostalgique d'une ère semblant être révolue, puis regarda de nouveau Fuyu :

« De nouveau, bienvenue à Deus Arcana. J'espère que tu y trouveras ta place, et que nous pourrons t'aider à retrouver Fimbulvetr. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Ven 07 Sep 2012, 01:09

Plein d’espoir, l’adolescent avait demandé au doyen s’il n’avait pas vu son père adoptif quelque part. Après tout, s’il avait vécu aussi longtemps qu’un demi-siècle, les chances qu’il ait vu le dragon de la glace quelque part étaient beaucoup plus grandes que celles d’un jeune garçon d’à peine dix-sept ans. S’il ne l’avait pas vu, peut-être pourrait-il au moins lui donner une piste à suivre. Malheureusement, le maître de la guilde ne lui fut d’aucun secours, se désolant du fait qu’il n’ait jamais vu ledit dragon, expliquant que le seul dragon qu’il avait rencontré était de ceux qu’il valait mieux éviter. Il avança la théorie qu’il y avait peut-être une raison à cette disparition, chose que Fuyu n’avait jamais vraiment envisagée. Il avait tellement été préoccupé ces dernières années à chercher son père qu’il ne s’était jamais vraiment penché sur les raisons de cette disparition. Pour lui, cela avait toujours été qu’il avait décidé de partir. Jamais cela ne lui avait-il effleuré l’esprit qu’un motif ultérieur était à l’origine du grand dérangement qui avait mené à l’éclosion des Dragon Slayers.

Soren, dans son monologue que Fuyu suivait avidement, lui apprit qu’il était lui-même un Slayer, mais un God Slayer. Ces mages qui ont reçu la magie des Dieux peuvent apprendre celle-ci à partir d’autres gens, pas seulement à partir des Dieux, ce qui fait la grande différence entre les deux mages qui parlaient pourtant si amiablement. Pendant que le Grand Hiver gobait un nouveau cube de glace, faisant craquer le cube sous ses dents qui étaient devenus depuis le temps habitué à ce régime des plus étranges, son supérieur lui avoua qu’il avait lui-même fait des recherches sur cette disparition, qui lui faisait rappeler la disparition de ses ancêtres Alfar il y a deux siècles. Il termina en lui rappelant qu’ils étaient maintenant tous une famille et qu’ils étaient là pour l’aider, car même s’ils étaient maintenant une famille ceux-ci ne se berçaient pas d’illusion quant à remplacer les proches perdus. Fuyu remercia le chef de guilde.



- Merci, Dokkalfar-sama. J’espère pouvoir en retour vous aider à trouver votre père à vous aussi.


Le God Slayer soupira de nouveau, comme lorsqu’il s’était apprêté à lui répondre, mais cette fois-ci il se contenta de lui souhaiter de nouveau bienvenue, en lui souhaitant trouver une place parmi la guilde. Le jeune mage hocha la tête en guise de remerciement, ne voulant pas se répéter en remerciement. Plus il y pensait, plus il trouvait que Dokkalfar-sama et lui avait des points en communs : tous les deux avaient perdus leur père, il ignorait cependant à quel âge le jeune mage, ou plutôt le vieux mage, avait perdu le sien, et tous les deux étaient des Slayer, même s’il avait une très bonne idée de qui était le plus fort. S’il était maître de guilde, il devait être rang S ou même plus si cela existait. Soudain, après quelques moments de silence, les deux mages préoccupés par leurs propres pensées et leur verre, Fuyu embarqua avec une autre question. Cela faisait si peu de temps qu’il était arrivé à Magnolia, il y avait tant de chose qu’il voulait savoir.


-Dites-moi, Dokkalfar-sama, pourquoi avez-vous appelé votre guilde Deus Arcana? Est-ce vous qui l’avez créé ou vous n’avez que reprit le flambeau? Je suis curieux, veuillez me pardonner mes nombreuses questions.


D’un naturel curieux, Fuyu avait toujours voulu tout savoir, même quand Fimbulvetr commençait à l’enseigner. Il n’arrêtait pas avec les questions, ne laissant pas le temps au dragon de le lui apprendre. Ce n’est donc pas étonnant que le Dragon Slayer veuille plus en savoir si la guilde qui deviendrait sa nouvelle famille, il en avait aucun doute.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Ven 07 Sep 2012, 10:41


« Dites-moi, Dokkalfar-sama, pourquoi avez-vous appelé votre guilde Deus Arcana? Est-ce vous qui l’avez créé ou vous n’avez que reprit le flambeau? Je suis curieux, veuillez me pardonner mes nombreuses questions. »


Sortant de ses pensées, Søren gloussa, preuve que la discussion lui plaisait, car il était pourtant dur de lui arracher un sourire en temps normal. Il se râcla la gorge, puis entreprit de raconter - dans les grandes lignes - l'histoire de sa guilde :

« Deus Arcana, deux mots pour signifier les deux choses à l'origine de la création de la Guilde. « Deus » est un mot de langue ancienne qui signifie « Dieu », c'est une façon d'honorer mon père adoptif, sans qui je n'aurais pas pu fonder cet endroit s'il ne m'avait pas enseigné ce pouvoir. « Arcana », par contre, est en rapport avec l'Arcane, l'artefact de notre guilde, et qui demeure un mystère pour chacun de nous. Je vais te le montrer, viens. »

Søren se releva, et mena Fuyu jusqu'à la pièce à côté de la taverne, une bibliothèque. Basculant l'un des ouvrages de l'étagère, il actionna un mécanisme qui ouvrit une porte cachée donnant sur un ascenseur.

« C'est un accès changeant, à savoir que le livre d'activation n'est jamais le même, et je suis le seul à connaître à chaque fois quel livre est le bon. Cependant, j'ai montré au moins une fois l'Arcane à chacun des membres de cette guilde, car c'est un élément important pour nous. »

L'ascenseur se referma sur eux, et le voyage dura quelques secondes, avant que les deux mages puissent arriver au lieu désiré. La porte s'ouvrit sur un vieille salle peu éclairée et aux murs ornés par de vieilles et robustes étagères débordant de vieux grimoires... Le Maître de Guilde avança jusqu'à une vitrine sur pieds qui trônait au beau milieu de la pièce. A l'intérieur gisait une relique d'un noir laqué, aux reflets semblant absorber la lumière. L'objet était plutôt singulier, car il était constitué de trois gros triangles et de trois plus petits, chacun positionné pour former une figure géométrique. Mais le plus surprenant, c'était que ces six éléments tenaient ensemble... sans se toucher ! Il ne flottaient pas pour autant, et il semblait plutôt que les pièces étaient maintenues par des liens invisibles. Søren présenta l'objet à Fuyu :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Voici l'Arcane. Il s'agit de la relique de notre guilde, autour de laquelle celle-ci s'est construite. A l'origine, cet artefact m'a été confié par mon père adoptif, qui ne réussissait pas lui-même à en percer les mystères. Personne ne sait quelle est son utilité, son origine, ni son âge. Il paraît que les Dieux eux-mêmes, censés tout savoir, ne savent rien à son sujet. Depuis des décennies, je travaille à ce sujet, car mon père en avait l'intime conviction : cet objet est important. Au cours de mes nombreux voyages, j'ai rencontré des gens qui m'ont aidé à chercher des pistes, et qui sont restés finalement à mes côtés. Ces personnes ont formé le premier noyau dur de ce qui allait devenir Deus Arcana. Ainsi s'est créée la guilde. »

Søren fit le tour de la vitrine, et en souleva la cloche de verre qui réagit au contact de ses mains en exhalant une douce lueur. Ladite cloche resta en suspension dans les airs, et le Maître de Guilde put effleurer doucement la surface polie de l'artefact. Puis il reprit :

« Pour répondre à ta question de toute à l'heure, je suis donc le premier et unique Maître de cette Guilde. C'est d'ailleurs... une étrange sensation, que de voir passer les membres, les voir grandir pour finalement mourir devant mes yeux de manière inéluctable. Singulier paradoxe que celui-ci : les mortels envient l'immortalité, alors que les immortels envient les mortels. Je n'ai pas spécialement envie de mourir non plus, mais j'ai l'impression que les mortels profitent plus de leurs instants sur ce monde, et s'évitent bien des peines. Mais bon, je m'égare encore... Voici donc la fameuse Arcane, tu peux t'en approcher de plus près, si tu le désires. Elle n'est pas dangereuse... du moins pour l'instant. Dur d'appréhender un objet dont on ne sait strictement rien. Bien qu'un jour, un vieil homme m'apprit qu'il existait d'autres objets du même genre, mais impossible d'en savoir plus à ce sujet. L'Arcane demeure le seul objet de ce type que j'ai pu croiser de toute ma vie... Et il est le moteur de notre guilde. La majorité des membres ne portent guère d'attention à cet objet, mais ils ouvrent tout de même l'oeil lors de leur mission... bien que pour le moment, nous restons bredouilles à ce sujet. »

Søren interrompit sa tirade pour laisser Fuyu donner libre court à ses impressions.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   Mar 11 Sep 2012, 20:56

Fuyu ne savait pas à trop quoi s’attendre, car malgré son air un peu froid, Soren semblait intéressé par la conversation. Il n’avait à vrai dire toujours pas compris le maître de guilde. Son attitude et son expression étaient différentes, mais travaillaient en même temps. C’est seulement lorsqu’il vit sûrement un des rares sourires du mage qu’il comprit réellement le chef. Il échappa même un gloussement, ce qui devait être encore plus rare. Se connaissant, il savait sûrement qu’il avait un peu rougi. Il chassa la rougeur rapidement en jouant sur la chaleur de son corps, pour rafraîchir son visage. On pouvait faire ce genre de truc quand on a été élevé dans une montagne enneigée à l’année longue.

Il entendit alors Soren se racler la gorge pour ensuite répondre au Dragon Slayer que le premier des deux mots de leur guilde provenait du mot Dieu, qui dans une langue ancienne se traduisait en Deus. C’était en l’honneur de son père, qui avait été un dieu. Le deuxième provenait du mot Arcane qui dans la même langue ancienne devenait Arcana. L’arcane était un object sacré de la guilde. Puis, sans même que le jeune mage ait le temps de le demander, Dokkalfar-sama l’invita à le suivre pour aller voir ledit Arcane.



-Wow! Je peux vraiment!? J’en suis honoré.


Le fils du Dragon était vraiment emballé de voir l’Arcane, de voir à quoi elle ressemblait. Se levant, Soren l’invita à se lever et à le suivre vers une petite bibliothèque, dans une salle juste à côté de la taverne. Là, le chasseur de dieu tira sur un livre, ce qui fit apparaître un ascenseur caché. Il s’empressa de lui parler des mesures de sécurité autour de l’Arcane. Était-ce simplement à titre informatif ou à titre d’avertissement, il préféra ne pas savoir la réponse et se contenta de le suivre dans la petite cabine, qui s’enfonça pendant quelques secondes à peine avant de se retrouver sur devant une autre bibliothèque, mais beaucoup plus vieille. Des vieux grimoires aux grosses reliures en cuirs sur de grosses et grandes étagères. Mais ce qui attirait le plus l’attention était ce qui trônait au centre de la salle. Dans une vitrine sur pied, se trouvait un des objets les plus étranges qu’il ait jamais vu. Entièrement noir, dans ses moindres parcelles, on aurait même dit que l’objet absorbait la lumière, mais cela ne devait être qu’un jeu de lumière. La forme autant que la couleur était singulière sur cet objet, formé de six triangles, trois gros et trois petits, qui semblaient figés dans l’air pour faire les coins d’un triangle pointant vers le haut et d’un autre pointant vers le bas.

Il s’agissait donc de l’Arcane, un objet qui lui avait été initialement confié par son père, alors que ce dernier tentait lui aussi de percer ses mystères. Même les Dieux n’étaient pas parvenus à percer les mystères derrières l’Arcane, alors le mage s’était donné comme but de percer ses mystères, mais n’a pas été capable jusqu’à date. Des mages qui avaient décidés de le suivre dans ses recherches il en était resté quelques-uns, qui devinrent jadis le noyau de la guilde. Le maître de la guilde souleva la cloche de vitre qui couvrait l’Arcane, qui resta en suspension. Il s’approcha de l’objet et effleura la surface noire, qui semblait si lisse.

Sans le regarder, toujours les deux en observant l’Arcane, le mage de foudre lui raconta comment il était le premier chef de la guilde, l’ayant lui-même fondé. Il lui raconta comment il voyait les gens passer et mourir alors que lui restait éternellement jeune, héritage de ses ancêtres elfiques. Il partagea aussi avec le Dragon Slayer le paradoxe des immortels. Alors que ceux-ci cherchaient désespérément la mortalité, les mortels cherhchent de leur côté l’immortalité, comme un grand cercle qui ne s’arrête jamais. Il reprit alors le droit chemin, s’excusant de s’être égaré, lui confiant qu’il pouvait venir à son tour toucher l’Arcane, qui n’avait jamais été à ce jour dangereux. Fuyu s’approcha à son tour de l’objet sacré et glissa sa main sous la cloche de vitre pour aller glisser ses doigts sur la surface de l’objet. Elle était effectivement très lisse, un ouvrage tellement bien poli qu’il ne peut être que fait par une main, mais la main de qui?



-Si bien polie, une couleur si intense, cela ne peut pas être d’origine naturel. Mais dans ce cas, qui aurait bien put créer un objet que même les Dieux n’arrivent pas à comprendre? Ah, désolé Dokkalfar-sama, je pensais à voix haute, c’est quand même intriguant, non? Les créateurs de l’Arcane…


Il laissa ses paroles en suspens, ne voulant pas rajouter aux questions qu’il se posait déjà, si elle n’en faisait pas déjà partie. Il glissa de nouveau la main sous la cloche, cette fois-ci pour l’enlever.


-Je vous remercie de m’avoir montré l’Arcane, Dokkalfar-sama. J’en ai beaucoup appris, et je tâcherai de garder l’œil ouvert pour quoi que ce soit!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre qui commence mal! [PV Soren]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez-vous d'un soir [Pv Soren] [TERMINE]
» Barthélemy Soren
» L'àge de déraison [PV Soren & Lomah] [TERMINE]
» Tu l'as sur ton Ipod ?
» Is it you ? [Soren Mülher]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Magnolia-
Sauter vers: