Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une promenade en bonne compagnie!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jeska Kamahlsson
Maître de Guilde [rang C]
Maître de Guilde [rang C]
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 07/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Mer 12 Sep 2012, 14:22

Ravi de vous rencontrer, Mademoiselle Kamahlsson. Pour ce qui est de notre bibliothèque, puis-je au moins vous demander la raison qui vous motive ? Je suppose qu'on ne vient pas au sein d'une guilde spécialement pour consulter ses grimoires sans avoir une solide motivation derrière. Si nos livres ne sont pas réservés exclusivement aux membres de la guilde, j'aime savoir à quelles fins les visiteurs souhaitent les consulter. Le Savoir appartient à tous, et il en va de la responsabilité de ses gardiens de la dispenser. Cependant, le Savoir, c'est le Pouvoir. Et quand on connaît la nature humaine, on devine aisément que tout pouvoir n'est pas à placer entre toutes les mains. C'est là tout le paradoxe de la Connaissance... il est difficile de vouloir le distribuer, et dans le même temps, de surveiller les personnes mal intentionnées œuvrant contre le bien de tous...

Jeska s'en retrouvait un peu chamboulée. Est-ce que son désir d'anéantir la Magie était une chose noble, ou pas? Dans l'absolu, si elle s'en tenait aux arguments d'égalité, de justice et de paix qu'elle prétextait, la chose serait tout à fait honorable. Mais, il y avait aussi une part de ses motivations qui étaient profondemment égoïstes. Si elle détruisait la magie, elle ne souffrirait plus de son trop grand pouvoir. Pourtant, il y avait quelque chos de paradoxal dans sa démarche. N'était-elle pas elle-même mage? Même si elle essayait d'user le moins souvent possible de magie, il lui arrivait des fois d'être dans l'obligation d'utiliser de ses pouvoirs. Ainsi, la magie n'était pas une chose uniquement réservée à l'avantage des puissants. D'une certaine manière, elle était le parfait exemple qu'une autre façon de se servir de la magie était possible. Puis, d'une façon plus pragmatique, même si elle trouvait l'origine de la magie et le moyen de la déruire. Que ferait-elle ensuite? Irait-elle jusqu'à imposer à un monde entier la privation de la magie? Au risque de devenir exactement ce qu'elle haissait le plus au monde. C'est à dire un puissant qui abuse de son pouvoir pour faire plier les faibles.

...ah, et j'oubliais : lorsque Deus Arcana rend service, elle n'attend rien en retour. Profitez de votre séjour ici de manière décomplexée, nous ne sommes pas le genre à demander un retour sur chaque action que nous entreprenons. Si je vous donne l'accès à nos livres, ce sera ma décision, rien de plus. S'ouvrir à des marchés implicites ne fait de nous que des êtres dépourvus de compassion et motivés par une recherche incessantes d'intérêts quelconques. Un vrai service doit être gratuit, je considère que le désintéressement est l'une des choses qui a le pouvoir de nous rendre meilleurs. Ne soyez donc pas gênée : chaque membre de cette guilde ne vous demandera rien en retour du moindre service rendu.

Le regard de l'ange semblait chercher à éviter celui de Søren Dokkalfar. Depuis qu'il avait commencé cette longue tirade, elle avait l'impression qu'il lisait en elle. Or, autant elle aimait lire, autant avoir l'impression d'être un livre ouvert devant un lecteur avide. Soudain, elle se sentit son âme bien plus exposée au regard de cet homme que ne pouvait l'être son enveloppe charnelle. Instinctivement, comme pour se protéger d'avantage, elle repia ses ailes devant elle pour se sentir plus à l'aise. Yue lui avait bien dit de ne pas parler de son rêve au premier venu. Cependant, il smblait de plus en plus évident que l'homme en face d'elle ne pourrait se contenter d'un mensoge, ou d'une vérité masquée. Lorsque le regard de Jeska revint fixer les saphirs qui brillaient au fond des yeux du Maître de Guilde, il y avait une sorte de détermination froide dans ceux, presque blancs, de l'ange. Elle avait pris la décision de ne pas mentir. Quitte à se faire envoyer bouler. Elle allait parler franchement à cet homme. Lui dire ce qu'elle recherchait, et pourquoi.

Je recherche les origines de la Magie. Je souhaite remonter aux origines de ce mal et en débarasser ce monde. J'ai conscience que de dire ça en face d'un mage ne m'aidera pas à ce que vous accédiez à ma requête. En fait, il serait à présent stupide de croire que vous accepteriez. Je ne vous pense pas assez sot pour ignorer le fait qu'à présent m'aider signifie mettre en danger votre pouvoir, ainsi que celui de vos amis. Mais, en fait, je dois vous avouer une chose. Mes recherches ont déjà abouti. J'ai plusieurs ouvrages concordants sur le l'origine de la Magie. Il s'agirait de l'Amour. N'est-ce pas ironique? Tout comme les hommes forgent des épées pour se protéger, ils finissent par les utiliser pour se blesser les uns les autres. La Magie n'est qu'une arme dont l'humanité peut très bien se passer. Bien evidemment, en tant que Maître de Guilde, vous pensez sans doute que vous utilisez la magie pour aider les gens. Mais c'est faux. Je sais comment les guildes fonctionnent. Elle offrent leur services contre des jewels sonnants et trébuchants. D'ailleurs, il suffit de voir votre guilde pour comprendre que vous services ne sont pas aussi gratuits que vous le prétendez. Mais ne vous inquiétez pas, monsieur, je ne vous quitterai pas sans vous dédomager pour le dérangement. Je n'arrive pas à considérer la générosité comme un dû. De ce fait, quand on fait preuve de désinteressement à mon égard, je me dois de montrer ma gratitude, et ce, même si mes moyens sont ridicules comparés aux vôtres. Je me mets à votre service, que vous le vouliez, ou pas!

Jeska tenait un langage étonnamment vindicatif. La chose transparaissait même dans le ton qu'elle utilisait. Certes, elle s'en prenait vertement à Deus Arcana, mais en fait, c'était le système en général qu'elle attaquait avec ses mots. Elle s'en voulait déjà d'ailleurs de s'être laissée emporter par sa fougue. Dans son esprit, elle avait fait inconsciemment le deuil de sa requête au moment même où elle l'avait formulée. Et donc, elle s'était un peu trop lâchée.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Jeska Kamahlsson le Jeu 13 Sep 2012, 09:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Mer 12 Sep 2012, 19:38

Søren avait écouté attentivement la tirade de son interlocutrice ailée. La réaction normalement attendue aurait été un sauf-conduit jusqu'à l'entrée de la guilde, pour l'envoyer aller se faire pendre ailleurs, elle et ses rêves idiots. Mais étrangement, tout cela fit glousser légèrement Søren, fendillant de peu son masque d'impassibilité. Ce rire à peine perceptible appuyé par un petit mouvement de tête vers le bas était pourtant loin d'être moqueur, et ceux qui le connaissaient auraient même pu deviner que c'était en fait un signe de plaisir de la part du Maître de Deus Arcana lorsque celui-ci appréciait une conversation à laquelle il lui était donné de participer. Il se contenta d'afficher un petit sourire en coin, plutôt peu courant, avant de répondre d'une voix étonnamment conciliante :

« Abolir toute magie, hein ? C'est une idée que j'ai caressé il y a de cela un sacré paquet d'années... bien qu'à l'époque, tout ça n'était pour moi qu'une hypothèse folle mais plaisante, alors que pour vous, cela semble bel et bien concret au vu des recherches que vous effectuez sur le sujet. Le parallèle avec l'épée est tentant de prime abord, mais il est erroné. L'épée est certes une arme, et la majeure partie de son utilisation réside dans la mise à mort de nos congénères pour des motifs bien souvent futiles. Mais l'épée ne sert-elle qu'à cela ? Ne sert-elle pas à défendre les faibles de l'oppression ? Ne sert-elle pas à se défendre des dangers du monde sauvage qui nous entoure ? L'épée, ou qu'importe son nom et la forme de sa lame, n'est qu'un outil. Le souci réside dans le fait que la nature humaine déforme l'usage de tout outil pour séparer celui-ci en deux : l'usage pacifique dans l'intérêt des êtres vivants, et l'usage belliqueux... utilisé pour soumettre les siens et imposer un règne basé sur la peur. Il en va ainsi de toute chose, prenez un marteau : il peut bâtir des maisons, planter des piquets pour nourrir toute une ville avec l'agriculture et l'élevage, et que sais-je encore ? Mais il peut également être utilisé pour frapper quelqu'un à mort, ou pour se blesser soi-même si nous ne sommes pas assez prudent ni habile dans l'art de le manier. Idem avec une simple chaise de taverne : créée pour servir l'homme, le premier venu pris d'un accès de colère pourra l'écraser sur le dos d'un homme prenant le risque de le tuer... doit-on interdire les chaises ? »

Søren prit un instant pour ravaler rapidement sa salive, puis continua, appuyant ses paroles de gestes de la main, signe que la discussion l'intéressait au plus haut point :

« Loin de moi l'envie de me moquer, ces exemples peuvent peut-être vous donner cette impression, mais ce n'est pas du tout le cas. Bien au contraire. Mais force est de constater que du plus petit objet à la grande arme d'hast, tout peut être détourné par le genre humain. La magie fait partie de ces outils... Celle-ci a grandement amélioré le quotidien des peuples, en leur permettant de mieux nourrir les leurs, ou de leur permettre de faire chuter la mortalité infantile, par exemple. La médecine utilise la magie, tout comme le génie civil, ou même le système éducatif. Autant d'omniprésence peut faire peur, et cette dépendance peut amener à croire que nous sommes esclaves de la magie. Concrètement, je la vois plus comme une force amie... c'est une fidèle amie qui nous offre ses bienfaits, mais que certaines personnes souillent en en détournant le pouvoir. C'est pour cela que je ne partage pas votre point de vue, bien que je le respecte totalement. Qui sait, peut-être ai-je tort, et que la disparition de toute magie pourrait révéler une nouvelle utopie ? Mais posez-vous cette question : sans magie, intrinsèquement, le genre humain changera-t-il réellement ? N'ira-t-il pas plutôt chercher de nouveaux outils pour répéter sans cesse la même chose et améliorer son existence pendant que certains les utiliseront pour la guerre ou le profit personnel ? Je pense plutôt que l'humain doit être éduqué, car il est le coeur de tous les maux qu'il s'inflige lui-même. C'est par l'éducation, que l'espèce humaine peut devenir meilleure. »

Søren laissa quelques secondes de réflexion à Jeska. Bon sang, qu'il aimait cet échange ! Et ce, malgré ce visage si peu expressif... Néanmoins, avant de rendre la parole à sa partenaire, il tint à clarifier un certain point, fronçant légèrement les sourcils sans pour autant vouloir devenir désagréable ni menaçant :

« Par contre, juste une précision... Il y a une différence entre rendre service, et travailler. Mes mages sont des travailleurs, et ils acceptent des boulots rémunérés. C'est la valeur-même du travail que de mériter cette nourriture servie en-dessous de nous en cet instant, ou de mériter le bain que nous partageons ici-même. Une guilde véhicule des valeurs comme celles dont je vous ai parlé, mais cela ne dispense pas de travailler pour gagner son pain, ainsi que son toit. Tout ce que vous voyez ici a été mérité à la sueur de nos fronts. C'est notre maison. Et je ne pense pas que les maisons se bâtissent gratuitement avec l'aide de charpentiers bénévoles, ou que les fermiers du coin puissent nous offrir un peu de leur blé sans ne rien demander en retour afin de nourrir leurs familles. Le travail est une valeur propre à une société. Elle apprend le mérite. Par contre, rendre service est une valeur humaine. Elle naît d'une volonté de servir autrui de manière désintéressée lorsque cela est possible. Par exemple, nous n'attendrons pas d'un mendiant qu'il nous rende service gratuitement, il méritera salaire. Mais au vu de ce qui nous entoure, comme vous dites, nous ne sommes pas à plaindre. Et c'est pour cela que nous partageons gratuitement lorsque cela nous est possible. Mais je peux comprendre que la nuance soit difficile à saisir, vous ne seriez pas la première à penser que nous ne sommes que des profiteurs... »

Soudain, Søren se redressa sur ses jambes, omettant tout le piquant de la situation, s'affichant complètement nu est écartant les bras :

« Regardez-moi : est-ce que je porte le moindre artifice inutile ? Non, même pas un collier, ni un bracelet, juste le genre de tunique qui traîne là-bas, près de l'entrée... Je ne m'attarde pas sur l'accumulation, mais sur le partage de ce qui nous est excédentaire. »

Mais à force de débattre et de s'engouffrer dans de profondes discussions, Søren en avait complètement oublié la requête initiale de Jeska...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeska Kamahlsson
Maître de Guilde [rang C]
Maître de Guilde [rang C]
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 07/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Jeu 13 Sep 2012, 09:06

Ainsi, lui aussi avait cherché à détruire la magie? C'était quelque chose de fort intéressant pour l'ange. Et si on combinait cette donnée avec le fait qu'elle ne s'était pas encore fait jeter dehors à grand coup de pied dans le train, on pouvait logiquement penser que, d'une certaine façon, le Maître de Deus Arcana souhaitait aider Jeska dans son entreprise. Enfin, en y réfléchissant, il semblerait plus juste de dire que le mage montrait le chemin à l'ange. A l'écouter, Søren Dokkalfar avait déjà arpenté cette voie. Or, en ce jour, il y avait encore de la magie dans ce monde. Ce qui ne pouvait signifier que deux choses. Soit il avait échoué, soit il avait changé d'avis durant son voyage. N'avait-il pas pu, ou pas voulu? Il semblerait, au son de sa voix, qu'il ne blâme pas la gamine aile pour ce qu'elle avait dit. En fait, il lui indiquait presque la voie à suivre. Jeska, qui a déjà eu à souffrir des mains des mages cherchait l'entourloupe. Comment pouvait-il être aussi certain que, une fois son voyage terminé, elle décide de ne pas supprimer la magie? Ou alors était-il assuré que quoi qu'elle fasse, elle échouera lamentablement? Mais, il existait une dernière possibilité. Tordue, mais possible. Peut-être souhaitai-il qu'elle suive ce chemin non pas pour la destination, mais pour l'expérience accumulée sur le trajet.

Il rebondit ensuite sur le parallèle entre la magie et les outils. Il était loin d'avoir tord. On pouvait aussi tuer sans l'aide d'aucun artifice ou d'aucune arme, mais ce n'était pas une raison pour priver l'humanité de l'usage de ses mains. Elle se sentait ridicule. Même si Søren Dokkalfar lui assurait qu'il ne se moquait pas d'elle, l'ange avait l'impression qu'on lui donnait une leçon de vie, alors qu'elle pensait ne pas en avoir besoin. Elle comprenait que la magie était un superbe outil. Puissant et polyvalent. Mais c'était aussi ce qui faisait sa dangerosité. Seulement, le mage marquait encre un point lorsqu'il disait que même si elle supprimait la magie, ça ne créerait pas pour autant une utopie. Les hommes mus par leur nature chercheraient juste de nouveaux outils pour se faire du mal. L'enfer, c'est les autres d'une certaine façon. Le pouvoir, qu'il soit magique, politique, ou financier, n'est juste que le révélateur de ce que l'homme est réellement. Le Maître de Deus Arcana lui laissait même le temps de réaliser à quel point tout ce en quoi elle avait cru et ce pourquoi elle était allée jusqu'à se battre n'était que de la poudre aux yeux. Sa quête était vaine. Non pas parce que détruire la magie était impossible, mais surtout car ça ne résoudrait en rien le problème qu'elle disait vouloir combattre.

Enfin, le long discours de Søren Dokkalfar porta sur la générosité et le travail. Jeska s'en voulut alors d'avoir osé sous-entendre que Deus Arcana étaient des profiteurs. Même si elle avait vu beaucoup de guildes profiter de leurs statuts, il était hasardeux de croire que tous se comportaient de la même façon. Quant à leur façon de voir le lien entre le travail et le paiement, ils semblaient d'accord à première vue. Seulement là où Jeska pensait boucler la boucle en pensant que "puisque tout travail mérite salaire, alors, à chaque salaire, il doit y avoir un travail qui lui est associé", Søren, lui, croyait en l'acte désintéressé et que l'élévation spirituelle en était le paiement. Ce qui était marrant, c'est qu'en fait Jeska pensait la même chose. Mais uniquement lorsque c'était elle qui se montrait généreuse. Dans le cas où c'était elle qui bénéficiait de ce genre de traitement, elle ne pouvait pas juste accepter sans rien proposer en retour. Paradoxale, l'ange avait un petit coté "faites ce que je dis, pas ce que je fais". Ainsi, une fois que l'homme eut fini son discours, Jeska sentit les larmes monter et ses jambes flageoler. Finalement, elle s’effondra sous son propre poids et tomba à genoux. Seule ses épaules et ce qu'il y avait au dessus sortant de l'eau.

Je... je suis si stupide... moi qui pensait que lire des livres m'aurait rendu plus intelligente, je ne suis qu'une idiote. C'était puéril de croire qu'en supprimant la magie, je résoudrai tous les problèmes de ce monde. J'ai si honte. Je réalise enfin que... tout ce que je voulais c'était juste pour moi. C'est ma vengeance... contre la Magie, rien de plus. Je me suis juste servie de motivations plus nobles pour me mentir à moi-même. Je... je me sens si misérable. P... p... pardon de vous avoir fait perdre votre temps Søren Dokkalfar-sama.

Jeska, en larmes, se releva un peu comme une personne ivre. Elle tremblait, titubait presque. Son esprit était dévasté par la découverte qu'elle venait de faire. Elle n'était pas la personne qu'elle pensait être. A présent, ce qu'elle voyait d'elle la dégoutait. Cependant, le Maître de Deus Arcana aura sans doute remarqué que l'ange avait dit vouloir se venger de la Magie, et non des mages. Ce qui n'était pas une chose des plus courantes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Jeu 13 Sep 2012, 10:26

Søren avait écouté avec beaucoup d'attention la réponse de l'ange qui semblait vaciller, comme en équilibre sur le mince pilier de ses convictions qu'elle pensait visiblement plus stables. Aucun sentiment de victoire ne remplissait le coeur du Maître à ce moment précis, et c'était même de la tristesse qui aurait pu se lire sur son visage si celui-ci n'avait pas été aussi indifférent comme à son habitude... Søren savait que chanceler en voyant s'effriter ses convictions était une chose rude, lui-même avait dû faire une croix sur pas mal de choses durant sa vie. Il avait lui-même expérimenté toute sorte de stratagème pour tenter de rendre le monde meilleur durant ses voyages, dont certains pas très glorieux... Il était très difficile pour l'homme de se remettre en question, même lorsque l'on avait 150 ans et qu'on était à moitié Elfe noir... la partie humaine prenait souvent le dessus dans le domaine des défauts, comme de mauvaise herbes cachant les rosiers. Il comprenait donc totalement les sentiments de l'ange, et ne la jugeait point sur ce qui était en train de se passer. Toutefois, il s'arrêta sur l'un des mots de celle-ci : "vengeance". Il haussa un sourcil, tout ce qui contenait le mot "vengeance" était généralement à suivre de très près, ce sentiment humain étant certainement l'un des pires qui soit en terme de conséquences désastreuses... Et il savait de quoi il en retournait à ce sujet. Toujours debout, il se permit d'interrompre l'ange dans son moment de torpeur :

« Est-ce la vengeance qui vous motive ? Si vous désirez améliorer l'espèce humaine, il vous faudra obligatoirement vous débarrasser de ce sentiment... La vengeance n'est que tromperie pour l'âme. Elle nous amène à accepter les procédés les plus extrêmes comme étant humainement acceptables. J'ai moi-même fait des erreurs à cause de la vengeance, elle nous obscurcit la vue, elle nous trompe, comme une voix de mauvais conseil qui se perche sur notre épaule pour nous guider vers ses propres dessins. Au bout du chemin, si vous laissez la vengeance vous guider, il n'y aura que la tragédie pour vous attendre. Vous aurez laissé un sillage de flammes derrière vous, pour un résultat qui ne sera pas celui escompté. Puis viendront les regrets, voire la folie. Je ne connais pas les raisons qui vous poussent à chercher la vengeance envers la magie, et c'est à votre entière discrétion. Il appartient à vous et à vous seule de choisir de partager ce qui est douloureux. »

Søren s'approcha doucement de l'ange pour venir se planter devant elle, main tendue :

« Toutefois, si vous persistez dans votre voie, ce genre d'entreprise n'est pas à réaliser de manière solitaire, et si vous souhaitez réellement avoir des réponses à vos questions, savoir si vos projets sont réalisables et s'ils représentent un réel bienfait pour les gens de ce monde, alors il vous faut des compagnons, des amis. Des personnes de confiance capables de vous aider à ne pas céder aux mauvais choix. Ce n'est pas vous qu'il faut blâmer, car l'Enfer est pavé de bonnes intentions, mais le genre humain, tellement difficile à aider qu'il occasionne énormément de folie auprès des bonnes âmes souhaitant lui venir en aide. Ma guilde peut vous aider, Jeska. Tout le monde ici possède son propre vécu, ses propres soucis, et nous sommes là pour nous entraider. Pour évoluer ensemble, et combler des manques que chacun peut avoir à une période de sa vie. Pour se conseiller, aussi, lors des moments de doute, et pour se protéger lorsqu'on nous attaque. Nous veillons les uns sur les autres... »

Søren se fendit d'un sourire un peu plus large, comble de la surprise sur un tel visage. Un sourire doux, rassurant, et très amical.

« Nous sommes une véritable famille, en somme. Vous pouvez nous rejoindre, ou simplement devenir une amie de la famille. Et alors, si vous décidez de ne pas faire cavalier seul, nous pourrions vous aider à vérifier vos théories. A consulter certaines de nos archives, si celles-ci sont susceptibles de vous aider. Le choix vous revient, je ne peux que vous montrer la porte, et c'est à vous d'entrer ou non. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeska Kamahlsson
Maître de Guilde [rang C]
Maître de Guilde [rang C]
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 07/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Jeu 13 Sep 2012, 18:34

Jeska était perdue dans son chagrin. Elle ne vit donc pas les changements, aussi légers soient-ils, dans les expressions du visage de Søren Dokkalfar. A ce moment précis, l'ange était uniquement centrée sur elle-même. Ce ne fut que lorsque le Maître de la guilde Deus Arcana reprit la parole pour s'adresser de nouveau à elle qu'elle émergea enfin de cette torpeur dans laquelle la gamine ailée était tombée.

Cet homme semblait plus intéressé par le fait que Jeska veuille se venger de la Magie. Il faut dire que le mot était fort. Mais, malheureusement, c'était vraiment ce que l'ange ressentait vis à vis de la magie. Toutes les souffrances qu'elle avait endurées, et celles qu'elle devait encore supporter, la cause était unique. Et lui, il lui demander d'abandonner cette rancune, c'était comme si il lui demandait d'abandonner une partie d'elle même. Mais d'un autre coté, elle avait déjà réalisé toute seule que, même si elle parvenait à ses fins, elle n'en serait pas plus heureuse pour autant. Puis, d'une certaine façon, elle avait toujours cette question au fond d'elle qui la taraudait : qui était-elle pour imposer son désir à tous. Le sermon de Søren Dokkalfar sur la vengeance n'était donc pas une chose nouvelle pour elle. Jeska s'était déjà interrogée sur ses propres désirs.

Mais l'homme ne s'arrêta pas là. D'un coté, il rassura Jeska, si elle ne voulait pas parler de ses motivations, il ne la forcerait pas. Et, elle lui en était reconnaissante pour ça. Elle n'avait pas envie de parler de ses souvenirs douloureux. Mais d'un autre coté, il lui proposait un endroit où des gens la comprenaient, un endroit où elle aurait des gardes-fous, un lieu où elle serait protégée aussi bien d'elle même que du monde extérieur. Une famille en sorte. Mais, Jeska avait trop longtemps vécue seule. Son expérience personnelle lui avait appris qu'en effet, comme le disait Søren Dokkalfar, l'Enfer était pavé de bonnes intentions. Même si elle avait la conviction que cet homme était une bonne personne et que ce qu'il disait n'était pas des paroles en l'air. Dans d'autres circonstances, elle aurait été ravie de faire partie de cette famille. Mais la vie l'avait trop cabossée pour cela. Elle n'arrivait tout simplement pas à évoluer avec les autres. Et le fait de passer d'une vie solitaire à une guilde peuplée d'une foule d'individus tout aussi hétéroclite que bruyants, c'était tout simplement trop pour elle. Seulement, n'allez pas croire que la proposition la laissait indifférente. Bien au contraire. Elle était très touchée.

Je suis désolée Søren Dokkalfar-sama. Je vais rester sur le seuil de cette porte. Actuellement, je sens que ce serait prématuré pour moi de vous rejoindre pour le moment. Je choisis de prendre l'amitié, à défaut du reste. Et en gage de notre nouvelle amitié, je vais vous montrer pourquoi je souhaite détruire la magie. Je pense que vous comprendrez.... Amaterasu.

Durant un court instant des tatouages apparurent sur la peau de l'ange. Jeska venait d'enlever directement le septième sceau de restriction de son pouvoir. Ce qui signifiait qu'elle dégageait autant de magie qu'un mage de rang S. La maitrise en moins. L'eau s'était mise à bouillir, et la lumière qu'elle dégageait était aveuglante. Sur le visage de la gamine, il se lisait une terrible souffrance. C'était comme si chaque cellule de son corps était en feu. Heureusement que Søren Dokkalfar et elle ne partageaient pas un lien sensoriel. au bout de quelques secondes, elle murmura la formule de restriction, et elle revint à la normale. Épuisée.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Jeu 13 Sep 2012, 19:53

Søren assista à la levée des sceaux de l'ange - sans mauvais jeux de mots - et il fut étonné d'en frissonner de surprise... le contact si proche de son corps nu et d'un tel dégagement de magie lui donna la chair de poule l'espace d'un instant. C'était plus qu'un dégagement de magie comme pouvait en faire certains mages de haut niveau : il s'agissait de magie pure. Un peu comme lorsque vous vous êtes habitué à boire du vin de table par habitude et qu'on vous faisait goûter à un millésimé datant de plusieurs siècles, le goût n'est pas le même. La métaphore vinicole ne suffisait même pas à rendre honneur à ce sentiment qu'éprouvait Søren. Il touchait ce qui lui semblait être une source proche de l'Unique, celle qui selon les légendes, avait donné naissance à la magie. Elle était à la fois fascinante, mais également terrifiante de par la pression qu'elle semblait exercer sur le corps de la jeune Femme qui s'empressa d'ailleurs d'enfermer de trésor à double tour pour ne plus subir ce flot d'énergie primordiale. Le Maître en eut le souffle coupé, cela faisait longtemps que plus rien ne l'avait étonné, et il en resta sur le séant pendant quelques secondes, avant de se rendre compte qu'un tel étonnement n'était finalement qu'un manque de respect envers Jeska. Il adopta de nouveau son visage impassible, essayant de faire fi des douleurs dûes aux brûlures qu'il avait ressentit à ses mollets...

« Je comprends mieux... il est rare de croiser quelqu'un avec une telle prédisposition à la magie. Un tel pouvoir n'a pas dû être facile à porter, et je n'ose pas imaginer ce qui a pu être fait à votre encontre à cause d'une telle puissance et d'une telle pureté de magie. Malgré toute la pureté d'une telle source magique, j'ai pu ressentir de légères altérations dans son empreinte. Cela doit être dû à ce dont vous ne semblez pas vouloir parler, et je n'insisterais pas pour en connaître la nature. Sachez, même si cela ne pourra pas alléger cette souffrance, que je compatis sincèrement à ce fardeau. J'avoue qu'il y a de quoi être... fasciné par un tel phénomène. Mais en considérant que vous êtes la victime d'un tel pouvoir, cette fascination n'en est que morbide. »

Sentant l'état d'extrême fragilité de la jeune Femme, Søren préféra couper court à la conversation. Il se détourna d'elle silencieusement, se dirigeant vers la sortie, après s'être rhabillé de sa tunique.

« Je pense que nous avons suffisamment parlé pour l'instant. Il serait sage que vous aillez vous reposer dans vos quartiers, je vais vous faire monter un repas chaud par Irisia. Le repos vous portera conseil, je pense. Je compte rester ici quelques jours, prenez donc votre temps pour vous ressourcer, et n'hésitez pas à venir me voir à n'importe quelle heure de la nuit et du jour si vous avez besoin de quoi que ce soit... »

Søren sortit, mais adressa un dernier message à l'ange, usant du tutoiement volontairement afin d'appuyer ses paroles :

« Tu es une amie de la famille, désormais. Et Søren Dokkalfar n'a qu'une seule parole : viens me voir si tu souhaites approfondir tes recherches. »

Comme promis, il descendit au niveau de la taverne, et commanda un repas chaud pour Jeska. Il alla ensuite s'asseoir près du feu, avant de s'abandonner à ses pensées... Un membre de la guilde vit Irisia s'en aller à l'étage, et apporta un verre de vin rouge à Søren, connaissant ses habitudes. Observant celui-ci totalement perdu dans ses réflexions, il ne chercha pas de remerciement, et se contenta de son geste qu'il savait apprécié malgré tout. Le Maître de Guilde, lui, ressassait d'anciens souvenirs... et pas forcément les meilleurs.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeska Kamahlsson
Maître de Guilde [rang C]
Maître de Guilde [rang C]
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 07/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Ven 14 Sep 2012, 08:23

Jeska était épuisée et apaisée. Il la comprenait enfin. L'ange n'avait pas demandé à être mage. Ça lui était tombé dessus, sans aucune raison, alors qu'elle était encore une enfant. La quantité de puissance qu'elle avait reçu du destin était bien trop importante par rapport à ce qu'elle pouvait encaisser. C'était comme si la gamine ailée avait reçu un don qui ne lui était pas destiné. Une sorte de cadeau qu'on sait empoisonné mais qu'on ne pas refuser non plus. Elle avait eu à souffrir d'être mage. La chose était d'autant plus injuste qu'elle ne l'avait pas choisi. Elle avait eu même à souffrir d'avantage pour ne plus être la première victime de son propre pouvoir. Le pire dans tout ça, c'est que Jeska ne comprenait pas pourquoi. Cette raison qui expliquerait le lien de causalité entre elle et ce qu'elle avait vécu. Mais, elle avait beau eu chercher, elle n'avait jamais trouvé d'explications à ce qu'elle avait supporté comme un calvaire. De ce manque de réponses il avait grandi en elle, un sentiment de colère et d'injustice. Ne pouvant blâmer personne, elle avait fini par tout mettre sur le dos de la Magie, et des mages. Cette graine de ressentiment avait fini par grandir en elle, jusqu'à devenir un sentiment diffus de haine qui la poussait à vouloir la mort de toute magie.

Mais, contrairement à ce que Jeska pensait, le Maître de Deus Arcana se détourna d'elle. Il ne s’embarrassait pas de fausse compassion. Il lui préconisa simplement du repos. Il faut dire que l'ange s'était mise dans un état de fatigue des plus avancées en levant ses sceaux. En plus, avant de quitter la pièce, il la tutoya, et accéda à sa requête tout en lui disant qu'elle était ici en amie. La jeune femme sentit alors son cœur se gonfler et les larmes monter de nouveau. Mais, elle ne s'attarda pas sur son émotion, et reprit ses esprits afin de prendre son courage à deux mains et enfin quitter ce bain, se sécher, et se rhabiller. Elle retrouva sa chambre aussi vite qu'elle le put, mais, c'était déjà trop tard. Irisa était déjà passée poser un diner dans la chambre de l'ange. Il faut avouer qu'elle avait pris un peu de temps pour se sécher les plumes. Elle dévora donc la nourriture qu'il y avait sur le plateau avant de s'allonger et de se laisser aller à un sommeil sans rêves, mais diablement réparateur.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Lun 17 Sep 2012, 19:19

Aquila venait de poser une question qui pouvait paraître troublante pour bon nombre de membre de cette guilde. En fait, c'était plus le surnom qu'il avait donné au Maître de la guilde. Fallait dire que "Gothique pervers" n'était en rien enjoliveur pour ce dernier, au contraire même, c'était assez péjoratif. Popeye regarda Aquila avec d'un regard méfiant mais soupira lorsqu'il vit en Aquila une grande naïveté quant à la personne qu'il désignait.

"Gamin, dis-moi, t'as pas d'ici, n'est-ce pas?"

Aquila, fourchette dans la bouche et mâchant ce qu'il avait à l'intérieur, attendit d'avoir tout avaler pour répondre. Mais durant ce court laps de temps, il sentit pas mal de regards tournés vers lui, et plutôt froid. Lorsqu'il eut fini, il répondit :

"Euh... oui, pourquoi? J'ai dit une connerie?"

"On va dire que non. Si t'es pas d'ici, tu ne peux pas savoir que celui que tu désigne, est juste le premier Maître de notre guilde, Deus Arcana."

Apprenant la chose, Aquila manqua de s’étouffer. En même temps, ça pouvait se comprendre! Comment ce gamin aussi âgé qu'Aquila d'apparence, pouvait être le maître de cette guilde! Ils recrutaient au berceau, ou quoi?

"Excuse-moi si je parais grossier mais il est jeune! Vous êtes la première génération de mages?"

"Hahaha!!! Non, il est bien plus vieux qu'il en a l'air. C'est même le plus vieux de tous ici, avec Nero. Mais va lui parler quand il reviendra, il fait un peu peur, comme ça mais c'est quelqu'un de bien."

Aquila remercia Popeye pour ces informations et continua de manger son assiette tranquillement, entendant des chuchotements pas discret, dans son dos. Bizarrement, lorsqu'il se retourna pour les regarder, le bruit cessa comme par magie! En même temps, dans une guilde de mages... ça pouvait être possible. Continuant d'observer la guilde, ses membres et son ambiance, le maître d'arme commençait à se détendre. Comme lui avait dit Irisia Snow, il y faisait bon vivre.

Plus tard, le fameux maître de la guilde revînt dans le hall et s'installa à une table, et un membre lui apporta un verre de vin rouge. A croire que les deux personnes avaient un point commun : aimer le bon vin. Suivant les conseils de Popeye, Aquila se leva de sa chaise, en prenant son verre et, alla en face de Soren et lui demanda :


"Rassurez-moi, vous savez que le fuchsia n'est pas une couleur assortie avec vos vêtements? En plus, un homme avec un sac à main... mais bon, je me présente, Yue Aquila. Puis-je m’asseoir?"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Mar 23 Oct 2012, 13:47

Søren était plongé dans ses pensées, après un face à face avec Jeska qui l'avait chamboulé, et avait réveillé en lui de vieilles blessures... Soudain, une phrase lancée à la volée le sortit de sa torpeur :

« Rassurez-moi, vous savez que le fuchsia n'est pas une couleur assortie avec vos vêtements? En plus, un homme avec un sac à main... mais bon, je me présente, Yue Aquila. Puis-je m’asseoir ? »

Un nouveau visage inconnu, ce jour était décidément riche en rencontre. Silencieusement mais poliment, il invita le nouveau venu à s'asseoir sur le siège présent juste à côté. Jaugeant un bref instant le regard de son nouvel interlocuteur, il répondit posément :

« Ton visage me rappelle quelque chose, jeune homme. Tu étais sur la place du marché, en effet, lorsque j'ai ramassé le sac de cette dame. Je suis Søren Dokkalfar, Premier Maître de Deus Arcana. Quel bon vent t'amène en ces lieux ? »

Ce qui pouvait choquer Yue de prime abord, c'était la froideur de son expression faciale. Ceux qui le connaissaient ne s'en offusquaient pas, mais pour un nouvel arrivant, non-initié, cela avait de quoi déstabiliser... Mais Søren était, contre toute attente, intéressé. La première rencontre du jour avait été très bonne - avec Jeska - et le Premier du Nom se demandait s'il allait en être de même avec Yue.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Mer 24 Oct 2012, 20:50

Le maître de la Guilde Deus Arcana regarda Aquila d'une froideur hors du commun, ce qui mit plutôt mal à l'aise le maître d'armes. Cependant, voyant qu'il invitait Aquila à s'asseoir, ses intentions ne devaient pas forcement être mauvaises. Peut-être une mauvaise journée ou autre... Aquila prit une chaise et s'assit en face de Soren, qui prononça :

« Ton visage me rappelle quelque chose, jeune homme. Tu étais sur la place du marché, en effet, lorsque j'ai ramassé le sac de cette dame. Je suis Søren Dokkalfar, Premier Maître de Deus Arcana. Quel bon vent t'amène en ces lieux ? »

Aquila avait l'impression de se tenir face à un cube de glace géant. Il ne devait pas sourire souvent. Pourtant en regardant autour de lui, il vit les membres de cette Guilde faire comme d'habitude, comme si cette froideur était habituelle. Ça avait de quoi être vraiment déstabilisant...

"Bah, euh... comment dire... Vous êtes toujours aussi glacial? J'veux pas dire mais c'est pas franchement accueillant pour des mages recherchant une guilde! Sinon, pour ce qu'il m'amène ici, comme dit précédemment, je suis à la recherche d'une Guilde. Pourquoi? Simplement parce que je veux réaliser les derniers voeux de mon père. Il est mort dans mes bras et m'a fait promettre de rejoindre une Guilde. Seulement, je veux qu'elle corresponde à ce que je désire : détruire les Guildes Noires.
Je ne veux pas que d'autres subissent le même malheur que moi et, ce genre de guilde ne cherche que la destruction et la mort. Cependant, même si je souhaite leur destruction, je ne souhaite pas la mort des mages noirs. Je suis partisan du Poing qui sauve, le Katsujinken.
Alors, pouvez-vous m'aider?"


Aquila y est allé franco. Face à ce genre de personne, il ne fallait pas tourner autour du pot. De plus, c'était un maître de Guilde, et le premier de Deus Arcana, donc il devait avoir une sacré puissance magique en lui. Se foutre de sa gueule ne devait pas être une bonne chose...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Lun 29 Oct 2012, 15:15

Le jeune homme était franc, aux limites de l'insolence. Et ce jeu d'équilibriste près de la frontière relationnelle qui en faisait quelqu'un de visiblement honnête. Ce trait de caractère n'était pas pour déplaire au Premier du Nom, et à l'écoute de ses objectifs, il était aisé de comprendre que tout était clair dans son esprit. Être lucide n'était pas donné à tout le monde, surtout à son âge. Souvent, bien que les jeunes sachent leurs rêves, ils sont loin de voir à long terme, et encore moins les choses concrètes. Søren ne changea pas d'expression pour autant, trop habitué qu'il était à ne plus faire attention à celle-ci. Il omit volontairement la remarque sur son expression, et se contenta de répondre au reste d'une voix neutre :

« Le Katsujinken...? Voilà quelque chose de fort intéressant. Vouloir la défaite d'un ennemi viscéral, sans pour autant provoquer leur mort est un exercice difficile, bien que tu sembles suivre ta voie martiale avec une discipline exemplaire, à en juger par ce qui ressort de ta voix. Une guilde - légale, j'entends - est là pour offrir aux mages un cadre propice à la gestion de leurs pouvoirs. Le but étant de les empêcher de blesser autrui, voire eux-mêmes. S'ils sont animés de bonnes volonté, et d'un désir d'user de ces pouvoirs pour le bien commun, c'est encore mieux. Chaque Guilde opère ensuite différemment. Certains feront l'éloge de la force brute, d'autres de l'intelligence. Des guildes dispenseront des disciplines de fer, quand certaines seront parfois laxistes ou extrêmement innovantes dans leurs pédagogies. Ici, à Deus Arcana, nous faisons le choix de vivre ensemble comme une famille. Nous nous protégeons les-uns les-autres, nous nous soutenons, les plus anciens chapeautent les plus jeunes, et nous mettons un point d'honneur à respecter des principes afin d'avoir un code de vie honorable. Pour autant, nous laissons une liberté de choix à nos membres, car je considère qu'un mage est avant tout un être vivant, avec ses rêves, ses cicatrices, et son caractère qui lui est propre. Nous aidons ainsi les mages de Deus Arcana à maîtriser leur potentiel magique, à le faire croître, mais également à les aider dans leurs accomplissements personnels. Une famille se serre les coudes, nous en faisons de même. Les secrets, s'ils sont respectés, sont d'ailleurs déconseillés car potentiellement dangereux au sein d'une telle fratrie. Si certains ne sont pas bons à dispenser aux quatre vents - cela s'appréhende aisément - alors j'offre d'être le gardien de ceux-ci. Et les autres membres sont rassurés de me voir au courant. mais comme dit, ce n'est pas une obligation. La confiance doit être le maître-mot. »

Søren marqua un temps d'arrêt, continuant de fixer les regard de Yue. Puis, il reprit :

« Si c'est cela que tu recherches, alors nos portes te sont grandes ouvertes, Yue Aquila. Nous n'avons pas d'examens de passage, et nous ne recherchons pas la force car nous la construisons nous-mêmes. Mais à mon tour de te poser une question, bien que le choix d'y répondre ou non t'appartienne : Pourquoi ce combat contre les guildes noires ? Un rapport avec le décès de ton père ? »

Le regard de Søren ne cilla pas. Toujours aussi implacable, bien que non-agressif. Ses yeux céruléens d'une reflet glacé étaient curieux d'en savoir plus sur le jeune homme.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Mer 31 Oct 2012, 21:05

Soren déclara au maître d'arme que la voie qu'il avait choisi était l'une des plus difficile en ce monde. Bien que le "Shodaime" de Deus Arcana ne changeait pas d'expression au niveau du visage, Aquila devenait de plus en plus détendu. Lorsqu'il expliquait la philosophie de Deux Arcana, Aquila l'écoutait attentivement, tout en regardant le reste de la guilde. ce qu'il disait, devait être vrai sinon, comment pouvait-on voir autant de monde s'amuser, discuter, se chamailler pour un rien, si on ne se respectait pas? C'était clair que ce Soren Dokkalfar avait réussi à former ce qui pourrait se rapprocher le plus de ce qui est la "famille". Plusieurs personnes provenant de divers endroits et avec un passés plus ou moins mais tous différents, étaient réunis en ce même lieu et ils s'entendait à merveille. Pour avoir autant une bonne ambiance dans ce hall de guilde, il était clair que chaque personne ne devait avoir aucuns secrets les uns pour les autres. Aquila était quand même très surprit de la sagesse qu'avait Soren, alors qu'il avait l'air si jeune. On dirait presque un ancêtre dans le corps d'un ado.

Après avoir écouter le maître de Deus Arcana, ce dernier vînt poser la question fatidique. Cette question allait surement décider si oui ou non, le maître allait accepter Aquila dans cette guilde. Si Aquila devait choisir si oui ou non il voulait l'intégrer, le maître de guilde se devait aussi d'avoir un avis sur le recrutement.
Aquila regarda attentivement Soren et lui répondit sur un ton calme et posé mais plein de sûreté :


"Oui, ça a un rapport avec la mort de mon père. Vu que les secrets peuvent mettre la guilde en danger, autant vous dire la vérité sur moi. Celui que je nomme "mon père" n'est autre que mon père adoptif. je ne connais pas mes vrais parents. D'après ce qu'il m'a dit avant de mourir, j'ai été abandonné car mes parents ne savait pas comment gérer mes pouvoirs. Lui-même était mage et il scellait mes pouvoirs le temps que je grandisse et devienne plus mâture pour les contrôler. Ces derniers ont été descellés à sa mort, il y a deux ans. J'ai été élevé pour devenir forgeron, métier qui, coïncidence ou non, va parfaitement en complémentarité avec mon arsenal magique. A croire que mon père me préparait à toutes éventualités.
Quand mon père a été attaqué, je n'étais pas là mais quelque chose me disait de rentrer, et lorsque je suis arrivé sur les lieux, il était vivant mais mortellement blessé. Sa volonté lui a permis de mourir après mon retour... Il me raconta ce qu'il s'était passé, me descella mes pouvoirs et me fit promettre de ne pas chercher la vengeance et de trouver une guilde pouvant être comme une seconde famille pour moi. Je me suis entraîné pendant deux ans dans la foret, où j'habitais, puis, je suis venu à Magnolia car j'ai entendu parler de plusieurs guildes dans les environs. Maintenant, je suis ici, en face de vous. Voici mon histoire."


Aquila prit une gorgée de vin pour reprit ensuite : "Sans vouloir vous manquer de respect, vous avez quel âge? Car être un maître de guilde avec quand même une certaine sagesse mais tout en étant si jeune, c'est un peu déstabilisant."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Mer 07 Nov 2012, 09:52

Les réponses semblaient convenir à Søren, qui buvait avec attention les paroles du jeune homme. Puis vint la question classique que chaque membre de la guilde - sans exception - lui avait posé, celle concernant son âge. Sans une seule pointe de lassitude, il répondit avec beaucoup de patience :

« Mon âge est source de beaucoup de questionnements. Il s'avère que je suis - en théorie - immortel. En théorie, car rien ne le prouve clairement. De mes parents, ma mère fut humaine, et mon père, Alfar. Il s'agit d'une race qui possède un point en commun avec les dragons : ils ont disparus depuis bien longtemps, sans ne laisser aucune trace de leur civilisation. Les légendes sont donc les seules sources capables de me renseigner sur un quelconque héritage génétique de leur part. D'après ces rares récits, les Alfars étaient immortels, et jouissaient d'une jeunesse éternelle. les rumeurs prétendent que ces avantages étaient jalousés par les Hommes, et qu'une guerre serait à l'origine de leur disparition. Quoi qu'il en soit, j'ai visiblement hérité de leur immortalité. Ou alors ai-je simplement une longévité accrue...? La question demeurera en suspens un bon moment, je pense. Quant à mon aspect juvénile, il n'est pas permanent, il m'arrive de passer d'un âge à un autre, sans raison. Bien que j'arbore plus souvent cet aspect. Ne sois donc pas étonné de me voir... "différent" certains jours. Cela me fait en tout et pour tout 150 ans, pour répondre plus précisément à ta question. Un siècle et demi. Suffisant pour voyager à travers le monde, s'ouvrir à certaines vérités, et pour fonder une guilde tout en y demeurant le Premier du Nom pendant tout ce temps. »

Søren interrompit alors son discours, s'emparant d'un verre de rouge magnolien qu'on lui avait déposé pendant qu'il discutait. Ce genre de délicate attention lui faisait toujours plaisir, bien qu'il n'ait pas pu voir de qui elle provenait. Par réflexe de vieux mage, il en huma le contenu pour être certain qu'il n'y avait rien d'autre que du vin. Il n'était pas capable de détecter le poison au nez, mais il connaissait l'odeur du rouge magnolien par coeur. Il comptait donc plutôt sur une différence de parfum pour vérifier ses doutes, causés par la non-observation de son serveur du moment. Une fois l'absence de produits additionnels confirmé, il se versa délicatement une gorgée du délicieux liquide à robe vermeille.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   Dim 10 Fév 2013, 10:26

[HRP] J'ai eu la permission de faire parler Soren par Phaedra, afin de terminer ce topic.[/HRP]

Aquila était simplement abasourdit par l'histoire de Soren. Ainsi, il avait 150 ans et était mi-humain, mi-Alfar. Ça aussi, qu'est-ce que c'était, encore? D'après le fondateur de Deus Arcana, c'était une race très puissante et qui avait disparu. Enfin bon, plus Aquila avançait dans sa vie, plus de questions apparaissaient et elles étaient sans réponses. Le forgeron reprit ses esprit pendant que raï-jiji (à comprendre papi-foudre) buvait son verre de vin. Toute ses informations d'un coup était un peu hallucinante et pourtant, tout était plausible. On est dans un monde où la magie existe, donc tout peut arriver! Le meilleur comme le pire! Poussant une grande respiration pour se détendre, Aquila regarda Soren et lui dit :

"Donc pour ce qui est de mon intégration dans la guilde, vous m'acceptez ou pas?"

"Ton père devait être un homme sage pour te dire de rejoindre une guilde. Dans ce monde, il y a des gens qui préfère la solitude, mais il n'y a personne puisse la supporter. Tu as passé deux années difficiles, seul, à t'entraîner. Ça a dû être difficile pour toi. Mais si j'ignore une personne qui est seule, elle pourrait s'abandonner aux ténèbres, et ça, je ne pourrais jamais me le pardonner." Soren posa son verre, se leva en regardant Aquila, tendit sa main et continua : "Tout ce que je peux faire c'est te montrer simplement la voie de ton futur. Avanceras-tu, ou pas. Ce choix t'appartient à toi, et à toi seul."

Le visage d'Aquila devînt des plus expressif. Les paroles du fondateur de Deus Arcana l'avait troublé. Non pas qu'elle avait semé le doute dans son esprit mais qu'il venait de trouver un endroit où il pourrait se trouvait bien, en paix. L'assurance et le charisme que dégageait le God Slayer étaient tellement intenses que des frissons parcouraient l'échine du maître d'arme.
Aquila se leva, sa main tremblait sous le coup de l'émotion. Puis dans un élan, il décida de serrer celle qui lui était tendu. Ce geste scella l'adhésion d'Aquila au sein de Deus Arcana. Les membres de la guilde, se trouvant dans le hall, s'était arrêté pour voir ce qu'allait faire le forgeron, et dès qu'il eut serré la main de Soren, tous poussèrent un cri de joie en l'honneur du nouveau membre. Quelques membres dont il ne connaissait pas encore l'identité le prirent par le bras pour l'amener au bar et boire un coup. A croire que tout était bon pour faire la fête selon certaines personnes, mais soit! Au bar, se trouvait Irisia Snow, et elle lui dit :


"Bienvenue dans notre guilde! Je n'ai pu m'empêcher d'écouter votre discussion avec le Maître. Vous vous appelez Aquila, c'est bien ça?"

"O...Oui, c'est bien ça!"

"Comme le veut la coutume, lors d'une adhésion dans une guilde, on doit placer le symbole de la guilde sur votre corps. A vous de choisir la partie que vous voulez."

Aquila se mit à réfléchir assez vite, puis d'un coup, il décida d'enlever le haut de ses habits, puis montra son épaule droite à Irisia. "Ici, je pense que ça sera bon."

Irisia plaça le tatoueur magique sur l'épaule d'Aquila et inscrivit l'emblème de la guilde. Maintenant qu'il faisait officiellement partie de Deus Arcana, et qu'il avait accomplie la volonté de son père en rejoignant une "bonne" guilde, Aquila voulait voir Jeska pour savoir si elle avait, oui ou non, eu accès à la bibliothèque de la guilde...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promenade en bonne compagnie!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une promenade en bonne compagnie!
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Petit moment de détente en bonne compagnie [PV: Taylor Davis]
» Le plaisir d'une bonne compagnie. [Ft. Jordan Parrsish]
» Retrouvailles en bonne compagnie (Pv : Ys)
» Une bonne compagnie [Eva]
» FLASH BACK - En bonne compagnie | PV Remus Lupin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Magnolia-
Sauter vers: