Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une drôle de paire [PV Akemi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Une drôle de paire [PV Akemi]   Lun 20 Aoû 2012, 23:34

Ma quête me mena donc à la ville D’Onibus, réputé pour ses arts du spectacle. Personnellement, ce n’était pas vraiment mon genre, mais les voir jongler et fanfaronner dans le quartier des spectacles n’était pas désagréable. Ça rajoutait un peu de vie à la ville qui mis à part ça est relativement monotone. Il y avait la gare, qui occupait une fonction quasi vitale pour la petite ville. Elle trônait en plein centre de la ville avec sa carrure impressionnante. Pas surprenant qu’on l’appelle la « Cité Phare ». Je me promenai donc dans la ville, sans aucune destination en particulier. Ne faisant qu’un arrêt par la ville pour me ravitailler, j’en profiterais pour y passer la nuit aussi. Mais pour l’instant, le Soleil brillait très haut dans le ciel, réchauffant les habitants d’Onibus. Les rues étaient bondées de par le beau temps, ce qui rendait la circulation ardue. Les rues n’était pas particulièrement petite, croyez-moi j’ai déjà vu pire. Mais la quantité de gens qu’il y avait cette journée-là était impressionnante.

Je réussi tout de même à me frayer un chemin pour témoigner des différents numéros de Cirques qui prenait place sur les plusieurs places publiques prévues à cet effet. Sur l’une d’elle, j’y vis un cracheur de feu, un jongleur puis un clown. Le cracheur aurait facilement être mépris pour un mage, tellement il était habile avec l’élément. Je poursuivi mon chemin pour admira un hypnotiseur faire rire la foule avec ses manipulations de l’esprit. Je me demandai si certains d’entre eux étaient des mages. Y avait-il des mages acceptés dans ce genre d’endroit? Y avait-il des mages qui n’utilisaient leurs pouvoirs que pour distraire les gens? Probablement, me dis-je. Ce ne sont pas tous les pouvoirs qui sont offensif. Si ça se trouve, il y a des pouvoirs qui ne servent uniquement qu’à ça. Je continuais mon chemin jusqu’à trouver une agglomération de gens beaucoup plus dans que dans d’autre coin du quartier. M’y dirigeant, je vis qu’une espèce de maître de cérémonie qui parlait à une foule hystérique. Bon, pas hystérique, mais elle semblait définitivement ravie par le spectacle offert. De ce que je pus voir depuis l’écran-lacryma, il s’agissait d’une arène plutôt grande, recouverte de terre sablonneuse et entourer d’une simple clôture de bois. À l’intérieur, il y avait plusieurs équipes de deux personnes attaché ensemble par une corde magique aux chevilles. La corde semblait indestructible à en voir les tentatives en vaines de certaines équipe. Chacun des participants portaient un foulard à l’arrière du pantalon, et l’objectif semblait être de démunir les deux membres d’une équipe de leurs foulards pour les éliminer. Excité par la compétition, je tentai de m’approcher du cercle principal, mais je me fis repousser sans relâche, n’étant pas le seul à vouloir s’approcher.

Je persévérai à me frayer un chemin, tellement que je n’entendis même pas la fin de la joute. Puis soudain, un chemin de fit de lui-même devant moi, la foule se séparant comme Moïse sépara les flots. Dans mon élan, j’entrai dans la faille puis trébucha dans je ne sais quoi pour me retrouver face par terre, dans le sable. Lorsque je me relevai, tous s’exclamèrent de joie pour une raison que j’ignorais. Je remarquai d’abord la foule, qui semblait m’encourager, puis je vis la clôture qui nous séparait. Je me retournai pour voir derrière moi, pour valider mon hypothèse. Eh oui, je me retrouvais dans l’arène, faisant face à des inconnues, qui semblaient par contre être familier avec le jeu. Ils avaient même l’air des vétérans du jeu, qui devait être plus qu’une simple attraction vue de l’arène. Il y avait des tableaux pour placer des paris et toutes sortes d’autres informations. Je cherchai alors des yeux un compagnon, puisqu’il n’y avait probablement aucune chance que je sorte d’içi sans avoir participé. Avec un peu de chance, je tomberais sur quelqu’un avec de l’expérience, qui pourrait nous donner un peu d’espoir. Malheureusement, tous les candidats avaient déjà leurs partenaires. Comptaient-ils me faire participer seul? Ça irait un peu contre les règles du jeu, par contre. Je cherchai donc un peu plus fort et parvint à voir une jeune femme seule elle aussi. Elle avait de long cheveux rouge écarlate, des globuleux yeux jeunes et un sourire collé au visage. Elle avait une relativement petite taille, mais un corps svelte. Comme pour aider au stéréotype de la femme malmenée, elle était recouverte d’effroyable cicatrice. Mais quel âge avait-elle? Seize, dix-sept ans? Qui pouvait affliger de telle souffrance à une gamine? Pris par un élan de compassion, il se dirigea vers la jeune femme et laissa la corde relié leurs deux chevilles.


- T’inquiète pas, on va les avoir!, dis-je à la jeune femme. Au fait t’as déjà jouer à ce jeu?, lui demandai-je. Parce que moi non, même si j’ai compris les règles de bases du jeu. En gros on est lié par les chevilles, et le but est d’arracher les foulards que chacun a d’attacher au pantalon. Tu penses y arriver?

J’espérais sincèrement que oui, sinon on était mal barré. Déjà que je ne suis qu’un débutant dans la discipline, mais si en plus elle aussi était débutante, on allait avoir du mal à survivre. Sans nécessairement la reluquer, je pus voir qu’elle avait une musculature assez développée. Elle n’était pas haltérophile, ça se voyait, mais elle avait eu sois un entraînement, sois une vie assez mouvementé. Puis, nous entendîmes l’annonceur nommé les règles générales de l’événement. En fait elles n’étaient pas difficiles, puisqu’il n’y en avait que deux : premièrement, aucun pouvoirs magiques; deuxièmement, pas le droit de tuer ses compétiteurs. Assez simple, non? Je ne pus toutefois m’empêcher de paniquer lorsque j’entendis un gong, qui devait sans aucun doute annoncer le début des jeux. Je m’adossai à ma partenaire, lui envoyant une brève réplique.

- J’espère que tu es prête, car ils arrivent et j’ai l’impression que nous serrons très vite ciblés.

[HRP: J'espère que ça te va Very Happy SIiya quoi que ce soit, MP moi ^^]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi Suzu
Mage Noir de rang C
Mage Noir de rang C
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 16/08/2012

Surnom : Euuuh °°
Caractère : Sadique e.e

MessageSujet: Re: Une drôle de paire [PV Akemi]   Mer 22 Aoû 2012, 20:28





"Drôle de divertissement !"




Marcher, toujours marcher et encore marcher. M'avait on attribué ce rôle à jamais ? Cela faisait déjà quelques jours que je passais mes journées uniquement à cela ; qu'il s'agisse d'un tour autour de la guilde, de petites patrouilles un peu plus loin, ou alors ce petit ''voyage'' que l'on m'avait imposé. J'avais été engagé, enfin on m'avait confié cette mission sans mon accord, mais passons, par l'un des gars riches et important du secteur de … quelque part plus à l'est en fait, le nom importait peu, pour faire peur à quelqu'un qui avait refusé de payer ses dettes envers cet homme. C'était dommage qu'on m'avait refusé le droit de blesser, quoi ça aurait pu être marrant non ? Un peu de sang, c'est bien plus effrayant que des mauvaises paroles et des avertissements. D'ailleurs j'aimerais bien que l'homme ne puisse payer ses dettes et qu'on m'engage à nouveau pour lui régler son compte, au moins tout le monde pourrait avoir un aperçut de ce qui se passe lorsque l'on manque de respect à l'un de nos parrains. Oui car en fait, cet homme était le propriétaire d'un grand marché, légal en couverture, mais avec quelques zones sombres qui rapportaient bien plus, et une guilde avec un objectif comme le notre ne se monte pas sans argent, alors on avait accepté d'être au service de quelques gars important contre de belles sommes. Après tout, lorsque Valkyrie dirigera Fiore, je ne vois pas bien de quelle manière ils pourraient s’opposer à nous.

En réalité, cette mission m'avait déplu avant même que je sois partie. Quoi, me faire faire quelque chose de si .. de si pittoresque, à moi ? Okay j'étais de loin la plus effrayante de la guilde mais tout de même, il y avait de l'abus là. De plus, c'était vacheeeeeeeeeeeeeeement loin, alors si j'avais pu j'aurais bien foutu ma main dans la gueule de notre cher maitre pour m'avoir imposé cela, mais vous savez, c'est mon frère tout de même, et il connaît la manière de me demander quelque chose, pour que je le fasse sans trop de réticence. Bien que j'eus râlée comme ce n'était pas possible, je l'avais tout de même fait, mais bon il n'avait pas intérêt à me refaire le même coup que la dernière fois celui là …

Bref j'étais donc sur le chemin du retour et je m'avançais vers une ville plutôt illuminé de loin, des pétards volaient dans le ciel, des gens criaient, enfin c'était la fête quoi. Du coup j'avais envie de mettre mon petit grain de sel là dedans, bon peut être pas foutre un bordel pas possible, nos couvertures sont assez difficiles à tenir pour ne pas que le conseil ne connaisse réellement nos visage, mais voir ce qui se tramait là bas m’intéressait. En arrivant au porte de la ville, deux gardes étaient présent à l'entrée, mais ce ne fut pas difficile de les mettre à ma botte, un petit sourire associé à un clin d’œil charmeur, et le tour était joué. Sans même prononcer un mots, les gardes me laissèrent entrer, confus dans leurs gestes. J'avais une de ses envies de rire, qu'ils étaient stupide. M'enfin, de toute manière si cette ville n'avait pas été si grande, ils auraient sûrement eu droit à un tout autre visage de ma part, qu'il profite de celui ci pour l'instant, avant que je ne revienne avec d'autres intentions.

Bon et bien voilà, j'y étais, en plein cœur de cette fête qui me rendait folle plus que je ne l'étais déjà. Toutes ces couleurs et tout, Baah quelle horreur, j'aurais bien mieux fait de ne pas venir en fait. Mais la foule semblait se rassembler autour d'une tout autre activité, qui semblait bien plus intéressante que tout ces pétards fumants. Je traça donc mon chemin à travers la foule, qui s'écartait presque sur mon passage, à vrai dire je ne me gênais pas pour pousser les gens, et l'aura que je dégageais en effrayait certain, les empêchant de me dire quoi que ce soit. Donc, il y avait une arène ? Mais si arène il y a, combat aussi ! Voilà qui semblait tout de suite bien plus intéressant. Cependant je fus vite déçue du style de joute qu'offrait cet espace. Un simple binôme qui devait ... Qui devait arraché, et conservé leurs queues en tissus ? « Ahahahah quel spectacle pittoresque et inutile ! Dans un grand éclat de rire effrayant je me demandais comment une telle chose pouvait attirer autant de monde.

Et puis soudain, j’aperçus un enfant, munis d'une sucette. Miam, j'avais une petite faim en plus. Je quittai donc l’arène des yeux et m'avança discrètement, tel un félin, vers ce petit n'enfant. Je pris une légère impulsion et sauta pour attrap... Et merde. Le gosse avait bougé au dernier moment et du coup j'avais fait un beau vol pour atterrir la face contre terre sur un sol sableux. Derrière moi des éclats de rire commençaient à prendre de l'ampleur, et je me retourna furibonde, les regardant de mon air le plus furieux et leur hurla dessus. Nan mais c'était quoi ça, ce moquer de moi en plus ? Bon c'était vrai que sur le coup, ce que j'avais fait était vraiment, vraiment très idiots. D'ailleurs je fulminait au fond de moi et retenait mon démon de ne pas s'éveiller, non pas devant toutes ces personnes. Mais attendez, j'ai dit sol sableux ? Ne me dites pas que … Hollyyyy sh.. J'étais donc vraiment tombée dans cette arène ? En regardant ma cheville je vis qu'une sorte de menotte magique y était accroché cherchant son autre partie pour se refermée et me lier avec quelqu'un d'autre. Non mais ils ne croyaient tout de même pas que j'allais m’adonner à ce sorte de spectacle, et en compagnie d'un inconnu en plus ?

Et puis j'entendis un « clic », signe que ma menotte avait trouvé un partenaire, oh non, qui avait été assez stupide pour s'approcher de moi ? POURQUOI CET IMBECILE NE M'AVAIT PAS LAISSE SEULE ? J'étais vraiment, vraiment en colère, mais je contenais tout ceci en moi et entendais sans vraiment écouter ce qu'il me disait. D'ailleurs, je me retourna vers lui, le coupant dans ses paroles.

[color:b0ad=#008B8B- Idiot ! Seule j'avais une chance de sortir de là ! Pourquoi donc ? Pourquoi donc es tu venu vers moi ?

bon c'était vrai, j'étais la seule à blâmer dans mon idiotie de tout à l'heure, mais pourquoi le sort s'acharnait il ? Il aurait pu me laisser seule non ? Je tentai désespérément de me calmer, et me mis en marche, entraînant l'autre avec moi au cœur de l’arène. Puis, après avoir caché ce stupide bout de tissu sous mon t'shirt me plaça en position de combat, lançant un appel. Allons, ce n'étais pas digne de quelqu'un comme moi de jouer à touche touche, et puis si l'on m'accusait de triche, on me ferrait sortir alors.

– Que celui qui veux me prendre mon machin vienne et se batte! Je me retournai et souriait de ce sourire sadique qui m'étais propre en le regardant.
– Tu as bien de la chance d'être avec moi, je serrais sortie d'ici en moins d'une minute de cette manière!

Et puis, un peu d'exercice ne me ferrais pas de mal après tout …

[Hrp]j'espère que cela te conviens, sinon, mp !Wink


©️ Eryu/Leony


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une drôle de paire [PV Akemi]   Mar 11 Sep 2012, 20:51

Malgré mes meilleures intentions, rien ne sembla lui plaire. J’avais pourtant essayé de l’aider. Mais apparemment, mes actions eurent l’effet inverse : elle ne sembla pas du tout aimer voir les menottes s’attacher à nos chevilles. Je lui rappelais les règles, question d’améliorer notre pourcentage de réussite, mais elle ne m’écoutait pas, mais pas du tout. Ça se voyait dans ses yeux, elle était ailleurs, réfléchissant à Dieu sait quoi. Je vis même un drôle de sentiment, qui semblait étrangement émané d’elle. Ce fut bref, comme si elle avait réussi à tout contenir à l’intérieur. Je me demandai alors dans quel pétrin je m’étais encore mis, réalisant qu’il était déjà trop tard. Je décidai tout de même de l’avertir lorsque le gong retentit, espérant qu’elle m’écoute cette fois-ci. Peut-être que le gong l’avait sorti de ses pensées. Mais elle ne me laissa même pas finir ma phrase qu’elle me coupa, laissant par le fait même sortir un peu de rage. Elle me cria des insultes, me demandant pourquoi j’étais venu l’aider. Mais n’étais-ce donc pas évident? Parce qu’elle était seule contre tout le monde! Comme si elle avait lu dans mes pensées, elle cria qu’elle se serait mieux débrouillée sans moi. Je ne pouvais pas deviné qu’elle ne voulait pas être là, elle non plus.

- Désolé!, lui dis-je sèchement. Il n’est pas écrit dans ton front que tu voulait être laisser seul non plus.

Je pris une pause et pris des grands respires, question de reprendre un peu contenance. Ça ne paraissait peut-être pas mais j’étais pas mal fâché, quoique je me sois retenu. Je la trouvais pas mal gonflé de lui crié dessus comme ça, alors que techniquement il n’a rien fait de mal. Si elle ne voulait pas être là, et bah elle n’avait qu’à ne pas y être. C’est aussi simple que ça. Lorsque je posai de nouveau les yeux sur elle, je remarquai aussitôt que comme moi, elle avait prit la peine de se calmer un peu, quoi qu’elle semblait tout de même agiter à voir sa démarche. Ses actions semblèrent toutefois contredire ses paroles, puisqu’elle s’élança dans l’arène. Mais que diantre allait-elle faire là? Si elle voulait s’en aller, c’est vers la barrière qu’il faut aller, pas vers le centre de l’arène. Non seulement nous entraîna-t-elle en plein centre, elle provoqua toutes les équipes à venir se battre. Il n’y avait aucun doute qu’elle avait l’intention de s’en prendre à eux au moindre geste de leur part. Si un d’eux s’approchait d’elle, il était foutu. Il fallait voir les choses en faces, elle à l’air beaucoup plus doué au combat qu’un simple civil, à se demander si elle ne serait pas même Mage d’une Guilde. Mais quelle Guilde tolèrerait une telle conduite de ses membres? Était-ce vraiment ce à quoi ressemblaient les Guildes? Non, impossible… Je me suis renseigner un peu sur les Guilde dans Fiore, et aucune d’elle ne tolèrerait de telles choses. Peu importe ce qu’elle était, il fallait que j’intervienne, peu importe ce qui arrive. Elle le sortit de ses rêveries, lui confiant qu’il était chanceux d’être avec elle, pour je ne sais quel raison. Ce qu’elle lui avait dit ne faisait aucun sens. Comptait-elle vraiment resté aussi longtemps?

Non, TU as de la chance d’être avec moi. Allez, moi je me casse. Rien à battre de ce jeu…

Devant une foule apeuré, j’empoigné le pommeau de Son Wukung, mon deuxième sabre. Contrairement à ce que vous auriez pu croire, l’épée n’a rien de bien spécial. C’est un simple katana, du moins jusqu’à ce que j’invoque la bête dans l’arme. Ça, c’est autre chose. Mais je n’aurai pas besoin d’aller jusque là pour nous libérer de ses chaîne. Je raffermis l’emprise de ma mains sur le pommeau puis je m’écriai :

FLASH

Je dégainai l’épée en un éclair, avec comme cible la chaine qui reliait nos chevilles. La lame frappa le métal de la chaîne à une vitesse incroyable dont j’étais probablement le seul témoin. Non seulement à cause de la vitesse mais par l’étincelle qu’à provoquer le choc. La foule poussa un cri de surprise lorsqu’elle aperçu la chaîne couper qui nous unissait il y a quelques secondes. Je m’étais sûrement tromper tout à l’heure en les croyants indestructibles. Bon, personne n’est muni d’un katana possédé par le Roi des Singes, alors ça explique certains trucs. Bref, la chaîne était maintenant coupé, et plus rien ne me retiens dans l’arène. Mon épée aussitôt rengainé, je put donc me diriger vers la barrière. Une fois redu à côté, je bondis d’un seul bond sur le rebord de la rambarde puis me retournai.

- Tu vois, c’était aussi simple que ça… Il reporta son attention sur le maître de cérémonie. Encore désolé pour le dérangement. Bonne fin de match!, dis-je avec entrain. Je sautai enfin de l’autre côté de la rambarde, laissant cette affreuse arène derrière moi. Je n’étais définitivement pas fais pour vivre en société. La vie de solitaire m’allais très bien. Il faudrait sûrement un miracle pour qu’un jour je m’inscrive dans une Guilde...

[J’espère que ça te plais. Sinon tu sais quoi faire Wink]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une drôle de paire [PV Akemi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une drôle de paire [PV Akemi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» épées, rondache, paire d'épées et parades?
» paire de pistolet
» [Octobre] Pullip Akemi
» Quand Akemi s'y colle... [ 100 % So, finishhhh. \O/]
» Kotei 2011 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Onibus-
Sauter vers: