Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Mar 28 Aoû 2012, 21:51

Le voyage de notre demoiselle l'amenait en ce jour en la ville d'Oshibana. Elle avait eut vent d'un vieille homme qu'en cette ville se trouvait une bibliothèque avec des ouvrages très intéressants qui lui apprendrait deux trois bricoles concernant les magies perdues. Phaedra se doutait bien que Magnolia possédait une meilleure bibliothèque, mais qu'elle serait certainement mieux gardée. En effet, ce ne sont pas le genre de bouquin que l'on laisse entre les contes pour enfants et les romans d'aventure.

Après avoir raté la marche du train, deux fois, la demoiselle s'était installée dans un compartiment vide. Elle avait intérêt à ne pas se faire remarquer par les contrôleurs. En effet, la jeune femme n'avait pas pris la peine de payer un billet, puisqu'elle n'avait plus un sous en poche. Ne demandez pas pourquoi, les miettes de gâteaux au coin de sa bouche en disent suffisamment long sur la question …

Phaedra s'accouda contre la vitre, regardant le paysage défiler l'air penseur. Elle aimait beaucoup voir ce genre de défilés lors de ses voyages. A peine avait elle posé son regard sur quelque chose, qu'il avait déjà disparu. Cela lui rappelait combien les choses étaient impalpables. Elle n'arrivait jamais vraiment à les comprendre.

Encore un paisible et ennuyeux voyage, pensait Phaedra. Mais que nenni ! Le destin en avait – encore – décidé autrement. Il semblerait qu'il y est du grabuge dans le couloir. Qu'est ce que cela peut-il bien être ? Les contrôleurs ? Et merde. Ça sentait le roussi pour notre demoiselle. Il fallait qu'elle sorte de là et qu'elle trouve un endroit où se cacher …

Alors qu'elle se faufila hors du wagon, elle se fit rattraper par une main posée sur son épaule. Quand elle se retourna, elle vit un jeune homme blond au sourire narquois.

«  Pas si vite demoiselle ! Ton argent et je te laisserai peut-être vivre … »

Phaedra entendait des gens crier et murmurer des choses à propos de ces larcins. Apparemment il s'agissait d'une guilde noire. Non, sans blague ? C'était à cela que s'occupait les guildes sombres ?
La jeune femme laissa éclater un rire franc avant de s'adresser au mage sombre.

«  Ben dis-donc … Les mages des guildes sombres ne peuvent pas mieux faire que le fonds des poches des gens ? C'est d'un pathétique. Ah, je vois. Les guildes noires sont des guildes de bas étages. Je n'estimais déjà pas particulièrement les mages tout court … »

Le mage noir poussa la demoiselle contre le mur, empoignant son cou prêt à l'étouffer. Il était de toutes évidences vexé par les propos tenus par Mademoiselle Lied. Peut-être un peu exagéré je vous l'accorde. Ce dernier laissa échapper un rictus avant de menacer la jeune femme.

«  Tu veux goûter à ma magie pour que je te fasse changer d'avis. »

Phaedra le regarda sans cligner des yeux, affichant un sourire provoquant sur ses lèvres. Pour dire vrai, la main autour de son cou la serrait terriblement, mais sa fierté elle n'en prenait pas un coup pour si peu. Et puis qu'elle idée d'être si arrogante, elle n'avait de toute façon rien à donner. Du fond du wagon, elle voyait déjà de jeunes gens arriver, sans doute la clique dont son agresseur appartenait. Manquait plus que ça. Trois abrutis au lieu d'un … Que faudrait-il de plus pour que cette journée soit aussi odieuse que les précédentes ? Attendez voir … Ah. Le quota de gadins n'est pas encore respecté.

[ HRP : Euh c'est vraiment pas terrible comme début désolée. .___. Je ferais mieux au prochain post ! >_< ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Mar 28 Aoû 2012, 22:15

Oshibana, quelle idée d'aller là-bas, se demandait Søren, les bras en croix, les yeux fermés, profondément calé dans le creux de son siège. Quelques jours plus tôt, on lui avait signalé la disparition d'Herbert, un Grizzly diablement pot de colle, mais qui était devenu un ami de Deus Arcana au fil des ans, grâce à l'amitié commune de Nero... Malgré un tempérament un peu con, Søren aimait bien l'ursidé et avait discrètement cherché à en retrouver la trace malgré un faux désintérêt clairement affiché. Ses pérégrinations le menèrent à un braconnier, qui avoua avoir capturé l'ours pour le revendre à une animalerie d'Oshibana. L'affaire était donc bouclée, après avoir calmé les ardeurs du braconnier qui alla se faire pendre ailleurs pour son propre bien. C'était donc dans le but de ramener l'ours que le Maître de Guilde s'était personnellement déplacé, au risque de subir les brimades d'une guilde qui connaissaient pertinemment l'inquiétude de leur chef. Poussant un soupir, il émergea de sa moitié de sieste en levant nonchalamment un oeil en direction de la porte de sa cabine, où se tenait un homme un peu sec et avec une tête d'ahuri.

    « Héhé, salut mecton, la bourse ou la vie ! »

Du point de vue de son acolyte qui attendait dans le couloir en scrutant le décor qui défilait à toute allure, il n'y eut qu'un bruit sourd et crépitant, accompagné d'un flash de lumière bleue. Se retournant il fit face à un jeune homme vêtu de noir, et aux yeux d'un profond bleu-saphir qui exprimaient un regard froid pas très commode. Nouveau bruit sourd, nouveau flash de lumière. Au fond du couloir semblait logée une jeune Femme aux prises avec un autre malfrat, et celle-ci, malgré l'étreinte de son agresseur, pouvait observer un étrange ballet sous forme de vols planés répétitifs à travers l’entrebâillement de la porte. Plusieurs personnes vêtues de cuir et d'autres attributs de pseudo-délinquants reproduisaient ainsi la chorégraphie du Vol des Cygnes, spectacle populaire de Magnolia, la grâce naturelle de l'auguste volatile en moins. Puis, une main de teinte opaline élargit l'ouverture de la porte, et Søren apparut, légèrement décoiffé, ce qui ne changeait guère de sa chevelure habituelle. Le regard calme, mais glacé, il fixa le regard de l'agresseur avec une présence surprenante pour son gabarit. D'une voix très calme, trop pour être amicale, il se contenta de prononcer ces mots :

    « Ton destin se joue ici. Lâche cette Demoiselle, ou tu le regretteras. »

A ce stade, impossible de savoir ce qui se passerait. Pour Søren, l'équation était simple, mais il ignorait les ressources de la Demoiselle pas tellement en détresse...


[HRP : qualité plus que moyenne... désolé, la fatigue... je ferai de menues corrections dans la journée de demain. /HRP]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Mer 29 Aoû 2012, 08:53

La main qui se resserrait autour de son cou commençait à devenir de plus en plus gênante au point qu'il était difficile pour la demoiselle de conserver son sourire provoquant. Les mains derrières le dos, la demoiselle tentait de se saisir de quelque chose. Ce quelque chose en question était de toute évidence dans son sac de voyage qu'elle tenait dans sa main gauche. Le tout était donc de farfouiller discrètement. L'arrivée d'un jeune homme à la peau pâle et aux cheveux noir de jais occupa quelques instant son agresseurs. Certainement celui qui sortait du compartiment un peu plus loin, celui on l'on pouvait trouver quelques mages sombres entassés devant. Il s'agissait probablement d'un mage. Enfin peut-être pas après tout, Phaedra essayait tant bien que mal d'ignorer ces choses là. Oui bon … C'est paradoxal pour quelqu'un qui fait des centaines de kilomètre pour deux pauvres bouquins sur la magie. Disons plutôt, qu'en attente d'information, notre demoiselle évite d'utiliser les dons divins qui lui ont été concédés.


Après un petit moment, elle attrapa enfin l'objet convoité. La petite épée que lui avait jadis forgée Orion. Elle lâcha alors son sac, qui tomba par terre. Le mage noir afficha un sourire satisfait. Quel idiot ! Il avait crût que Phaedra capitulait ou quoi ? Tandis qu'il desserra lentement son étreinte regardant le sac d'un air avide à la vue d'une petite culotte qui se faisait presque la malle, la jeune femme dégagea sa main de son dos et frappa le bras de son agresseur d'un coup sec. Avec son parapluie.



[ Petit moment de solitude ]



Quoi qu'il en soit ça avait marché, la surprise avait fait lâché le mage qui perdu l'équilibre et se retrouva par terre, la tête dans son sac. Celui-ci avait la tête en plein dans sa petite culotte, blanche avec des fleurs violettes.

«  Dégueu ! Casse-toi de là pauvre type ! »

Elle se saisit alors du bonhomme par le col et cogna sa tête à plusieurs reprises contre le sol. Au bout d'une bonne petite minute, elle le laissa tête contre le plancher. Récupérant sa lingerie et son sac, sans oublier son super parapluie. Elle se passa une main dans les cheveux comme pour se recoiffer et porta son attention sur le jeune homme au teint pâle et aux cheveux en broussaille.

«  Merci pour l'aide. C'était sympa. Je crois qu'il y en a d'autres dans les autres wagons, vous êtes bien mage, non ? »

Il y avait quelques choses chez cet homme, que la demoiselle n'arrivait pas à pointer du doigt. Une étrange sensation l'envahissait, comme si c'était un tort de le laisser filer comme ça. Malheureusement Phaedra n'était pas très douée pour les relations humaines . A part pour séduire les hommes, mais bon, vous comprendrez que la situation ne prêtait pas trop au jeu. Le regard du jeune homme la mettait mal à l'aise, il la dévisageait comme s'il savait, ce qui commençait à l'inquiéter. Et puis mince alors, comment pourrait-il savoir, elle n'a absolument rien laissé paraître de sa nature profonde ?! Un peu effrayée, elle se dirigea vers son compartiment à deux pas d'ici, encore dans ses pensées, elle en oublia même la porte du compartiment qu'elle se prit en pleine poire. Alors qu'un filet de sang coulait de son nez, la demoiselle se lança à la recherche d'un mouchoir dans son sac. Bien qu'elle sentait le regard du jeune homme, elle n'osa tourner la tête, qui virait au rouge pivoine tant elle avait honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Jeu 30 Aoû 2012, 09:44

L'homme avait laissé un défaut l'envahir et qui causa sa perte : l'arrogance. Et la leçon qui logiquement, devait en découler, s'était produite : la jeune Femme calma sans détours les ardeurs du malfrat. Søren fixa quelques instants le regard de la jeune Femme, et son siècle et demi passé à observer les visages qui avaient défilé devant ses yeux lui susurra l'idée que celle-ci avait quelque chose à cacher. Cependant, son visage fin et son regard légèrement gêné dénotait un sentiment d'appréhension, certainement en lien avec ladite chose à cacher. Ou alors cela venait-il du regard azur glacé du Maître de Guilde qui ne faisait pas réellement attention à l'impact de son regard sur les gens, faussant parfois ses tentatives de synergologie... Quoi qu'il en soit, Søren se contenta de détourner le regard, non sans avoir émis le jugement que la jeune Femme était plutôt jolie, et se tenait d'une manière caractéristique à une certaine forme de noblesse. Mais il chassa ses pensées pour se concentrer sur la suite des évènements. C'est à cet instant que la jeune Femme se mit à cogner son agresseur de toutes ses forces, certainement sous le choc.

    « Merci pour l'aide. C'était sympa. Je crois qu'il y en a d'autres dans les autres wagons, vous êtes bien mage, non ? »

Ainsi, la Demoiselle le soupçonnait d'être un mage. Pour une civile, ça ne serait pas la première chose venant à l'esprit dans ce genre de situation. Søren en déduit alors que dans son esprit, la qualité de mage relevait d'une obsession latente. Il se contenta de répondre, d'un timbre de voix neutre et posé :

    « Vous aussi, je présume. Je pense que les passagers de ce train auront bien besoin de deux mages pour les aider à se débarrasser de cette racaille. Si tout va bien, suivez-moi. »

Mais alors que Søren parlait, Phaedra commençait déjà à partir comme si elle était perdue dans ses pensées, allant même jusqu'à se prendre la porte dans la figure... la pauvre saignait maintenant du nez, et dans une maladresse nerveuse, cherchait certainement un mouchoir... Søren passa sa main dans le pli de sa tunique noire, et, pincé entre deux doigts, en sortit un mouchoir de soie d'un blanc immaculé qu'il tendit à la jeune Femme, avant de tourner le regard vers le fond du wagon...

    « Prenez ceci, et dépêchons-nous de rejoindre la tête du train. J'ai le sentiment que nous avons à faire à autre chose qu'une simple bande de brigands... »

Toujours aussi imperturbable, la neutralité faciale de Søren avait certainement de quoi désorienter. Son regard d'apparence dure et froide donnait souvent l'impression de percer à vif le coeur des gens, alors qu'il n'en était parfois rien. 15à ans d'existence vous laissent parfois ds marques, un point de vue sur la vie qui, dans le cas du Maître de Guilde, lui avait laissé une impression de lassitude. Il avait abandonné tout effort de sociabilisation sans le vouloir, et réagissait à l'instinct, sans ne faire attention à ce que les gens pouvaient penser de cet "abandon expressif". Bien que ceux qui avaient appris à le connaître faisaient désormais fi de cette particularité plutôt singulière.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Dim 02 Sep 2012, 00:09

Pendant sa recherche, la jeune fille pansa son nez avec son index afin de limiter le flux du liquide vermeille qui s'échappait de son nez. Ce dernier était d'ailleurs assez douloureux et le choc l'avait un petit peu sonnée . Mais pas suffisamment pour avoir entendue les propos du jeune homme aux cheveux en broussaille. De toute évidence, il avait également déduit qu'elle était aussi une mage, ou du moins pointé son lien avec la magie. Aussitôt il avait proposé de débarrasser le train des vermines restantes. Quoi qu'il en soit elle avait volontairement ignoré ses propos par inhibition. Cependant, le jeune homme n'en restait pas là. D'un geste attentionné, il lui proposa même un mouchoir d'un blanc religieux. Était-elle vraiment censée accepter ? Cela était encore plus gênant de souiller un tissu pareil avec de l'hémoglobine.

Phaedra finit par accepter le mouchoir, un peu obligée vu la situation. Elle le porta à son nez, et le tamponna avec. Elle regarda de nouveau le mage et lui répondit.

«  Je suis navrée, mais … Sincèrement … Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. »

Elle désigna son nez de son index, de façon à désigner les dégâts qu'elle venait de lui causer, et poursuivit.

«  Je suis déjà un danger pour moi-même, sans qu'il ne soit question de magie. Je risque de faire plus de dégâts qu'autre chose en vous accompagnant … Non vraiment je vous assure … C'est moi qui vais mettre les passagers de ce train en danger, pas ces bons à rien. »

Le regard de la demoiselle était fuyant. C'était la première fois qu'elle abordait ce sujet avec quelqu'un, un mage de surcroît, ce qui était étonnant, puisqu'elle avait toujours fait en sorte de les éviter.

Alors qu'elle posa sa main sur la poignée de la porte, une violente secousse vint à secouer le wagon. Phaedra se fit éjecter en arrière contre la vitre et se retrouva assise par terre. Elle laissa échapper un cri exaspéré. Ce n'était pas une secousse naturelle comme un obstacle sur les rails, mais quelque chose qui avait ravagé le train sur plusieurs wagons. Il n'y avait pas grand intérêt à parier sur de la magie, tant c'était évident. La demoiselle se demanda vraiment si une intervention de sa part changerait vraiment quelque chose. Vu l'agitation qui se tramait à l'avant du wagon, il y aurait quand même des dégâts. Alors qu'elle soit responsable ou non, pourquoi ne pas essayer quelque chose avant de se retrouver quatre pieds sous terre ? Elle réfléchit un instant avant de se relever et de présenter sa main libre en guise de présentation vers le jeune homme.

«  Bon … Je vous prête main forte mais je vous préviens : je ne pourrais vous aider que de façon passive. Phaedra Lied, enchantée. »

Lorsqu'elle eut finie de se tamponner le nez, elle rangea le mouchoir sous sa bretelle et se lança vers la porte du wagon pour rejoindre le suivant. Elle était un peu nerveuse, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas utilisé ses pouvoirs, même les plus inoffensifs. Phaedra eut l'impression de se faire rattraper par sa nature. Elle se souvint des mots d'Ulyss qui lui disait d'accepter son destin. Bien qu'elle le soupçonnait de beaucoup de mensonge, il n'avait peut-être pas tort sur ce point là. Il était peut-être inutile de lutter contre sa nature.

[ Désolée si je traîne en longueur et que ça manque de véritable action, je te laisse accélérer le rythme si tu le souhaite. ^^ Ca devrait être plus facile maintenant ~ ]

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
||[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] || [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Dim 02 Sep 2012, 11:05

La jeune mage semblait très mal à l'aise, bien que Søren ne pouvait pas réellement en connaître la raison. Il ne put à ce moment qu'émettre l'hypothèse d'une jeune Femme peu sûre d'elle, au pouvoir grandissant, et n'assumant pas toute l'étendue de qui faisait sa personne. Puis, elle continua :

« Je suis navrée, mais … Sincèrement … Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Je suis déjà un danger pour moi-même, sans qu'il ne soit question de magie. Je risque de faire plus de dégâts qu'autre chose en vous accompagnant … Non vraiment je vous assure … C'est moi qui vais mettre les passagers de ce train en danger, pas ces bons à rien. »

Søren ne désespérait cependant pas de trouver en la jeune Femme l'appui nécessaire pour sauver ce train. Et d'une main amicale sur l'épaule - malgré ce satané regard toujours aussi glacial et trompeur - il allait lui répondre, mais c'était sans compter sur une secousse de grande envergure qui fit chuter Phaedra, et même Søren... Alors que le chef de guilde se concentrait brièvement pour utiliser sa technique « Oracle », capable de détecter tout mouvement à une centaine de mètre à la ronde, il aida Phaedra à se relever, alors qu'elle lui adressait ces quelques mots :

« Bon … Je vous prête main forte mais je vous préviens : je ne pourrais vous aider que de façon passive. Phaedra Lied, enchantée. »

Søren s'inclina légèrement et baisa alors la main tendue. Certains auraient ainsi pu croire à une marque de séduction ou autre, mais il fallait prendre en compte les 150 ans de Søren. Pour lui, saluer une Femme passait par un baise-main en règle et rien d'autre. Un signe de respect qui, de nos jours, pouvait passer pour un geste de vieille école. Puis, le Maître de Guilde se contenta de visser profondément ses yeux céruléens dans le regard de son interlocutrice, en répondant ceci :

« Pour réussir ce que l'on souhaite entreprendre, ce qui est essentiel, c'est d'y croire. Si tu ne crois pas en toi, tout s'effondrera autour de ta personne, sans que tu ne puisses y faire quoi que ce soit. Si tu ne crois pas en toi, autant ne pas le faire, car tu risque de faire pire qu'en demeurant inactif. »

Puis, Søren se contenta de se retourner pour jeter un oeil dans le couloir. Tournant le dos à Phaedra, sa longue tunique noire semblait jouer avec les courants d'air du long corridor, et la lumière qui perçait par la fenêtre en face de lui semblait le baigner de sa douce chaleur en lui conférant une aura trompe-l'oeil. Non-conscient de cet effet, il rajouta :

« Si tu ne crois pas encore en toi, trouve des amis qui le feront à ta place. Et crois en eux, qui croiront en toi. C'est de la confiance en soi par procuration, et de telles personnes forment une guilde pour s'élever les uns-les autres. Et un jour, ces mêmes amis te rendront suffisamment forte pour que tu puisses un jour croire en toi par toi-même. »

Søren se retourna légèrement afin de regarder Phaedra, et continua son laïus de vieux papy bourré de conseils aussi vieux que lui :

« Mais pour l'instant, tu n'as que moi pour croire en toi à cet instant précis. Alors aie confiance en mon jugement te concernant, et tu seras surprise de voir toute l'étendue des possibilités qui s'offriront à toi. En route ! »

Søren, en un siècle et demi, savait reconnaître les bons mages. Et par bons mages, il entendait les personnes de grandes capacités, capables de détruire les murs les plus épais que la seule force brute ne pouvait espérer ébrécher. Et il se complaisait à endurcir ce type de mages afin d'en faire de grands sortisans. Deus Arcana avait été créée pour cela : pour édifier les esprits, et enseigner les valeurs qui différencient le mage de la machine de guerre. Soudain, une violente secousse frappa de nouveau... Søren retint le bras de Phaedra pour l'empêcher de chuter une nouvelle fois...

« J'oubliais : je m'appelle Søren Dokkalfar, Maître de la Guilde de Deus Arcana, ravi de faire ta connaissance. »

Mais des cris vinrent interrompre l'échange de politesse. Redressant Phaedra, il se lança ensuite à l'assaut du prochain wagon, laissant le choix à la jeune Femme de le suivre ou non, après lui avoir implicitement faire comprendre qu'il fallait croire en elle avant d'entreprendre quelque chose... Enfonçant la porte menant au prochain wagon, il vit une poignée d'hommes agressant les passagers comme s'ils cherchaient quelque chose, et dont le brouhaha avait couvert l'entrée de Søren. L'un d'eux, en particulier, allait frapper une vieille Femme :

« Où se trouvent les artefacts ?? Réponds, ou... »

« ...ou quoi ? », interrompit Søren, la main sur le biceps levé du malfrat.

« Tu es qui, toi ? Tu ferais mieux de me lâcher si tu ne veux pas finir comme cette vieille peau !! »

« Soit. »

De sa main jaillit quelques étincelles qui firent contracter les muscles de l'adversaire à leur paroxysme. En état de tétanie extrême, celui-ci chuta au sol comme une statue.

« Estime-toi heureux que je n'ai pas arrêté ton coeur. Vous autres, là ! Je ne sais pas ce que vous cherchez dans ce train, mais je vous conseille de vous rendre gentiment et d'attendre l'arrivée des soldats du Conseil... »

Conseil vainement proposé, car l'un des mages qui était embusqué commençait à se faufiler dans son dos, une dague à la main. Le Maître de la Guilde le détecta rapidement, mais préféra faire confiance en Phaedra pour s'occuper de celui-ci. Façon de lui faire comprendre qu'il croyait en elle, notamment ici pour couvrir ses arrières.

Le prochain wagon était le dernier avant la locomotive, notre duo improvisé saurait bientôt de quoi il en retournait concernant cette attaque. les mages, eux, se fendaient la poire en observant ce qu'ils qualifiaient de minus, bien que sa technique aurait eu de quoi les calmer. Ils semblaient d'ailleurs comme drogués, anormalement excités...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Mar 04 Sep 2012, 09:14

Lorsque Phaedra daigna se présenter, le jeune homme s'inclina et se saisit de sa main pour la baiser. Cela ne la choqua pas plus que cela, ayant était elle-même habituée à se faire saluer de la sorte. La demoiselle pensa alors que son interlocuteur était de rang noble, ce qui la fit doucement sourire. Il s'adressa ensuite à elle en ses mots :

« Pour réussir ce que l'on souhaite entreprendre, ce qui est essentiel, c'est d'y croire. Si tu ne crois pas en toi, tout s'effondrera autour de ta personne, sans que tu ne puisses y faire quoi que ce soit. Si tu ne crois pas en toi, autant ne pas le faire, car tu risque de faire pire qu'en demeurant inactif. »

La demoiselle était piquée au vif. Elle ne s'attendait pas à tant d'attention de la part du jeune mage. Ses paroles sonnaient justes et c'est exactement ce qui touchait la demoiselle, qui n'arrivait pas encore à pointer du doigt ce sentiment. Le jeune lui tourna le dos et continua de lui parler. Son allure était chimérique, presque surnaturelle, les courants d'airs dansaient avec les pans de la tunique noire du mage, tandis que la lumière qui venait du bout wagon lui conférait une espèce d'aura. C'était assez étrange. Phaedra était quelques peu troublée, comme si elle était dans un rêve et que son frère Hélios lui soufflait des mots à sa bonne intention.

« Si tu ne crois pas encore en toi, trouve des amis qui le feront à ta place. Et crois en eux, qui croiront en toi. C'est de la confiance en soi par procuration, et de telles personnes forment une guilde pour s'élever les uns-les autres. Et un jour, ces mêmes amis te rendront suffisamment forte pour que tu puisses un jour croire en toi par toi-même. »

Quelle ironie. Ses paroles semblaient emplies de sa sagesse et de vérité. Mais c'était une vérité qui faisait effectivement très mal à entendre. Il était vrai que Phaedra manquait cruellement de confiance en elle, c'est peut- être même ce qui faisait qu'elle était si maladroite. Elle se doutait très bien qu'elle se formait des portes elle-même, mais elle commençait à présent à s'en rendre compte. Le mage lui parlait d'ami. Ce qui lui laissa apparaître un demi-sourire, tellement peu dessiné sur ses lèvres que l'on ressentait toute cette tristesse. C'était bête à dire, mais Phaedra n'avait jamais eût d'amis. Sans compter son frère peut-être. Il était vrai que lorsqu'il était encore vivant, malgré le fait qu'elle était plus jeune, Phaedra était plus débrouillarde et beaucoup moins froussarde. Les yeux rivés sur le sol, la demoiselle avait l'air d'une petite fille qui se faisait réprimandé . L'homme ajouta une dernière chose qui fit relever la tête de la demoiselle.

« Mais pour l'instant, tu n'as que moi pour croire en toi à cet instant précis. Alors aie confiance en mon jugement te concernant, et tu seras surprise de voir toute l'étendue des possibilités qui s'offriront à toi. En route ! »

Au moins, il n'avait pas tort sur le fait que pour l'instant, il était la seule personne. Ajoutées aux restes, ces paroles adoucirent le malaise que Phaedra ressentait en écoutant le sermon du jeune homme. Encore errante dans les limbes de ses pensées, elle revint à la dure réalité lorsqu'une autre secousse vint frapper le wagon. Elle n'eût même pas le temps de se fracasser le crâne contre la vitre que son interlocuteur avait saisi son bras pour la retenir. Pour une fois, elle avait évité une catastrophe et c'était chose rare.

« J'oubliais : je m'appelle Søren Dokkalfar, Maître de la Guilde de Deus Arcana, ravi de faire ta connaissance. »

Et bien Phaedra aussi avait oublié que le nom du mage lui avait échappé au cours de son long discours fort intéressant et constructif. Il s'appelait donc Søren Dokkalfar et était de surcroît un maître de guilde. La demoiselle s'était imaginée les maîtres de guildes comme de vieux messieurs avec de longue tuniques décrépies ainsi que de longues barbes grises. Et c'était avec surprise de constater que le jeune homme ne correspondait pas du tout à cette image. Phaedra esquissa un sourire en guise de politesse , mais ce dernier ne resta pas plus longtemps sur son visage. Des cris semblaient fusaient plus loin dans le wagon. Le jeune maître de guilde aida la demoiselle à se redresser et parti aussi vite au prochain wagon en défonçant les portes. Phaedra resta coite en le regardant partir. Elle se mordit la lèvre pendant quelques secondes et finit par lâcher son sac de voyage pour emboîter le pas à ce Søren Dokkalfar. Arrivée au wagon en question, elle remarqua que les fauteurs de troubles étaient encore nombreux. Alors que Søren faisait face à plusieurs types, l'un d'eux se faufila derrière lui une dague à la main. Il avait bien parlé de confiance, non ? Si elle voulait avoir confiance en quelqu'un, pourquoi ne pas commencer par acquérir la confiance de quelqu'un ?

Le corps de Phaedra se transforma en une entité de lumière noire et se téléporta derrière Søren avant de reprendre une forme humaine. Alors que ses lèvres se mouvait pour susurrer le mot «  Excalibur » Une épée de lumière se matérialisa dans sa main et elle la planta aussi tôt dans le ventre du lâche qui tentait d'attaquer son nouveau partenaire dans le dos. Elle lui lança un regard noir avant de poser son pied contre son abdomen et extirpa son épée de la chair de sa victime. Phaedra laissa l'homme s'écrouler par terre et se rangea aux côtés aux côtés du maître de guilde.

«  Je crois que tu as raison sur certaines choses , il est temps que je commence à m'éveiller un peu. Quand à toi, je te conseille de fermer les yeux. »

Elle avança d'un pas et fit face aux mages qui restaient. Ses yeux se mirent à briller, puis une vague de lumière aveuglante vint envahir le wagon. Ne restait plus que les gémissements des mages se plaignant de ne plus rien voir.

«  Passons notre chemin où mettons les hors d'état de nuire. Il ne resteront pas dans cet état indéfiniment. »

Phaedra, la main serrée sur son épée était prête à agir selon la réponse de Søren. En attendant elle fixait la porte du wagon qui menait à la locomotive.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
||[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] || [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Mar 04 Sep 2012, 10:27

Alors que sa technique « Oracle » avait détecté le mage qui l'attaquait dans le dos, elle avait également fait sentir à Søren la présence d'une autre forme en mouvement se jetant droit sur la première. Conformément à ce qu'il pensait, Phaedra était venu en renfort, plus belle que jamais, dans une forme lumineuse paradoxalement très sombre qui la faisait ressembler à un esprit surnaturel comme ceux qu'il avait pu croiser dans de lointains pays et que l'on nommait « Dryades ». Puis, Phaedra usa de ladite lumière pour aveugler tout le wagon, ne laissant à Søren que peu de temps pour se cacher les yeux avec sa manche. Dans son esprit, au même moment, une rapide équation se fit : contrôle de la magie de lumière, additionné à une version visuellement sombre de cette même magie, cela donnait un God Slayer ! Occasion extrêmement rare, le Maître de Guilde esquissa un sourire de plaisir, cette sorte de rictus apparaissant chez les combattants prenant plaisir aux combats. Il fallait dire que Søren se sentait seul à ce niveau... il n'avait encore jamais croisé un seul utilisateur de la magie perdue des God Slayers, et ceci rajouté au fait qu'il était un orphelin élevé par un père de substitution ayant lui-même disparu depuis longtemps, avoir un ersatz de trait de famille avec quelqu'un lui occasionnait un plaisir immense. A ce moment, un autre flash sombre de moindre intensité éclaira soudainement le wagon, et une multitude d'étincelles noires aux reflets bleutés vinrent entourer Søren, un effet qui s'intensifiait au niveau des poings et des jambes.

« Phaedra Lied, je sens que cette rencontre va rester gravée dans ma mémoire ! Allons-y !! »

D'un bond, il s'éleva du sol pour rejoindre le milieu du wagon et foudroya les malfrats aveuglés qui cherchaient encore leurs repères visuels, avant d'atterrir à l'autre bout du wagon. Toujours avec son léger sourire flottant sur ses lèvres, il invita Phaedra à le suivre.

« Ne me dit pas que la lumière est devenue moins rapide que la foudre ? »

Sur ces paroles, Søren bondit vers le prochain wagon, foudre en main, ragaillardi comme s'il venait de rajeunir d'un siècle...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Sam 08 Sep 2012, 09:39

« Phaedra Lied, je sens que cette rencontre va rester gravée dans ma mémoire ! Allons-y !! »

Ces mots s'étaient justifiés aussitôt qu'il avait usé de sa magie, une foudre d'un bleu bien évidemment électrique. Notre demoiselle s'était renseignée sur la magie des God Slayer pour bien évidemment en apprendre plus sur elle-même. Mais jamais elle n'aurait pensé en rencontrer un, un jour. C'était à présent le cas et de nombreuses questions défilaient dans sa tête. Cependant ce n'était pas le moment, il demeurait encore du mouvement dans le dernier wagon. Søren ne manqua pas de lui rappeler de façon taquine.

« Ne me dit pas que la lumière est devenue moins rapide que la foudre ? »

Phaedra lui lança un sourire amusé auquel elle répondit en s'illuminant et traversa en une fraction de seconde la porte du dernier wagon. La demoiselle serait servie en surprise, car la silhouette qui menaçait le conducteur du train ne lui était pas inconnue. Ce n'est que lorsque ce dernier se retourna vers elle qu'elle le reconnu vraiment. Ses traits avaient changés, mais son air agressif n'avait jamais quitté son visage brimés de cicatrice. Il s'agissait de Fenrir, le mage sombre qui avait souhaité l'éliminer quand son frère et elle avait été kidnappés. Un sourire carnassier s'afficha sur ses lèvres grisées.

«  Oh oh. Qui voilà ? … Mais c'est la gamine ! Alors, tu es une devenue une mage, ça y est ? Je vais pouvoir finir le travail que je voulais entreprendre il y a plusieurs années. »

Les sourcils de Phaedra s'étaient froncés, elle semblait véritablement courroucée. Se tenait devant elle celui qui avait tué son frère. A l'époque, elle était trop jeune pour faire quoi que ce soit contre lui, mais là, elle avait l'occasion de venger la mort de son frère. Cela ne lui avait jamais effleuré l'esprit, mais maintenant que cet homme se tenait devant lui, il ne restait que la colère dans ses veines.

Alors que Søren sembla suivre ses pas, elle le mit en garde aussitôt.

«  Méfie-toi Søren, il manipule l'argent. Débarrasse toi de tout ce qui peux en être composé sur toi. » 

Aussitôt, elle s'élança telle une furie sur son ennemi, la rage au ventre. Son épée de lumière rencontra le fer de l'épée en argent de Fenrir. Phaedra ne se débrouillait pas si mal, mais la force de Fenrir était impressionnante. Elle se souvenait qu'il était un des meilleurs mages de la guilde sombre, mais elle n'avait jamais vraiment vu de quoi il était capable. En un coup d'épée, il éjecta la jeune mage, son corps vola à travers le wagon et elle eut bien heureusement le réflexe de se dématérialiser. Phaedra retourna dans l'autre wagon et atterrie tout de même assez brutalement sur le sol.

Une fois relevée, elle prit la direction de la tête de la locomotive. Au moment de changer de wagon, elle eut une idée qu'elle mit tout de suite en application : Détacher la locomotive du reste du train. Ainsi, les chances de survies des passagers augmenteraient. Elle se doutait combien les attaques de Fenrir pouvait être dévastatrices. Et puis ainsi, il n'aurait pas ce qu'il était venu chercher dans ce train. Il fallut bien plus qu'un coup d'épée pour rompre le lien métallique entre les deux wagons. Une fois parvenue à son objectif elle sauta sur le premier wagon et rejoint Søren et Fenrir. Quelques minutes avait déjà passé et elle n'avait aucune idée de ce qu'il s'y passait.

[ Ouf, voilà ! Avec ton idée d'hier, j'ai trouvé de quoi nourri le rp. Du coup ça va permettre à Phaedra de tourner une page. Je pensais pas du tout utiliser le personnage de Fenrir un jour, mais il me semble bien approprié maintenant. x) Joue le comme tu veux, hein ; ) ]

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
||[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] || [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||


Dernière édition par Phaedra Lied le Dim 09 Sep 2012, 09:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Sam 08 Sep 2012, 10:08

A peine Søren avait-il franchit le prochain palier, que Phaedra l'avait dépassé. Tout s'enchaîna assez rapidement, et l'homme qui leur fit face dès leur arrivée en tête de file semblait être une connaissance de la jeune mage... dans le mauvais sens du terme. Les joutes furent extrêmement rapides et puissantes, et la God Slayer de la Lumière ne semblait pas mener la partie. L'avertissement qu'elle lui tint juste avant de s'élancer, cependant, ne signalait aucune menace :

« De l'argent ? La seule chose que je porte est cette tunique. Je suis toujours nu en-dessous. »

La phrase sonnait comme une affirmation des plus logiques, comme s'il avait répondu "les bananes poussent sur les arbres", et qu'il aurait été surprenant de s'en offusquer. Søren était un ascète, il ne s'embarrassait pas de l'inutile, et à part un paquetage qu'il avait oublié dans l'un des wagons, il était en effet recouvert de sa seule tunique noire... Au même moment, Phaedra fut expulsée en arrière. Le moment pour Søren de prendre le relai, et de défendre son amie du moment.

« Ainsi c'est toi qui est à l'origine de tout cela. Inutile de te demander de te rendre, je suppose ? »

Un large sourire cruel fendit le visage de son adversaire en guise de réponse, et la lame d'argent s'abattit sur Søren qui esquiva d'un pas de côté, avant d'adresser un crochet du droit électrique au mage noir. Celui-ci bondit en arrière, évitant le coup avec aisance. Il effectua des moulinet avec son épée qu'il semblait parfaitement maîtriser, et là se porta toute l'attention de Søren. S'il pouvait manipuler l'argent, cet homme pouvait certainement changer la forme voire la taille de son arme. Søren gloussa, et se contenta de s'adosser à l'un des murs de l'endroit, en affichant un air las. D'une voix monocorde, il provoqua l'ennemi :

« Et bien, qu'y a-t-il ? Débarrasse-toi de tes peurs, et viens ! »

Fronçant les sourcils, le mage fondit sur Søren en lui assénant un coup de taille vertical. Le Maître de Deus Arcana se contenta de lever la main, ouverte, en direction de la lame. Pile au moment de l'impact, une violente décharge électrique sortit de ladite main bloqueuse...

« Connais-tu le nom du métal le plus conducteur au monde, a un tel point qu'on l'utilise pour acheminer l'énergie électrique des prototypes de centrales thermiques ? L'argent. »

Un voltage incroyable s'empara de l'épée à une vitesse folle pour rejoindre le bras de son propriétaire, foudroyant celui-ci sur place avec une puissance terrifiante. Cependant, malgré tout, l'adversaire semblait coriace. L'attaque l'avait sérieusement touché, mais il en faudrait visiblement plus pour se débarrasser de lui. Alors que Phaedra revenait vers eux, le Mage Noir semblait avoir plus d'un tour dans sa besace...



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Jeu 13 Sep 2012, 11:48

A peine Phaedra entra dans le wagon qu'elle remarqua le sourire vicieux de Fenrir, le même qu'elle avait tant vu sur son visage. Et ça ne présageait rien de bon. Malgré les nombreuses blessures que le maître de guilde lui avait infligé, il tenait encore debout. Il était devenu encore plus fort qu'il ne l'était dans ses souvenirs. Bien qu'avec des yeux d'enfants, tout paraît toujours plus grand, plus fort.

De toute évidence prêt à tout, Fenrir asséna un coup d'épée dans le panneau de contrôle de la locomotive. Son intention était certainement de provoquer un accident et d'emporter avec lui toutes les vies se trouvant dans le train. Phaedra avait fait preuve d'intelligence et pour cause, elle savait déjà de quoi était capable ce monstre tout en muscle, pas seulement parce qu'elle connaissait la pourriture en question, mais parce qu'elle l'avait pressentie. Elle avait vu quelque chose lorsqu'il l'avait jeté au travers du wagon.

Un rictus sombre apparu sur les traits fins de la demoiselle, elle jubilait. Sa réaction sembla perturber le mage d'argent, et l’agacer aussi, naturellement. Pendant ce temps, le wagon semblait tressaillir sur les rails, des bruits mécaniques se faisaient entendre. Il était évident que la locomotive allait s'accidenter d'ici peu de temps. Phaedra était sereine, du moins presque. Une fois le conducteur du train protégéré, elle n'aurait plus rien à craindre de Fenrir et elle pourrait bientôt rayer son nom des responsables de ses blessures encore ouvertes. Elle chuchota quelques mots et un bouclier de lumière vint envelopper le conducteur évanouit sur le sol.

«  Maintenant que je viens de protéger la seule potentielle victime innocente que tu aurais pu blesser, que compte-tu faire, Fenrir ? Si tu compte sur un accident pour nous tuer, je te garantis que je t’emmènerai avec moi. »

Le ton que la demoiselle avait employé était d'une sévérité rare. Bien qu'elle se maîtrisait, il était difficile de contrôler la rage qu'elle avait en elle. Si elle se laissait aller, elle serait prête de se battre jusqu'à la mort pour avoir la certitude que cet homme ne respirerai plus. Mais elle savait que c'était vain et sans intérêt.

A peine eût-elle finit de parler qu'une énorme secousse frappa la locomotive. Phaedra sentie son corps se retourner dans tous les sens pour finalement venir frapper contre la table de bord. Surprise, elle n'eût le réflexe cette fois de se dématérialiser. Bien que Søren était un mage puissant, elle espérait qu'il arriverait à s'en sortir sans trop de dommages. La locomotive effectua plusieurs tonneau avant de s'écraser au sol. Le cœur de la mage s'emballa, elle avait été prise au dépourvue cette fois-ci. Phaedra était complètement sonnée, sa tête avait cogné contre quelque chose pendant la chute de la locomotive, mais elle était encore consciente. L'odeur du sang et de la fumée avait beau accentuer le mal aise, elle devait rester éveillée.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
||[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] || [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Jeu 13 Sep 2012, 12:46

Le train avait déraillé, et malgré les précautions de Søren, l'homme avait la particularité d'être très rapide dans ses choix. L'électrocution d'avant ne semblait pas lui avoir fait grand chose malgré la conductivité de son épée en argent... La seule chose qui lui importa, cependant, était la mise sous protection du chauffeur. Au moins, malgré les démêlés de Phaedra avec l'inconnu, celle-ci avait su faire face aux priorités. Plusieurs secousses ébranlèrent la locomotive, puis vint le grand saut. Non-préparé à ça, le mage fut éjecté violemment vers l'extérieur, en plein entre la trajectoire nouvelle de l'engin et le sol. D'un geste vif, Søren utilisa sa technique d'appui aérien, et en générant un espace de contre-gravité sous la plante de l'un de ses pieds qui était en position idéale, il réussit à se donner un appui pour se dévisser de sa trajectoire initiale, esquivant de justesse la locomotive. Sous l'impact de la grande vitesse, Søren se réceptionna très lourdement sur le dos, lui faisant relâcher un bref cri de douleur. Il profita néanmoins du rebond occasionné par le choc pour changer de position, et ainsi utiliser ses bras comme appui pour enchaîner approximativement plusieurs sauts acrobatiques et ainsi entamer une baisse de vitesse. Alors que la tête du train s'écrasait dans des gerbes de flammes, le mage réussit à peine à se stabiliser, bien que péniblement. Le fracas assourdissant de la locomotive déchira l'air ambiant, pour ensuite laisser la place aux sourds crépitements du feu qui prenait à partir du cadavre de bois et d'acier...

Le Maître de Guilde poussa un bref soupir, histoire de reprendre un souffle correct, puis jeta un oeil aux environs... Il n'y voyait aucune trace de Phaedra, cela l'inquiétait, mais il n'eut pas l'occasion de s'en préoccuper plus longtemps, car à peine le regard tourné dans un sens, que de celui-ci jaillit un éclair argenté, lui laissant à peine le temps d'esquiver d'un bond. Le mage noir était toujours d'activité, malgré les évidentes traces de brûlure qui étaient visibles sur sa tenue. Chargeant des étincelles à chacun de ses poings, Søren se prépara à combattre de nouveau.


« Que penses-tu être capable de faire, avec ton pouvoir ? A peine me toucheras-tu avec ton argent que celui-ci me permettra de répliquer sans dommages. Tu ferais mieux d'abandonner, et de te rendre... ce serait plus sage. »

L'ennemi ne pipa mot, comme si Søren ne représentait pas à ses yeux une présence suffisamment pertinente pour mériter tout l'honneur de son verbe. De sa tenue émergèrent des myriades de billes en argent qui semblait flotter dans les airs par télékinésie, et qui fondirent sur Søren comme des balles tirées d'un canon de fusil... en un éclair, le God Slayer esquiva de justesse, l'une des billes lui éraflant une jambe. L'homme était rapide et rompu au combat. Søren ne le connaissait pas, et pourtant, il semblait être du niveau d'un mage de rang S... Mais il n'eut pas l'occasion d'approfondir sa réflexion, les billes se rassemblant pour former une sorte de magma argenté, flottant dans les airs. Søren claqua des doigts en sa direction :

« DAMOCLÈS !! »

Une colonne de foudre descendit du ciel en traversant un gigantesque cercle d'invocation, avant de foudroyer la forme argentée avec une violence inouïe... ce qui eut pour effet de la séparer en une multitude de paillettes d'argent, qui flottèrent doucement dans les airs avant de se reformer en forme de lance... la dite lance qui fondit droit sur Søren, lui éraflant un bras.

« Pfiû, ça n'est pas passé loin... »

Søren mima une position défensive, et la lance repartit à l'assaut... le mage profita de l'occasion pour esquiver, se saisir de l'objet, et profiter de sa vitesse pour se diriger vers le mage noir par surprise en y rajoutant quelques pas dans les airs pour prendre appui jusqu'à sa position. En un éclair il fut à portée du contrôleur de la lance. L'occasion idéale pour porter un coup. Il gonfla sa poitrine en une grande respiration, puis hurla une sorte de dialecte incompréhensible qui se traduisit en une vague déferlante de foudre sortant tout droit de sa gorge et qui s'empara de l'ennemi : il s'agissait d'un hurlement en langage divin, celui du God Slayer de Foudre, dont les paroles n'étaient qu'éclairs destructeurs... Le mage noir fut expulsé en arrière, foudroyé de part en part, et il s'écrasa un peu plus loin. Au même moment, la vague flottante en argent s'effondra en petites billes inertes. Søren fit rapidement un rapprochement entre le contrôle de l'argent et l'état de conscience de leur contrôleur. Il en profita pour reprendre son souffle, puis hurla le nom de sa compère du moment :

« PHAEDRAAAA !! Si tu m'entends, réponds-moi !! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Ven 14 Sep 2012, 10:49

Le souffle de Phaedra s'affaiblissait de plus en plus au contact de la fumée noire qui emplissait progressivement ses poumons. Quand elle essaya de se mouvoir, la jeune mage ressentie une vive douleur sur son flanc droit. Elle avait probablement du s’abîmer quelque chose lorsqu'elle avait percuté le mur de plein fouet. Toujours un peu sonnée, elle se massa la tête qui lui semblait douloureuse. Celle-ci semblait être mouillée d'un liquide chaud, lorsqu'elle ramena sa main vers elle, elle la retrouva maculée de sang. Cette odeur de rouille était étourdissante au point qu'elle faillit tourner de l'oeil. Mais ce n'était guère le moment, si elle restait là elle allait de toute évidence mourir asphyxiée. Étant trop blessée, il lui serait trop difficile de s'extirper de sa prison de bois, de fer et de flammes. Phaedra n'avait donc pas le choix. Elle transforma de nouveau son corps en une source lumineuse noire et attrapa le conducteur évanoui et le hissa hors des débris. A ce moment là, elle entendit une voix crier son nom. C'était la voix du maître de guilde, Søren.

« PHAEDRAAAA !! Si tu m'entends, réponds-moi !! »

Lorsque le conducteur fut suffisamment écarté du lieu accidenté, Phaedra se téléporta aux côtés de Søren. Elle le regarda d'un air résigné .

«  Désolée , j'ai … J'ai eu du mal à sortir … Il va falloir faire vite, je ne peux pas rester indéfiniment ainsi … »

Effectivement, Phaedra ne pouvait garder cette forme que tant que sa magie ne s'épuiserait pas complètement. Ce n'était qu'un moyen palliatif de rester sauve, mais cela aurait bien entendu un prix lorsqu'elle retrouvera son enveloppe charnelle. Elle avait donc intérêt à aider Søren à battre Fenrir le plus rapidement possible où elle s'éteindrait pour de bon. Mais pour l'heure, il semblait évanouit, le maître de guilde en avait-il fini ? Si le corps de Phaedra n'était pas déjà aussi lumineux, on aurait pu voir ses yeux briller. Elle était complètement subjuguée par la puissance du jeune homme. Il méritait de toute évidence son titre de «  Maître de Guilde » et plus encore celui de «  God Slayer ». Phaedra se rendit compte combien elle avait du chemin à parcourir pour mériter le titre qui lui avait été donné.

La jeune femme regarda de nouveau en direction de Fenrir puis se retourna de nouveau vers Søren et lui demanda, hésitante voire même interdite.

«  Est-ce qu'il est … Mort ? »


_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
||[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] || [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Ven 14 Sep 2012, 19:32

Mains sur les genoux, Søren reprenait son souffle. Au même moment, après avoir crié fort, Phaedra fit de nouveau son apparition.

« Est-ce qu'il est … Mort ? »

Au même moment, Fenrir se releva, le regard noir. Il ne semblait pas très content d'avoir été mis au tapis par le God Slayer de la Foudre, et il écarta les bras afin de reprendre le contrôle de ses paillettes d'argent. La masse difforme se releva, flottant dans les airs, et pris la forme d'un nuage de pointes, toutes dirigées vers les deux God Slayers...

« On dirait bien que non... prépare ta forme éthérée, ou soit prête à esquiver, le voilà ! »

Une pluie d'épines d'argent fondirent sur eux, et Søren s'entoura d'un bouclier électrique en espérant repousser celles-ci. Hélas, la force exercée sur les pointes les firent travers les bouclier pour certaines, qui se fichèrent dans sa jambe droite, la traversant de part en part. Søren avait beau être un mage de rang S, son adversaire tenait le niveau. Ce qui confirmait les doutes du God Slayer quant à la puissance de son ennemi... Le nuage passa derrière les deux alliés, puis il passa de nouveau à l'attaque. Tentant le tout pour le tout, Søren se contenta de rester planté comme un i, face à l'attaque. Les deux mains jointes, il exhala un halo noir aux reflets bleutés... puis il leva les ains au ciel, avant de les abattre en faisant exploser son aura d'énergie. Il tendit le bras droit en direction de la pluie de métal :

« Ohm ! »

A quelques centimètres à peine de Søren de de Phaedra, les aiguilles s'arrêtèrent net, comme en suspension. Le temps sembla s'arrêter l'espace d'un instant, puis le Maître de Guilde esquissa un léger mouvement de la main vers la droite... reproduit par la masse argentée. Mouvement de la main vers la gauche : le même phénomène se reproduisit.

« Très mauvaise idée d'attaquer avec des particules fines de métal, quand l'adversaire contrôle le magnétisme... Phaedra ! Attaque-le ! Il est faible, et il a perdu le contrôle de ses particules d'argent ! Je l'attaque en même temps que toi avec sa propre arme !! »

D'un jeu de jambe vif et précis, Søren fit un demi-tour sur lui-même, et tendit le bras droit vers Fenrir. Serrant le poing d'un coup sec, la masse grouillante de particules argentée se comprima, jusqu'à former une sorte de marteau géant. Puis, du bras gauche, paume vers le ciel, il chargea ledit marteau en électricité, l'argent conduisant la foudre avec une extrême facilité... le Maître de Guilde décida d'improviser un technique sur le pouce, lorsqu'il envoya le marteau fondre sur Fenrir :

« THOOOR... HAMMEEEEEEEEEERRR !!!! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Sam 15 Sep 2012, 10:32

Il ne fallut que quelques secondes pour que Phaedra obtienne sa réponse quant à l'état de Fenrir. Et il semblait plus en colère que jamais. Søren avait-il fait preuve d'une puissance aussi supérieur pour qu'il en soit blessé dans sa dignité ? Certainement. Et son courroux allait s'abattre sur eux en un nuage de pointe. Son comparse lui conseilla de se tenir prête, dans cette forme elle pouvait être immunisé contre les attaques physiques, mais pas magiques. Elle avait donc intérêt à se sentir prête à esquiver, seul sa vitesse pourrait lui éviter un coup fatal. Phaedra disparue quelques secondes le temps que la salve de pointes d'argent passe. Quand elle revint, elle constata que Søren avait été touché, rien de grave néanmoins, mais tout de même. Elle devait être sérieuse à présent, si elle n'était pas vigilante, elle pouvait également mettre la vie du maître de guilde en danger, aussi puissant soit-il. La moindre erreur et Fenrir pourrait reprendre l'avantage. Phaedra se mordit la lèvre inférieur par culpabilité et se jura de faire de son mieux pour mettre Fenrir au tapis.

Alors qu'une nouvelle salve arrivait, Phaedra se tenait prête. Mais Søren la devança en arrêtant les pointes d'argent.

« Très mauvaise idée d'attaquer avec des particules fines de métal, quand l'adversaire contrôle le magnétisme... Phaedra ! Attaque-le ! Il est faible, et il a perdu le contrôle de ses particules d'argent ! Je l'attaque en même temps que toi avec sa propre arme !! »

Il ne fallait pas lui dire deux fois. Et elle comptait bien utiliser sa technique la plus dévastatrice. Les yeux de Phaedra s'illuminèrent d'un bleu sombre, et d'un ballottement de la main elle envoya une sorte de vague de lumière gigantesque sur Fenrir.

«  LUX …. AETERNA !!!! »

On pouvait ressentir dans sa voix toute la rage qu'elle avait contre l'individu et combien elle espérait lui faire mal avec cette attaque. Elle avait l'occasion de venger la mort de son frère et elle comptait bien la saisir. En revanche, ce que Phaedra n'avait pas prévu, c'est que Søren lance une attaque aussi proche de Fenrir. La lumière de son attaque pouvait le rendre aveugle. Elle cria alors inquiète.

«  Søreeeeeeeeeeeeeeeen !!!! »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
||[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] || [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Søren Dokkalfar
Maître de Guilde
[Mage Saint]
Maître de Guilde[Mage Saint]
avatar

Messages : 851
Date d'inscription : 28/07/2012

Surnom : Noirzénith.
Caractère : Loyal, empathique.
Localisation : Magnolia.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 110
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Sam 15 Sep 2012, 12:30

Pendant que le marteau de foudre et d'argent fonçait sur Fenrir, empoigné par Søren, Phaedra en profita pour lui envoyer en pleine figure une déferlante d'énergie lumineuse, à l'éclat rare. Alors que la lumière frappait Fenrir de plein fouet en premier grâce à sa rapidité naturelle, Søren eut deux choix : fermer les yeux et éviter que la morsure de la lumière n'atteigne ses yeux, au risque de rater sa cible ; ou... faire le choix qu'il décida de faire : se forcer à maintenir ses yeux ouverts afin de ne pas manquer sa cible. Une gigantesque explosion d'énergie magique s'ensuivit aussitôt, dont Fenrir était l'épicentre. De chaque côté de cette explosion jaillit deux grands jets d'énergie noirs : l'un était lumineux, quand l'autre semblait être de la foudre sortie du sol. La fumée dégagée par un tel double impact se dissipa au bout de quelques secondes, laissant réapparaître les protagonistes. Fenrir gisait sur le sol, inanimé, mais sa poitrine continuait de se lever et de rabaisser, bien qu'à un rythme très bas. Søren émergea à son tour du nuage brunâtre de terre vaporisée et brillant de particules d'argent. Il ouvrit ses paupières pour laisser apparaître deux pupilles d'un blanc immaculé recouvrant la totalité de sa surface. De son point de vue, à l'inverse, tout n'était devenu que nuit noire. Malgré ses efforts pour battre plusieurs fois des paupières, la lumière semblait s'être détournée de son regard, et il ne pouvait plus rien voir. Toutefois, malgré cet état plutôt singulier, il demeurait impassible, et se contenta d'appeler Phaedra pour s'assurer que tout allait bien. Il savait que Fenrir était à terre, il avait eu le temps d'apercevoir le mage noir juste avant que celui-ci ne soit foudroyé sur place par la double attaque, et avant également de perdre la vue...

« Phaedra ? Tout va bien de ton côté ? »

Le God Slayer de la Foudre, malgré sa cécité, ne semblait pas réellement affolé. Son regard de glace avait laissé la place à deux orbes de neige, ceux-ci fixant le lointain sans ne réellement réussir à s'y accrocher.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedra Lied
Mage Indépendant [rang C]
Mage Indépendant [rang C]
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 20/08/2012

Caractère : Impulsive, Gourmande et .... Maladroite.

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   Mar 18 Sep 2012, 16:36

Lorsque Phaedra arriva à la hauteur de Søren, elle pu constater qu'il allait bien, malgré ses orbes d'un blanc immaculé. Elle l'avait rendu aveugle. Notre mage de lumière s'en voulait d'avoir été aussi négligente même si elle savait que ce n'était qu'un effet indésirable passager. Son malaise ne cessa d'accroître lorsque le mage de foudre s'inquiéta pour elle. Phaedra ne savait pas vraiment quoi lui répondre, bien que dans l'immédiat elle allait bien elle savait pertinemment que ça n'allait pas durer.
Ses lèvres tressaillirent mais aucun son ne sortit de sa bouche, elle n'arrivait tout simplement pas à s'exprimer. Ce fut finalement emprunt d'angoisse et de culpabilité que la jeune fille daigna enfin parler.

«  … Je suis navrée Søren, je … Enfin … C'est un état passager, tu recouvriras la vue rapidement je pense. Dans moins d'une heure sans doute … »

Elle se saisit de son épée, l'air grave et se dirigea vers le corps de Fenrir.

«  Je vais essayer de tenir le coup d'ici là. »

Fenrir gisait sur le sol, toujours vivant bien que très grièvement blessé. Phaedra s'agenouilla à ses côté et pencha sa tête vers la sienne. Ses yeux à lui aussi étaient voilés d'une couleur fantomatique. Une larme perla le long de la joue de la jeune femme et tomba sur le visage du mage noir telle une luciole s'échappant de sa prison de verre. La jeune femme observa pendant un long moment le visage de l'homme qui se tenait devant elle, comme si elle tenait absolument à imprimer l'image de son corps endolori à la porte des limbes. Elle tenait devant elle la vengeance qu'elle n'avait jamais osé espérée, celle qu'elle s'était interdite de porter. Phaedra avait tout oublié de Fenrir, de ce jour où il avait tenté de la tuer et que son frère l'avait protégé au prix de sa vie. Elle avait tout fait pour que ce souvenir demeure aussi floue que ses premiers jours en ce monde. Mais en une journée, tout ses efforts étaient tombés en ruine. Voilà pourquoi elle tenait tant, cette fois à ce souvenir de la finalité de l'histoire. Certes, ça ne ramenait pas son frère, ça n'apaisait pas non plus son chagrin, mais elle était libre. Libre de ne plus craindre l'ombre de Fenrir.

«  Je suis déçue que tu ne puisses pas voir une dernière fois mon visage, Fenrir. Au revoir. »

Sans aucun scrupule, Phaedra planta son épée dans la poitrine du mage d'argent. Abrégeant à la fois sa vie et ses souffrances. Une manière pour elle de définitivement tourner la page.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
||[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] || [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la route d'Oshibana, un wagon déraillera. ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Oshibana-
Sauter vers: