Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sebastian Rosaei
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/09/2012

Caractère : Énigmatique, charmeur, bon

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Ven 07 Sep 2012, 23:53

Oshibana. La ville industrielle qui n'as pas son pareil pour les invention à vapeur. C'est dans l'une des rues de cette ville particulièrement animée que Sébastian marchait, se dirigeant vers la gare. Le majordome portait à la main gauche une valise de taille moyenne, dans laquelle ce dernier y avait entreposé ses affaires : plusieurs vêtements, quelques provisions bien emballées (on sait jamais), ainsi que quelques livres traitants aussi bien de sujets divers que d'histoire imaginaires. Marchant d'un pas résolu, le jeune homme chercha quelque chose à l'intérieur de son frac à queue-de-pie à l'aide de sa main droite. Lorsqu'il la ressortie, on pouvait voir une belle montre à gousset en argent. Rosaei regarda l'heure de sa montre et la compara avec celle de l'horloge de la ville. Elles étaient toutes les deux identiques, à la seconde près.
Vous vous demandez sûrement pourquoi Sébastian se dirigeait vers la gare. La réponse est la suivante : ayant appris depuis peut qu'il était un mage, il cherchait à rejoindre une guilde dans laquelle il espérait trouver quelqu'un qui lui apprendrait à maîtriser ses pouvoirs. Il avait choisie en premier lieu de se rendre à Magnolia, où il espérait trouver quelqu'un.

Il est 11h55, le prochain train arrive à environ 14h30, j'ai le temps d'aller manger un morceaux.Pensa Sébastian.
N'ayant aucunement envie de prendre sur ce qu'il avait dans sa valise,il se dirigea alors vers un restaurant, mais pas n'importe lequel, un restaurant 3 étoiles ! Oui Monsieur, vous avez parfaitement entendu ! Sébastian ayant vécu dans les quartier chics de la ville, même s'il n'était qu'un majordome, son salaire lui permettait largement de s'offrir ce luxe. D'ailleurs, ce dernier regarda dans son porte-monnaie : il y avait suffisamment de quoi payer son repas et le ticket de train. Ce fut donc au bout de deux bonne heure que notre héros sortie du restaurant, l'estomac plein.
Ce « rôtie au miel et ses pommes de terres sautées sur lit de jardinière » était excellents*étouffant un rots*J'ai vraiment bien fait de prendre ce Château-Neuf année 750, sa saveur fruitée s'accordait à merveille avec le « cake aux fruit du jardin et sa sauce vanille ». Il faudra vraiment que j'y retourne que je serai de passage.

Mais Sébastian fut interrompu dans ses pensées par un légers bruit. Un petit son qui provenait de la ruelle à sa droite, du sol pour être plus précis. Un son qu'il reconnaîtrait entre mille.

Maoow

Un miaulement, un pauvre petit chat blanc avec une petite tâche noire sur le dos miaulait de faim. Quel ne fut pas le coup de foudre pour notre majordome, lui qui adorait les chats ! Posant sa valise à même le sol, il s'agenouilla et l'ouvrit pour sortir un petit morceaux de jambon de son emballage et le présenter au chaton. Le petit animal renifla la denrée, puis se rapprocha timidement pour en mordiller un peu, pour finalement prendre le morceaux dans sa gueule et partir avec dans son coin. Rosaei observa le chat se régaler de sa denrée avant de fermer sa valise, d'épousseter son pantalon et de reprendre la route.

Une fois arrivé à la gare, Sébastian eut une mauvaise surprise : le train avait une heure et demie de retard, due à un obstacle sur la route. Soupirant d'exaspération, le majordome sortie de la gare. Il était là, perdu dans ses pensées, à se demander ce qu'il allait faire en attendant lorsqu'il fut percuté par quelqu'un qu'il n'avait pas vue. Le choc envoya son postérieur rencontrer les dalles froide posées sur le sol, et sa main gauche lâcha sa valise, qui retomba sur le sol. Se relevant, Sébastian observa l'homme qui venait de le percuter:un costard-cravate sur le corps, des cheveux bleu cyan et des yeux vert, il paraissait jeune, peut-être le même âge que Sébastian.
Ce dernier tendit la main pour l'aider à se relever en s'excusant :

« Excusez-moi, je suis terriblement confus, je ne vous avait pas remarqué vu que j'étais perdu dans mes pensées, à attendre le prochain train. Vous n'avez rien de cassé ? »


[hrp : je sais ça fait court mais j'essaierai de faire mieux après. Désolé]

_________________
Quels sont vos besoins Maître ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sifius Erwolf
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 01/09/2012

Surnom : Le porte clef musical
Caractère : reveur
Localisation : Crocus

[Feuille de personnage]
• Réputation: 75
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Sam 08 Sep 2012, 22:44

Sifius venait d'arriver en gare, son train avait eu un peu de retard du à une surchauffe de la chaudière. Beaucoup de monde allait et venait dans tout les sens pour se rendre à leurs destinations. Notre jeune homme se retrouvait à devoir marcher à contre courant de la direction de la marche de la foule. Les coups d'épaules pleuvaient et personne ne s'excusait au passage, trop presser de prendre son train pour ne pas être en retard. Notre mage se fraya enfin un passage hors de la foule si condensé, il avait du batailler ferme pour ne pas retourner à son point de départ tellement la foule était pressée le forçant à retourner en arrière mais il avait tenu et continuer sa route pour sortir de l'enfer des quais et se retrouver dans la salle d'attente.

Notre constellationniste se heurta alors à quelqu'un, sa dernière rencontre de ce genre remontait à il y a quelques jours. Il s'était révéler que la jeune fille qu'il avait alors rencontré était Mina Yakunin était la chef de la guilde de la ville de Crocus les Infinity Liberty dont il faisait maintenant parti le plus drôle c'est qu'il était le premier homme à entrer dans celle-ci car touts les autres membres sont de sexe féminin.

"Je suis vraiment désolé monsieur je viens de sortir des quais et je dois malheureusement vous avouez que je ne vous avais pas remarqué dans la foule. Je suis un peu tête en l'air et rêveur c'est mon grand défaut. Je m’appelle Sifius, j'espère que je ne vous ai pas fait mal ?"

Il tendit la main vers l'homme qui était en face de lui. Les mains gantés, des habits propres sur lui, une chevelure noires plutôt longues et des yeux pourpres. Il sourit de plus belle pour que ses excuses passent mieux auprès du dandy en face de lui.

Le sourire s'élargit quand il repensa à son entrée dans la guilde des Infinity Liberty il avait été surpris de voir lors des premiers instants qu'il n'y avait que des fille, mais il s'était vite fait à l'idée qu'il ne devrait travaillé qu'avec des demoiselle magicienne pendant un moment. Le musicien proposa alors au dandy de s'excuser en lui offrant une boisson dans le bar proche de la gare. L'homme ne refusa pas et il le suivit jusqu'à l’établissement où chacun passa sa commande. Pour notre musicien c'était un simple verre d'eau, il ne voulait pas être ivre alors qu'il était en face de quelqu'un et puis prendre de l'alcool alors qu'on vient de rencontrer quelqu'un, surtout en le bousculant, ne faisait pas bonne impression.

Le violoniste regarda dans la rue les activités qui s'y passaient, de nombreuses personnes habitant dans le quartiers passaient dans la rue sans faire attention aux deux hommes sur la terrasse. D'autres sortaient de la gare et se rendaient avec empressement à leurs destinations, certaines couraient même.

C'est à ce moment là que la commande des deux hommes arrivèrent. Elle était servis par une jeune dame d'environ vingt ans. Elle semblait déjà exténuer de sa journée et des cernes sous les yeux indiqua à notre héros qu'elle n'avait pas beaucoup dormis ces derniers temps.

Sifius prit une gorgée de son verre tout en rêvassant attendant le début de la conversation avec l'homme en face de lui. Il lui offrait un verre il espérait au moins pouvoir le connaitre un peu, son prénom serait déjà une bonne chose vu que le jeune homme lui avait déjà donné le sien.

"Je suis désolé mais je ne connais pas votre nom, vous êtes?"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naryu Klaars
Mage Noir de rang D
Mage Noir de rang D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 25/08/2012

Surnom : La maîtresse de l'ombre
Caractère : Mauvais / S'ennuit à mourir
Localisation : Oshibana / Harujion

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Dim 09 Sep 2012, 08:39

A cette heure-ci, le soleil venait à peine de quitter son zénith, il faisait très chaud des les rues d’Oshibana, les génies qui constituent la grosse majorité de la population étaient presque tous occupés à tenter de créer tel ou tel invention farfelue. Ceux qui ne s’adonnaient pas à un travail intellectuel perlaient de sueur au soleil, sirotant des boissons glacées ou mangeant des glaces, certaines personnes encore moins courageuses en étaient réduits au fait de se promener torse nu en ville. Le mot d’ordre du jour était clairement chaleur, les bars et autres établissements du coin étaient bondés et c’était l’objectif de Naryu : Maintenant qu’elle disposait de sa propre liberté, il fallait que tout le monde sache qu’il était temps de compter les jours restant à vivre. Un tel endroit était donc une aubaine dans ces jours de grande chaleur et il était maintenant temps de concrétiser les envies de la sombre DragonSlayer : Un peu de Sang, beaucoup de sang devra couler aujourd’hui …

Naryu et son Exceed étaient en ville depuis quelques heures maintenant, ceux avaient évités les axes principaux pour le moment, choisissant d’opérer en temps voulu, les deux comparses arpentaient de nombreuses ruelles afin d’éviter le contact avec les habitants, Naryu ne pouvait rien voir a part des ombres et des formes floues mais Zamia, l’exceed, la prévenait lorsqu’il fallait faire attention là où la femme aux cheveux d’ange posait les pieds. En effet ces ruelles étaient remplies de pièces détachées en tout genre ressemblant presque à une décharge, de nombreux objets pointus ornaient le sol et se blesser maintenant serait totalement stupide. Pendant qu’ils marchaient, les deux compagnons échangèrent une conversation à sens unique :


Zamia : « Alors, dis moi, qu’est ce qu’on viens faire dans cette ville ? Tu as déjà décidé de ce qu’on va faire ? Et puis j’ai faim moi … Ca fait dix plombes qu’on a rien mangé … Amènes nous à un restaurant ou fait un truc … Allez … Naryu … Réponds ! Naryu ?! Hé ?! Bon ça va j’ai comprit … Je me la fermes, mais j’ai toujours la dalle…

Comme la plupart du temps, la dame aux aspects de diva n’était pas du genre très bavarde, actuellement elle était plongée dans ses pensées, repensant à ce qu’elle avait subît durant toute sa plus tendre enfance, au danger que représentent ses semblables sur sa personne et aux exécutions qu’ils faudra bientôt organiser. La cible était simple : le personnes ayant du pouvoir magique ou encore celles qui avaient une réelle influence sur les autres personnes, les chefs, maires, rois, dirigeants de toute sorte … Ils devront tous tomber pour laisser place au chaos … Voici à ce qu’aspirait actuellement Naryu. Alors que le fil de ses pensées fut interrompu par sa seule amie, Naryu ne pu s’empêcher de plaisanter :

Naryu : « Que dis tu d’aller manger une glace Zamia … On va bien trouver ça quelque part dans le coin non ? Je sent l’odeur du sucre d’ici … Entrons dans la rue après ce coin ci … »

La rue était bondée mais ça, nous le savions déjà, pour progresser dans la foule, Naryu se reposait plus sur son odorât et sur son ouie afin d’entendre la respiration des passants, capter leur odeur et finalement les éviter. C’était devenu comme une danse qu’elle avait au fil des années apprit à maîtriser, elle ne pouvait pas voir le visage de ceux-ci mais elle savait que lorsque Zamia riait de bon cœur comme elle le faisait à cet instant, c’est que les visages étaient encore une fois de plus rivés sur sa maîtresse. Cela ne la toucha pourtant en aucune façon, elle les méprise tous autant qu’ils sont … Elle veut cesser d’entendre leur cœur battre et parfois s’accélérer lorsqu’elle approche, son envie de sang était beaucoup plus forte qu’auparavant et elle ne savait pas si elle pourrait tenir encore longtemps. Effleurant du bout des doigts la pointe de Tsuki l’une de ses dagues jumelles, elle se lécha les babines, le moment était bientôt arrivé…

Zamia : « Hey Nary, tu vas pas faire ça ici ? Y’a beaucoup trop de monde … Réfléchit un petit peu s’il te plaît … Imagines, s’ils t’attrapent ?! Je veux dire s’ils nous attrapent ? Qu’est ce qu’on va bien pouvoir faire ? Non mais sérieusement tu comptes pas t’en prendre à tout ceux qui s’interposeront, ouais ils n’ont pas l’air bien costauds … Mais imagine s’il y’avait à peine une poignée de mages dans le coin ? Ca pourrait vite tourner en eau de boudin … »

Le duo était arrivé près de la gare, plus précisément devant un café où de nombreuses personnes prenaient encore l’apéritif, Naryu se stoppa net, un gros bonhomme de la quarantaine approchait à sa gauche. Celle-ci avait décidé depuis quelques temps de le tuer lui … Pourquoi lui ? Sa démarche lourde et patibulaire lui rappelait celle de feu son père, qu’elle avait tué à l’âge de 7 ans. Lorsque le type en question passa à côté d’elle, et l’attrapa par le cou, faisant preuve d’une force impressionnante, Tsuki dans la main droite, elle posa ce qui lui servait d’yeux sur le malheureux et lui dit :

Naryu : « Tu vas maintenant mourir … Ton sang éclaboussera la foule qui paniquera … Ils sauront à quoi s’attendre lorsqu’ils me croiseront dorénavant … Et lorsque je t’aurais ôté toute étincelle de vie, je dévorerais ton ombre … Tu n’as pas le choix … Cesse de te débattre … »

Naryu asséna un coup de dague dans la nuque de ce pauvre homme, elle le frappa à cinq reprises, faisant jaillir des gerbes de sang à chaque coup, l’homme criait sa souffrance au sol, son sang se répandant délicatement entre les pavés. Naryu sentait cette odeur et cela l’envahissait, elle adorait faire couler le sang, elle était excitée. La foule autour d’elle courait maintenant dans tout les sens, les gens tentaient de se réfugier dans des abris d’infortunes craignant tous pour leur vie … Naryu se releva en engloutissant l’ombre de sa victime, lorsque son petit repas fut finit, elle observait le cadavre à ses pieds, en rigolant frénétiquement …


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Naryu Klaars le Sam 15 Sep 2012, 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Rosaei
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/09/2012

Caractère : Énigmatique, charmeur, bon

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Lun 10 Sep 2012, 09:45

"Je suis vraiment désolé monsieur je viens de sortir des quais et je dois malheureusement vous avouez que je ne vous avais pas remarqué dans la foule. Je suis un peu tête en l'air et rêveur c'est mon grand défaut. Je m’appelle Sifius, j'espère que je ne vous ai pas fait mal ?"

Se relevant, Sebastian connaissait à présent l’homme qui lui faisait face. D’emblée, ce dernier lui avait parut sympathique.

« Vous n’avez pas à vous inquiéter Sifius, contrairement à ce que laisse penser mon apparence, je suis plutôt résistant. Je vous remercie de votre inquiétude. »

Le majordome remarqua alors que Sifius transportait un étui de violon, il devait être un musicien se rendant à un concert ou à une quelconque prestation. Qu’importe, Rosaei l’appréciait.
Ensuite le musicien invita notre héros à boire un vert dans un café d’allure sympathique proche de la gare. Celui-ci ne refusa pas la proposition, de toute façon, le train qui venait d’arriver avait une surchauffe de la chaudière, la réparer prendra donc du temps. De toute façon, Sebastian a beaucoup de temps pour lui désormais.

Ainsi donc, nos deux comparses s’installèrent, une jolie serveuse d’environ vingt ans apporta leur commande : pour Sifius, un verre d’eau, et pour Sebastian une limonade au sirop. On peut être un homme des hautes sphères de la société, même si dans ce cas Sebastian est un ex-majordome, et avoir des goûts simple que diable !

Toujours est-il que l’après-midi se déroula agréablement, puis vint le moment où Sifius rompit le silence qui régnait entre eux.

« Je suis désolé mais je ne connais pas votre nom, vous êtes?

-Ahlàlà, mais quel homme impoli je suis ! Veuillez m’excuser, je me nomme Sebastian Rosaei, j’étais majordome au service de Monsieur Shendzer, celui-là même qui est mort il y a environ deux semaines. À présent je suis un majordome sans Maître. »

Le majordome n’avait pas dit qu’il avait découvert récemment qu’il était un magicien, et encore moins qu’il ignorait quel type de magie est-ce qu’il utilise et qu’il cherchait une guilde pour apprendre à maîtriser ses pouvoirs. Après tout, les deux hommes se connaissaient à peine, il lui dira cela au moment venu.

Et ce moment fatidique allait peut-être arriver plus tôt que prévue.

Un cri emplit soudainement la rue, les gens affolés couraient dans tous les sens, cherchant à se mettre à l’abri. Mais de quoi ? La ville était-elle attaquée par une Guilde Noire, ou des brigands ? Rosaei se leva et scruta la rue. La réponse aux questions de Sebastian lui apparut devant ses yeux : une jeune femme venait d’assassiner un homme dans la rue. Faire cela en plein jour, devant toutes ces personnes, cette demoiselle ne manquait pas de cran ! Mais ce qui choqua encore plus le majordome, c’est le fait que la meurtrière absorba l’ombre du malheureux, le tout en rigolant frénétiquement.

« Mais qu’est-elle donc ? Pour assassiner des innocents en pleine rue et rire de leur mort ? Il faudrait être psychologiquement instable pour faire cela. Qu’en pensez-vous Sifius ? »

Puis Sebastian se rapprocha de la « scène de crime », la femme psychopathe continuant son rire démentiel, avec la ferme intention de faire quelque chose. Quoi ? Il n’en avait aucune idée. Utiliser la magie ? Et s’il n’arrivait pas à contrôler ses pouvoirs ?

Qu’allait-il se passer ? Sebastian parviendra-t-il à faire entendre raison à la tueuse ? Est-ce que la milice arrivera rapidement ? Mais surtout : le majordome avait-il seulement remarqué la présence du chat à côté de la demoiselle, et comment allait-il réagir ?

[hrp : pour ceux qui ont lus mon histoire, je m’excuse que le nom de Shendzer n’y apparaisse pas. Vous aurez comprit qu’il s’agissait du Maître.]

_________________
Quels sont vos besoins Maître ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sifius Erwolf
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 01/09/2012

Surnom : Le porte clef musical
Caractère : reveur
Localisation : Crocus

[Feuille de personnage]
• Réputation: 75
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Mar 11 Sep 2012, 21:13

Sifius était soulagé que le gentleman n'est rien, il était habillé élégamment et il ne voulait pas se le mettre à dos pour une broutille. Il était beau, il devait faire tourner la tête de beaucoup de femmes qui l'entourait. Erwolf avait rompu le silence pour savoir le nom de celui qu'il avait en face de lui, notre homme s’appelait Sébastian Rosaei, et était un ancien majordome. Son maître était mort depuis deux semaines Notre jeune homme était attristé d'avoir aborder le sujet, il ne voulait pas aborder un sujet aussi brulant et vif que le souvenir de son employeur qu'il avait perdu depuis si peu de temps.

Notre jeune homme vit que l'ancien majordome de feu Monsieur Shendzer ne lui disait pas tout. Une légère moue était passée sur son visage, mais il ne lui en teint pas rigueur, ils n'étaient que des connaissances de gare des inconnus l'un pour l'autre. Pas de vieux amis de longues dates s'étant perdu de vue. noter jeune mage allait s'excuser d'avoir raviver les souvenirs douloureux de Sébastian quand il se passa quelque chose dans la rue face à la gare.

Quelqu'un s'était fait agripper par une demoiselle avec des habits extrêmement étrange. On ne voyait pas ses yeux, ses cheveux étaient mauves et des vêtements noirs ne laissaient pas voir son corps, on ne pouvait observer que très peu son visage. elle sembla parler à l'homme avant qu'une lame n'apparaisse dans sa main et ne s'abatte dans sa nuque. Le sang gicla sur les personnes aux alentours et certaines gouttes propulsés plus violemment que les autres vinrent atterrir très près de la terrasse où nos deux hommes discutaient.

Notre ancien majordome s'était retourné pour voir la débâcle qui venait d'éclaté, notre constellationniste ouvrit alors l'étui de son violon pour en sortir les clefs qui permettrait d'invoquer ses esprits. Quand il se releva avec son porte-clef la femme qui avait tué le pauvre homme dans la rue était en train de dévorer l'ombre de sa victime, quand elle eut fini son "repas" elle se releva et partit dans un rire frénétique. elle était folle ou extrêmement puissante, car on ne pouvait pas attaquer quelqu'un dans la rue sans être fou ou d'une incroyable puissance.

Rosaei se tourna alors vers notre musicien et lui posa une série de questions sans attendre de réelles réponses pour partir en direction du meurtre. Notre violoniste trouve que cet homme n'avait pas froid aux yeux pour s'attaquer à une ennemi alors qu'il ne semblait rien connaitre à la magie et qu'elle semblait puissante. L'homme se figea alors en proie aux doutes de toutes personnes sensées face à un tel adversaire.

Notre héros passa alors devant le majordome en mettant son bras doit devant Sébastian pour lui barrer le passage. Sifius ne pouvait pas laissé quelqu'un se battre contre un mage alors qu'il n'y connaissait rien à la magie.

"Je pense que c'est une mage noire, ou au moins une mage indépendante qui est un peu trop folle. Ce que j'en pense c'est qu'il faut surtout l’arrêter, je m'en charge ne vous inquiétez pas ça ne devrait pas être trop long."

La clef de l'invocation choisie vola dans la main gauche de notre jeune homme, il tendit le bras face à son adversaire féminine et lança l'incantation rituel à ses invocations.

"Ouvre-toi, Porte de la Balance, Libra."

une jolie demoiselle danseuse du ventre se matérialisa dans un nuage de poussière. Des balances se mouvaient au bout de ses bras tandis qu'elle tenait les fils retenant les plateaux.

" Oui, tu m'as appelé? En quoi puis-je t'aidé? "

"Je veux juste que tu t'occupes de cette demoiselle, il faut que tu la neutralises. essayes de faire le mieux que tu peux."

La danseuse du ventre fit un mouvement ample avec ses plateaux pour augmenter le poids de la mage qui avait tué l'homme dans la rue. Notre jeune homme attendit alors que les effets du sort de Libra se fassent sentir sur sa cible pour changer d'invocation et en finir avec elle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naryu Klaars
Mage Noir de rang D
Mage Noir de rang D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 25/08/2012

Surnom : La maîtresse de l'ombre
Caractère : Mauvais / S'ennuit à mourir
Localisation : Oshibana / Harujion

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Mer 12 Sep 2012, 14:33

Les actions de Naryu avaient eu impact clair sur l’ambiance dans la ville, on était passés en quelques minutes d’un brouhaha ennuyant à des cris de terreur pour enfin arriver vers un calme des plus plats. La dépouille de la pauvre victime était blanchie, Zamia faisait de petits tours de cercle en l’air pour marquer sa joie tandis que Naryu appréciait la digestion d’un bon repas. Alors que celles-ci se croyaient totalement seules, un homme intervint : Sifius le constellationiste.

L’intervenant maîtrisait donc une sorte de magie d’invocation, au moment de l’arrivée de Libra, Naryu put un être fait de pure magie, elle avait donc remarqué cette présence grâce à son odorat. Ne pouvant pas faire grand-chose quant aux pouvoirs de cette invocation, Naryu subît les effets du constellationiste. Sa masse augmenta, la clouant au sol, elle ne pouvait plus faire un pas, c’était comme ci la gravité était beaucoup plus dense, elle tentait de résister toutefois alors qu’elle était à genoux. La petite exceed qui volait comprit bien vite que l’instigateur de ce malus n’était autre que Sifius, elle dit à Naryu :


Zamia : « Nary ! Tu es en train de subir les effets d’un mage de constellations … Il se situe juste sur ta droite devant la terrasse d’un café pourri … Fait gaffe, vu le regard qu’il te lance il semble déterminé à t’en mettre plein les dents … D’ailleurs en parlant de faire gaffe … Bouge toi ! »

Toutes ces informations étaient inutiles, Zamia ne faisait qu’enfoncer une porte ouverte, la jeune DragonSlayer avait déjà comprit depuis un moment ce qui lui arrivait. Cherchant une solution elle continuait de subir les effets de la magie du violoniste, une idée lui vint alors à l’esprit, elle pourrait arrêter ça sans même avoir à bouger. Il lui fallait juste attendre le bon moment avant d’agir, souhaitant gagner quelques secondes et par la même occasion troubler son adversaire, elle lança vers Sifius :

Naryu : « Tu te rends compte l’ami que dés que je pourrais bouger … Tu va cracher du sang par tout les orifices de ton corps ? Je vais tellement te frapper qu’il ne restera de toi que de la bouillie infâme et informe … »

Naryu n’avait plus envies de s’amuser, son premier meurtre lui suffisait amplement, la solution était trouvée et il n’y avait plus maintenant qu’à la concrétiser. La patience était son arme sur ce mouvement, la jeune femme feignit de perdre doucement ses forces, crispée par l’effort qu’elle devait accomplir pour rester à genoux. Il fallait qu’elle pense avant tout à se libérer, et pour cela … Elle utilisa sa magie :

« Yami No Metsuboo !!! »

Quelques secondes suffirent alors pour que l’effet désiré se mette en place, l’ombre de Libra sortit doucement du sol, semblant prendre une forme plus solide. L’ombre agrippa l’invocation par derrière et se lança dans une sorte de torsion du cou, Naryu tentait d’utiliser cette technique afin de la libérer de ces effets dérangeants …


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Naryu Klaars le Sam 15 Sep 2012, 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Rosaei
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/09/2012

Caractère : Énigmatique, charmeur, bon

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Jeu 13 Sep 2012, 13:55

"Je pense que c'est une mage noire, ou au moins une mage indépendante qui est un peu trop folle. Ce que j'en pense c'est qu'il faut surtout l’arrêter, je m'en charge ne vous inquiétez pas ça ne devrait pas être trop long."
Si vous y tenez.
"Ouvre-toi, Porte de la Balance, Libra."

Une jolie demoiselle danseuse du ventre se matérialisa dans un nuage de poussière. Des balances se mouvaient au bout de ses bras tandis qu'elle tenait les fils retenant les plateaux.

" Oui, tu m'as appelé? En quoi puis-je t'aider? "

"Je veux juste que tu t'occupes de cette demoiselle, il faut que tu la neutralises. essayes de faire le mieux que tu peux."

C'est comme ça que Libra utilisa sa magie pour accentuer la gravité autour de l'ennemie.
Mais alors que la victoire semblait acquise, voila que la psychopathe utilisa sa magie. Et pas n'importe laquelle : celle des ombres. Elle utilisa l'ombre de Libra pour commencer à l'étrangler. Ce qui confirma les doutes de Sebastian envers la demoiselle : elle mange les ombres, elle a un chat ailé avec elle et utilise les ombres. Ce doit être une DragonSlayers.
Cette dernière prit la parole en s'adressant à Sifius :
« Tu te rends compte l’ami que dés que je pourrais bouger … Tu va cracher du sang par tout les orifices de ton corps ? Je vais tellement te frapper qu’il ne restera de toi que de la bouillie infâme et informe … »

Le majordome jura. Il regrettait de ne pouvoir se rendre utile. Fermant les yeux, il se concentra et fit appel à sa magie. Un cercle magique pourpre apparut alors sous Sebastian, un autre cercle apparut ensuite à la verticale à sa droite. Il y eu ensuite un petit nuage de fumée, qui se dissipa rapidement. Les cercles disparurent et Rosaei n'en crut pas ses yeux : une réplique exact de lui même se trouvait là !!

"Ainsi donc ma magie me permet de me dédoubler, c'est intéressant.
Le clone regarda son original, puis il hocha légèrement la tête et dit :

*clone*J'ai comprit.

Je vois, je suis capable de partager mes pensées avec mes clones. De plus en plus intéressant. Pensa le mage.
Sebastian et son clone se mirent alors à courir en direction de l'adversaire. Une fois à portée, nos deux majordomes frappèrent la fille aux cheveux d'anges d'un double coup de poing.

"Si tu était une fille gentille, je ne t'aurais pas frappé, mais là...
*clone*Sans compter que le train ne va pas tarder à arriver."

[hrp : post nul, je sais. mais là j'avais pas du tout d'inspi]

_________________
Quels sont vos besoins Maître ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sifius Erwolf
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 01/09/2012

Surnom : Le porte clef musical
Caractère : reveur
Localisation : Crocus

[Feuille de personnage]
• Réputation: 75
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Ven 14 Sep 2012, 13:56

Les effets des pouvoirs de la balance se faisait ressentir par la demoiselle qui avait dévoré l'ombre de sa victime. Elle s'était accroupi pour lutter contre les effets mais elle restait tout de même hors d'état de nuire pour le moment. Pour Sifius son travail était fini, il n'avait plus qu'à tenir le temps que la milice arrive et neutralise cette femmes pour annuler le sort d'invocation qu'il avait lancé.

Un chat près de la demoiselle prit alors la parole pour avertir sa maitresse qu'elle devait se méfier de notre jeune homme. Comme c'était étrange, notre mage avait déjà rencontré un chat qui avait le don de parole. Astrid en avait un aussi. hors les deux filles n'avaient rien en commun, l'une était douce et timide, l'autre cruelle et dangereuse. Il se promit de creuser la question pour en savoir plus sur cette similarité entre les deux jeunes demoiselles.

La femme, accroupit, voulut provoquer notre mage. Hors le calme qui régnait à l'intérieur de celui-ci lui permit de garder son sang-froid même face aux menaces de la femme en noir. La situation était sous contrôle quand Libra se fit attaquer par sa propre ombre. La jeune fille devant notre constellationniste était donc une mage elle-aussi. Elle contrôlait les ombres surcroit, le combat s’avérerait ardu pour notre musicien. La concentration de la balance étant diminué le sort qu'elle avait lancée augmentant le poids de sa cible se dissipait petit à petit. Il allait disparaitre bientôt quand le violoniste prit son autre clef d'or sur son porte-clef.

Pendant ce temps Sebastian qui était toujours derrière notre héros lança lui aussi un sort. Il était lui aussi magicien donc ? Il ne l'avait pas semblé au premier regard à Erwolf. Une réplique parfaite de lui-même se matérialisa alors dans un nuage de poussière après qu'un cercle d'invocation se soit former. Le nuage se dispersa bien vite, il semblait qu'il y avait un connexion entre les deux car le clone finissait les phrase de son invocateur.

Le mage anciennement au service de Monsieur Shendzer se lança alors dans la direction de la maitresse des ombres pour la frapper à mains nues. L'invocateur d'esprit n'avait pas prévenu que les effets du sort de l'esprit se dissipaient. Sébastian courait vers sa perte pour Sifius. l'ombre attaquait toujours la danseuse du ventre et les effets du sort de celle-ci augmentant le poids de la demoiselle volèrent en éclat. La réaction du jeune homme ne se fit pas attendre. Il n'allait pas laisser mourir ce pauvre mage qui était un ancien majordome.

"Ferme-toi, porte de la Balance, Libra!"

L'esprit de la balance disparut alors dans un nuage de poussière, retournant dans le monde des esprits. l'ombre l'avait suivi et il l’espérait sans l'attaquer dans le monde qui l’accueillait. Il prit alors sa deuxième clef d'or et prévint notre majordome un peu trop courageux pour son bien que son esprit n'était plus là pour empêcher la tueuse de bouger.

"Elle n'est plus sous l'influence du sort de mon esprit. Fais attention à toi en l'attaquant."

Il prit alors la clef d'or du lion et appela l'esprit à l'aide pour vaincre la femme qui ne semblait pas être une petit joueuse.

"Ouvre-toi, Porte du Lion, Léo."

Un flash de lumière se créa alors et l'homme lion que notre mage avait invoqué lors de la bataille dans l'auberge. Les plaques de son armure brillaient de mille feux et sa fourrure passait par les interstices de son armure. Le détail qui faisait que l'invocation n'aurait rien à craindre de la mage des ombres était qu'il était un esprit fait de lumière. Léo n'avait pas d'ombre car il était la lumière faite esprit.

"Je suis désolé Léo mais on a pas le temps. Je veux que tu t'en débarrasses, neutralises la ou tue la mais elle a blessée Libra en l'attaquant avec sa propre ombre. Tu ne peux pas laisser ça impunis. Je me fiches de ce qui peut arrive à cette fille."

La dernière phrase était fausse mais cela permit à l'invocation de ne pas faire de sentiment et de ne pas se retenir ses coups pour faire plaisir à son invocateur. De plus, faire du mal à Libra qui était une des amis de Léo lui donna l’envie de ne pas s’arrêter qu'à neutraliser la mage en face de lui qui reprenait tout ses moyens.

L'esprit du lion fit un grand flash de lumière pour aveugler son adversaire et partit d'un bond sur elle. En quelques enjambées il avait dépasser notre majordome et était déjà sur la tueuse manieuse d'ombre. L'affrontement allait être violent car l'esprit du lion était en colère contre sa cible et n'allait pas retenir ses coups même face à une femme surtout qu'elle avait blessé une de ses amis.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naryu Klaars
Mage Noir de rang D
Mage Noir de rang D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 25/08/2012

Surnom : La maîtresse de l'ombre
Caractère : Mauvais / S'ennuit à mourir
Localisation : Oshibana / Harujion

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Sam 15 Sep 2012, 09:24

La technique la plus basique de Naryu avait été suffisante pour neutraliser l’esprit de la balance de Sifius, le sort commençait doucement à se dissiper et la jeune femme avait maintenant un genou au sol, essoufflée à cause de l’effort qu’elle venait d’accomplir pour ne pas s’écraser sur le sol. Alors qu’elle pensait pouvoir récupérer l’avantage dans ce combat qui promettait d’être titanesque, la DragonSlayer fit attention à une autre odeur, une autre voix, un autre battement de cœur … Le constellationniste n’était donc pas seul, un autre mage se trouvait en sa compagnie et il était apparement temps qu’il entre en scène. Alors que Sebastian, possesseur de la magie de clonage était prêt à rejoindre la joute, Naryu se tourna vers son amie qui volait à quelques mètres au dessus d’elle, elle lui dit ensuite sur un ton condescendant :

Naryu : « Zamia … Je ne veux pas risquer de te blesser, tu es trop précieuse pour risquer ta vie ici … Ces deux là ne sont pas bien puissants mais je vais peut être devoir faire du grabuge pour me débarrasser de l’invocateur. Rejoint l’un des toits et met toi en sécurité, ne me rejoints que lorsque j’ai finit … »

La petite exceed connaissait très bien sa maîtresse, elle savait qu’elle était très déterminée à gagner cette bataille, elle s’exécuta donc dans broncher et alla se mettre rapidement à l’abri grâce à son Aeris Magica, elle était très rapide lorsqu’il s’agissait de fuir. Mais revenons en à nos moutons …

… La tueuse sentait que quelques secondes lui suffiraient largement pour se libérer de son entrave, il fallait maintenant penser à un plan d’action. Sebastian interrompit alors le fil de la pensée de Naryu en venant, clone à l’appui, porter un double coup de poing au visage de la belle Dragonne. Ce coup n’était pas très puissant mais il énerva tout de même la jeune femme de par son existence. Tout se déroula ensuite très rapidement : l’invocation de la balance avait été renvoyée dans le monde des esprits hors d’état de nuire, mais une autre chimère avait rapidement été appelée, Leo l’esprit du lion. L’ouie fine, la jeune dame pu entendre les ordres du maître au serviteur : Il l’encouragea à ôter la vile à son adversaire qui ne put s’empêcher d’afficher un grand sourire sur le visage.


Naryu : * Il n’est pas si chochotte que ça après tout … Moi qui pensait être tombé sur un de ces nombreux idiots dont la seule ambition est d’aider tout le monde … Alors a il un réel intérêt à m’affronter ou veut il seulement s’amuser avec moi ? Quoi qu’il en soit … Je ne perdrais pas face à cet imbécile … Et son complice me fait tellement pitié. Son nouvel esprit doit être plus combatif que le précédent. Hum … alors je m’attaquerais directement à la source de son pouvoir … *

La tueuse disposait d’un comportement profondément psychopathe, le meurtre qu’elle avait perpétré il y’a une dizaine de minutes ne représentait rien pour elle, étant totalement incapable de comprendre que tuer des innocents est mal, elle ne pouvait donc pas assimiler le fait que Sifius et Sebastian tentaient de l’arrêter pour qu’elle cesse de s’attaquer à n’importe qui…

C’était parti la suite du combat allait pouvoir commencer, quelques ordres supplémentaires de la part du constellationniste aux cheveux argentés à son sbire lumineux et ce dernier envoya un énorme flash de lumière afin d’aveugler … une personne aveugle ! Sifius n’était donc pas au courrant que les capacités visuelles de Naryu étaient proche de la cécité tandis que ses autres sens étaient clairement plus affinés. Elle avait donc un avantage de poids sur son adversaire et il fallait en prendre compte. Alors que Leo avait tenté d’aveugler Naryu, il chargea vers la jeune femme qui venait de se relever, écartant les bras, armes au poing, un cercle noir apparût sous les pieds de la jeune femme.


“Yami No Oomata !”

Naryu disparu dans les ombres, la lumière du soleil était presque au Zenith, les ombres étaient grandes … Très grandes. La jeune femme pouvait très bien être partout, mais elle réapparut à l’endroit le probable : Les pieds croisés sur une table de terrasse à la manière d’un shérif, on pouvait apercevoir une partie de ses affriolants dessous, ainsi qu’une petite cicatrice prés du genou gauche. La jeune femme regardait Sifius qui la cherchait du regard, elle inspira grandement de l’air, gonflant par la même occasion sa poitrine de déesse. Un cercle noir bien plus gros vint s’installer au niveau de sa bouche :

“Yami No Houkou !”

Le soufflé du dragon d’ombre était lance dans le dos de son adversaire le plus dangereux, ignorant littéralement la présence de Sebastian. La technique était assez puissante, sans avoir pour autant trop pompé dans ses ressources, la belle femme savait que ce ne serait clairement pas suffisant pour abattre son adversaire mais elle pourrait au moins le blesser. Si Leo voulait tenter d’arrêter le souffle il se ferait irrémédiablement happer avec …


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Rosaei
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/09/2012

Caractère : Énigmatique, charmeur, bon

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Dim 16 Sep 2012, 11:10

Le combat de mage faisait rage. Sebastian et son clone eurent le temps de reculer, avant que Sifius ne révoque Libra pour invoquer un autre esprit. Celui-ci ressemblait à un homme-lion en armure, Sifius lui dit d'éliminer la DragonSlayer pour avoir blessé Libra. Le majordome devina alors qu'un lien profond devait unir le constellationniste à ses esprits.

Léo utilisa alors un puissant flash pour aveugler Naryu. Il devait s'agir du nom de la Dragon Slayers, vu que le chat ailé n'arrêtait pas de le dire quand ils se parlaient. D'ailleurs, Sebastian vit que ce dernier s'était envolé sur un toit, probablement pour se mettre à l'abri. Mais pour l'heure, le majordome et son clone durent mettre leur main devant les yeux à cause de la luminosité du flash. Une fois la lumière dissipée, Rosaei remarqua que Naryu avait tout bonnement...disparue.

Pour lui, la victoire semblait acquise :
" Tu l'as eu ? Elle est morte ? "

Il regarda un peu partout avec l'aide de son clone, mais il n'y avait plus aucune trace d'elle.
"Il n'y a plus rien. Elle a due être désintégrée.
*clone*- Mais comme il s'agit de la DragonSlayer de l'ombre, elle s'est peut-être dissipée dans celle du bâtiment. Le soleil est au zénith, avec toute cette ombre elle pourrait être n'importe où. Et puis, Léo a utilisé un flash...
-Ce qui signifie... qu'elle est encore en vie. Bon sang ! Et la milice qui n'est toujours pas là!
"

Pendant quelques secondes, Sebastian avait cru que l'esprit du lion avait réussi son coup, mais comme le dit la maxime : L'espoir est le premier pas vers la déception.

La combattre à mains nue n'arriverait à rien. Il me faudrait une arme. pensa-t-il.

Rosaei révoqua son clone et courut à l'intérieur du café où lui et Sifius prenaient un verre, il y a de cela quelques minutes. Par chance le bâtiment était vide, et le majordome prit la première chose qui lui tomba sous la main : une paire de couteau, trouvés dans la cuisine.

Bon, c'est pas vraiment une arme, mais je crois que ça devrait faire l'affaire.
Quand il revint au près de Sifius, Sebastian eut soudainement un mauvais pressentiment, un sentiment de malaise qui venait de derrière lui. En se retournant, le majordome comprit d'où cela venait : Naryu ce tenait les jambes croisées sur une table de terrasse. Un cercle noir apparut devant sa bouche puis elle prononça :

« Yami No Houkou ! »

Un souffle magique noir de grande puissance fusa en direction de Sifius, qui se trouvait de dos.

"Oh non ! Sifius attention !!"
Sa voix fut noyée dans le rugissement de la DragonSlayer.
Il ne voulait pas que Sifius meurt. Il ne devait pas mourir !
Sebastian tenta d'invoquer un clone, afin que celui-ci pousse le constellationniste de la trajectoire, mais il manquait de temps.

_________________
Quels sont vos besoins Maître ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sifius Erwolf
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 01/09/2012

Surnom : Le porte clef musical
Caractère : reveur
Localisation : Crocus

[Feuille de personnage]
• Réputation: 75
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Lun 17 Sep 2012, 21:14

Sifius avait évité le flash de lumière en fermant les yeux pour ne pas perdre sa cible des yeux pour que nécessaire pendant qu'il était aveuglé. Léo était sur elle, il allait la frapper et la réduire en bouillie quand la jeune femme disparut dans sa propre ombre. Elle venait tout simplement de disparaitre à la vue et à l'insu de tous en plein combat.

Pour Erwolf son adversaire attendait le bon moment pour frapper, elle n'avait pas l'avantage jusqu'ici contre ses deux adversaires. Elle devait réfléchir cacher dans l'ombre d'une ruelle à comment reprendre l'avantage. Elle s'était peut-être même enfui, mais l'assurance et la folie qu'avait lu dans l'attitude de celle-ci notre jeune homme le poussa à regarder dans les alentours pour continuer la traque et ne pas laisser de répits à son adversaire.

Il ne la vit nul part, pas une seule trace d'elle et les secondes s’égrainait drainant la magie de notre mage avec l'invocation de Léo qui était toujours présent. C'est alors que Sebastian repartit en arrière alors que le combat venait à peine de débuter. Il avait peut-être pris peur face a la puissance de leur adversaire et s'enfuyait mais peu importait à cela, le plus important était de retrouver la tueuse qui venait de disparaitre sans laisser de trace.

La frustration avait augmenté peu à peu lors de l'absence de signes de la demoiselle. Elle était là quelque part mais ne pas savoir quand elle allait frapper et où était pire que tout. Léo se retourna alors alerté par un bruit que notre constellationniste n'avait pas entendu. La jeune mangeuse d'ombre était assise sur une table et un tourbillon d'un noir intense et absolu se dirigeait vers notre musicien.

Le sort était puissant, les pavés de la rue se faisant soufflés par le sort d'attaque. Si notre violoniste ne réagissait pas il allait être mis KO par cette bourrasque de ténèbre. Et ça il ne le pouvait pas, pour protéger la population. Et la milice qui n'arrivait toujours pas, ils ne sont jamais là quand il le faut. Erwolf les maudit à ce moment là pour ne toujours pas être intervenu. La situation était pourtant urgente, mais c'était à croire qu'ils s'en moquaient.

L'attaque était sur lui, il allait devoir esquiver ou se la prendre de plein fouet or la deuxième solution n'était pas possible s'il voulait continuer le combat. C'est à ce moment là que l'esprit du lion le poussa à terre pour le mettre hors de portée de la vague de ténèbres. Lors de son vol plané notre héros put voir les dessous de son adversaire. Qui on peut le dire même si elle est maléfique étaient très affriolant. Mais l'heure n'était pas aux détails de la lingerie de cette mage de l'ombre.

Sifius vit alors le majordome et son ersatz juste derrière la mage. Pourquoi n'avait-il rien fait pour l’arrêter? Etait il en réalité avec elle? Il avait des couteaux de cuisine dans les mains, mais ou les avait-il trouvé? Pendant ce temps l'esprit du lion reculait lentement face à l'attaque. Il avait créé un bouclier de lumière pour l’arrêter mais il ne tenait pas, notre jeune homme n'étant pas assez puissant, il se promit de s'entrainer pour améliorer son niveau.

L'attaque était passée mais Léo en ressortit blessé, son bouclier avait lâché alors qu'il était presque sorti du périmètre de ses effets dévastateurs. Son bras gauche était atteint, il ne pouvait plus le bouger à ce que pu en voir notre mage. Deux de ses esprits avaient étés blessés or ils étaient les plus puissant dans ses choix, il allait donc perdre face à cette mage noire. il ne pouvait pas laisser Léo se battre dans cet état, il allait devoir s'enfuir face à elle. L'idée lui était insupportable mais il n'avait pas d'autres choix.

"Ferm..."

"Non, s'il te plait Sifius. Je peux encore combattre et je suis désolé mais je vais devoir passer à la vitesse supérieure pour pouvoir venir à bout d'elle. Je vais puiser dans ta réserve de magie pour lui lancer une attaque comme elle n'en verra jamais d'autres."

Notre constellationniste acquiesça d'un simple hochement de tête. Il se remit alors debout près à faire face à son ennemi. Sa détermination venait d'exploser dans son crane et une lueur de détermination s'alluma dans son regard. il réfléchissait toujours calmement mais l'ardeur qui brulait maintenant en lui fit disparaitre le défaitisme qu'il avait il y a quelques instants.

"Vas-y Léo, fait ce que tu veux. Débarrassons nous de cette fille au plus vite que l'on puisse reprendre une vie douce et calme. Et surtout ne lui fait pas de cadeaux."

"Comptes sur moi, elle va en baver! Je vais maintenant te demander encore quelques efforts, je vais en finir le plus vite possible, si elle veut jouer au rugissement, nous allons jouer."

C'est alors que l'esprit du lion lança un énorme rugissement en direction de son adversaire, un souffle moins conique et plus direct se dirigea alors vers la mangeuse d'ombres. Léo prit alors un grand appui sur sa jambe et partit en direction de la faiseuse de troubles. Un marteau de lumière à deux mains se matérialisa alors dans sa main droite et il frappa là où était la mage. Son bras gauche le faisait souffrir mais il l'utilisa quand même pour donner plus de force à son coup. Il ne tiendrait pas longtemps car la douleur devait être horrible. Ce fut le cas car après ce coup, il fit apparaitre une épée de lumière à une main et la prit en faisant disparaitre le marteau. Son bras gauche pendant mollement.

Erwolf était fier de son esprit, il souffrait pour son invocateur, il espérait pouvoir lui rendre la pareil un jour.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naryu Klaars
Mage Noir de rang D
Mage Noir de rang D
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 25/08/2012

Surnom : La maîtresse de l'ombre
Caractère : Mauvais / S'ennuit à mourir
Localisation : Oshibana / Harujion

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Jeu 20 Sep 2012, 15:54

Sébastian entama un monologue avec son clone, se demandant si Leo avait eu raison de la mangeuse d’ombres, sa perspicacité lui donna le résultat correct à une équation évidente : Il en faudrait plus qu’un vulgaire flash de lumière pour venir à bout de cette jeune femme décidant plein de ressources. Révoquant son clone, l’ancien majordome des Shendzer eut une idée discutable : Aller s’armer dans une cuisine du premier outil un peu tranchant qu’il pourrait découvrir. Il disparu donc quelques minutes, le temps d’aller s’armer de couteaux de cuisine qui trainaient là, à la portée du premier imbécile venu. Sifius de son côté était devenu la proie favorite de Naryu, elle avait bien comprit que le point faible des constellationnistes, c’était d’ailleurs évident, gros comme un bouton au millieu du visage : L’ennemi réel était Léo, mais sa présence dépendait entièrement de Sifius, si ce dernier était neutralisé, l’esprit ne pourrait rien faire d’autre que de retourner d’où il venait, la queue entre les jambes.

Malgré cette information des plus importantes, il fallait encore être capable de réaliser ses projets, le camarade du violoniste était d’ailleurs du genre tenace, bien trop au goût de la dragonne qui commençait doucement à s’impatienter. Il fallait que le sang coule, elle ne pourrait pas finir ce combat sans au moins blesser l’un de ses deux adversaires. Elle haïssait d’ailleurs ce genre de types, le genre de héros sans peurs et sans reproches, qui défendent la veuve et l’orphelin, le cliché de base en somme … de quoi s’avaient ils donc mêlés ? Elle ne les avait pas agressés directement, elle ne les avait d’ailleurs même pas remarqués avant que le constellationniste ne se lance dans la bataille.

Mais là n’était pas le sujet, il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers, la bataille n’était pas finit et en juger par la ténacité de Sifius, elle ne faisait que commencer. La mangeuse d’ombre cracha longuement son souffle du dragon d’ombre, cherchant à créer un maximum de dégâts chez son adversaire. Sa motivation ? La mort ! Une fois qu’elle l’aura tué, elle s’occupera de l’autre mage … Ce dernier semblait bien plus faible que son camarade, bien que la règle générale d’une joute est d’éliminer l’ennemi le plus faible, la dame était du genre à prendre des risques souvent inconsidérés. Quoi qu’il en soit réellement, le souffle du dragon avait atteint une cible, pas celle qui était escompté à la base mais tout ceci était un tout … Comme aux échecs, il fallait jouer les pions au moment le plus opportun et ce que concrétisa la jeune femme. La puissance du Yami No Houkou aurait sans doute désintégré Sifius s’il avait été touché par l’attaque, mais ce fut Leo qui arrêta le souffle, accumulant d’un coup de lourds dégâts. La jeune femme était haletante, cette technique lui demandait énormément de ressources magiques pour être utilisée à pleine puissance. Naryu tentait d’obtenir des informations sur l’étendue des dégâts qu’elle avait causé, l’oreille aux aguets …


Naryu : * Cette attaque m’a vidée d’une bonne partie de mon potentiel magique … Il va falloir que j’en finisse rapidement car à cette allure, je vais plus tenir longtemps … L’autre gars n’a prit aucun dégâts et a à peine utilisé sa magie. Il doit être en pleine forme ou presque … Tout ce que je peux espérer c’est que Yami no Houkou a porté ses fruits, je sent encore le lion … Ca veut dire que le mage est toujours debout … Donc, je vais bientôt m’en prendre une techniquement … *

Et comme prévu, la jeune femme n’y écopa pas, Sebastian venait de revenir de sa cuisine armé d’armes de poing, Naryu sentit sa présence à a peines quelques mètres sur sa gauche, attirant l’attention de la jeune femme pour quelques secondes à peine. Ces quelques secondes furent fatidiques, Leo qui s’était ressaisit entre temps envoya un souffle de lumière dans la face de Naryu, celle-ci eut à peine le temps de bondir sur le côté pour esquiver l’attaque qui détruisit d’ailleurs une bonne partie du café. La jeune femme tourna son regard vers le trou béant dans la terrasse que venait de creuser son adversaire spirituel, elle réalisa à cet instant qu’il n’était pas du genre à être prit pour un moins que rien, il ne fallait plus du tout sous estimer Leo, cela pourrait s’avérer mortel. Cette distraction fut un coup dur pour Naryu, il fallait qu’elle bouge rapidement pour esquiver la prochaine offensive de Sebastian mais le fil de sa réflexion fut interrompu par un lion des plus tenaces, il avait bondit derrière son laser faisant apparaître une sorte de marteau de lumière qui s’écrasa violemment sur la poitrine de la DragonSlayer, celle-ci cracha une gerbe de sang par la même occasion, le marteau se changea par la suite en une épée de lumière, dont la destination était la tête de la jeune femme. Elle devait agir et surtout le faire vite, se concentra un minimum elle utilisa à nouveau :

Yami No Oomata !

Naryu disparu une fois de plus dans les ombres, cette technique simple lui était souvent utile pour esquiver des attaques trop rapides pour elle, et son utilisation pompant peu de puissance magique était une aubaine pour ce genre de situations. Elle se transposa à l’abri, souhaitant obtenir un petit instant de repos afin de décider ce qu’elle allait devoir faire pour se défaire rapidement du groupe adverse. Zamia la rejoignit rapidement, la petite exceed semblait toutefois confiante quand à l’issue du combat, la preuve était qu’elle n’ennuya pas sa maîtresse pour se sauver, peureuse comme elle était. Elles ne discutèrent cependant pas directement, la dragonne étant plongée dans ses pensées pour échafauder un plan qui allait lui assurer une victoire imminente…

Naryu : * Le lion est ennuyant … Ce truc est à moitié mort et il a encore la force de m’arracher la tête avec une seule main … Il faut que je me débarrasse de l’invocateur si je veux pouvoir rentrer en un seul morceau, utiliser Yami no Oomata pour rejoindre ce type pourrait être une judicieuse idée. Mais je suis certaine que je négliges un détail important … C’est trop simple que ça fonctionne réellement … En revanche … Mais oui … Je pourrais effectivement faire ça … *

Son plan était maintenant écrit, elle savait comment gagner la bataille sans risquer trop gros, il ne fallait plus maintenant qu’à mettre son plan en œuvre, elle chuchota des directives à Zamia, la petite exceed opina afin de lui montrer qu’elle avait comprit le message. Il ne fallait plus maintenant à Naryu que de concrétiser son ambition, elle surgît donc de son petit coin de rue qui l’avait camouflée jusques là, sa compagne était déjà en place, et elle commença sa course vers Sifius, brandissant ses sempiternelles dagues … Le combat serait bientôt terminé …


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian Rosaei
Mage de rang E
Mage de rang E
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 05/09/2012

Caractère : Énigmatique, charmeur, bon

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   Dim 23 Sep 2012, 21:27

Sebastian était soulagé : au moins Sifius n’avait pas reçu l’attaque de Naryu. Mais l’esprit du Lion était également en mauvaise posture. Alors que Sifius allait le rappeler, Léo lui dit qu’il pouvait encore se battre. Le musicien lui donna alors l’ordre de se débarrasser de Naryu au plus vite et de ne pas lui faire de cadeaux.

C’est ensuite que l’esprit du lion utilisa un flash de lumière, fonçant sur Naryu, il forma un marteau à deux mains fait de lumière pure. Lorsque celui-ci s’abattit sur Naryu, lui faisant cracher du sang, le majordome comprit alors que tout n’était pas perdu, ils pouvaient encore l’éliminer.
Rassurant la prise sur ses couteaux, Sebastian invoqua un autre clone. Il sentit aussitôt un manque de puissance l’envahir brusquement. Le majordome comprit aussitôt que plus il ferait de clone, plus il perdrait de l’énergie.

C’est alors que Naryu utilisa encore sa technique pour disparaître dans les ombres. Sebastian et son clone regardèrent autour d’eux. Avec le lien qui les unissait, le majordome et son clone mirent au point une stratégie. A présent il ne restait plus qu’à attendre que l’ennemie revienne.
Et l’attente ne fut pas de longue durée, tant mieux, cela réjouissait Sebastian.

Lorsque Naryu ressortie de l’ombre, elle chargea Sifius avec deux dagues reliées par une chaîne. C’est là que le plan de Sebastian se mit en marche.
Le clone tenta de saisir Naryu par derrière (sans arrière pensées), pendant que l’original se tourna vers Léo :

« Hoy le Lion, lance moi ! »

L’esprit stellaire se sait alors de Sebastian à l’aide de son bras valide, puis il lança le majordome la tête la première et les couteaux en avant, sur Naryu. Lorsqu’il fut à sa hauteur, Sebastian croisa les mains et tenta de trancher la gorge de la Dragon Slayer. Malheureusement, son plan échoua : Naryu parvint à se défaire de l’entrave du clone et à se pencher pour éviter Sebastian. Ce dernier frappa alors son propre clone, qui disparu sous le choc. Mais le majordome n’avait pas dit son dernier mot. Se rattrapant, il retourna à la charge, attaquant Naryu à revers.

« J’en ai pas fini avec toi ! »

_________________
Quels sont vos besoins Maître ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre entre personnes civilisées...ou presque. [Sébastian, Sifius et Naryu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien d'affaires entre personnes civilisées |Nanadaïme|
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard
» Le destin nous réunit comme il nous sépare
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Oshibana-
Sauter vers: