Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Borgne Déguisé [Auberge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darian Hurricane
Maître de Guilde Noire
[rang C]
Maître de Guilde Noire[rang C]
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 06/09/2012

Caractère : Insolent, Logique, Traître, Radin, Râleur etc etc

[Feuille de personnage]
• Réputation: 4
• Karma: 0

MessageSujet: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Lun 29 Oct 2012, 16:56

    « Bon... on a combien ? »

    Darian Hurricane, maître des Chaos Walkers, profitait de sa faible notoriété afin de se promener tranquillement dans la capitale de Fiore, Crocus. Pour cela, il était accompagné, comme souvent, de ses deux sbires, Golrin et Aidel. Les trois hommes venaient de passer la nuit à l'hôtel et cherchait un vieux bâtiment à acheter afin d'établir un QG secret au sein de la grande cité. Ils avaient pour cela prévu de recruter pas mal de monde... En tout cas, un barman pourrait les intéresser. Évidement, ils avaient déjà Cassio qui s'occupaient de la base principale de la guilde, mais comme ils voulaient ouvrir un bar ici... Et bien il leur fallait quelqu'un. 
    Toutefois, le plus impératif était de trouver un bâtiment. Une ancienne auberge serait l'endroit idéale. 


    « Si on rassemble toutes nos économies, on en est a 15000 jewels... donc on ira pas loin. »

    L'assassin expérimenté venait de répondre à son maître. Pour acheter une telle bâtisse, ils allaient être un peu légers.

    Marchant dans la ville, les trois hommes cherchaient aux alentours afin de trouver le bon bâtiment, en ruine, qu'importe, Aidel pourrait le réparer. Après plusieurs heures de recherches ils tombèrent finalement sur quelque chose d'intéressant. Une auberge abandonnée depuis des lustres. Elle s'appelait jadis le « Crapoteur mas... ». La suite du restant de pancarte était bien sûr trop abîmé pour lire la suite. Mais le lieu plaisait à nos trois compères qui se regardèrent l'air satisfait.
    Il s'agissait d'un endroit un peu reculé de la ville, mais le passage de badauds était régulier, ainsi ce vieil endroit réhabilité permettrait aux citoyens de le remarquer, et de peut être venir. Car c'était un peu le but d'une auberge, même quand celle-ci possédait des lieux secrets.

    Il suffisait désormais de trouver le propriétaire afin d'acheter le bâtiment... Se dirigeant chez une des boutiques voisines, Golrin laissa son maître et son médecin inspecter de plus prêt.
    L'informateur se renseignait ainsi pour mieux trouver la personne à contacter pour acheter le bâtiment. Malgré son air sinistre, le vendeur d'à côté n'eut aucun problème à lui expliquer qu'il fallait simplement se rendre à la mairie afin d'acheter le bâtiment, du moins ce qu'il en restait car, lui expliqua-t-on, le bâtiment avait brûlé il y a plusieurs années, et plus personne ne s'en était servit depuis. Mais il y avait donc un problème qui se posait pour nos mages sombres... Ils allaient devoir déclarer le lieu au nom de quelqu'un. Ils passèrent donc le reste de la journée à se munir de faux papiers et justificatif afin de posséder l'auberge, qui serait au nom de « Saroul Abdoul ».

    Une nuit de plus à l'hôtel... Et Aidel commença ses travaux de rénovations, donnant ses ordres à Darian et à Golrin afin de reconstruire l'édifice. Il se permettait de donner des autres dans la mesure où son maître lui avait donné l'autorisation, étant donné qu'il s'agissait de son domaine. Par ailleurs, les procédures pour obtenir le bâtiment étaient passées comme une lettre à la poste. Cela donnait de nombreuses idées au blond. Il étudiait la possibilité d'ouvrir de tels bâtiments un peu partout dans Fiore, afin d'agrandir l'envergure de sa guilde, mais pour l'heure, il était encore trop tôt. Et ils devaient surtout finir de réparer le lieu.

    La tâche fut rapide grâce au pouvoir du médecin qui finit la journée épuisée. Ses deux compères le laissaient donc se reposer le temps qu'ils aillent chercher de quoi avoir à manger et à boire, ainsi que des matelas et autres ustensiles qui accompagnaient une auberge. Les riverains les aidèrent par ailleurs, contents de voir que le bâtiment reprenait pied. Ils donnèrent quelques outils, des lampes et d'autres objets utiles. Cela aidait nos hommes qui se retrouvaient sans un sous. Mais le travail était fait, et ils s'improvisèrent tavernier pour les premiers clients.

    Une semaine s'écoula tranquillement, le temps que tout soit en place. Le « Borgne déguisé », puisque c'est ainsi que fut appelé la taverne, était un bâtiment large, composé d'une pièce principale pouvant accueillir une trentaine de convive. Munie d'un bar et d'une petite scène, quelques groupes et chanteurs pouvaient s'y produire s'ils le désiraient. Il y avait aussi un étage où se trouvaient une dizaine de chambre, parfaite pour les personnes en séjour. Et évidement, une arrière salle où se trouvait la cuisine et l'entrée de la cave dans laquelle une porte dérobée amenait dans une pièce secrète où plus tard les ordres de missions seraient réunis et bien plus, comme quelques réunions cachées.

    Darian était excité d'avoir un endroit comme ceci au sein même de la capitale et zone la plus surveillées du pays. Mais ses ennemis ne s'imagineraient pas que ce qu'ils combattaient pouvait se trouver si proche. Toutefois, Darian, Aidel et Golrin ne resteraient pas ici indéfiniment, et il leur fallait trouver du monde. Ils firent donc des affiches de recrutement qu'ils placardèrent dans la ville. On pouvait y lire :


    « Recherche Tavernier et Serveuse. Rendez-vous à l'Auberge du Borgne Déguisé pour l'entretien. »

    Il y eut quelques candidats, dont la vie fut épluchée par l'informateur de la guilde. Il trouva plusieurs personnes intéressantes, mais rien ne l'était suffisamment. Mais un jour un jeune homme vint. Un blondinet à lunettes, bien habillé. Il se présenta comme étant Iraki Sencho, dit le Capitaine.
    Spoiler:
     

    Plusieurs données furent rassemblées sur lui, et il s'avérait qu'il avait un passé intéressant, en plus d'être mage. En effet, Golrin avait déniché certaines choses. Ainsi, Iraki était un jeune homme possédant la magie d'écriture Style Nordique, et il avait une petite passion pour le crime, notamment l'escroquerie. Il n'avait que 22 ans, et pourtant, le conseil l'avait déjà condamné, le laissant sans une pièce de monnaie. C'est ainsi que Darian posa alors une question au jeu homme :

    « Et sinon, cela vous dérange si la taverne appartient à une guilde noire et qu'en étant embauché, vous devrez nous prêter serment ? »

    Le blond aux cheveux courts resta silencieux quelques instants et rit quelque peu. Puis il se leva et se dirigea vers la sortie, déclarant qu'il n'était pas ici pour s'amuser. Une lame se posa alors sur sa gorge, l'assassin s'étant manifesté. Se ravisant, Iraki revint à sa place et demanda des détails sur la guilde. Darian lui raconta alors ce qu'il avait à savoir, et cela plut visiblement à son interlocuteur, qui ne tarda pas à l'appeler maître. Le barman était trouvé... Il ne manquait plus que de trouver une serveuse correspondant aux critères, mais ce n'étais pas urgent.

    La taverne était donc ouverte, son barman trouvé. Il ne manquait plus que pléthore de clients et plus de membres afin de se servir de ce lieu comme les Chaos Walkers voulaient s'en servir, un relais.




Descriptions des lieux :

Spoiler:
 
Spoiler:
 


Tarif auberge :

Une nuitée : 150 J (Repas soir et matin inclus)
Une semaine : 1000 J (Repas Matin, Midi et Soir inclus)

Tarif du bar :

-Bière de Fiore : 10 J => Boisson faiblement alcoolisée. A consommer avec modération.
-Vin de Magnolia : 15 J => Boisson pas trop alcoolisée. A consommer avec modération.
-Hydromel : 20 J => Un petit verre est servi, ça arrache. A consommer avec modération.
-Nectar d'Harujion : 15 J => Boisson alcoolisé et aromatisé à l'orange, très sucrée. A consommer avec modération.
-Dragonic Cocktail : 20 J => Différentes épices, Vokda et Martini. Assez alcoolisé. A consommer avec modération.
-La ritournelle Crocusienne : 20 J => 3/4 Gin, 1/4 de curaçao bleu, 5 gouttes de sirop d'orgeat, 3 gouttes de tabasco, et une demie goutte d'huile essentielle de fleur de crocus. Résultat assez amer, goût rond en bouche, le crocus et le tabasco vous retournent l'estomac si vous n'êtes pas initiés. Peu alcoolisé, la force de cette boisson est de vous rendre malade sans alcool.
- Le Sépulcre : 20 J => 1/4 alcool pur, 1/4 absinthe pure, 1/2 d'eau de vie de myrtille noire, et 6 gouttes de jus de viande. Très serré en alcool, le sépulcre tient son nom d'une vieille légende de Fiore qui attache la création de ce cocktail à un vieux duc aux pratiques ésotériques assez particulières... Cette boisson à deux effets : celui de l'alcool, et celui de l'absinthe. Réservé aux habitués... ou aux lavages d'estomac.
- La turlute forestière : 20 J => 1/4 sirop d'érable, 1/4 bière brune, 1/2 limonade. Mélange peu alcoolisé, saveurs fruitées, alcool très prisé des jeunes pour son goût sucré.
- Rouge Magnolien :15J => vin des hauts-coteaux de Magnolia, certifié Deus Arcana. Légèrement sec, rond en bouche et très riche en arômes, ce vin possède une magnifique robe vermillon.

Tarif restaurant :

Déjeuner : 30 J
Dîner : 40 J

Carte :

- Le Cuissot de la mère Blanchard : cuisse de dinde, accompagnée de ses fayots.
>> plat créé en hommage à la rombière voisine du bar qui se plaint tous les soirs du tapage nocturne, accompagné de son "comité de voisinage". Tout comme celles de la personne sus-mentionnée, les cuisses de dinde sont très grosses fournies ; et les fayots qui l'entourent, très nombreux.

- Le Réconfort du Voyageur : rôti de porc entier, lentilles en sauces, haricots rouges et riz.
>> repas économique, mais chargé d'ingrédients bourratifs. Idéal pour réchauffer le ventre des voyageurs peu friqués.

- Le Sarcophage : jambon mariné dans un mélange de rouge magnolien et d'aromates divers avant d'être cuit en brioche.
>> Succulent. Médaillon de bronze du meilleur repas de taverne selon le très respectueux Guide du Trainard.

Des repas seront bientôt présentés à la carte.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Darian Hurricane le Mar 30 Oct 2012, 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ränon
Mage Noir de rang E
Mage Noir de rang E
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/09/2012

Surnom : Undertaker
Caractère : lunatique, étrange, raleur.
Localisation : Dans un cercueil entreposé dans l'auberge du Borgne Déguisé

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Lun 29 Oct 2012, 21:40

Du haut de la colline, Ränon pouvait apercevoir la ville de Crocus qui s'étirait sur plusieurs kilomètres à la ronde, comme une toile d'araignées. On pouvait voir les plus gros bâtiments rassemblés au centre, tandis que le reste de la plèbe se tenait plus sur le bord de la ville. Ränon se sentait calme, même si son Destin va se décider dans moins de deux jours : soit son plan marche, et il pourra penser à la suite de son aventure ; soit son plan foire, et il finira au fond d'une tombe sans nom, comme le dernier des mendiants. Mais il était confiant, il sentait qu'il réussirait. Il ne voulait pas encore mourir, donc il ne mourrait pas, c'est simple.
Il repensa à la lettre qu'un corbeau enchanté lui avait apportée, avant de repartir rapidement. La lettre contenait juste une photo d'un homme blond portant un cache-œil, une photo de diverses auberges/ bâtiments en ruine, accompagné d'une légende :

Homme blond, âgé d'environ 22 ans, grand.
Signe distinctifs : porte un cache-œil sur l’œil droit. Bandeau situé sur le front.
ATTENTION, c'est un mage puissant ! Les rapports n'indiquent pas précisément la magie employée, mais elle est destructrice et surpuissante.
Chance de victoire si combat : quasiment nul.
Peut-être accompagné d'acolytes.
Se fait appeler Maître, nom véritable encore inconnu, utilise surement un faux nom.
Il y a de grandes chances qu'il appartienne à la guilde noire Chaos Walkers, à confirmer.
Raison de sa venue à Crocus : tentative de ralliement de nouvelles recrues (?), cherche une maison/auberge pour établir un point d’appui en ville. Bâtiments propices donnés ci-dessus.


Ces informations étaient très précieuses pour l'Undertaker, car elles lui conféraient un avantage non négligeable sur le Blond : il le connaissait légèrement, mais le Blond ignorait tout de lui. Le cœur se serrant petit-à-petit, Ränon descendit lentement la colline, son cercueil sur le dos. Il pesait moins lourd depuis que Ränon arrivait à le faire léviter par magie : même s'il ne la maîtrisait pas encore très bien, il arrivait à soulever des objets lourds pendant plusieurs minutes, et il arrivait aussi à tordre le métal comme s'il n'était que du carton, et ce, dans un rayon d'une cinquantaine de mètres, ce qui lui fit penser qu'il maîtrisait la magie du Magnétisme. Dès qu'il fut arrivé en ville, il relâcha doucement son emprise sur son cercueil pour lui permettre de souffler un peu. Déjà, les gens se retournaient pour le pointer du doigt, et les parents resserraient leurs emprises sur leurs enfants. Ränon ne dit rien, car il espérait qu'il attire plus l'attention à cause du cercueil qu'à cause de ce qui s'est passé à Magnolia. Il décida d'entamer les recherches pour trouver ce mystérieux Maître, et pour cela il se dirigea vers la Mairie. Il fit semblant d'être intéressé par l'achat d'une bâtisse pour mieux pouvoir poser ces questions. Grâce à la lettre et aidé des documents administratifs, Ränon put penser à trois bâtiments pour ses recherches, il se dirigea donc vers le 1er, dans le but de trouver le mystérieux homme blond.
Il fit choux-blanc pour la première auberge, qui n'était pas dans une position idéale pour un quartier d'une guilde noire, car elle était au bout d'une rue, ce qui laisse peu de chances de fuites. La seconde bâtisse possédait l'inconvénient de se trouver en plein centre-ville, ce qui serait dangereux en cas de problème entre membres de guilde. Mais la troisième fut la bonne. En effet, elle était remarquablement bien située, et elle était très espacée, ce qui permettait un aménagement facile. De plus la maison était la propriété d'un certain Saroul Abdoul, une personne aux cheveux blonds, grande, et avec un cache-œil. Une fois qu'il eut repéré la bâtisse en question, Ränon partit s'endormir dans une petite auberge ou personne ne le remarquait, ce qui est bien pratique. Il se trouva en proie en une agitation qui ne lui ressemblait pas. Mais il décida de se forcer à dormir, car le moment n'est pas propice pour faire l'idiot et pour être fatigué. C'était sa vie et son Destin qui était en jeu quand même. Quand il quitta l'auberge pour se promener tranquillement et accessoirement pour mieux visiter la Capital, Ränon n'avait pas entreprit de faire 30 mètres quand il vit une affiche plutôt étrange :
« Recherche Tavernier et Serveuse. Rendez-vous à l'Auberge du Borgne Déguisé pour l'entretien. »
Quand il vit l'affiche, Ränon eut un pressentiment, comme si quelqu'un voulait que Ränon voit l'affiche accrochée au mur. Pour l'Undertaker, c'était déjà décidé, il allait venir au rendez-vous, mais pas comme Tavernier ou Serveur, mais comme magicien complètement fou qui recherche une guilde noire. Mais pour aller à cet « entretien d'embauche », il fallait qu'il se prépare correctement pour être sur de ne pas se faire égorger à l'instant où il posera les pieds dans l'auberge. Il décida de garder l'affiche et il retourna rapidement vers l'auberge, dans le but de mettre au point une stratégie lui assurant la réussite de son objectif.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leronia Phantism
Mage Noir de rang E
Mage Noir de rang E
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/09/2012

Surnom : La Reine Fantôme
Caractère : Grognon, Cruelle, Hypersensible

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Ven 02 Nov 2012, 19:50




C'était donc ça la capitale de Fiore ? Leronia était déçue, elle s'attendait à quelque chose d'un peu plus grandiose, un peu plus féerique, un peu plus rose, un peu plus noir, un peu plus sombre, un peu plus comme elle. Elle s'y serait sentie à merveille, mais il faut dire que la plupart des habitants étaient certainement bien intentionnés. Quelle idée avait-elle encore eu de se fourrer dans cette ville qui était en plus la gueule du loup. Certes, elle n'était pas encore une proie puisqu'elle n'avais pas commis de crime grandiose et sensationnelle. Un jour certainement, on retrouverait dans les journaux: "Aujourd'hui quelque chose de terrible vient d'arriver, l'auteur de ce crime n'est autre qu'une dénommée Leronia Phantism, elle est actuellement introuvable et le sera probablement pour toujours !" Là la Reine fantôme se sentirait pousser des ailes et serait tellement heureuse qu'elle serait capable de vaincre n'importe quel adversaire.

Ce moment là n'était pas encore arrivé, et n'arriverait surement pas dans les prochaines heures. Elle prit donc la décision de trouver un endroit dans cette ville qui la ressemblerait un peu plus. Elle se dirigea donc sur la route et arrêta une personne, enfin en principe elle aurait du arrêter une seule personne. La réalité était bien moins simple puisque la rue était très certainement l'une des principales, beaucoup de gens passaient par là. c'est donc un réel embouteillage humain qui fut créé. Des cris commencèrent à être lancés mais cela importait peu. Leronia prit le temps de demander à la personne qui avait bien voulu s'arrêter et qui était donc tout aussi coupable si il existait dans cette ville un endroit sombre, qu'elle préférait éviter. Alors que la tension était à son comble dans la rue, la personne lui répondit et lui indiqua le chemin pour se rendre dans un endroit reculé mais elle conseilla à la jeune femme de ne pas y aller.

N'écoutant pas ce dernier conseil, Leronia se dirigea vers l'endroit indiqué débouchant ainsi enfin la circulation. On pu entendre dans la rue des "ouf" de soulagement même si certains récalcitrants continuaient de crier en avançant. La Reine fantôme arriva finalement à l'endroit souhaiter, elle esquissa un sourire. Le lieu était bel et bien sombre, et même si les magasins n'étaient pas ce qu'il y avait de plus commun, Leronia s'y sentait bien. Prise d'un enthousiasme soudain, elle se décida à entamer une visite, elle se mit donc en route. Elle ne tarda pas à remarquer que d'innombrables affiches étaient collés mais ce n'est que lorsqu'elle s'aperçut que c'était la même qu'elle croisait à tout les coins de rue elle décida finalement de la lire.


« Recherche Tavernier et Serveuse. Rendez-vous à l'Auberge du Borgne Déguisé pour l'entretien. »

Un travail ? A vrai dire, Leronia n'y avait jamais vraiment bien pensé, mais il était vrai qu'elle était un peu fauchée de tous ses achats excessifs en vêtement. Elle avait besoin d'argent et puis pour ne rien cacher, la jeune femme était surement la femme parfaite pour le métier de Serveuse, un charisme et une beauté inégalable, elle rapporterait de nombreux clients, donc beaucoup d'argents et donc elle serait très vite repartie pour tenter de faire inscrire son nom dans les journaux. Sa nouvelle "mission" fut donc de trouver "L'Auberge du Borgne Déguisé" où plutôt de trouver quelqu'un étant capable de lui indiquer la direction de l'auberge. Elle chercha pendant une bonne heure puis tomba finalement sur un homme avec un chien, assis dans la rue, sans doute un clochard. Elle s'approcha avec hésitation.

- Euh... Vous ne sauriez pas où se trouve l'Auberge du Borgne Déguisé ?

- C'est juste derrière vous jeune fille..

Leronia se retourna, en effet, l'Auberge était derrière, il s'agissait d'un bel endroit respirant à la fois la terreur mais aussi et surtout le bien-être. La Reine Fantôme s'approcha puis entra. L'intérieur était encore plus grand et plus joli, cependant il était presque vide, certainement n'avaient-il pas encore trouvé les personnes qu'il fallait, il était tellement difficile de trouver quelqu'un d'aussi exceptionnelle que Leronia de nos jours.. Elle cria alors:

Bonjour ! C'est pour le travail de serveuse, je suis la personne parfaite !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darian Hurricane
Maître de Guilde Noire
[rang C]
Maître de Guilde Noire[rang C]
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 06/09/2012

Caractère : Insolent, Logique, Traître, Radin, Râleur etc etc

[Feuille de personnage]
• Réputation: 4
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Dim 04 Nov 2012, 23:50

    « Aidel, t'as ce qu'il faut ? »

    « Oui, Maître. Iraki, tu le veux où ? »

    « Ahahaha ! Je serais bien tenté de me le faire sur les fesses ! Mais... Sur mon omoplate, ça sera très bien. »

    La taverne était vide pendant que les quatre membres d'une guilde qui montait en puissance, assis autour d'une table, officialisait l'entrée dans leur guilde de ce personnage en tatouant le signe de leur corporation. Grimaçant un peu, Iraki subit la marque sans broncher. Fort heureusement, ce ne fut pas trop long. Le maître se leva quand l'action fut faite et alla dans une pièce d'eau afin de prendre une douche et se changer. Mettant des habits ressemblant à ceux du barman, bien que plus sobre et surtout de facture plus noble, il se regarda dans le miroir, remarquant que ses cheveux revenaient peu à peu à leur couleur naturel, soit le rouge. Il sourit, et relava ses cheveux plusieurs fois avec un shampoing adéquat pour retrouver sa couleur. Une fois satisfait, il retourna dans la salle principale de sa taverne, retrouvant ses compagnons assis en train de boire un verre. Commandant un simple diabolo au cassis à son subordonné, Darian rejoint ses hommes à la table.

    Deux clients entrèrent. Le chef de la bande fit signe à l'aubergiste de s'occuper d'eux sans trop venir avec les membres de sa guilde, il fallait un peu de discrétion. Mais Iraki l'avait comprit, il était plutôt intelligent, il s'approcha donc des clients, leur demandant ce qu'il voulait. Ceux-ci étaient deux membres de la milice locale, finissant leur patrouille dans le quartier. Il y avait donc tout intérêt à être discret, bien qu'ils n'auraient aucun mal à les tuer, mais expliquer pourquoi deux policiers étaient morts dans les environs de l'auberge était une autre histoire. Les trois compères sirotaient donc simplement leurs verres tandis que les deux autres entamaient la discussion avec le tavernier.


    « C'est jolie ici. Ca fait plaisir de voir une nouvelle taverne. Vous êtes le propriétaire ? »

    « Oh, non, je ne suis qu'un employé. Le propriétaire voyage beaucoup. »

    « Je vois. Et bien, nous patrouillons dans le quartier, donc si jamais vous avez des problèmes n'hésitez pas à demain ! Qu'avez vous à nous proposer, et quelque chose avec peu d'alcool. »

    « Je vous conseille la turlutte forestière ! C'est très frais, et très fruité. »

    Les deux hommes approuvèrent, et parlèrent moins fort, pour ne pas être entendu des autres clients, qui n'étaient autre que Aidel, Darian et Golrin. Ce dernier utilisa d'ailleurs sa magie afin de se rapprocher des miliciens et d'en apprendre un peu plus sur sa conversation. Il était presque indétectable, sauf pour quelqu'un d'avisé et si aucun mouvement trop brusque se faisaient autour de lui. Continuant de siroter son verre, Darian quand à lui commença une conversation avec le peu bavard Aidel, tout en observant l'entrée ainsi que les deux gardes. Soudain, une demoiselle entra pour postuler au poste de serveuse, se qualifiant de parfaite...
    Haussant les sourcils, le borgne la regarda de son œil valide, en souriant. Vêtu de rose et de noir, elle n'étais pas très grande, et assez jeune. Pâle et mince, elle semblait assez déterminée. Cela était un bon point pour elle, plus que les précédents candidats.


    « Parfaite ? Nous verrons ça, au moins ce n'est pas déplaisant de te regarder. Mais il faut faire attention aux gros dégueulasses qui traînent parfois dans ses lieux. M'enfin, Iraki sait se battre. »

    Sirotant son diabolo, l'homme aux cheveux désormais rouges souriait toujours après avoir prit la parole. Les gardes, qui furent surpris, le regardèrent, ne s'attendant pas à ce qu'un client parle. Il devait donc sans doute s'agir là du propriétaire. Celui qui avait parlé plus tôt reprit alors la parole, finissant le verre que le barman lui avait apporté entre temps.

    « Et bien, vous étiez là pour observer votre recrue jusqu'à de nouveaux clients ? »

    « Hahaha, et bien, disons ça. Il s'en est bien tiré, soyez fier d'avoir participé à ce test ! »

    « Nous nous en souviendront. Sur ce, nous retournons en patrouille, vous laissant pour ce nouvel entretien. Bonne journée messieurs. »

    « Caporal... ils étaient pas trois tout à l'heure ? »

    « Hum.. pas souvenir. »


    Murmurant leurs dernières paroles, ils sortirent du lieu de détentes culinaires pour retourner travailler, laissant l'arrivante avec ses futurs patrons. Darian fit signe à la demoiselle de s'asseoir en face de lui et ainsi commencer l'entretien. Aidel se plaça près de son maître, et Golrin, dévoilant sa présence, vint se mettre à droite de son supérieur, tout en déclarant que les deux hommes n'avaient rien dit d'intéressant, mis à part le fait que quelqu'un cherchait aussi un bâtiment comme le leur.

    « Oh... Un fouineur ? Va enquêter là dessus. »

    Les ordres étaient donnés, et le plus vieux des quatre hommes quitta le bâtiment. Le dernier, Iraki, était derrière le comptoir à nettoyer des verres, tout en regardant la scène d'entretien qui allait se dérouler.

    « Alors, assis-toi. Tu permets que je te tutoie au moins ? Donc, je me présente... »

    Chuchotant, mais quand même audible, il demanda quel était son nom, Aidel le lui rappela alors, tout en disant maître à la fin de sa phrase. Les deux hommes faisaient quelques erreurs, mais ils étaient un peu fatigués.

    « Ah... Saroul Abdoul. Propriétaire des lieux, donc pour commencer, quel est ton nom ? Et, retiens bien mes questions, ça fait parti du test, voir si tu peux mémoriser plusieurs choses de suite.
    Quels sont tes motivations pour ce job, et pour ta vie ? Ton âge. Ce que tu sais du conseil de la magie et ce que tu en penses. Ensuite... comment me trouves-tu ? Et enfin, es-tu une utilisatrice de magie ? Si oui, laquelle. »


    Iraki sourit, il avait lui aussi répondu à plusieurs de ces questions auparavant. Celles-ci permettraient à Darian de se faire une idée du genre de personne qu'était cette fille et pouvoir ensuite lui poser des questions plus précises et voir pour la recruter... Car cela faisait partie des prérequis pour travailler ici.

    Pendant ce temps, Golrin était déjà assez loin, récoltant des informations un peu partout il apprit qu'un jeune homme étrange s'était trimbalé en ville avec un cercueil... et qu'il était allé demander des renseignements à la Mairie à propos d'ancienne taverne. Celui la n'était pas le plus discret ce qui fit sourire l'informateur. Cherchant un peu partout, il réussit même à trouver l'auberge où il créchait et à voir son nom dans le registre. Trouvant que sa mission était accompli, il se dirigeait donc de nouveau vers le Borgne Déguisé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leronia Phantism
Mage Noir de rang E
Mage Noir de rang E
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/09/2012

Surnom : La Reine Fantôme
Caractère : Grognon, Cruelle, Hypersensible

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Lun 05 Nov 2012, 13:59



La Reine Fantôme s'assit, puis elle commença à stresser, c'était la première fois qu'elle passait un entretien d'embauche. Elle n'avait jamais eu besoin de travailler auparavant, elle était habituée à voler l'argent qu'elle désirait. C'était tellement facile grâce à sa magie. Il fallait retenir une bonne dose de questions, Leronia en était surement totalement incapable, elle avait donc créé ses petits fantômes destinés normalement à l'espionnage sous la table. La jeune femme avait besoin de ce poste et du salaire. Une fois que son embaucheur eu fini de poser ses questions, les fantômes les lui répétèrent une par une, seule "cheveux roses" pouvait les entendre.

~ Tu me permets que je te tutoie ? ~
Mais on s'en fiche de celle là suivante !

Leronia venait de parler tout haut créant la surprise, on la prendrait très certainement pour une folle mais fort heureusement pour elle, elle n'avait pas remarqué les regards insistant puisqu'elle avait la tête à moitié sous la table.

~ Quel est ton nom ? ~
Euh, je m'appelle Leronia Phantism !

~ Quel sont tes motivations pour ce job, et pour ta vie ? Ton âge.~
Alors je suis vraiment motivée par ce job ! Par le salaire déjà et puis par la relation avec la clientèle ! Pour ma vie ? Mes motivations sont bien trop sombres pour être dîtes. En tout cas, j'ai 17 ans, j'espère que ce n'est pas trop jeune !

Bon la relation clientèle n'était pas vraiment un atoût chez Leronia mais il lui fallait gagner la confiance du patron si elle désirait être bien payé. Et puis, il faut bien recadrer les clients perturbateurs aussi..

~Ce que tu sais du conseil de la magie et ce que tu en penses.~

Pourquoi lui posait-on cette question, la jeune femme ne voyait pas le rapport avec l'entretien d'embauche et commençait à froncer les sourcils. Il ne fallait pas qu'elle dise de bêtise et puis elle le voulait ce job. Le ton sur lequel son interlocuteur avait poser cette sorte de question ne laissait pas présumer qu'il aimait beaucoup le conseil. Leronia ne cacha donc rien, bon en même temps, elle ne savait pas grand chose...

Et bien, je ne sais pas grand chose, à part que je le considère plutôt comme un ennemi...

~ Comment me trouves-tu ? ~
Très utile actuellement et tout mignon ! Mais pourquoi cette question en plein entretien ?

La jeune femme n'avait bien entendu pas compris que la question venait de Darian et non pas du fantôme, il faut dire que la question était plutôt étrange... Mais étant totalement à l'ouest, Leronia n'en su rien. Le fantôme au lieu de lui expliquer continua.

~ Es-tu une utilisatrice de magie ? Si oui, laquelle. ~
Et bien, à vrai dire, oui, j'utilise une magie mais je doute qu'elle me soit nécessaire en tant que serveuse.

Puis elle répondit à la dernière question avec les gestes puis fit sortir de sa main un nouveau fantôme. Celui-ci tira la langue, Leronia le fit immédiatement disparaître puis sourit tout en se grattant la tête. Pour passer ce mauvais point, elle lui montra une autre expérience, elle créa un fantôme ressemblant en tout point à Darian. Bon elle le fit disparaître quelque seconde après ne sachant toujours pas à quoi servait cette question. Elle aurait pu créer des clones pour montrer qu'elle pouvait se multiplier mais ils ne pouvaient pas porter d'objets et étaient donc bien inutiles au service... Ayant répondu à toutes les questions, elle se leva de sa chaise pour se détendre puis déstressa.

Alors j'ai bien répondu à toutes vos questions ? Vous voyez j'ai une mémoire en acier ! Impressionnant hein !

Elle regarda ensuite les gens autours d'elle qui faisaient d'étranges têtes, le stress refit surface. Elle se rassit donc à sa place calmement n'étant tout à coup plus aussi sur d'elle.

Je sais danser aussi ! Puis je peux porter beaucoup d'assiettes ! Je peux chanter s'il le faut vraiment également...

Leronia reprit son souffle et prit un air assuré. Elle désirait vraiment ce job, il le lui fallait.



[HRP]

¤ 20SP ¤ Highway to Hell - réussir à rédiger un post avec 666 mots tout pile (utilisez la fonction comptage de Word ou d'Open Office pour vous aider).

Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ränon
Mage Noir de rang E
Mage Noir de rang E
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/09/2012

Surnom : Undertaker
Caractère : lunatique, étrange, raleur.
Localisation : Dans un cercueil entreposé dans l'auberge du Borgne Déguisé

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Mar 06 Nov 2012, 22:13

« Bon, ce n'est pas encore assez, mais ça devrait suffire. »
Depuis la petite paillasse que représente son lit, Ränon s'entraînait à sa magie. Pour l'instant, il arrivait à soulever son cercueil pendant presque deux minutes non-stop, ce qui était assez bien, mais l'effort le laissait haletant et son front était couvert de sueur. Mais il ne pouvait pas trop perdre de temps, car plus il restait inactifs, plus les chances d'obtenir un travail dans l'auberge étaient faibles. Mais il savait qu'un (e)seul serveur (euse) n'arrangeait pas vraiment le patron d'une auberge, de plus, il y aurait bien du travail pour Ränon, n'importe quoi lui suffirait. Il lui fallait seulement entrer, il verra un peu mieux après.

Il descendit dans la salle du Globe d'Or, qui commençait à se remplir de monde. Observant la pendule mural, Ränon vit qu'il était presque 20h00. « Déjà ? Je vais devoir me presser si je veux récolter des informations avant la fermeture des commerces. » Il quitta l'auberge, sans grandement faire attention aux gens qui se faisaient bousculer par le cercueil, ce qui fit monter le ton et ce qui précipita Ränon vers la sortie. Il ne voulait pas d’ennuis, pas maintenant. Une fois dehors, il s'aperçut que le crépuscule était déjà bien entamé et que d'ici peu de temps la nuit arriverait. L'air était frais, ce qui fit du bien pour Ränon, car il s'était enfermé dans sa chambre en fermant les volets pour éviter d'être vu par un voisin indiscret ; mais le calme fut la chose que Ränon appréciait le plus au monde, après son boulot bien sûr. Il s'engagea dans les nombreuses rues de la ville afin de se rendre à la Mairie pour continuer ses investigations. Il pouvait se faire repérer facilement s'il allait tout le temps au même endroit, mais il s'en moquait, car il espérait que sa cible le repère aussi, sinon la traque est moins drôle. Il voyait déjà le bâtiment en ligne de mire lorsqu'il aperçut deux soldats en patrouille non loin de lui, ce qui le fit arrêter. Il n'aimait pas les soldats qui se traitaient eux-mêmes de «gardiens de la paix», mais une petite idée germa dans son esprit et il décida de héler ces soldats.
«Bonjour, soldats. J’aimerais bénéficier de quelques conseils de votre part. »
Le soldat qui portait un casque pris la parole, ce qui montrait qu'il était sûrement le chef.
« Hé bien étranger, on peut faire quoi pour t'aider ? Fais vite, nous sommes en patrouille. »
« J'aurais besoin de l'aide de personnes aussi avisées et intelligentes que vous, chers soldats, car je ne pense pas trouver de personnes aussi... efficaces que la célébrissime garde de Crocus.»
Il avait choisi la flatterie comme arme, car qui refuserait de se faire flatter son égo ? Surtout deux soldats qui étaient surement bêtes comme leurs chausses. En tout cas, les soldats foncèrent dans le panneau et ils demandèrent à Ränon ce qui le dérangeait.
« Je cherche des informations sur une auberge, Le Borgne déguisé, pourriez-v... ? »
« Ha, mais on y était tout à l'heure justement ! Même qu'on y a bien bu et qu'on a eut la visite d'une fille pour le poste de serveuse ! Tu te souviens Bébert ? »
« Ouais, même qu'on a vus le patron qui était plutôt sympa ! »
Ränon était abasourdis. La chance lui souriait un peu !
« Et... le patron, il a accepté la candidature ? »
« On était partis avant de savoir, désolé si vous vouliez le job. Mais je crois qu'il va accepter selon mon avis »
Damnation ! Une fille était déjà surement avec ce mystérieux blond en train de discuter boulot. « Mais tous n'est pas perdu pour autant, pensa Ränon, je peux encore y aller... »
«Bon, c'est pas tout étranger, mais nous sommes obligés de repartir en vadrouille. Au revoir et ne causez pas de problème surtout ! »
« Attendez ! La fille ! Comment était-elle ? »
« Voyons voir... elle avait les cheveux roses, habits roses si je me souviens. Ha oui ! Elle est entrée en trombe dans l'auberge en criant qu'elle était parfaite pour le job ! Quel culot, vous trouv...»

Ränon n'avait pas entendu la fin, car il commençait déjà à s'éloigner des soldats. C'était foutu, il ne pouvait plus espérer venir pour le job, la fille aurait surement était acceptée. Et il ne pouvait pas espérer venir dans l'auberge dans quelques jours, car le Blond risquait de repartir autre part. Non, il fallait agir le plus tôt possible. Ce soir ? Venir sans aucun plan et assortit d'une maitrise basique de la magie ? Il devait tenter le coup, même s'il ne disposait seulement que d'informations peu précises sur l'auberge. Il devait tenter le coup, car sinon le coup de pouce de la CdT n'aurait servie à rien. Il devait tenter le coup, car il resterait sans véritable alliés s'il ne faisait rien. Mais il risquait de mourir s'il mettait en marche le plan qu'il avait en tête. Il rebroussa chemin pour rentrer dans une quincaillerie qu'il avait vue auparavant. 22H00, le voilà en train de récupérer le maximum de ses affaires à l'auberge pour qu'il soit enterré avec ses objets favoris, s'il devait mourir. Il quitte l'auberge une demi-heure après, en se dirigeant lentement vers Le Borgne Déguisé, l'annonce entre ses mains. 22H55, cela fait 10 minutes qu'il attend la force d'entrer dans l'auberge aux lumières encore allumée, preuve que le Blond est toujours réveillé, qu'il l'attend peut-être ? 23H00, l'Horloge sonne, avec un son aussi clair que du cristal. Ränon l'écoute une fois, deux fois, trois fois... Il l'écoute calmement, avec un calme si puissant que Ränon ne sentit plus aucune onces de peur en lui. Une fois les 11 coups finis, Ränon tendit ses mains vers les battants de l'auberge et il entra.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darian Hurricane
Maître de Guilde Noire
[rang C]
Maître de Guilde Noire[rang C]
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 06/09/2012

Caractère : Insolent, Logique, Traître, Radin, Râleur etc etc

[Feuille de personnage]
• Réputation: 4
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Jeu 08 Nov 2012, 20:41

    Darian s'attendait désormais à ce qu'on réponde à la myriade de questions qu'il avait posé. Évidement, les autres membres de sa petite organisation attendait aussi, mais ils vaquaient un peu plus à leurs occupations, mis à part Aidel, qui fixait la jeune demoiselle. Et il y avait de quoi, elle venait de répondre à une question de rhétorique. Levant un sourcil interrogateur, le maître de la guilde ne chercha même pas à comprendre pourquoi elle venait de beugler ainsi, attendant la suite. Elle s’appelait donc Leronia. Souriant, il lui déclara qu'il était enchanté, pour tenter de la séduire. Après tout, il voulait voir si elle serait flattée ou non. Car si elle voulait vraiment ce boulot... il allait falloir s'accrocher.

    Elle continua donc de parler, disant qu'elle était très motivée par ce job. C'était un argument excellent cela ! Darian était impressionné, enfin... il avait eu envie de rire à ce moment là mais s'était retenu, il ne voulait pas non plus la vexer trop tôt. Fort heureusement, elle énuméra d'autres raisons un peu plus convaincante, et le jeune homme acquiesça. Dix-sept ans, ce n'était pas trop jeune, à vrai dire, l'âge il s'en foutait. Mais les sombres motivations l'intriguaient. Il continua à écouter un peu ce qu'elle avait a dire, et elle l'intéressait un peu plus à chaque fois. Il demanda alors à Aidel d'aller surveiller l'entrée pour éviter de faire rentrer n'importe qui. Le brun se leva alors et exécuta les ordres de son chef.

    La fille aux cheveux roses utilisa sa magie, qui impressionna un peu le gentleman. Un clone de lui-même. Il ne savait pas pourquoi, mais il se doutait qu'il n'avait pas son tatouage celui la. Elle se vanta une nouvelle fois, ne se doutant pas que les gens ici avaient ressentit l'utilisation de magie, bien que tout cela fut minime, Darian n'était pas dupe, mais toutes les qualités étaient bonnes à prendre. Soudain, dans un appel de désespoir elle fit une petite liste de ses qualités sans reprendre son souffle. Eclatant de rire, Darian prit la parole :


    « Ahahaha ! Iraki, prépare lui à boire... On va éviter l'alcool, elle est encore jeune. Un diabolo, ça lui ira bien, un truc rose, je présume. Pour moi... donne moi un nouveau diabolo cassis. »

    L'homme s’exécuta et apporta les verres aux deux personnages. Sirotant calmement son breuvage, notre principal protagoniste poursuivit :

    « Inutile de t'emballer, tes réponses sont satisfaisante, j'ai un intérêt pour toi. Mais je t'ai menti sur bien des choses.
    Pour commencer. Tes sombres motivations m'intéressent énormément. Peu importe ce que c'est, ce ne sera pas préjudiciable, ça pourrait même être souhaitable.
    Le conseil de la magie... un ennemi donc ? Et bien, chez nous aussi, nous avons chacun notre histoire avec celui-ci.
    Maintenant ta magie... Je crains que tu ne seras pas serveuse. Elle me semble plus utile. Sur ce, vue qu'Aidel est parti surveiller dehors et que j'ai la flemme d'aller dans l'arrière salle, je vais me dévoiler. »

    Reprenant sa respiration et sirotant une nouvelle fois son verre, il le reposa et fixa la charmante demoiselle dans les yeux.

    « Ça serait dommage que tu restes ici sous les yeux des porcs qui y passeront. Je me nomme Darian Hurricane, l'autre nom n'était qu'un pseudonyme. Que dirais-tu de rejoindre la guilde illégale des Chaos Walkers ? Enfin... je pose cette question, mais à vrai dire, maintenant que je t'en parle, tu n'as pas vraiment le choix.
    Mais si tu tiens réellement à danser ou chanter, je pourrais t'accompagner. En tout cas... qu'entends tu par... Très utile et tout mignon ?
    Sinon... je ne te montrerais pas ma magie aujourd'hui, une autre fois peut être. C'est que je n'ai pas envie de détruire le quartier. »


    Ce fut à ce moment que Golrin revint à l'intérieur du bâtiment, après avoir discuter avec son camarade à l'extérieur. Il était déjà tard dans la journée, son investigation avait dû être fructueuse. De plus, le sourire sur son visage le prouvait. Il prit alors la parole à son tour :

    « Alors... Le fouineur s'appelle Ränon, il se promenait avec un cercueil... en tout cas, il est pas très fort pour la discrétion... J'ai essayé de savoir quelque chose avec le réseau des voleurs. Y'a pas grand chose, mais il est pas d'ici et n'a pas de guilde connu. Ah oui, c'est un mage, paraîtrait-il. J'ai donné sa description à Aidel, s'il le voit, il le laissera entrer. »

    A peine eut il le temps de s'asseoir que ses paroles se réalisaient. Effectivement, un homme ouvrait la porte d'entrée de l'auberge, et il s'agissait de celui recherché. Tout de noir vêtu, le jeune homme ne se doutait sûrement pas de l'accueil qu'il allait avoir. Ce maigrichon aux cheveux pâles intriguait quelque peu notre maître de guilde.

    « Bonsoir Ränon ! Alors, il paraît qu'on me cherche ? Dis moi, que sais-tu sur moi ? »

    Aidel était entré à la suite du fossoyeur, fermant la porte à double tour, pour signifier que le lieu était fermé, mais aussi pour bloquer une possible fuite du nouvel individu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leronia Phantism
Mage Noir de rang E
Mage Noir de rang E
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/09/2012

Surnom : La Reine Fantôme
Caractère : Grognon, Cruelle, Hypersensible

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Sam 10 Nov 2012, 18:38



Dix-sept ans, trop jeune pour boire de l'alcool ? Et bien ils étaient bien sains dans cette taverne, elle qui croyait être entré chez des gros alcooliques... Mais elle ne dit rien, elle but son diabolo framboise sans broncher et écouta la suite qui l'intriguait de plus en plus. La jeune femme avait donc mit les pieds dans une guilde clandestine.. Et bien c'est tout ce qu'il lui fallait ! Mais elle pouvait dire aurevoir au salaire de serveuse dans ce cas...

Mais dans ces guildes clandestines, on ne pouvait faire confiance à personne, Leronia ne le savait que trop. De plus, elle allait tout juste y entrer et ne serait donc peut-être pas tout à fait intégrer de suite, parce qu'elle comptait accepter ! Bon comme on venait de lui dire, elle n'avait plus vraiment le choix... Elle pourrait ainsi plus facilement mettre des bâtons dans les roues du conseil. Tous les membres de la guilde avaient une histoire avec eux ? Et bien elle non, elle ne l'aimait pas tout simplement, elle n'en avait entendu que du mal dans les rues. Un peu de bien mais les gens paraissaient plus naïfs.

C'est alors que Darian commença à charmer notre demoiselle. Leronia n'était cependant pas très réceptive à ces charmes, elle n'aimait pas beaucoup ces grand cheveux longs et rouges. Elle ne pouvait cependant pas le repousser là, elle était dans une guilde clandestine ! Et puis, ses charmes pourraient peut être lui servir pour plus tard: elle était moins bête qu'elle en avait l'air ! Alors lorsque le maître lui posa la question sur les mots qu'elle avait exprimer à l'oral alors qu'elle ne le souhaitait pas, elle répondit ayant compris son erreur:

Et bien, je vous trouve très charmant, vous êtes plutôt bel homme !

Puis elle termina sa phrase en souriant. Darian évoqua sa magie qui devait être sacrément puissante s'il ne voulait pas la montrer en ces lieux au risque de le détruire. Leronia eu à la fois hâte de voir ça puis également une petite appréhension.

C'est alors qu'un nouvel homme entra, il n'eut pas même le temps d'ouvrir la bouche que c'était le maître des lieux qui prit la parole et lui posa des questions plutôt déstabilisantes, Leronia n'aurait pas aimé être à sa place. D'ailleurs elle resta bien à la sienne et se rassit à sa place finissant son verre de diabolo rose et regardant la scène qui allait se dérouler devant ses yeux.




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ränon
Mage Noir de rang E
Mage Noir de rang E
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 06/09/2012

Surnom : Undertaker
Caractère : lunatique, étrange, raleur.
Localisation : Dans un cercueil entreposé dans l'auberge du Borgne Déguisé

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   Dim 18 Nov 2012, 00:18

Dans la vie, il y a des endroits, des sons, des odeurs que l'être humain peut affectionner ou détester. Pour Ränon, cette auberge dégageait une sorte d'aura étrangement douce pour lui, comme s'il retrouvait une maison après des années sans y revenir, Comme de la nostalgie, ce qui le perturba un peu, car il n'était jamais allé dans un endroit comme celui-ci. Peut-être que la mort lui donnait une hallucination, un faux sentiment, il n'en savait rien. Il se força à revenir sur le présent et il vit alors les personnes rassemblées dans la salle, qui le guettait comme une meute de chiens attendant de savoir qui mordra l'os en premier. Il compta quatre personnes dans la salle sans compter l'homme qui l'avait fait entrer, un homme aux cheveux noirs et aux yeux rouges. Ils étaient rassemblés vers le comptoir, où ils semblaient finir de discuter entre eux. L'homme blond derrière le comptoir devait être le nouveau recruté, car il portait déjà un habit de barman. De l'autre côté du comptoir se tenait la fille qu'avaient décrit les gardes, elle portait des habits noirs et roses et elle avait les cheveux roses, ce qui était peu banal ; un homme portait un long manteau/cape et il avait une petite barbe, ce qui semblait montrer qu'il n'était plus tout jeune. Quand Ränon entra, tous se turent et le barbu s'écarta pour laisser la troisième personne puisse le regarder sans le gêner.

Au vu de la description du papier d'Allister, Ränon aurait cru voir le baraqué de 2mètres50qui pèse 100 kg et qui arrache une table d'un coup de dents, mais la réalité était autre part et Ränon sentira vite qu'il aurait préféré le baraqué que l'homme en face de lui. Il était grand, brun (une information erronée ?), était habillé de façon classique, mis le bandeau sur son oeil approuvait les informations que Ränon avait sur lui. « C'est vraiment lui, le maître de cette organisation ? C'est une blague ?! Il est ou le sérial killer qui fait peur ? Le mec qui boit le sang de ses ennemis dans leurs crânes encore chauds ?» Mais aucun doute, c'était lui le patron. L'Undertaker eut à peine le faire trois pas que la voix du sois-disant Saroul Abdoul résonna dans la salle :

« Bonsoir Ränon ! Alors, il paraît qu'on me cherche ? Dis moi, que sais-tu sur moi ? »

Son regard, jusque là tout à fait normal, semblait soudainement beaucoup plus froid et plus calme, un regard à glacer le sang. Un regard de tueur. C'est à ce moment que Ränon compris alors à quel point les informations sur lui étaient justes, car s'il l'attaquait maintenant, il mourrait suite à l'attaque de cet homme. Et à ce moment, le fossoyeur compris qu'il devait entrer dans son groupe, car il semble être le genre de personne capable de tout. Ränon lui répondit alors, en tentant une blague :

« Bon suaire à toi aussi, Saroul Abdoul, même si, évidemment, ce n'est qu'un nom d'emprunt. Tu sembles connaître mon nom apparemment, ce qui va faciliter un peu les choses. »

Tout en parlant, Ränon enregistra le fait que la porte derrière lui c'était verrouillée et que sa blague avait fait sourire légèrement le barman et le barbu à la cape, ce qui était encourageant. Il s'avança vers la table où ils étaient rassemblés et il posa son cercueil au sol en le démagnétisant, ce qui fit un « bonk » qui parcourut lourdement la salle, puis il s'affala sur une chaise, le regard ne quittant pas une seconde le Borgne. Une fois assit, Ränon reprit la parole malgré la boule qui lui tordait l'estomac.

« Comme tu le sais, je m'appelle Ränon. J'ai 21 ans, ma couleur préférée est le noir, j'adore les ananas, mais je déteste les kiwis, ma saison préférée est l'Hiver et je ne supporte pas pleurer. Quant à des informations sur toi, je sais que tu ne t'appelles pas Saroul Abdoul, que ta magie est tellement peu discrète que tu ne vas pas l'utiliser sur moi sous risques de réveiller le quartier, que ton but n'est sûrement pas de faire une auberge pour y vivre comme tavernier et aussi, je sais que tout ce qui se passe ou qui se passera dans cet endroit ne serait que très rarement légal aux yeux de la loi. »

Une attaque de front était une bonne solution pour le moment, car il n'avait pas assez d'éléments pour tenter une autre approche. Mais il y avait un risque, ils pouvaient le tuer, car il avait des informations sur eux, ou alors le laissez en vie pour connaître l'étendue des connaissances de Ränon. Il possédait aussi un bon avantage : le Borgne connait son nom, mais il ne connait peut-être rien d'autre de lui. Le fossoyeur enchaîna aussitôt :

« Je suppose que tu devines la raison de ma venue en ces lieux non ? Discutons un peu, ça nous sera profitable à tous les deux. Moi, je ne sais pas pour toi, mais j'ai la gorge légèrement sèche. Garçon ! Une limonade comme la demoiselle, merci. »


Il attendit alors la réaction du Borgne tout en s'ajustant sur la chaise et en vérifiant que son cercueil était dans le coin. Si la boisson qu'il a commandée arrive, il aura fait un grand pas un avant. Mais si le barman de bougeait pas, alors Ränon devait vite mettre au point un plan pour fuir.

[Hrp]¤ 20SP ¤ Le rassemblement du Corbeau - faire une blague archi-nulle, ou un jeu de mot vraiment mauvais face à un PJ (je sais pas si on peut le mettre).
Désolé du retard, mais la reprise des cours avec un DS assez important m'as empéché d'écrire, mais la c'est passé. [Hrp]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Borgne Déguisé [Auberge]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Borgne Déguisé [Auberge]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Chaudron Baveur (Auberge)
» L'auberge de la chatte ronronante
» L'auberge du Joyeux luron (PV)
» L'Auberge du Dùnadan Clairvoyant [ Lieu public ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Crocus-
Sauter vers: