Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Sam 22 Sep 2012, 16:43

Hargeon, cette ville pleine de monde... C'était ici que Mai était. Avançant tranquillement, l'escrimeuse regardait autour d'elle.
Pas qu'elle cherchait quelque chose, non. Mais elle prenait plaisir à regarder ce qu'il se passait autour d'elle. Regarder. Une chose simple mais tellement importante. C'est en regardant que l'on comprend les choses et les gens, c'est en regardant que l'on trouve des merveilles et des misères.
Dans le cas présent, Miss Tomoaki trouvait plus de merveilles que de misères : les stands des marchands regorgeaient de choses magnifiques, souvent déclinées sur plusieurs couleurs, donnant l'impression de voir de minis arc-en-ciel...
Mai devait ressembler à une adolescente faisant du lèche-vitrine, mais elle s'en fichait. Cette ville, ces objets, ces personnes souriantes la faisait rêver. C'était tellement différent de la ville dont elle venait... Là bas, c'était beau, mais pas comme ici.
A force de se balader ainsi, la jeune escrimeuse finit par s'éloigner des marchands, se dirigeant plus vers un endroit calme. Et ce n'était pas plus mal, tout ce bruit lui donnait la migraine !

S'asseyant sur un banc, Mai regarda une fois de plus autour d'elle... D'ici, elle pouvait voir une femme et son enfant, un couple de personnes âgées et diverses personnes revenants du marché.
La jeune fille se mit à réfléchir : cela faisait à peine un mois qu'elle avait quitté sa ville, ses parents, ses amis et son professeur d'escrime. A peine un mois qu'elle avait débuté un nouveau chapitre de sa vie... Vie qui, d'ailleurs, devait certainement être une série en deux tomes : un pour sa vie antérieure et un pour sa vie actuelle.
Sa vie antérieure... Mai replongea dedans, se remémorant des souvenirs vieux de 100ans. Hargeon n'avait pas beaucoup changé en 100ans, ce qui la surpris au plus haut point. Une ville évolue toujours, elle peut même être complètement différente d'un mois à l'autre ! Mais le lieu avait à peine changé en un siècle...
Ainsi plongée dans ses pensées, la jeune Mai ne faisait plus attention à ce qui l’entourait. Une personne aurait pu venir s'asseoir à côté d'elle qu'elle ne l'aurait même pas remarqué.

Se rendant compte qu'elle était restée assise à réfléchir pendant un long moment, la demoiselle se demanda si elle n'avait pas l'air étrange... Mais elle s'en fichait en même temps.
Miss Tomoaki se leva alors... Ou du moins essaya. Quelque chose l'empêchait de se lever. Elle remarqua alors que le fourreau de sa rapière était coincé dans une petite imperfection du banc, l'empêchant ainsi de bouger... Rouge de honte, Mai essaya de se débloquer en tirant quelque peu sur l'arme, mais rien à faire, elle restait bloquée.
Totalement gênée, la miss se laissa tomber sur le banc qu'elle essayait de quitter... Elle allé rester longtemps ainsi assise, si ça continuait.

Bien sûr, elle n'avait pas pensé à retirer la ceinture qu'elle portait par dessus son manteau et qui lui servait à maintenir sa rapière... Ce qu'elle pouvait être étourdie, des fois !

[Hrp: ouip, titre pourris \o/!]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Dim 23 Sep 2012, 16:55

    Saito était encore dans la ville de Shirotsume et il avait fait la rencontre d’une jeune demoiselle, dont il ne connaissait point le nom, qui avait essayé de baisser son pantalon. Malheureusement, après l’avoir sermonné avec calme, elle fit demi-tour et se mit à partir en courant. Bien, c’était une fille étrange, mais que voulez-vous, le monde est comme ça. Au final, il termina sa journée en faisant un petit tour dans la ville, histoire de faire connaissance avec les lieux. Effectivement, comme prévu, c’était une ville blindée de monde, avec des commerces différents en tout genre. Certes, le dragon slayer avait découvert des nouvelles choses, mais de loin. Il n’avait pas d’argent, il ne put donc rien acheter. Et pour le mettre où, de toute façon… Il décida donc de retourner à l’entrée de la ville pour retrouver un homme capable de le transporter. Ce n’allait pas être simple, ou alors peut être qu’il allait retomber sur le même homme que précédemment. Ce serait une chance pour lui de voyager une nouvelle fois avec un homme aussi ouvert d’esprit. Alors, sans attendre, il s’y rendit, dès son arrivée, il remarqua que la charrette d’hier était encore présente. Ne sachant pas vraiment quoi faire, il alla se poser sur le toit de celle-ci et fit une sieste. Après quelques heures, il entendit l’homme se pointer et se déposer à l’avant, prêt à repartir. Il n’avait même pas remarqué la présence de Saito, tant mieux, de toute façon, il ne faisait pas de bruit et dormait. Enfin, il essayait. Pour mieux se caler, notre ami de foudre alla se mettre dans le véhicule avec souplesse. Au début, le chemin se fit sans encombre, comme pendant le premier, mais encore une fois, en arrivant devant le Mt Hakobe, une nouvelle attaque par une meute de loups. Le Dragon Slayer prit d’un élan de combattivité se redressa dans le véhicule et prit une grande inspiration, de la foudre pouvait apparaître autour de son visage et il se mit à crier :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Rairyuu no… Roules Oji-san ! Roules mec ! »

    Deux secondes après, Saito s’étala dans le véhicule, encore une fois, le transport était un peu trop compliqué à gérer pour lui. La main devant la bouche, il essayait de se concentrer pour ne pas recracher son repas. Ouvrant l’œil, il remarqua rapidement que les loups n’avaient pas l’air de vouloir lâcher prise et se mirent à poursuivre la charrette. Que faire ? Dans une situation comme celle-ci, il était incapable de se battre, ni même de défendre un homme ou une femme. Se hissant avec difficulté vers l’avant, il alla tapoter l’épaule du vieil homme pour lui dire de s’arrêter un instant. N’ayant pas vraiment le choix, il accepta et s’arrêta en plein milieu du chemin. Avec l’élan, la plupart des loups se prirent le bord de la charrette, n’arrivant pas à s’arrêter directement, surtout que le lieu était enneigé et glissant. Saito sortit rapidement et dégaina son katana pour le pointer vers les fauves encore présents. Il se pencha, pour reprendre son souffle et aussi récupérer du voyage. Il agita même l’épée de façon ridicule pour les faire reculer et ne pas se faire mordre pendant ce temps. Une fois calme, il se redressa et rangea son arme dans le fourreau, avant de se pencher vers l’arrière et de reprendre une grande inspiration. Quelques secondes après, il fit sortir de sa bouche, un rayon lumineux de foudre qui s’écrasa un plein milieu de la meute. Une explosion se produisit et la plupart des bêtes furent au sol, paralysés ou inconscientes. Maintenant que cela était fait, le Dragon Slayer ayant accomplit son devoir pour voyager tranquillement, il déposa ses fesses à l’arrière de la charrette et termina son périple. Après quelques heures, il arriva dans une ville qu’il connaissait déjà, Hargeon. Une ville sympathique, peuplée et avec la mer non loin de celle-ci. C’était un lieu assez cool pour se relaxer un peu au soleil.

    Le sourire sur les lèvres, il descendit du véhicule et remercia une dernière fois l’homme pour le voyage. A vrai dire, notre jeune mage de foudre était un vrai vagabond, il vivait au jour le jour sans vraiment savoir où aller. La preuve, il avait remit son destin à un homme inoffensif. La route de Mont Hakobe était très dangereuse, il aurait pu soit mourir en tombant d’une falaise ou alors mourir à cause des bêtes. Généralement, Saito n’avait pas peur de perdre la vie et de toute façon, dans un voyage avec un moyen de transport, il n’avait pas d’autre choix que de faire confiance à son conducteur. N’empêche qu’il connaissait assez bien la ville, tout simplement parce qu’il avait zoné l’endroit pendant un long moment avant de continuer son voyage. Il savait où nager calmement, où se nourrir et où se poser pour être au calme. Son endroit favori pour glander était un banc éloigné des autres, d’habitude, il allait s’y mettre pour manger un morceau. Et aujourd’hui, il avait envie de cela. Alors il alla dans les rues commerciales et observa discrètement les stands de sandwichs. L’un d’eux avait exposé ses pains en libre-service, c'est-à-dire qu’il fallait le prendre directement et ensuite payer. La cible était parfaite, profitant de la foule, il fit mine de passer devant sans ne rien vouloir et sans faire attention à celui-ci. Mais, sa main dérapa et il attrapa son repas sans se faire remarquer. Directement après, il fit un petit tour et alla se rendre vers le banc. Arrivant par le côté, il put voir qu’une jeune femme de son âge, assez mignonne était présente sur celui-ci. Tant pis, il pouvait très bien manger au bord de la mer de toute façon. S’apprêtant à faire demi-tour pour se rendre au port, il haussa les sourcils. La jeune demoiselle était bloquée à cause de sa rapière sur le banc. Un sourire se dessina sur ses lèvres et Saito décida d’aller fouiner un peu. Passant derrière le banc, il se pencha légèrement et vint avec ses mains détacher la ceinture qu’elle possédait, la libérant donc de l’emprise de son arme. Par ailleurs, elle avait utilisée la mauvaise solution pour se débloquer. Tirer dessus d’une telle manière n’était pas vraiment conseillée. Alors, avec sa main, il vint appuyer avec force sur le manche de celle-ci et le poussa par la suite vers l’avant.

    L’arme désormais retirée du banc, Saito se permit de s’inviter sur le banc, se mettant à côté de la fille, déballant son repas pour croquer dedans à pleines dents. Le goût était assez bon et le sandwich assez énorme dans son genre. Il ne savait pas s’il allait pouvoir le finir lui-même. Son regard se détourna vers la fille qu’il venait d’aider. Il ne s’était pas trompé, elle avait un visage assez mignon et un corps, certes simple, mais appréciable. Il souriait mais était ridicule, simplement parce qu’il avait une trace de mayonnaise sur le bord des lèvres. Coupant son pain en deux, il tendit un morceau vers elle en lui disant :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Saito. Un morceau ? »



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Lun 24 Sep 2012, 20:01

Bref, Mai était bloquée. Cette fichue rapière l'avait trahie ! Traîtresse !
La demoiselle, insultant intérieurement son arme, ne remarqua pas du tout la présence d'un jeune homme s'approchant d'elle. C'est pour cette raison qu'elle sursauta lorsqu'elle remarqua deux mains lui retirant sa ceinture. (Dit comme ça, ça fait limite louche cette phrase...) Elle ne s'attendait pas du tout à ce que quelqu'un l'aide ainsi... Et elle fut d'autant plus gênée de savoir que quelqu'un avait vu toute la scène. Sans qu'elle ne s'en rende compte, le jeune homme avait débloqué sa rapière et s'était assis sur le banc, à côté de l'escrimeuse. Il avait même déballé son repas et commencé à manger !
Mai fut quelque peu... … étonnée mais, ce ressaisit rapidement. Elle se retenait même de rigoler lorsqu'elle vit la sauce au coin de la bouche du jeune homme ! Alors, il se présenta tout en tendant la moitié de son pain. Mai lui répondit en souriant :

- Enchantée, moi c'est Mai ! J'accepte volontiers, ça fait un petit bout de temps que je n'ai pas correctement mangé, à vrai dire...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle avoua cela tout en attrapant timidement le `repas´ que Saito lui proposait. Elle mangea rapidement et sans dire un mot, puis se tourna vers son « sauveur » (hum) du jour et le remercia tout en se levant. L'escrimeuse remit correctement sa ceinture, vérifia que sa rapière tenait bien et commenças à s'éloigner... Mais se retourna vers Saito.

- Hum, désolée de mon manque de politesse. Devrais-je faire quelque chose pour te remercier ? C'est la moindre des choses après tout...

Elle dit ceci tout en le fixant, ne sachant pas trop quoi faire... … C'était plutôt rare pour elle d'être ainsi aidée par un inconnu, alors elle ne savait pas trop comment réagir... Même dans sa ville, ça ne lui était jamais arrivé, pour la simple et bonne raison qu'elle connaissait tout le monde. Et puis, les gens ne lui demandaient généralement rien comme elle aidait souvent par-ci par-là... Ouip, Mai faisait partie de cette catégorie de gens gentils aidant dès que possible. Enfin, sauf quelques fois où elle était en colère ! Dans ces moments là, il valait mieux la laisser seule... … Ouaip, sinon il y avait de grandes chances de se prendre un poing dans la figure/le ventre. Mais c'est pas le sujet !
Actuellement, Miss Tomoaki regardait donc ce jeune homme qui semblait fort sympathique. Enfin, à première vue quoi... L'escrimeuse, ne sachant que trop bien à quel point les apparences sont trompeuses, se méfiait tout de même de Saito. Bah ouip, un gars qui aide une personne comme ça sans prévenir et qui partageait son repas ainsi, ça cache souvent quelque chose !
Au passage, Mai devait bien l'avouer, ce jeune homme n'était pas moche, loin de là ! Mais elle chassa vite cette pensée de sa tête, c'était pas le moment ! Comment ça on s'en fout que ça soit pas le moment ? Ok, Mai-chan est une fille comme les autres qui aime bien zieuter un peu de temps en temps sur les mecs qui passent, mais pour elle c'est... Oui bon, ok, c'est n'importe quand tant que ça n'est pas de manière malpolie... (dévisager quelqu'un pendant un très long moment est, par exemple, totalement interdit pour elle car ce n'est franchement pas une chose que l'on fait ainsi sans être quelque peu gêné... Autant soi-même qu'autrui, hein, qui finit par être gêné !)
Oui, bon, bref, c'est totalement hors sujet.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Lun 24 Sep 2012, 23:25

    La présence de Saito dans cette ville était purement aléatoire. Il avait voyagé comme toujours, sans faire attention à où est-ce qu’il se rendait. Heureusement, il avait terminé dans Hargeon, qu’il connaissait comme sa poche. Il avait réussit à vivre en ce lieu durant des mois, sans soucis. Il connaissait les moindres recoins et où dormir gratuitement, légalement ou illégalement. Son bide étant plus fort que sa volonté, il déroba un sandwich avant de se rendre à son banc. Étonnement, une jeune fille était déjà dessus. Malheureusement, elle avait l’air ridicule de loin à ne pas pouvoir se lever. Et elle avait abandonnée si rapidement. Était-ce une vraie guerrière avec une rapière ? C’était la question qu’il se posait et il allait bien le savoir en s’approchant un peu plus. À première vue, elle avait l’air sympathique, mais un peu tête en l’air. Chose qui se confirmait facilement, ne pas pouvoir se relever parce que son arme s’est bloqué dans un mini trou… Repas dans les mains, il se mit à manger, sans vraiment faire attention au début. Il avait faim et il se nourrissait. Pour une question de respect, Saito tendit un morceau à la jeune femme en la regardant. Son visage harmonieux le réconfortait en quelque sorte. Il se sentait bien sur le banc en sa compagnie, même s’il ne connaissait rien d’elle. Mis à part son nom qu’elle venait de lui donner. Mai hein ? Un prénom assez joli, il lui allait parfaitement. Alors c’était donc une femme du nom de Mai et une combattante… Intéressant. Mais très rapidement, le silence s’est installé, ni l’un ni l’autre ne parlait. L’enfant de dragon était trop occupé à manger et apparemment, elle aussi. D’un seul coup, notre Dragon Slayer sentit quelque chose de frais à côté de ses lèvres. Son doigt vint alors lui caresser délicatement le bord de celle-ci. La chose se déplaça sur son index qu’il observa. Merde, de la mayonnaise. Il venait de parler avec une fille et de se présenter en ayant de la sauce sur le visage. Sa tête vint alors se rapprocher de sa main pour effectuer un magnifique facepalm. Il lâcha un soupire et se redressa pour continuer son repas.

    Étonnement, la demoiselle eut terminé avant lui. Elle avait mangée très rapidement et c’était assez étrange venant d’une fille. Je veux dire, le glamour et tout ça… Ce n’était pas pour tous apparemment. Enfin, il portait des conclusions trop hâtives, ce n’était qu’un pur hasard. En plus, quand Saito mangeait en ayant un appétit énorme, il était capable de se manger 4 sandwichs pour la même vitesse. Quelques secondes après, le sien fut torché et il lâcha un long soupire, le ventre bien remplit pour une fois. Malheureusement, sa magnifique compagnie n’avait pas l’air de vouloir rester éternellement. Se relevant rapidement, elle le remercia. Un simple hochement de tête fut la réponse du Dragon Slayer. Que dire de plus de toute façon. Les actes de Saito n’étaient pas les plus honnêtes qu’ils soient. Il avait volé, partagé son repas obtenu de façon douteuse et avait désiré sauver Mai, non, pas pour des raisons égoïstes, mais il y avait de ça. Le mage se remit correctement sur son banc, le dos contre dossier. Les bras croisés, il l’observa partir, légèrement déçu, mais que pouvait-il y faire. Au dernier moment, alors qu'il s’apprêtait à renoncer et à repartir dans son monde de glandeur, elle fit demi-tour pour lui adresser la parole. Il releva son visage rapidement, surpris d’entendre sa voix. Puis il se mit à lui répondre :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Je vous demande de vous arrêter ! Je ne mérite point de récompense. J’ai obtenu la nourriture d’une manière illégale. Je n’aime pas manger à côté de quelqu’un, alors j’ai partagé. Et mes raisons de vous aider étaient légèrement égoïstes. J’aime bien m’assoir sur ce banc, tout simplement… Mais, vous aider était une chose que je devais faire. »

    Voila qui était dit. Elle pouvait désormais partir la conscience tranquille et lui aussi. N’empêche qu’il se posait de nombreuses questions. Elle avait l’air de savoir se servir de son arme. Son corps était forgé pour donner cette impression en tout cas. Et, qui oserait se balader avec une rapière sans savoir sans servir ? C’était un manque de respect envers les sabreurs. Saito n’était pas un grand samouraï, mais il savait parfaitement se servir de ses katanas quand il le devait. Après son entraînement physique avec Ximath, il avait utilisé des armes blanches pour se battre. Il avait réussit à se débrouiller le mieux avec un katana, alors celui-ci devint son arme de prédilection. Le regard vide de l’Hasaki se dispersa un peu pour terminer vers le ciel bleu. Les nuages blancs étaient présents, mais c’était le genre du nuage qui rendait le ciel magnifique. Les deux étaient en parfaite harmonie. Cela donnait envie de voler, oui, de pouvoir voyager avec le vent. Sortant un peu de ses pensées, le DS se releva et se mit à marcher vers Mai, son but n’était pas vraiment de l’approcher, mais elle était sur le chemin. Sa main vint se poser délicatement sur son épaule et avant de toucher celle-ci, on put lire dans son regard une pointe d’hésitation. Son membre s’arrêta un peu avant d’entrer en contact avec sa peau. On ne sait jamais, elle aurait pu être craintive et lui en mettre une en pleine face. Un nouveau sourire sur les lèvres, il ouvrit un peu plus les yeux et tourna son visage vers elle.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Bonne chance pour la suite Mai. J’espère vous revoir un jour. »

    Sa main relâcha sa légère étreinte sur son épaule et glissa derrière elle pour se remettre à sa place, le long de son corps. Saito n’avait plus qu’une idée en tête, se diriger vers le port pour se baigner un peu. Son chemin était désormais tout tracé, à sa droite, non loin de lui et de Mai se trouvait une route avec un petit pont en pierre. Pour aller au port, il fallait passer par ici. Malheureusement, la ville étant peuplée, il y avait pas mal de monde sur la passerelle. Et la, c’est le drame. Les mains dans les poches, le Dragon Slayer ne fit pas attention et percuta un homme plus vieux que lui. Les deux se tournèrent pour se faire face, se fixant dans les yeux sans rien dire. On pouvait voir dans le regard des deux mecs qu’ils n’attendaient qu’une chose pour passer à l’acte, un geste déplacé ou la phrase en trop. Sans retirer son sérieux, Saito prit un air arrogant et se mit à dire :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Un problème bâtard ? Ce n’est pas de ma faute si tu ne marches pas droit ! »

    Qu’allait-il se passer ? Comment allait réagir l’homme en face de lui ? Bonne question, mais une chose était sûre, c’est que Saito était prêt. Pendant ce temps, peu à peu, une foule se mit à se construire ne désirant que voir deux hommes se battre. L’être humain ne changeait pas, toujours présent pour regarder les conflits et se marrer…



HRP : Succès déverrouillés !
¤ 20SP ¤ Balade dure - placer "Je vous demande de vous arrêter !" au cours d'un Rp.
¤ 5SP ¤ Cap'taine Picard - Effectuer un facepalm devant une situation qui s'y prête

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Saito Hasaki le Jeu 04 Oct 2012, 04:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Mar 25 Sep 2012, 17:26

Alors que Mai était très légèrement (ou plus que ça même) perdue dans ses pensés, Saito lui expliqua la raison de ses actes. L'escrimeuse ne lui répondit rien, après tout elle n'avait pas son mot à dire dans tout ça... Elle resta donc figée quelque temps de plus tout en continuant de fixer le jeune homme. Jeune homme, qui, après s'être quelque peu perdu dans ses pensés, se releva et s’avança vers Mai. Il lui parla tout en posant (légèrement) sa main sur l'épaule de notre jeune escrimeuse, qui lui répondit :

- J'espère également te (hm, ou bien vous, je n'sais pas) recroiser à l'occasion !

Ce qui allait peut-être arriver plus tôt que prévu ! Enfin, là n'est pas le sujet. Le jeune homme partit, Mai commenças à réfléchir, se demandant où aller. Bon, elle connaissait plus ou moins la ville grâce aux souvenirs de la personne dont elle était la réincarnation, mais certaines rues devaient tout de même avoir changé ! Miss Tomoaki continua donc de réfléchir ainsi pendant un moment, puis finit par se tournait.
Elle regarda alors toutes les rue qu'elle voyait d'ici. L'une menait au port, une au marché, une à un petit coin sympa et la dernière à un quartier qu'elle n'avait vraiment pas envie de visiter à cause de ce qu'il y avait là bas il y a un siècle. Alors qu'elle re-regarda la première, elle remarqua qu'un attroupement de personnes s'était créé...
Curieuse, Mai se dirigea donc dans cette direction... Oui, la curiosité est un vilain défaut, mais on s'en fiche ! Bref, elle arriva donc au niveau de l'attroupement de personnes... Mais problème : une bande de gars, forgés comme des armoires à glace étaient juste devant elle. De plus, c'est qu'il y avait foule !

La curiosité l'emportant sur tout le reste, la jeune escrimeuse utilisa sa magie afin de mieux voir. Aeris Magica : la magie permettant de voler, d'avoir des ailes... Quelques regards surpris se posèrent sur elle (faut dire que c'est pas tout les jours qu'on voit une fille déployer des ailes afin de se surélever un peu!), mais, elle n'y prêta pas attention. Ainsi en hauteur, Mai pu voir ce qu'il se passait... Et au passage, elle reconnu quelqu'un ! Elle choisit alors de voler en direction des deux fautifs et s'arrêta, toujours en plein vol.

- Messieurs, si vous pouviez éviter de régler vos différents en plein milieu de la rue... Dit-elle en regardant tour-à-tour l'homme et Saito.

Alors, elle s’avança vers l'homme et se mit plus ou moins à sa hauteur, afin de lui parler en le regardant dans les yeux :

-Vous êtes censé être un homme mature, mais vous vous énervez juste pour une broutille... Ce n'est vraiment pas à votre honneur.

Vu l'expression faciale de l'homme, il n'était vraiment pas content ! Se faire ainsi remettre en place par une « gamine »... C'en était trop pour lui ! Levant le bras, il s'apprêta a mettre une gifle monumentale à Mai... … Qui ne bougea que pour sortir sa rapière de son fourreau, un sourire aux lèvres, avant de reprendre son petit discours à l'intention de l'homme qui avait dorénavant une lame sous la gorge :

-Être prêt à frapper une demoiselle... Eh bien, vous n'êtes vraiment pas quelqu'un de bien ! Mais bon, tout ceci ne me regarde pas ! Elle se tournas alors vers Saito et lui fit un petit sourire d'excuses. Désolée de m'être mêlée de ce qui ne me regarde pas... C'est une de mes mauvaises habitude que de mettre mon grain de sel dans une bagarre. Enfin bref, à la prochaine !

Elle reprit de la hauteur d'un battement d'ailes, puis s'éloigna ainsi en volant et en laissant quelques plumes derrière elle.
Mai décida d'arrêter de voler à la fin de la rue, se posant calmement sur un petit muret où elle s'assit. Les lieux en hauteurs étaient réellement ses favoris ! (Ce qui n'était pas le cas de son ancienne 'elle' qui avait le vertige...)
Ainsi calmement installée, Mai regardait une fois de plus les gens qui étaient de passage dans cette rue.
Yep, elle aimait vraiment regarder autour d'elle... Sauf quand elle était dans les quartiers louches/chauds ! Là, elle regardait juste le sol et un peu d'vant elle aussi, histoire de pas se manger le premier truc au milieu du chemin!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Mar 25 Sep 2012, 21:20

    Les deux hommes étaient entrain de se tenir sur le pont, à s’observer mutuellement sans ne rien dire. Les mouvements étaient autant limités que les paroles. Dans un monde de magie, il était compliqué de savoir si la personne à qui on faisait face était puissante ou non. L’homme en face de Saito pouvait très bien être un grand mage d’Hargeon, après tout, il connaissait le lieu mais pas les personnages de la ville. Malheureusement, le silence fut très rapidement rompu lorsque notre jeune mage de foudre se mit à insulter et à se moquer ouvertement de son adversaire. Le public s’attroupant autour d’eux se mit à rire à sa remarque déplacée, surtout quand on savait que c’était le Dragon Slayer qui avait percuté l’autre. Mais, les autres n’étaient pas censés le savoir de toute façon ! Très rapidement, le visage du grand gaillard se mit à changer, la haine était présente dans son regard et on était capable de voir la colère sur son visage. Hum, il ne devait pas apprécier se faire humilier de la sorte en plein milieu d’une foule. Surtout dans une situation comme celle-ci, dans un conflit. Son poing se resserra immédiatement, il était prêt à bondir sur Hasaki. Et celui-ci avait déjà son doigt sur le katana, disposé à le dégainer pour se battre si nécessaire. Mais voila qu’une étrange ombre fit son apparition sur le sol, juste au dessus de lui. Au début, on aurait pu croire à une bête capable de voler. D’ailleurs, la première pensée de Saito s’est dirigé envers Ximath, son père. Son visage se releva très rapidement, les yeux grand ouvert. Mais au final, ce n’était pas vraiment lui. Non, c’était la jeune femme mignonne qu’il venait de quitter quelques instants auparavant. Déception pour lui. Le plus étonnant, c’est qu’elle se permit de s’interposer entre les deux et de les sermonner. Tiens, elle osait faire une leçon à l’homme qui l’avait libéré ? Elle avait du cran ! Autant vous dire que cela ne plaisait pas à notre Dragon Slayer qui n’aimait pas recevoir des ordres ou se faire prendre de haut. Son regard se détourna pour regarder ailleurs, et donc ignorer totalement Mai.

    La suite des évènements ne fut que plus étonnante. La jeune adulte ne s’arrêta pas de si tôt pour engueuler plus vieux qu’elle. Le regard de Saito se remit en place, pour observer la scène, sa main était sur son katana, prêt à dégainer avec son doigt. Pour être honnête, on voyait déjà un bout de sa lame apparaître et le soleil tapant dedans fut reflété dans le visage d’une pauvre dame dans le public. Il grimaçait de colère en voyant un homme prêt à frapper une fille ayant au moins 10 ans de moins que lui. Il prenait déjà appui sur sa jambe droite, pour bondir s’il osait abattre sa main sur sa joue. Au final, c’est un magnifique sourire qui se dessina sur ses lèvres quand il remarqua que Mai était capable de se défendre toute seule. Mettre sa rapière sous la gorge d’un bonhomme comme ça, il fallait oser. Le Dragon Slayer ne s’était pas trompé, elle était une véritable guerrière. Son regard se détendit directement, tout comme sa main relâcha son emprise sur le katana. Il s’était inquiété pour rien et pour une femme qu’il connaissait à peine. Certes, elle était sympathique et jolie, mais ce n’est pas une raison. Son visage désormais vers le ciel, il lâcha un long soupire, soulagé par la fin de la scène. Mais une voix l’interpella, des excuses de Mai et son départ, une nouvelle fois. Derrière elle tombait des plumes et elle disparut dans une direction difficilement atteignable rapidement. C’est dommage, Saito avait bien envie de la retrouver. Mais il avait plus d’un tour dans son sac, son odorat par exemple. Petit sourire sur les lèvres, il prit une nouvelle fois appui sur sa jambe et baissa la tête vers le sol, pour dire d’une manière sombre :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Rairyuu No Kagitsume ! »

    D’un seul coup, de la foudre le propulsa en avant, provenant de sous ses pieds. Et la foudre se mit à grossir de plus en plus pour donner l’impression d’une vague de foudre. Avec une vitesse impressionnante, il s'approcha de son ancien adversaire. Un gros BOUM retentit dans la rue, un objet métallique était entré en contact avec un humain. En réalité, Saito s’était servit de sa vitesse et du manche de son katana pour frapper sous le menton du vieux. Avec le choc, celui-ci s’est plié en deux pour terminer sur le sol, assommé. Profitant encore de sa propulsion, il essaya de suivre les plumes encore entrain de flotter dans les airs. Il se servait aussi de son odorat qui lui indiquait ou se trouvait l’odeur de Mai. À droite… En effet, en tournant son regard, il réussit à apercevoir la belle demoiselle, alors il fit demi-tour avec sa foudre et l’annula pour tomber sur ses pieds, non loin d’elle. Un grand sourire sur les lèvres, il fit quelques pas en sa direction pour finalement s’arrêter, il avait la main sur son arme et un visage pas très accueillant, il avertit donc :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « La prochaine fois, n’intervient pas. Je n’avais pas besoin de toi et tu as osé me prendre de haut, ce que je déteste. En intervenant, tu as prit des risques pour moi. Si l’homme avait réussit à te gifler, je n’aurais pas eu la conscience tranquille. Je ne me le serais jamais pardonné. Alors la prochaine fois que tu es impliquée dans un conflit comme celui-ci, tu restes derrière. »

    Voila ce que notre Saito national avait sur le cœur. Mai aurait pu tomber sur plus fort qu’elle et terminer blessé. Et tout cela pourquoi ? Parce qu’il avait été en conflit avec un pauvre mec sur un pont. Dans le passé, deux amis sont morts par sa faute. Et même si actuellement, elle n’était en rien une coéquipière, il aurait été hors de lui si elle avait prit un mauvais coup. Sa main se décolla de son arme et se rangea dans sa poche. Il fit demi-tour, pour se mettre de dos à elle en adoptant une attitude désinvolte. On aurait dit un gamin grincheux et orgueilleux, incapable de faire confiance aux autres et à toujours vouloir faire le bordel partout où il se trouve. Mais peu importe son regard, il était comme ça. Son deuxième bras se releva en l’air pour la saluer de la main. Bon et s’il se dirigeait vers le port, comme prévu depuis le début. Il avait envie de se baigner depuis des heures, mais à chaque fois, un évènement l’en empêchait. Son regard désormais tourné vers la mer, il remit sa main dans sa poche et s’arrêta d’un seul coup. Pourquoi était-il revenu la voir si c’était pour partir au final ? Puis soyons honnête, Mai avait l’air de ne pas savoir quoi faire. Elle était contre son mur à attendre on ne sait quoi depuis plusieurs minutes. Autant lui proposer de venir, elle n’allait quand même pas refuser de se baigner dans un océan aussi bleu. Toujours de dos à elle, il lui lança :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Tu viens ? Je vais au port pour me baigner. Puis tu as l’air seule, contre ton mur. »

    Il faisait terriblement chaud. Et il ne dirait pas non pour se baigne avec Mai, c’était une charmante compagnie, après tout.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Mer 26 Sep 2012, 19:03

Mai sursauta. Avec une vitesse surhumaine, Saito était (re-)venu à sa rencontre. L'escrimeuse eut un étrange mélange d'émotions : Surprise, peur et joie. La surprise car elle ne s'attendait pas à le revoir de si tôt ; la peur car l'expression du jeune homme n'était pas des plus accueillantes et la joie car elle appréciait sa compagnie.
Alors, il lui dit quelque chose... Une chose que Mai oublia bien vite, trop choquée par les derniers mots : « tu restes derrière. »

- 'Faut pas rêver ! Hors de question que je reste derrière en cas de problème ! Ça ne serait pas digne ni de mon 'titre' d'escrimeuse, ni d'elle...

Sans s'en rendre compte, elle venait tout juste de parler de cette femme, cette guerrière, son ancienne 'elle'... Miss Tomoaki se rappela les paroles de ses parents « Ne parle pas de cette femme. A personne. Jamais. » elle avait l'impression d'avoir gaffé. En plus de dix ans, c'était la première fois qu'elle désobéissait à cette règle que ses parents avaient instauré... Elle avait peur de la réaction des gens s'ils savaient la vérité, après tout, même dans ce monde magique, les histoires de réincarnations étaient plutôt rares !
Alors qu'elle s'inquiétait sur tout ceci, elle ne remarqua pas que Saito s'éloignait. En fait, elle avait presque oublié sa présence ! C'est pour cette raison qu'une fois de plus elle sursauta (ce mec était passé pro dans la matière ! En même pas une heure, il lui avait fait peur trois fois!) lorsqu'elle l'entendit parler : il lui proposait de venir avec lui.
Souriant un peu, elle sauta de son perchoir et s'approcha de lui en lui disant qu'elle acceptait l'offre. Après tout, elle n'avait rien à faire... Si elle était dans cette ville, c'était simplement car elle avait envie de voir si ce lieu avait changé.
Mai se dirigea donc vers le port en compagnie de Saito... Enfin, elle n'avait pas vérifié qu'il suivait.

Elle était semblable à une petite fille le matin de noël, actuellement ! Pourquoi ? Simplement car elle était toute contente de pouvoir voir l'océan ! Elle n'avait vu qu'une seule fois dans sa vie cette chose si magnifique, et depuis, elle n'arrêtait pas de se dire qu'elle voulait retourner à un tel endroit ! Entendre le bruit des vagues, sentir le vent marin caresser sa peau... Miss Tomoaki adorait ça ! C'était donc d'une démarche presque sautillante qu'elle avançait, se fichant totalement de l'impression qu'elle donnait. De toute façons, des gens la regardait souvent bizarrement à cause de sa tenue, et parfois à cause de son arme. Des adultes lui avaient déjà demandé si elle faisait partie d'une sorte de groupe de guerriers, d'une petite armée ou d'une guilde... Généralement, Mai rigolait dans ces moments-là et répondait en souriant qu'elle était solo pour l'instant. Maiiiiiiiis ce n'est pas le sujet !
Un grand sourire apparu sur son visage lorsqu'elle vit le bleu de l'océan. Elle était tellement concentrée sur ce qu'elle voyait, tellement émerveillée... Qu'elle n'aurait même pas remarqué si une licorne multicolore chevauchée par un scientifique fou à lunettes apparaissait  ! Si, si, j'vous jure !
Même qu'elle n'avait pas remarqué le petit vieux à sa gauche, en train de danser comme un fou à côté d'un musicien de rue ! Par contre, la femme qui flirtait avec son copain dans un petit passage entre deux bâtiments, ça elle l'avait remarqué... Mais elle s'en foutait. Ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient, elle n'avait rien à dire sur ça ! (de toute façons, ils se feront bien engueuler par quelqu'un à un moment ou un autre!)

Bref, Mai était heureuse de voir cet océan. Les reflets du soleil sur les vagues, scintillants comme des étoiles prisonnières de l'eau firent tout autant briller les yeux de notre jeune escrimeuse.
Un vent tiède souffla alors, donnant l'impression de souhaiter la bienvenue aux deux nouveaux arrivant. Ce même vent fit flotter les cheveux de Mai qui appréciait ce simple moment de bonheur.



Hrp : Et un succès, un! o/
¤ 20SP ¤ Highway to Hell - réussir à rédiger un post avec 666 mots tout pile

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Mer 26 Sep 2012, 22:59

    Le statut de Dragon Slayer était très intéressant. Il était capable de faire fuir des mages de pacotilles et des délinquants en quelques secondes en cas de combat. Généralement, les enfants de dragon avaient une puissance incroyable. Saito était l’un d’eux, un des rares à posséder un pouvoir comme celui-ci. Lui aussi arrivait à faire peur à des gens, mais il était encore limité. Il n’avait pas de réputation alors les gens le prenaient pour quelqu’un de faible. Prenons exemple de l’homme venant de se faire exploser la mâchoire il y’a trois minutes. Pensez-vous réellement qu’il se serait arrêté en sachant l'état dans lequel il allait terminer ? Moi, je pense que oui. C’est tout simplement absurde de provoquer une bagarre si l’on savait que le résultat allait être négatif. À moins d’être sadomaso, mais le jeune adulte préférait ne pas y penser. Et au moins, en maitrisant des techniques de DS, on était capable de s’envoler pendant un court instant. La technique que Saito avait utilisée pour retrouver Mai était le Rairyuu No Kagitsume, elle permettait de surfer sur une vague de foudre pendant un instant. De base, elle était purement offensive, mais on pouvait facilement la dériver. Par exemple pour se déplacer dans les airs, c’était beaucoup plus rapide. Mais passons. Après lui avoir remonté les bretelles pour son intervention inutile et risquée, le Dragon Slayer de foudre fit demi-tour. Mais sa réponse eut le mérite de l’étonner. Elle ne désirait pas rester derrière pour honorer son titre et une personne. C'est-à-dire ? De qui parlait-elle en disant « elle ». Une parole qui eut l’effet d’embrouiller un peu l’esprit de Saito. S’il comprenait bien, elle était intervenue pour quelqu’un ? Complètement idiot ! Elle n’était même pas la pour risquer sa vie avec Mai, alors pourquoi se la jouer guerrière et foncer ? Rah, l’humain est si étrange, à se prendre la tête pour des raisons futiles. Mais peu importe, il n’eut même pas le temps de lui répondre qu’elle était déjà prête pour se rendre au port. Mains dans les poches, il ne dit rien, se contentant de suivre le chemin qu’elle empruntait.

    Celui-ci était peuplé, parmi la foule se promenant, on pouvait y voir les personnes ayant regardé le combat, mais pas que. Non loin se trouvait l’homme ayant participé à celui-ci. Il était assis sur un banc avec deux ou trois personnes essayant de voir s’il allait bien. Apparemment, il saignait de la bouche, peut être qu’une ou deux dents étaient pétées. Peu importe, les gens reconnaissant de loin Saito ne lui lancèrent qu’un regard noir, ne s’approchant pas et ne disant rien. De toute façon, sa supériorité avait été dévoilée à un bon nombre d’eux, ils n’allaient pas chercher des ennuis sans magie ni puissance. Soupirant, il tourna son visage vers Mai, qui avait l’air heureuse de se diriger vers la mer, elle sautillait, souriait. Un comportement enfantin qui fit rire légèrement le Dragon Slayer. Elle était plutôt mignonne lorsqu’elle agissait comme cela. Une chose plus qu’intéressante à voir était l’agitation d’Hargeon et son animation. Des couples, des chanteurs, des commerces, des gens heureux, des grincheux. Bref, on y trouvait de tout et c’est ce qui plaisait particulièrement à Saito, aimant se trouver dans des endroits chaleureux. Après un certain moment, les deux nouveaux amis se trouvèrent non loin de la mer. Un vent souffla, laissant les cheveux de Mai flotter, tout comme ceux du fils de Ximath, mais moins, comme ce n’était pas vraiment une femme avec des longs cheveux. Le soleil était en forme lui aussi, brillant comme jamais, se laissant refléter sur l’océan bleu. Que demander de plus ? Restant légèrement en retrait par rapport à Mai, il déposa ses mains derrière son crâne en observant le ciel, un sourire détendu sur les lèvres. Puis, il se souvint d’un endroit plus que calme se trouvant non loin d’ici. C’était un lieu assez discret et très calme pour se baigner que très peu de gens connaissait. Il fit quelques pas et s’approcha d’elle pour l’attraper délicatement par le poignet et lui dire :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Attends, je connais un meilleur endroit pour profiter de la mer. »

    Souriant comme jamais à la belle Mai, il se mit à marcher en prenant vers la gauche. A la base, il ne s’y trouvait que des bâtiments et des ruelles sombres. Ce n’était pas un chemin à prendre lorsque l’on avait peur ni quand on n’avait pas confiance en quelqu’un, mais bon. En cas de problème, Saito et la guerrière allaient pouvoir se débrouiller. Après avoir passé la petite ruelle entre les bâtiments, il continua sa route au moins cinq minutes avant de se rendre compte qu’il n’avait plus vraiment de raison de tenir la femme de la sorte. Relâchant son poignet, son visage prit une légère teinture rouge, puis il se gratta les cheveux avec sa main cachant une partie de sa tête et ainsi donc ses joues. Quelques secondes après, ils arrivèrent enfin au lieu. Droit devant se trouvait une mer bleu magnifique, avec les reflets du soleil, aucun bateau à l’horizon, aucun immeuble, juste l’océan. Mais ce n’est pas tout, pour améliorer l’endroit se trouvait un long ponton en bois en hauteur. C’était parfait pour faire des plongeons. Saito détourna son regard pour voir la réaction de la fille, il était pressé de savoir si l’endroit allait lui plaire. Enfin, il était possible qu’elle le connaisse déjà, on ne sait jamais. Le visage du Dragon Slayer finit par se diriger vers le pont, tout comme lui. Faisant deux pas dessus, il commença à se déshabiller, retirant en premier sa longue veste puis son haut. Désormais torse-nu, il finit par retirer ses bottes et son pantalon noir. Bon ok, en gros il terminait en caleçon. Sourire aux lèvres, il courut sur le pont pour arriver jusqu’au bout et sauter d’un seul coup dans l’eau chaude en criant :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Yahoo ! »

    Certes, le cri était ridicule, mais il fut très rapidement étouffé quand il entra en contact avec l’océan. Une fois dans l’eau, il resta quelques secondes sous l’eau puis en ressorti son visage, passant ses deux mains sur celui-ci pour éviter de se mettre des gouttes dans les yeux. Finalement, il s’approcha du bord du ponton et escalada celui-ci sans trop soucis pour se remettre au bout, assis sur un long poteau en bois en regardant l’horizon.


[HRP] Image de l'endroit (bon imagine hein, c'est un peu dans ce style)
Spoiler:
 
[/HRP]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Dim 30 Sep 2012, 12:42

Alors que Mai profitait calmement de la vue qui s'offrait à elle, elle sentit une pression au niveau de son poignet. Fixant celui-ci, elle remarqua une main... Ok, on remonte le regard... Aaah, C'juste Saito qui lui avait attrapé le poignet ! Wait, why ? Alors qu'elle se posait des questions, Saito lui répondit sans s'en rendre compte en lui indiquant qu'il connaissait un meilleur endroit. Plutôt gênée, la demoiselle ne dit rien. Les joues roses, il lui arrivait souvent de zieuter en direction de son poignet. En bref, nous avions là une Miss Tomoaki toute gênée ! Ouip, elle l'est facilement en fait.
Au bout d'un moment, le jeune homme finit par la lâcher , ce qui instaura en quelque sorte une ambiance... Gênée quoi. Ambiance qui disparut aussitôt à la vue de cette étendue d'eau !
Mai avait des étoiles dans les yeux, ce lieu était magnifique ! Alors qu'elle était perdue en pleine contemplation, elle entendit un bruit signifiant clairement que Saito venait de plonger.
L'escrimeuse souriait, depuis sa rencontre avec le jeune homme, ça lui arrivait souvent !

Avançant sur le ponton, la demoiselle réfléchissait. Sa phrase devait être étrange pour quelqu'un qui ne savait rien sur elle... Ouip, elle réfléchissait sur ce qui s'était passé avant ! Bref, elle hésitait un peu à raconter grosso-modo pourquoi elle avait cité une personne.
Bref, encore un peu et elle allait tomber à la mer ! Mais quelle étourdie... A force de réfléchir, elle ne regardait plus devant elle ! C'est donc un pied à moitié dans le vide qu'elle s'était arrêtée...
D'un seul coup, elle se retourna. L'espace d'une seconde elle avait cru sentir une présence familière derrière elle... Impression renforcée par une silhouette qu'elle vit quelques secondes. Se tournant vers Saito, elle lui demanda :

- Dis moi... Tu n'a pas sentit une présence à l'instant... ? Parce que là j'viens de voir un truc étrange. Enfin, 'peut-être mon imagination.

C'était assez étrange comme situation en fait. Mais bon, quand on est dans le même cas que l'escrimeuse, plus rien n'est étrange... ! C'est également possible que son cas attire les bizarreries en fait... Breef ! Pas comme si un cadavre allait tomber du ciel d'un seul coup et qu'un roux à lunettes de soleil allait venir enquêter sur ça ! … Quoi que. Et c'est pas non plus comme si une femme disant parler aux fantômes venait voir les deux jeunes adultes en leur disant qu'un esprit voulait parler à l'un d'entre eux! Non, rien de tout ça ! Là c'était juste une histoire de présence familière ! … Ah, quoi que, ça pouvait très bien être un fantôme en fait...
Bon, dans ce cas là... 75% de chance que Mai hurle, 65% qu'elle tombe à l'eau, 90% qu'elle s'accroche au premier trucs/personne venu et 99% qu'elle flippe !
Oui, bon, hein, elle flippe facilement pour ce genre de truc, et alors ?!



Hrp: Désolée pour le mini-post après autant de temps... éè"""

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Mar 02 Oct 2012, 02:39

    Le soleil tapait fort aujourd’hui. Une raison plutôt convaincante pour se rendre à la mer ou à la piscine et se rafraichir entre deux siestes. Dans une situation peu commune, Saito avait fait connaissance d’une jeune femme portant le nom de Mai. Une femme sympathique mais assez étrange. Ne me demandez pas pourquoi, mais ils ont très rapidement accrochés et ont décidés de se baigner. Alors que le Dragon Slayer l’eut saisit par le poignet, ils marchèrent pendant plusieurs minutes. Mine de rien, il marchait plutôt vite, alors il lui arrivait de tourner son regard pour observer la mage. Il remarqua qu’elle avait des joues bizarrement teintées de rouge, mais il ne comprit pas réellement. Une fois sur les lieux et après avoir sauté sans porter la moindre attention à la compagnie féminine se trouvant juste derrière lui, le Raitei remonta à la surface pour poser ses fesses sur un poteau en bois. Tournant ses yeux discrètement vers son amie, il remarqua qu’elle marchait à son tour sur le ponton, mais moins rapidement et sans la même excitation que lui. Peut être ne désirait pas se mouiller. Un peu comme toutes les femmes bien coiffées et maquillées. Elles étaient ennuyeuses par moment… Mais ne jugeons pas trop vite Mai, elle pouvait très bien terminer dans l’eau pour un évènement soudain. N’empêche, Saito aimerait bien la voir en bikini. Elle était bien formée, assez bien proportionnée. Pardon, nous nous égarons du sujet, d’ailleurs on pouvait apercevoir qu’il était plutôt perdu dans ses pensées avec des joues rouges comme jamais. Puis, une odeur vint le perturber. Elle était apparut d’un seul coup et son odorat ne pouvait le tromper. C’était une odeur qu’il n’avait jamais senti auparavant. Elle s’approchait encore et encore pour finir par disparaître totalement non loin d’eux. L’enfant de dragon ne regardait que Mai qui venait de se retourner rapidement. Cela ne sentait pas très bon…

    Quelques secondes après, Saito se redressa en écoutant les paroles de Mai. Elle venait de voir quelque chose d’anormal. Il vint se positionner à côté d’elle, on dirait dit un frère protégeant sa sœur ou un homme protégeant sa femme. Il se concentra, pour sentir une éventuelle présence autour d’eux. Malheureusement, aucune odeur spécifique ne se démarqua des autres. Il fit alors un signe de tête à la jeune demoiselle pour lui signaler qu’il n’avait rien vu. Néanmoins, cette affaire commençait à devenir louche. Une présence, une odeur. Et si ce n’était pas une coïncidence ? Peut être que c’était un monstre qui gardait l’endroit. Mais, aucun monstre ne peut contrôler la magie des odeurs ou encore même des ombres. C’était certainement un fantôme. Le Dragon Slayer ne préférait pas y croire, il était mieux de ne pas y penser et de continuer à faire sa vie. De toute manière, qu’est ce qu’un fantôme peut bien faire ? C’est immatériel, il n’a aucun moyen de s’en prendre à nos deux baigneurs fous. Souriant désormais confiant, Raitei se remit en place, prêt à sauter dans l’eau une nouvelle fois. Mais d’un seul coup, il entendit comme un craquement. Mais, pas le bruit d’un pas sur un sol en bois qui grince, mais comme si quelque chose allait se briser. Son visage se tourna immédiatement vers Mai, voir si ce n’était pas elle qui avait été maladroite et avait cassée quelque chose.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    «Mon odorat à sentit quelque chose, mais ce fut très rapide. D'ailleurs, tu as entendu le craquement à l'instant ? C’est… MAI ! »

    Le dernier mot, il venait de le gueuler comme pas possible. En effet, il venait de comprendre de quoi provenait le bruit. Oui, c’était bien le sol, sauf que celui-ci se mettait à se fissurer. Et le comble, c’est que cela se déroulait en ce moment même sous leurs pieds. La chute pouvait être très fatale, car l’eau était à une certaine distance du ponton et le sol en bois pouvait très bien se détruire et terminer en pointe transperçant aussi. Autrement dit, cela pouvait très mal se finir. S’appuyant sur son pied droit, Saito se mit à courir en la direction de Mai et il bondit d’un seul coup vers elle. Il vint avec ses bras l’entourer, comme pour la protéger, en déposant sa tête contre son torse et la maintenant bien en place. Ils étaient désormais dans les airs en train de chuter vers l’eau. Les planches se brisèrent au même moment, laissant des bouts de bois voler un peu partout. D’ailleurs, une planche se mit à s’envoler droit vers eux. Celle-ci termina sa route en frappant de plein fouet dans le dos de l’enfant de dragon. Et, objet contre la peau, le son du claquage résonna dans les environs. Une grimace de douleur se dessina sur son visage, il allait certainement bronzer pas vraiment grâce au soleil. La trace de l’impact allait très certainement rester quelques minutes. Avec la douleur, il lâcha malencontreusement la fille qu’il protégeait, il n’eut même pas le temps de s’en rendre compte qu’il termina dans l’eau un peu plus loin, il avait prit pas mal d’élan à cause de son saut… Il était désormais au fond de l’eau, dans un endroit dans lequel il ne pouvait plus avoir pied. Touchant le sable avec sa main, il se tortillait de douleur sans remonter à la surface. Il ouvrit les yeux dans l’eau pour chercher du regard des signes de vie de sa coéquipière, mais il ne vit rien. En effet, la mer avait déjà réussit à l’emporter quelques mètres plus loin encore. Mer qui commençait à devenir légèrement agitée. Le Dragon Slayer mit ses pieds sur le sable humide et plia les jambes pour sauter et remonter à la surface. Une fois la tête hors de l’eau, il reprit son souffle, respirant donc assez fort, en manque d’air.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Mai ?! »


    Où-est ce qu’elle pouvait bien être. Si la protection de Saito avait été bonne, elle aurait du être intacte et remontée à l’eau depuis un bon moment déjà ! Qu’est ce qu’il se passait donc ici ? Tournant son regard vers ce qu’il restait du ponton, il put voir des jets d’eau sortir d’en dessous celui-ci puis disparaître lentement. Apparemment, il n’avait pas craqué tout seul, une chose l’avait fait. Et autant vous dire que l’idée de se faire attaquer par des êtres immatériels ne plaisait guère à notre mage de foudre. Comment toucher des choses intouchables ! Impossible ? La seule solution était la fuite, mais la encore, il fallait d’abord retrouver Mai… et ses affaires qui étaient encore sur le ponton. Il se posait mille question mais était incapable d’y répondre, il ne savait pas ni comment le pont avait été brisée de la sorte et pourquoi surtout. Le jeune homme se mit à nager difficilement vers l’endroit où était normalement tombée Mai, le dos encore rouge…


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Mar 02 Oct 2012, 20:24

Un craquement. Ce bruit qui peut vous glacer le sang la nuit lorsque vous avez peur.
Un cris. Ce moyen de transmettre certaines émotions.
Des fissures, des tremblements. Une peur naissante.
Des bras, protecteurs et rassurants.
Un bruit, un claquement.
De l'eau.


[parce que ça vient du jeu avec les fantômes dont je regardais les vidéos o/]


Tout s'était passé tellement vite... Que les souvenirs de Mai étaient par fragments. Elle n'avait pas vraiment compris au début mais, lorsqu'elle vit ainsi voler en éclat les planches, elle comprit qu'il ne valait mieux pas rester ici plus longtemps.
Remontant rapidement à la surface de l'eau, elle regarda tout autour d'elle.
Personne. Elle était seule.
Quelque peu apeurée, elle retourna vite fait sur la terre ferme. Big mistake. Lorsqu'elle fut à un mètre de distance de l'eau, elle se laissa tomber sur le sol, épuisée par toutes ces émotions. Il y avait quelque chose de louche dans tout ça ! Depuis quand un ponton se brisait ainsi ?! Enfin, il n'était pas totalement détruit là... Mais plus jamais elle ne retournerait dessus !
Alors, la demoiselle se figea. Encore cette présence. Elle eu l'étrange impression que l'air était devenu froid...
Relevant lentement la tête, elle regarda devant elle... Et eut envie de hurler. Une silhouette, une ombre brumeuse : un fantôme. Pourquoi cette âme égarée s'en prenait-elle à Mai ?! Elle n'avait rien fait pour ! Elle remarqua alors quelque chose : de temps en temps, des choses lévitaient autour de l'âme... Un poltergeist ? Non, généralement les poltergeist sont là à cause d'adolescents perturbés, ce qui n'avait pas l'air d'être le cas. Et l'apparition de ce type de fantôme est extrêmement rare. Qu'était donc cet esprit ? … En fait, Mai préférait ne pas savoir. Étant plutôt trouillarde pour ce genre de trucs, elle préférait oublier rapidement tout ça !
L'ombre s'avança, se rapprocha de Mai. Plus l'esprit s'approchait, plus l'escrimeuse était faible. Cette âme était donc si forte ? Pouvoir ainsi affaiblir une personne juste par sa présence... Tout ceci n'était pas bon, vraiment pas. La demoiselle ne pourrait rien faire, c'était à peine si elle pouvait bouger la main. De toute façons, ses attaques seraient inutiles. Le fantôme, à quelques centimètres de Mai, se pencha et lui saisit le bras. Minute, saisit ? Contact, toucher... Pour toucher quelque chose, il faut être...
Sauf que la main du fantôme traversait légèrement le bras de miss Tomoaki. Il fallait donc oublier cette idée...
Un sourire se dessina peu à peu sur les lèvres de l'esprit. Un sourire malsain.
Cette présence n'était pas familière, non... Elle l'avait été, mais ne l'était plus. Comment était-ce possible ?! Une chose était sûre...
Cette âme était bien trop forte pour être normale.
Affaiblir les gens, détruire des choses, en faire léviter d'autres... Ce n'est vraiment pas « normal »... enfin, rien ici n'est normal ! Un esprit frappeur avec une telle force... Rien que de savoir ça, ça faisait trembler Mai. Elle espérait être la seule à être affaiblie, après tout, si ce n'était pas le cas...
Problème. GROS problème.
Peut-être était-elle juste trop faible de base. Enfin, faible ne semble pas être le bon mot. C'est vrai quoi ! Elle n'a pas passé des années à s’entraîner pour ensuite penser ça !
Totalement épuisée, elle releva une nouvelle fois la tête et fixa l'esprit. Sa seule manière de se dire qu'elle n'était pas faible, c'était ça. Un regard sûr, le même genre de regard qu'ont les gens qui n’abandonneront jamais.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Jeu 04 Oct 2012, 04:05

    Il fallait réfléchir et très sérieusement. Si Saito et Mai arrivait à se fricoter avec un esprit puissant, ils n’allaient certainement pas réussir à en sortir vivant. Ils n’avaient pas vraiment la puissance ni une magie capable pour l’atteindre. Je veux dire, à moins qu’un des deux coéquipiers arrivent à sortir l’aspirateur de GhostBuster, cela allait être compliqué. Autant vous dire que le Dragon de Foudre arrivait un peu à s’en vouloir. Il avait voulut trouver un endroit calme et paisible pour se baigner en sa compagnie et au final, un fantôme venait squatter… Pour une fois qu’il n’avait pas la flemme et mettait du cœur dans ce qu’il faisait, il venait de se manger un gros stop. Toujours dans l’eau à regarder autour de lui, il ne vit aucun signe de vie de la mage capable de voler. Il se pressa, essayant de nager en direction du ponton. Il voulait bien sauver la demoiselle, mais il était encore en caleçon devenu moulant à cause de l’eau de la mer. Il devait d’abord récupérer ses vêtements. De toute façon, c’était une mage, une guerrière ! Elle allait pouvoir le retenir le temps qu’il faut en attendant son arrivée. Les sentiments du jeune Hasaki étaient confus, il se souvenu de son ancienne vie, avec ses deux camarades, désormais morts. Il ne pouvait pas la laisser mourir ! Non, il devait vraiment se dépêcher ! Elle n’avait pas le droit de mourir par sa faute, pas une troisième personne ! Nageant avec difficulté jusqu’au ponton, il se hissa sur celui-ci. Par chance, les vêtements n’étaient pas endommagés, simplement les deux armes blanches qui avaient glissés dans le sable, les fourreaux étaient plantés dans le sable. On aurait dit qu’elles attendaient patiemment le retour de notre mage de foudre. Une fois équipé de ses vêtements, il se mit à regarder autour de lui. Il réussit à apercevoir la jeune demoiselle couchée sur le sable, avec une étrange silhouette devant elle. C’était donc cela… La forme qu’elle avait réussit à voir, c’était l’esprit se trouvant devant elle. Il serra le poing, était-il arrivé trop tard ? Non, pas encore, elle était encore intacte. Il se mit à réfléchir, déposant un genou par terre et observant la scène. Bon, ce n’était pas vraiment le moment pour se poser et prendre un café, mais cela demandait réflexion. Notre grand Saito réfléchissait toujours avant de passer à l’acte, même dans un moment comme celui-ci.

    Puis, il comprit enfin quelque chose. La vraie personne capable de sauver Saito et Mai en même temps, c’était elle. Sa magie était celle de l’Aera, n’est-ce pas ? Elle pouvait voler, une chose intéressante à noter. Peut être qu’ils étaient incapables d’agir au sol, mais en l’air ? Fuir par les airs et retourner en ville de la même manière. Est-ce qu’un esprit comme celui-ci était du genre à se montrer si facilement ? Se montrer en ville pour foutre le bordel, ce n’est pas trop le genre d’un esprit. Une chose était certaine, nos deux amis empiétaient sur le territoire du grand méchant loup et il n’était pas très content. Parfait, Saito avait eut le temps d’élaborer un petit plan qui allait certainement fonctionner. Même si c’était un fantôme, il avait des réflexes humains, par exemple, il venait d’essayer d’attraper le bras de la guerrière. Une terrible erreur qui allait lui couter deux victimes. Un sourire sur les lèvres, notre jeune mage indépendant ce mit à marcher en la direction des deux personnes sur le sable. Enfin, marcher est un piètre mot, on aurait dit qu’il se trouvait à une épreuve des JO, la course à pied tellement il allait vite. Après être à une bonne distance d’après lui, il se mettre son poing en arrière. Une étrange lumière se mit à émaner celle-ci. Une lumière jaune et belle. Des éclairs étaient en train de sortir du poing de Saito, le Dragon Slayer…


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Rairyuu no… HÔKEN ! »

    Il se mit à frapper dans le vent, en direction de Mai et l’esprit. Très rapidement, un cercle de magie se dessina et un poing de foudre s’en libéra. Celui-ci se mit à foncer droit vers la cible, cela pouvait peut être effrayée la guerrière, mais ceci était clairement nécessaire. La lumière jaune avec une forme s’écrasa sur le sol entre les deux personnes. Une explosion se produisit, projetant du sable de tous les côtés. Par chance et comme s’en doutait Saito, l’esprit se recula et mit ses mains pour se protéger. Prenant sa chance, le Dragon Slayer fonça vers la jeune femme et réussit à l’attraper pendant sa course. Il l’avait attrapé un peu à la manière d’un homme portant sa femme pendant un mariage, un bras sous les genoux et l’autre sous son dos. Il détourna très rapidement son regard vers elle, en essayant de courir droit. Avec l’effet de surprise, l’Hasaki avait réussit à avoir le bon timing et à choisir la bonne attaque pour ne pas blesser sa coéquipière. Certes, mais son plan était très loin d’être terminé. Il espérait au plus profond de lui qu’elle soit capable de se bouger un peu et d’utiliser sa magie. Car oui, il n’allait pas pouvoir courir éternellement avec un poids dans les bras, il avait beau avoir une bonne force physique, il était encore trempé et fatigué par sa chute. Sa magie aussi avait réussit à l’épuiser légèrement. Et la douleur dans son dos était encore immense, il continuait de grimacer à cause de la marque qui le faisait souffrir. Il se mit à parler, au début avec une pointe d’humour, puis totalement sérieusement :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « Je crois que ton sauveur est arrivé ! Mai, j’ai besoin de toi pour nous sortir d’ici. Je sais que tu es épuisé, mais tu vas devoir puiser dans tes réserves de magie pour voler… Tu penses être capable de me porter ? Sinon, part sans moi en un premier temps, je vais réussir à m’enfuir sans trop de soucis grâce à ma magie. »

    La couleur était annoncée, Mai, tu as les cartes en main ! À toi de faire le bon choix, mais dans tous les cas, tu dois fuir ! Avec ou sans Saito, tu dois réussir à t’enfuir d’ici. Il était impossible de faire quelque chose contre un fantôme, elle devait le savoir. L'affronter serait une perte de temps, il fallait d'abord connaître le point faible de l'adveraire et il fallait faire une analyse très longue pour cela... Le Dragon Slayer n’allait pas tenir longtemps, c’est d’ailleurs au bout de quelques secondes, totalement épuisé de porter la mage, qu’il la déposa sur le sol en la fixant dans les yeux. Il avait réussit à gagner du temps et à l'éloigner au maximum de celui-ci, il s'était éloigné de quelques mètres. Pendant ce temps, l’esprit était sur pied et se rapprochait de plus en plus... Vite !



[HRP]Succès déverrouillé :
¤ 20SP ¤ La Vérité est Ailleurs - être victime d'un phénomène paranormal.[/HRP]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Ven 05 Oct 2012, 15:41

Wait, wait, wait, wait ! De la foudre ? … … AH ! Il avait fallut un petit moment à Mai avant de comprendre que l'auteur de cette attaque n'était autre que Saito... En fait, elle l'avait comprit seulement lorsqu'il l'avait attrapée... Hé hé... Quelle idiote des fois ! Bon, faut dire que c'est pas évident de se concentrer lorsqu'on se fait attaquer par un fantôme ! Enfin bref.
La demoiselle écoutait calmement les paroles de son « sauveur » comme il l'avait lui même dit en rigolant. Tout en réfléchissant, elle se rendit compte que sa force revenait. Elle pouvait maintenant utiliser sa magie sans problème, oui... Mais...

- Ma force actuelle ne me permet pas de porter quelqu'un... Enfin, quelqu'un de ta carrure quoi. Avoua-t-elle avec un petit sourire d'excuses.

Rapidement, elle utilisa sa magie et regarda vers d'où ils venaient. Rien, aucun signe de l'esprit... Enfin, pour l'instant. Se retournant vers Saito, elle lui dit simplement que s'il ne voulait pas finir en fantôme, il devrait lui aussi se dépêcher. « Lui aussi » ? Bah oui, la miss Tomoaki allait plutôt vite avec ses ailes ! Pour ça qu'en à peine deux minutes elle se retrouvait non loin d'une rue pleine de monde.
Raaah, plus jamais elle n'irait à un endroit pareil ! Non, non, non ! Brr, rien que de penser à la tête du fantôme la faisait trembler ! Mamma, c'est que c'est le genre de truc qui fait bien peur à la demoiselle ! Bon, aussi, qui n'aurait pas peur en voyant un esprit sourire comme un psychopathe ? Hein ? Qui ? … Ah, quoi que doit bien y avoir quelques personnes qui n'auraient pas peur ! … Même plutôt qu'ils feraient peur aux fantômes eux...
Rah, mais qu'ils aillent se faire voir ces *censuré* de fantômes ! D'où on attaque des gens qui ont rien fait ? Nan mais j'vous jure...
Bref, revenons à nos fant-... euuh, à nos moutons ! Enfin, à Mai quoi. [le premier qui la traite de mouton se prend une poêle brûlante dans la figure~ ! #]
A bout émotionnellement parlant, elle se laissa vite tomber contre le premier truc solide venu. … Sauf que le truc était une porte. Ouverte. D'un magasin. Vous savez, celle que dès qu'on pousse dessus elle s'ouvre ? Baah, celles-là...
Oui, bon, hein, Mai venait JUSTE de se taper la honte là quoi. A terre, sur le sol poussiéreux d'un magasin pas très fréquenté, y'a vraiment mieux pour se cacher d'une âme errante quoi ! … … MINUUUUUTE !!! Peut-être que le magasin lui-même est hanté ?! MAYDAY, MAYDAY ! …
Ah, nan, rien de tout ça là. Juste un vieux monsieur à l'air gentil derrière un comptoir, mort de rire depuis l'entrée de l'escrimeuse... Qui, au passage, est toujours à terre !
Soupirant, la demoiselle essaya de se relever... Oui, « essaya », parce qu'un *censuré !* de porte-manteaux avait décidé de lui faire un câlin là ! Traduction : un porte-manteaux débile venait de lui tomber dessus !
Décidément, cette fille était maudite...


Hrp : Succès~ ! Succès~ !
¤ 10SP ¤ Invisible Man - écrire un post Rp avec toutes les lettres de la même couleur que le fond de la page derrière le texte.
Et celui oublier au précédent post... (pas taper, pas taper!) :
¤ 20SP ¤ La Vérité est Ailleurs - être victime d'un phénomène paranormal.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Dim 07 Oct 2012, 14:33

    Les deux mages étaient dans un sacré pétrin. Ils étaient peut être à deux contre un, mais contre un être intouchable, c’était impossible de le mettre au sol. Mais, l’esprit était très facilement « brainable ». C'est-à-dire que l’on pouvait facilement l’avoir en réfléchissant un peu. Le fantôme ne cherchant qu’à faire peur et se battre était sûrement une personne d’impulsive et bête dans sa forme humaine. Et le pire, c’est que Saito et Mai était la, à discuter pendant que l’autre commençait à se rapprocher de plus en plus. On avait du mal à le voir de loin, mais c’est normal, c’est quelque chose d’invisible. En déposant la jeune femme, il attrapa son regard avec le sien, pour lui montrer qu’il était sérieux comme jamais. On ne peut pas dire qu’il lui ordonna de partir, mais il lui donna un conseil qu’elle ferait mieux de suivre. Quand elle lui répondit qu’elle ne pouvait pas le porter, il eut un visage légèrement déçu, il allait devoir se débrouiller contre une chose qu’il ne peut pas comprendre. Mais, après un tel sourire, comment lui en vouloir. Son visage angélique était très certainement son atout charme. Le Dragon Slayer lui fit un petit sourire en la voyant déployer ses magnifiques ailes. Sans rien dire, il observa la guerrière s’envoler pour partir au loin. Tout ça, c’était bien beau, c’est vrai, sauf que derrière, l’esprit n’allait pas attendre. Le vent se mit à souffler d’un seul coup, provenant du dos de notre mage de foudre. Celui-ci était assez fort et emportait les cheveux de Saito vers l’avant. Il ouvrit grand les yeux, assez choqué de se faire surprendre comme ça. Il avait comprit que sa fin était proche s’il ne faisait rien. Doucement, il se retourna, pour lui faire face, fixant d’un regard noir celui qui avait gâché une si belle journée. Main sur le manche du katana, il était prêt à dégainer et se ruer sur l’esprit. Mais à quoi cela servirait t-il, à part gaspiller des forces inutilement. Est-ce qu’il allait encore devoir se servir de son Rairyuu No Kagitsume pour fuir ? C’était fort possible, mais difficile de croire que l’ennemi allait regarder son repas partir en le saluant de la main. Le Dragon Slayer finit par lâcher un long soupire et se gratta l’arrière de la tête. Il se creusait un peu trop la tête (jeu de mot), il n’avait pas le temps de se poser et d’élaborer une stratégie, alors il dit simplement :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « J’ai compris. Tu veux qu’on quitte l’endroit ? Tu aurais pu le demander gentiment au lieu de nous attaquer. Mais je vais te dire quelque chose. Tu as de la chance d’être un fantôme, sinon, je t’aurais botté le cul. Rairyuu No Kagitsume ! »

    Un grand sourire sur les lèvres, la foudre s’est mit à émaner de ses pieds. Il était prêt à fuir. De très loin, il pouvait voir Mai descendre en altitude pour se poser en ville. Bien, sa direction, c’était ça. Se tournant très rapidement en utilisant sa foudre, il commença à prendre de la hauteur et se dirigea vers la ville. Sentant le vent sur lui, il ferma les yeux et profita un peu de l’instant. Mine de rien, utiliser cette technique consommait pas mal de magie alors il évitait de la sortir pour le plaisir. Cette « vague » de foudre était très impressionnante de loin, mais très belle. Voir celle-ci concentrée à un seul endroit, c’était magnifique. Passant au dessus d’un bâtiment, il ouvrit les yeux et détourna son visage vers l’esprit. De très loin, il pouvait voir que celui-ci avait tourné le dos et qu’il commençait à disparaitre. Mais, désirant par-dessus tout faire chier son monde, il envoya un bout de bois en direction. Il ne pouvait même pas l’esquiver, quand il avait tourné le visage, il avait vu celui-ci juste en face de lui. Eeeet strike ! En pleine tête ! Perdant son équilibre, il se mit un peu à aller n’importe où et au final, il s’écrasa en plein milieu de la ville, contre une femme mature. Heureusement, les dégâts n’étaient que minimes, il avait réussit à se mettre sur ses pieds avant de la percuter. Elle s’était simplement prit son torse et était tombé sur les fesses. S’excusant pour son geste, il lui tendit la main et l’aida à se relever avant de repartir. Cherchant avec son odorat Mai, il ne réussit qu’à percevoir une très légère odeur. Faut dire qu’elles étaient tellement nombreuses dans une ville comme celle-ci. Alors Saito se servit de la mince odeur et marcha vers une direction inconnue. Très rapidement, il est arrivé devant un magasin en fronçant les sourcils. De dehors, il ne donnait pas très envie de rentrer, mais, c’était pourtant ici l’odeur était apparue. Les doutes se confirmèrent vite quand il vit une chaussure dépasser légèrement de la porte. Il s’approcha et remarqua alors Mai au sol avec un porte-manteau sur le corps. Il soupira, cette femme était incroyable, intelligente mais tellement maladroite. Il se demandait même si une poutre n’allait pas lui tomber dessus s’il restait avec elle. Se penchant vers elle, il attrapa l’objet de ses malheurs et le balança un peu plus loin dans le magasin.

    Regardant la demoiselle dans les yeux, il lui tendit la main avec un petit sourire mignon sur les lèvres. Il était encore venu faire le sauveur, une troisième fois. Bah oui, dans un premier temps, il y avait l’histoire avec le banc et ensuite, le fantôme. Et désormais, même si ce n’est pas une menace, le porte-manteau. Un rire se mit à se faire entendre au fond du magasin, vers les caisses. Le vendeur était tout simplement entrain de se foutre de la belle demoiselle. Saito releva légèrement son regard pour fixer celui-ci avec un regard pas très agréable. Malgré tout, il continua à rie quelques secondes avant de se taire à jamais. Bien, le Dragon Slayer aimait ce style, faire taire un pauvre faible était quelque chose d’amusant. Puis il rabaissa son regard pour fixer Mai.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Dim 14 Oct 2012, 17:42

S'il y avait bien un truc que jamais personne n'avait compris, c'était la maladresse de Mai.
Autant un jour elle pouvait être aussi habile qu'une gymnaste, autant un autre elle pouvait l'être autant qu'un hamster unijambiste asthmatique.... Pas qu'elle portait malheur la demoiselle, hein ! Juste qu'il y avait des jours comme ça... Bah c'était pas son jour quoi : le moindre truc sur le point de tomber était pour elle et le moindre défaut dans le sol ou tout autre objet lui causait des problèmes.
Elle accepta rapidement l'aide que Saito lui proposait,[bawi, la main!] parce que bon, rester sur le sol poussiéreux n'est franchement pas agréable. D'ailleurs, la demoiselle esquissa un petit sourire lorsqu'elle remarqua la trace légèrement rouge sur le visage du jeune homme, lui aussi semblait ne pas avoir de chance là !
Distraitement, elle remit en place sa rapière et lissa les plis de ses vêtements tout en regardant un peu autour d'elle... Avant de tilter :

- Attends ! Attends ! Il nous laisse tranquille l'autre débile de fantôme ?!

Réaction ? Une Mai toute joyeuse :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Faut dire aussi que c'était une réaction normale quand même ! Allez-y vous, ne pas être heureux après avoir échappé à un fuckin' de fantôme ! You think you can do this?! M'en fout ! Breeef... hum.
Bon, bah, la Tomoaki-chan habituelle était de retour ! Enfin, quoi que, là c'était plus le côté « super-contente-qui-la-fait-redevenir-une-ado » qu'autre chose mais bon, qui s'en soucie ?
Après s'être très rapidement excusée pour le dérangement auprès du commerçant, la demoiselle sortit du magasin, non sans avoir gentiment tiré … bon, disons la vérité : elle traîna carrément Saito en dehors du magasin. Bah quoi ? Là, elle est en mode « j'm'en fous de ce que les gens pensent de mes actes » donc bon, faut pas s'étonner !
Rigolant un peu, elle se tourna vers lui et lui dit :

- Hé bah, ce jour n'aura pas été de tout repos ! Au moins on s'en souviendra !

L'après-midi avait débuté il y a seulement quelques heures, la journée était donc loin d'être terminée, cependant Mai sentait qu'il n'y aurait plus de choses du même style qu'une « attaque de fantôme » durant cette fin d'après-midi. Elle pouvait donc se détendre un peu et ne plus hésiter au moindre bruit à sortir son arme ! Enfin, peut-être se trompait-elle ? Après tout, tout ça n'était qu'une impression ! Mais bon, s'en fous !
Bref, c'était avec une joie digne d'un chiot un jour de neige que la demoiselle profitait « du calme » de cette situation !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hasaki
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 10/09/2012

Surnom : Raitei

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Ven 26 Oct 2012, 02:30

    Mon dieu, la journée avait été si pénible. Non, pas parce qu’il venait de rencontrer Maï, au contraire, c’était le seul point positif. Mais, je veux dire par là que glander une bonne partie de la matinée, puis ensuite voler pour manger tranquille et se faire attaquer par un fantôme, c’est chiant. Et les nombreuses marques sur son corps pouvaient en témoigner ! Non seulement il avait une grande ligne rouge sur toute la longueur du dos pendant le cassage du pont, mais aussi une magnifique trace sur le visage. Trace qui avait le mérite de lui faire honte. Se balader dans la rue avec une tête aussi abimée, c’était affreux. Et le regard des gens ne faisait que confirmer sa pensée. Et si on ajoute cela à son apparition si soudaine avec sa magie, Saito était doublement louche. Mais passons les détails, il était désormais en face de la jeune demoiselle, encore au sol à cause d’un porte manteau. Ouaip, en plus elle avait l’air de se battre avec pour pouvoir se redresser. Hum… Il n’avait jamais vu aussi maladroite. Comment avait-elle fait pour se retrouver par terre en câlinant un morceau de bois ? Quoi qu’il en soit, sa main était toujours tendue et il attendait un signe de sa part. Signe qui arriva très vite, ne voulant certainement pas rester plus longtemps sur le plancher du magasin. Désormais relevé, il exprima sa joie à sa manière, laissant un beau sourire apparaître sur le visage du Dragon Slayer. Elle avait raison, ils étaient désormais libres. Heureusement que l’Hasaki avait été présent et surtout que sa rapidité avait été utile. Et sa feinte… Tellement… belle… Bon, arrêtons de se jeter des fleurs et laissons le passé derrière soi. D’ailleurs, la jeune femme avait l’air un peu plus pressé que Saito de passer à autre chose, en l’entraînement littéralement en dehors de la boutique. Avant d’être totalement en dehors de celui-ci, notre enfant de dragon fit un clin d’œil au gérant et attrapa la poignée métallique pour fermer la porte. Bien sur, pour pousser la provocation encore plus loin, il laissa la foudre circuler dans son corps pour finir sur celle-ci. Le prochain à vouloir faire des achats allait se prendre un magnifique coup de jus. Pauvre de lui.

    Maintenant, les deux mages se retrouvaient dehors, non loin des autres personnes. Avec le temps, la trace sur le visage de Saito avait disparue et tant mieux ! Il n’allait pas s’en plaindre après tout. Bon, on peut dire que la journée se terminait bien. Oh, wait. Elle était loin d’être finie. Il devait être environ 18h. La glande intense était loin de terminer. Pour être honnête, la seule chose qui faisait rêver le Dragon Slayer en ce moment même, c’était de se poser dans un parc, à l’ombre sous un arbre et dormir comme jamais. Il était épuisé d’avoir utilisé autant de magie en une journée, surtout si ce n’est pas pour se battre, mais pour fuir, ce n’était pas dans ses habitudes. Posant ses fesses contre un mur et croisant les bras, il écouta Maï, qui marquait un point. Il était très difficile d’oublier une journée comme celle-ci. Après, faut avouer qu’on ne se fait pas attaquer par des fantômes tous les jours. Esquissant un petit sourire à sa camarade, il hocha la tête pour lui répondre :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    « C’est vrai. Tu as raison, c’est une journée inoubliable. Dis-moi, j’ai une sacrée envie de pioncer. Je connais un autre endroit que tu vas sûrement aimer. Suis-moi ! »

    Sur ces mots, il se mit à marcher très calmement en direction de l’endroit dont il parlait. C’était une ville très commerciale, les endroits comme les parcs ou autres étaient assez rares. Cependant, il n’est pas obligé de se rendre à des lieux comme ceux-ci pour observer la beauté d’un paysage. En l’occurrence, à Harujion, il y avait des chemins tracés, très souvent en pierre. Et sur les côtés des chemins, il y avait des plaines, avec de l’herbe et quelques arbres. Elle devait certainement connaître, mais avec un couché de soleil, c’était encore mieux ! Après quelques instants de marche, Saito arriva à l’endroit espéré. Il n’avait pas changé, l’arbre avait prit quelques centimètres depuis la dernière fois et en plus c’était plutôt désert. Très rapidement, le Dragon Slayer enjamba les petites barrières et vint se mettre contre l’arbre, à l’ombre, sous les feuilles. Il se laissa glisser le long de celui-ci pour finir les fesses contre l’herbe. Il retira l’un des katanas de sa taille et le déposa entre ses jambes en regardant la jeune demoiselle. C’était l’endroit le plus agréable pour dormir et de toute façon, rien ne presse. Ils avaient la vie devant eux, alors ils n’étaient pas à une sieste près. Sourire mignon et agréable sur les lèvres, il finit par respirer un bon coup. L’air n’était pas pollué dans ses environs, c’était une autre chose qu’il appréciait, son odorat était très sensible à cause de sa magie et son enfance. Il était capable de reconnaître un bon air d’un autre. Et au moins, il allait peut être faire découvrir quelque chose à Maï. Le soleil lui, commençait déjà à se coucher, laissant apparaître des rayons oranges magnifiques. D'ailleurs, vous vous demandez sûrement pourquoi l'enfant de dragon connaît tous les endroits agréables de la ville ? Et je vais vous répondre. Saito, était un éternel flemmard. Il connait tout simplement les lieux idéals pour ne rien foutre. Le bord de la mer, la petite plaine, c'était grâce à son sens aiguisé de la glande qui avait réussit à les trouver...


Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mai Tomoaki
Maître de Guilde [rang E]
Maître de Guilde [rang E]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/09/2012

Surnom : Gladiaria Alata

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   Dim 04 Nov 2012, 19:19

Cette fin de journée allée être agréable, Mai en était désormais sûre !
Alors que Saito avançait sans dire un mot, notre chère (:sbaff:) escrimeuse réfléchissait sur des sujets ayant, pour la plupart, aucune importance.
Lorsqu'ils furent arrivé, de lointains souvenirs resurgirent dans l'esprit de la demoiselle : il semblerait qu'elle venait souvent ici...
Alors, des mots qui ne lui appartenaient pas réellement sortirent de sa bouche :

- Hé mais ! Il a vraiment grandi cet arbre ! La dernière fois, il était à peine plus haut que moi ! Enfin une preuve du temps qui passe, dans cette ville~

... Résultat ? Ouip : joues roses + se demande si elle a pas fait une gaffe... Même si techniquement parlant elle en a fait une, car indirectement elle venait de parler de son ancienne vie...
Soupirant légèrement, elle se tourna alors afin de regarder le paysage...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au bout de quelques temps à avoir zieuter sur l'paysage, la miss alla s'appuyer contre l'arbre, se laissant lentement glisser pour finalement finir assise par terre.
Elle était épuisée, enfin, pas mentalement parlant, mais physiquement parlant : son corps peinait parfois à réagir... Dans ces moments-là, elle se sentait réellement faible et aimerait pouvoir se dire quelque chose comme « ce n'est qu'une fatigue passagère... » ou ce genre de choses... Ouip, elle n'aimait vraiment pas ce genre de situation. Enfin, bref, là n'est pas la question. (Surtout qu'il n'y a pas de question...:hum:)

Bref, n'ayant rien à dire, la jeune fille resta silencieuse pendant un petit moment...
Alors, elle remarqua un homme louche, en train de galérer avec de petites cages et un œuf.
Wait, qu'est-ce que ce mec foutait avec ça ?! L'avait pas l'air d'être un chasseur ou tout autre truc du même style en plus... ... Chasse illégale ? Braconnage ? WHAAAAAAT ?! L'était mal tomber lui : Mai A-DO-RAIT les animaux. Yep. Alors y'avait de grandes chances qu'il se prenne un coup de pied en pleine poire le coco !
Ne quittant pas du regard l'homme-zarb-avec-les-cages, la jeune Tomoaki ne trouva pas d'autre moyen que de mettre un coup de coude à Saito afin d'attirer son attention... Yep, c'est qu'elle était violente la p'tite demoiselle.

- Hé. T'trouves pas qu'il a l'air louche lui ? Dit-elle tout en montrant du doigt ledit homme

Peut-être était-ce juste une impression, néanmoins Mai voulait en avoir le cœur net. Soupirant, elle se leva et se dirigea vers l'homme en question.
Homme, qui, au passage devait à peine faire 10cm de plus que l'escrimeuse et qui devait avoir entre 20 et 25ans, pas plus. Ouais bon, c'était pas du gros méchant pas beau quoi, juste un méchant qui allait se faire poutrer s'il était bel et bien un braconnier. Car Mai était prête là! La main sur la rapière: elle ne rigolait pas. En fait, elle ne rigolait jamais quand c'était en rapport avec une chose qu'elle aime vraiment!
... Oui bon, finalement, elle ne serait pas si agréable que ça cette fin de journée... Hein?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gladiaria Alata et Raitei se rencontrent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Harujion-
Sauter vers: