Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Mar 05 Fév 2013, 17:10

Ce n’était qu’un bref arrêt à Crocus que Fuyu faisait, car il se devait bien d’aller une fois à la capitale de Fiore. Depuis son arrivé au pays, il avait passé la majeure partie de son temps à Magnolia. À part la fois à la bataille de Trinoh. Mais à part cela, il était plus ou moins resté à la guilde, toujours à l’affut des nouvelles concernant un ou des dragons. Mais à force de rester à rien faire autre qu’écouter, les fonds commençaient à diminuer. Fallait bien vivre, hein! Fuyu avait alors décidé de prendre un petit contrat qui trainait sur le tableau de la fiche. Celle-ci s’avéra plus facile qu’il n’aurait osé l’imaginé, la seule difficulté avait été de se rendre jusqu’au petit village qui se trouvait près de la capitale. Une fois le contrat rempli, il s’était accordé quelques journées de vacances pour profiter de la capitale. Qui sait quand serait la prochaine fois qu’il aurait l’occasion de mettre les pieds ici?

Lorsqu’il arriva devant l’une des grandes portes qui donnaient accès à la ville, il resta là quelques secondes. Il en avait vu des places dans sa vie des immeubles qui venaient des temps immémoriaux qui rivalisaient tous en beauté, à travers ses voyages à la recherche de son père. Mais ce qui se trouvait devant lui était identique. Des grandes arches de pierres, mais surtout le château du roi de Fiore. Chaque pays avait un système politique différent Fuyu avait découvert, et celui de Fiore était une monarchie, avec Crocus comme centre. Mercurius était le nom donné au château de Crocus, il l’avait lu dans l’un des nombreux livres de la grande bibliothèque de Deus Arcana. Il surplombait les petites rues de la ville dans toute sa grandeur, toujours bien en vue peu importe où on se trouvait dans la ville. Et elle était grande la ville, c’était certain. Des dédales de rues bondés de marchands, de villageois ou de simples passant comme le Dragon Slayer. Il y avait aussi la milice, omniprésente dans les rues. Chaque fois qu’il regardait quelque part, il y avait toujours un ou deux gardes dans son champ de vision.

Le sort décida que dans son chemin se dresse un bar répondant au nom de L’antre du Dragon. Ce nom attirant aussitôt l’attention de Fuyu, il se dit que cela devait probablement être qu’un nom pour attirer la clientèle. Le jeune mage décida toutefois d’y entrer quand même, il devait tout de même manger et boire un peu après tout ces déplacements. Il s’installa au comptoir et commanda le spécial du jour, n’ayant fichtrement aucune idée du menu de l’établissement. Son repas arriva et il commença à manger. C’était étrangement bon, mais n’était pas sûr de vouloir savoir de quoi il s’agissait. Parfois le bonheur est dans l’ignorance. Il regarda autour de lui et remarqua qu’il commençait à avoir de l’agitation parmi certains clients. Détournant son attention de son assiette, il essaya de voir quelle était la cause de tout ce grabuge.


[Alors voilà c’est un début, je sais pas trop ce que ça va donner ^^’ Vous pouvez incarner un des fauteurs de trouble ou être un simple spectateur comme moi Razz]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Fuyu Fimbulvinter le Mar 23 Avr 2013, 20:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shawn Sinclair
Mage Concilien de rang D
Mage Concilien de rang D
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 15/10/2012

Surnom : Candyman
Caractère : Impulsif, émotionnellement influençable, joyeux, comique

[Feuille de personnage]
• Réputation: 0
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Mar 19 Fév 2013, 12:14

Le jour était là depuis plusieurs heures déjà, les villes étaient animées. Les gens s'occupaient avec leurs tâches quotidiennes ; les uns travaillant, les autres se promenant, d'aucuns s'amusant. Crocus était vivante, normal pour une capitale. Mais cette ville était vraiment vivante, au point de n'avoir aucune parcelle inanimée. Les échoppes étaient ouvertes, les gens y pénétraient et en ressortaient plus ou moins longtemps après. Des groupes d'enfants se promenaient, accompagnés d'un adulte ou plus. Tout ce petit monde était présent et surveillé malgré tout par la milice, faisant rondes et patrouilles en dedans et en périphérie de la ville. Ces soldats, armés de lance pour la plupart, n'étaient pas là pour semer la terreur dans les rues mais pour conserver la cordialité et faire respecter l'ordre. Ce dernier point avait de fortes chances de n'être tenu par les habitants ; une grande agglomération conduisant presque toujours à des écarts de la part des résidents et visiteurs.

Au milieu de tout ceci, on pouvait aisément trouver des hommes et des femmes vêtus d'uniformes blancs et noirs, portant l'emblème du Conseil des mages sur les vêtements. Contrairement à Era, les mages conciliens ne se déplaçaient que rarement en groupes de grandes tailles. Ici, ils étaient très dispersés, isolés. Ces gens n'étaient jamais à plus de trois dans la capitale de Fiore. Ils ne semblaient pas patrouiller de la même façon que la milice, voire même ne pas patrouiller du tout. Des groupes riaient, discutaient sur une terrasse, des solitaires lisaient ou se reposaient simplement. Presque tous, cependant, regardaient alentours fréquemment, interrogeant parfois les passants, fouillant des rues, ruelles et parfois même des bâtiments. Malgré leurs airs insouciants, ils étaient à la recherche de quelque chose ou quelqu'un, à l'affût du moindre signe indicateur d'une quelconque piste.

Il y avait, parmi ces mages conciliens, certains membres qui recherchaient moins assidûment que les autres. Dormant ou ignorant totalement les gens alentour, ils vaquaient à des tâches connues d'eux seuls. L'un d'eux, dont les cheveux blonds agrémentaient de clarté ses vêtements blancs, se promenait, mains dans les poches. Il regardait les gens, bâtiments et autres animations alentours d'un œil observateur, sans pour autant interroger qui que ce soit ou s'aventurer dans une quelconque ruelle. Il semblait ne vouloir qu'errer au détour des rues. Son attention finit par être attirée par un bar-restaurant, portant le nom original de "Antre du Dragon."


** Le nom est sympa. Ça me rappelle une demoiselle, ça. **

Un léger sourire aux lèvres suite à l'évocation mentale de sa rencontre avec ladite personne, le garçon jeta un regard au travers de la série de grandes fenêtres, formant presque une baie vitrée. Au début, il ne voyait que son reflet. Qu'il faisait jeune ! Lui-même se dit qu'il ne faisait pas son âge du tout. Son regard perçant ensuite le verre, il vit de l'agitation ; deux hommes étaient debout, à côté d'une table où une femme se trouvait assise. Les deux personnages avaient une vive discussion, ponctuée de grands gestes secs. La troisième, quant à elle, les regardait, désemparée. Elle tenta à diverses reprises de parler, mais les deux hommes ne l'entendaient même pas. Le sourire du mage concilien disparut.

** Qu'est-ce qu'il se passe là-dedans ? Les gens n'ont vraiment rien d'autre à faire que de s'engueuler... **

Le garçon jeta un coup d’œil autour de lui ; pas de milicien en vue. Il lui faudrait intervenir si jamais la situation s'aggravait. Sa vue se reporta ensuite sur son reflet. Il se demanda si les deux hommes écouteraient une personne externe à leur histoire, ayant un visage si jeune. Son apparence d'adolescent risquait de nuire à son autorité, s'il avait à devoir en user. En soi, le garçon n'estimait pas qu'il possédait un quelconque droit à cela, mais il portait l'uniforme du Conseil. Cet habit lui donnait certaines autorisations et obligations que les non-militaires n'avaient pas. Son attention se reporta sur le trio, la situation semblait s'envenimer, l'un des hommes étaient prêt à en venir aux mains. Le blondinet amorça une entrée dans la taverne et se dirigea vers les deux hommes, front contre front, les poings serrés. Un bruit survint, l'un des deux hommes avait le visage soudainement éloigné de l'autre. Le second avait donné un coup de poing à l'autre. Ce dernier allait répliquer lorsqu'intervint le mage concilien. Il se glissa entre eux deux et tendit les bras afin de les repousser. Les deux adversaires, étonnés et en colère, ne remarquèrent pas immédiatement le garçon, ils se jetèrent presque l'un sur l'autre, ou plutôt sur l'intervenant toujours au centre. Il maintint sa position, gardant les deux hommes au bout de ses bras. Ils s'insultaient et gigotaient, tentant de passer outre l'entrave physique. Le garçon prit la parole, haussant la voix au-dessus des leurs.

Calmez-vous maintenant ! Vous êtes dans un lieu publique et respectable. Vous devriez avoir honte de vous comportez de la sorte. Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais vous dérangez tous ceux qui sont dans ce restaurant.

Les deux hommes se jetaient des regards noirs mais avaient arrêté de gesticuler et de hurler. L'un d'eux tenta de parler, il fut coupé instantanément.

Je me moque de savoir la cause de votre dispute. Allez régler ça dehors.

La voix soudain moins élevée du garçon, n'ayant plus besoin de presque hurler, amena les deux opposants à observer plus attentivement ce perturbateur de combat. Il devait avoir moins de la moitié de leur âge, de quoi se mêlait-il ? Son uniforme ne semblait pas avoir été remarqué cela dit. Ils se remirent alors à bouger, écartant comme ils le pouvaient les bras du garçon. Celui-ci, voyant qu'il n'arriverait pas à les contenir avec sa frêle force physique décida d'user d'un moyen plus persuasif. Il matérialisa dans sa main droite un long manche fin, de couleur blanche. Au bout de celui-ci se créa une plaque ronde, formant un grand cercle. Celui-ci prit des teintes blanches et roses, les deux couleurs s'enlaçant en une spirale se terminant au centre. L'acte magique surprit les deux hommes qui en restèrent cois.

Ne m'obligez pas à user de la force pour vous calmer, s'il vous plaît. Soit vous vous calmez, soit vous sortez. Je ne le répèterai pas.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ­─ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Jeu 21 Fév 2013, 20:50

Mes recherches me menèrent enfin à la capital du pays : Crocus. Je la voyais au loin et déjà j’étais impressionné. Il y avait premièrement le château du roi, qui était à coupé le souffle. Il était immense, même d’où je me trouvais, alors il devait être beaucoup plus gros rendu à côté. Mais je n’avais pas l’intention d’aller m’aventurer au château. Déjà qu’ils ne doivent pas laisser n’importe qui entrée, mais je n’ai aucune raison d’aller au château. À moins que le roi ai un Cerbère comme animal de compagnie, mais j’en doute. Je repris la route qui me conduisais jusqu’à Crocus, la capitale. Je venais de passer les deux dernières semaines dans les plaines qui entouraient la ville. Je m’étais entraîné pendant ces deux dernières semaines, vivant avec ce que je trouvais et dormant dans des cachettes que j’avais construites. J’avais l’impression que j’étais sur le point d’accomplir quelque chose, il ne me fallait que quelques jours encore, mais je n’en pouvais plus. C’était pourquoi j’étais revenu en ville : j’avais besoin d’un bon repas et d’une bonne nuit de sommeil. Je pris donc mes premiers pas dans la ville et put contempler une ville occupée comme je n’en avais jamais vu. Ça me faisait presque penser à une fourmilière : active et occupée de plusieurs centaine de personnes qui se suivait. J’entrai dans la foule, promenant le regard un peu partout, à la recherche de ce que je cherchais. J’ignorais ce que je cherchais en fais mais je le saurai quand je le verrai.

Mon regard se posa finalement sur un bar du nom de « L’Antre du Dragon ». Le nom était accrocheur, mais ce fus mon imagination qui me convint d’entrée. Je m’imaginai une côte levée, mais pas n’importe laquelle. Une côte levée de Dragon! Une immense côte levée bien viandeuse et bien juteuse. Avec une sauce piquante et une bonne pinte de bière. Je sortis de mes pensées et essuyai la bave qui coulait des commissures de ma bouche. J’entrai dans l’établissement sans plus attendre pour me retrouver devant un bar-restaurant plein a craqué. Je n’abandonnai pas et fini par trouver une place au bar-même. Je m’y rendis sans le plus rapidement possible et m’assis sur le siège. Je fus aussitôt accueilli par un barman assez âgé, avec une couronne de cheveux blanc et une moustache plus qu’imposante. Je luis commandai sa plus grosse assiette de côte levée avec une pinte de bière. L’aîné lui sourit puis acquiesça avec un hochement de tête. Il put enfin prendre le temps de se détendre. Je portai ma main à ma hanche gauche, me confirmant que j’avais toujours possession de mes armes. Je faisais souvent ça, un peu comme un réflexe. J’accordais beaucoup d’importance à mes armes, puisqu’il ne s’agissait pas de simples armes. On pourrait même dire que ce sont des êtres vivants. Le barman revint avec sa pinte de bière, lui disant que sa commande avait été placée. Je le remerciai puis empoignai la pinte pour en prendre une bonne gorgée. Je me retournai vers le restaurant, posant mon coude sur le comptoir et ma bière dans l’autre main. Je regardai la foule de gens qui, comme moi, commandait à manger ou profitait d’une bonne bière avec leurs amis ou leurs familles. Je lâchai un long soupire puis avalai un autre gorgée de bière. Reposant mon regard sur la foule, je remarquai aussitôt un jeune homme, lui aussi assis au bar, avec ses cheveux blancs aux reflets bleus. Comment ne pouvait-on pas le remarqué plutôt. Avec des cheveux blancs, il était vraiment difficile à manquer.

Un autre incident détourna mon attention du jeune homme. Il s’agissait de deux hommes, debout près d’une table, qui argumentaient. Et à en juger par leurs non-verbal, ça n’allait pas très bien. Je remarquai enfin la raison de la querelle : une femme, assise sur une chaise qui séparait les deux hommes. Était-elle la raison de leur problème. Malheureusement, je me trouvais trop loin pour entendre vraiment de quoi ils parlaient. Puis, ils en vinrent finalement aux poings, voyant le premier poing volé. Un adolescent à la chevelure blond clair vint soudainement s’interposer entre les deux hommes qui se disputaient. Je pouvais sentir la tension continué de monté entre les deux hommes. Ce qui me surprit fut le calme du garçon. Il n’était pas petit, mais disons que devant deux hommes en colère, peut-être aurait-il ut se retenir. Laisser ça aux adultes. Il prit la parole, prenant tout le monde par surpris de par son ton de voix. Il avait haussé le ton, pour qu’on l’entende et ce fut le cas. Il les sermonna sur leur comportement en public. L’un d’eux allait prendre la parole mais il fut aussitôt interrompu par le jeune homme. Il leur intima d’aller faire ça ailleurs, ce qui était une très bonne idée. Je ne voulais pas être déranger pendant mon repas. C’était le repas du guerrier, celui qui reviens de l’entraînement et qui a besoin de force. J’allais justement me retourner mais les hostilités reprirent de plus belles. Ils essayèrent de tasser le bras qui les encombrait. Il ne leur faudra pas beaucoup de temps avant de venir à bout du garçon. Je devais agir et les séparer, avant que ça dégénère.

Je me levai de mon siège au même moment que mon repas arrivait puis je me dirigeai vers le duo de trouble-faits. Une arme se matérialisa soudainement dans les mains du blondinet. Un long manche blanc apparut dans sa main droite. Un grand cercle rose et blanc fit ensuite son apparition sur le bout du manche qu’il avait en main. On aurait presque dit…. Une sucette. Elle ressemblait en tout point à une sucette ronde pour enfant, mais en format géant. Lorsque j’arrivai sur place, le jeune homme leur demande pour une dernière fois de sortir, sans quoi il aurait recours à la force. Je vins immédiatement m’interposé entre les deux hommes, abaissant la sucette du jeune homme par le fait même.


- Hey oh! Tout doux avec ça, lançai-je en direction du jeune homme. Tu ne ferrais qu’empirer les chose avec ça. Quant à vous deux, messieurs, je vous suggère fortement d’écouter ce jeune homme, sinon on va aller régler ça dehors tous les trois. Alors, qu’est-ce que vous en dites?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Ven 01 Mar 2013, 16:27

Évidemment, la cause de tout ce brouhaha était nul autre que deux hommes, sans aucun doute ivres. Fuyu n’aurait pas dû s’en étonner, à voir le genre d’endroit dans lequel il était. Non qu’il ait quelque chose contre l’établissement, mais il était dans un bar après tout. A-t-on vraiment besoin de plus amples explications? Et pour faire encore plus cliché, une jeune femme désemparée semblait être au cœur du conflit. Son regard alternait d’un homme à l’autre… mais son attention fut porté sur les hommes, qui en étaient maintenant rendus front contre front, tous les deux le visage rouge par la colère. Il devait sans aucun doute se battre pour la jeune femme, qui n’avait sans doute eu aucun remords à duper les deux hommes. Quant à lui, tant qu’à avoir une femme volage autant ne pas en avoir du tout. Mais bon, le jeune homme était un cas à part, un cas qui avait appris un peu plus tard les valeurs de la société. C’est-à-dire que son père ne l’a pas élevé avec la mentalité des êtres humains, mais plutôt celle des dragons.

Le coin de son œil s’agita et remarqua immédiatement le jeune homme qui perçait la foule, avec la cible évident qu’était l’altercation. Pas très grand, comme le Dragon Slayer, et les cheveux d’un blond doré, il cru reconnaître un uniforme des membres du Conseil des Mages. Oulà, que faisait-il là lui? Peut-être passait-il simplement par-là et fut témoin de grabuge. Ça devait probablement être le cas, il le remercia silencieusement. Cela ne prit pas de temps au concilien pour aller s’interposer entre les deux hommes avant que cela ne dégénère. Il se plaça courageusement entre les deux ivrognes, qui pourtant le dépassait tous les deux. L’un d’entre eux tenta de rétorquer, mais le jeune mage l’interrompu aussitôt, lui disant assez clairement de quitter les lieux pour régler cette histoire. Fuyu ne put s’empêcher d’admirer le mage du Conseil, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Comme le mage de Deus Arcana pensait cela, les hommes semblèrent reprendre vie et tentèrent d’écarter le blondinet. Celui-ci fit aussitôt apparaître ce qui ressemblait à… une sucette? Quoi que ça puisse être, le seul fait qu’il utilise de la magie devrait suffire à calmer les ardeurs des deux Roméo à la même Juliette. Si cela n’avait pas été assez clair la première fois, le concilien leur donna le choix de se calmer et de rester ou de quitter le bar.

Fuyu pensait que cela allait se terminer ainsi, soit que les hommes restaient ou quittaient, mais comme pour ajouter de l’huile sur le feu un quatrième personnage entra en scène. Quand même assez grand, quoique pour le fils du dragon cela était relatif, il avait des cheveux bruns qui lui arrivaient aux épaules cachés sous une tuque avec un symbole d’étoile. Ce dernier baissa la sucette du jeune homme comme s’il s’agissait d’une arme dangereuse, ce qui devait peut-être être vraie. Mais il ne voulait pas se battre, il voulait simplement rajouter du poids à l’intervention du mage du Conseil. Peut-être lui aussi pensait-il qu’il était trop petit pour s’occuper de ça seul. Le Grand Hiver en savait autrement, et pour juste cause. C’est à peu près à cet instant que Fuyu quitta sa place et commença lentement à se diriger à travers les autres consommateurs en direction de la commotion. Si cela se trouvait, cela pourrait qu’attiser la colère des hommes et une bagarre pouvait rapidement éclater. Chose que Fuyu ne voulait pas voir arriver. Tout prenait de plus grandes proportions lorsque l’alcool était impliqué.

Heureusement, les hommes avaient encore un peu de jugeotte, ou peut-être la vue du dernier protagoniste avait refroidi leur ardeur, et décidèrent de quitter les lieux. Étrangement, l’homme du Conseil ne suivit pas les hommes à l’extérieur, comme s’il se contrefichait que la bagarre n’explose dehors de l’établissement. Peut-être n’était-il pas en service et venait simplement prendre une bière. La commotion terminée, la jeune femme maintenant seule quitta les lieux à son tour. Si cela se trouvait, son rencart venait de tomber à l’eau. La foule avait aussi repris sa place, continuant leur repas comme si rien n’était arrivé. Fuyu en profita pour rejoindre les deux hommes qui avaient empêchés une baston d’éclater en plein bar.


-Eh bien, messieurs, je ne peux m’empêcher de vous féliciter d’avoir empêché un fiasco. Je dois dire que je n’aimais pas du tout le tour que prenaient les choses… Que dites-vous d’une bonne bière afin de nous remettre des événements?


Soudain, ses yeux s’agrandirent par la surprise.

-Ça alors, j’allais oublier de me présenter! Quel genre de mage fais-je si j’en oublie mes bonnes manières? Je me présente, Fuyu… restons-en simplement là, rares sont les personnes sachant prononcer mon nom de famille comme il se doit.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Mar 23 Avr 2013, 16:45

Lorsque je m’adressai au des hommes, ils me lancèrent un regard haineux, qui voulait dire « Mais de quoi je me mêle-moi!!? ». Mais je ne me laissai pas intimider. J’avais vu bien pire qu’un duo d’ivrogne se chamailler pour une femme. Je ne bronchai pas et leur renvoyai un regard froid et neutre. Mon absence de réaction sembla les surprendre. Ça ou le jeune homme qui se joignit à l’intervention. Il n’eut toutefois rien à dire, simplement voir à quel point ça avait dégénérer les fit reconsidéré. Ils croisèrent le regard puis se dirigèrent vers la porte en se retroussant les manches. Ils n’avaient certainement pas fini de se parlé ces deux-là. Les conversations reprirent de plus belle, à un tel point que je n’aurais sûrement rien entendu si on me parlait. La jeune femme quitta l’établissement en pleure et nous ne retendîmes pas parlé d’eux du restant de la journée. Du moins du temps que j’avais été ici.

Le dernier arrivant s’approcha, posant la main sur mon épaule. Je me retournai vivement par réflexe et reconnu le jeune homme aux cheveux blanc que j’avais vu au bar tout à l’heure. Il affichait un sourire victorieux tout en les félicitant lui et l’enfant sur leur travaille. Il voulait intervenir lui aussi mais à son arrivé, la situation c’était pratiquement régler d’elle-même. Il continua en les invitant à prendre une bière, une idée que j’aimais bien je devais l’admettre. Il y avait toujours une bonne raison pour une bonne pinte. J’acquiesçai avec un signe de tête. Ils allaient partir lorsque le troisième intervenant, quant à lui, leur annonça qu’il devrait remettre cette bière à plus tard. Il les salua d’un signe de la main puis se dirigea vers la sortie. Nous nous regardâmes quelques instants d’un air confus puis nous nous dirigeâmes vers le bar. On ne pouvait tout de même pas le forcer à rester.

Une fois au bar, il reprenait la parole. Il avait oublié de se présenter, ce qui semblait être grave pour lui. Personnellement, je n’y avais pas porté plus attention que ça puisque le moment ne s’était tout simplement pas présenter. Ce n’était pas par manque de politesse ou quoique ce soit. Il s’appelait Fuyu, mais préféra garder son deuxième nom pour lui. S’il le disait imprononçable, alors je ne pouvais que le croire.


- Moi c’est Mathias, dis-je simplement en hochant la tête. Fuyu lui tendit la main, m’invitant à lui serrer la main.

C’était un peu rude de refuser alors qu’il n’avait rien fait de mal, je lui tendis donc la main à mon tour et nous serrâmes la main. Une fois les présentations faites, il commanda sans plus attendre deux pintes de bière. Le barman les regarda d’un air perplexe puis après quelques secondes il reprit son travail. C’était vrai que le jeune homme avait drôlement l’air d’un adolescent. Je chassai alors ces pensées alors qu’il commençait à me poser des questions. « Qu’est-ce qui t’amènes dans le coin? », « D’où est-ce que tu viens? », ce genre de truc. Je lui répondis tout de même sans toutefois entré dans les détails.


- Je suis né dans un petit village indépendant, dans l’ouest de Bosco. Quant à ce qui m’amène à Crocus, et bien j’avais besoin de me ravitailler et Crocus était la ville la plus près. Et toi, qu’est-ce qui t’amène à la Capitale?

Essayant de faire la conversation du mieux que je pouvais, je lui renvoyai la question. C’était un bon début quand même. Je le laisserais poser les questions, je pourrais ensuite la lui poser. Alors que j’attendais sa réponse, je ne pouvais m’empêcher de me demander si c’était judicieux de parler ainsi avec un inconnu. Pas que je n’ai pas confiance, mais je perdais un temps qui pouvait m’être précieux… Je décidai tout de même de rester, me disant que de prendre une pause une fois à autre pouvait être bénéfique.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Ven 26 Avr 2013, 17:28

Heureusement, les deux hommes qui avaient empêché la bataille d’éclater en plein restaurant étaient plus sympathiques qu’eux. Lorsque Fuyu les félicita pour la façon dont ils avaient fait face à la situation. Évidemment, il aurait intervenu si le besoin s’était fait ressentir, mais le temps qu’il traverse la foule et tout était pratiquement réglé. Il venait tout juste de sortir de cette marée humaine lorsqu’il les avait félicités. Pour compenser, ce dernier leur proposa à tous deux une bière pour la bonne action qu’ils avaient fait. Le jeune mage de Deus Arcana avait appris qu’on se devait de toujours remercier les gens qui nous aidaient et qui faisaient le bien autour d’eux, chose que les deux hommes venaient tout juste de faire. Il était seulement normal que le Dragon Slayer se doive de leur offrir une simple bière. Et même s’il n’était pas officiellement majeur selon la loi, il se considérait déjà comme un adulte. À voyager sans cesse, avec nulle autre compagnie que soi-même, ou un compagnon parfois durant quelques jours quand on a de la chance, le jeune mage avait dû quitter l’enfance assez rapidement. Et puis, qu’est-ce qu’un enfant ferait dans un endroit comme L’antre du Dragon? Tout le monde prendrait le jeune homme pour un adulte ayant gardé une jeunesse anormale, jamais comme un adolescent de dix-sept ans.

Le plus grand d’entre eux, et sûrement le plus vieux, en vint à ladite conclusion et accepta son invitation d’un hochement de tête. L’autre, le plus jeune, leur dit qu’il devait les quitter. Il avait affaire ailleurs et n’était passé que pour séparer les hommes. Ça ne devait pas être évident d’être mage du Conseil, toujours être occupé et même pas avoir le temps pour profiter du bon temps. C’était pour ça qu’il préférait de loin sa guilde, où il avait enfin trouvé une nouvelle famille. Les deux hommes saluèrent donc le mage et se dirigèrent vers le bar. Trouvant miraculeusement deux sièges libres, ce qui était beaucoup plus difficile que de trouver un seul siège, ils s’assirent finalement et Fuyu se présenta. Il aurait dû le faire beaucoup plus tôt, mais disons que le temps avait manqué un peu. Qui plus est, c’était beaucoup plus agréable de se présenter assis au bar qu’en pleine bagarre. Tout en lui donnant son prénom, ne préférant pas le décourager avec son nom de famille, il lui tendit la main. Serrant sa main à son tour, l’homme à la tuque se présenta à son tour, s’appelant Mathias.

Fuyu lui dit qu’il était enchanté de le rencontrer, ce qui était tout à fait vrai. C’était toujours plaisant de faire de nouvelles rencontre, encore plus lorsque lesdites rencontres sont des personnes un peu comme lui. Ce qu’il voulait dire par là c’était que c’était des gens qui aidaient à garder l’ordre autour d’eux. Puis, il se retourna vers le barman pour avoir deux pintes de bières. Celui-ci jeta un coup d’œil suspect au jeune homme, mais se contenta de tourner la tête et de préparer sa commande devant l’air mature qu’il avait. C’était le genre de regard que seuls ceux qui ont vécu longtemps ont, ce regard plein d’expérience. Le jeune mage reporta son attention sur Mathias.


-Alors, quel bon vent vous amène à Crocus, Mathias-san? Je sais reconnaître un voyageur quand j’en vois un. De quel coin revenez-vous ainsi? Êtes-vous passé par les frontières de Fiore?


Se rendant compte qu’il le bombardait de questions, Fuyu se tut afin de laisser Mathias répondre. À le voir, il savait qu’il avait vécu plein d’aventures extraordinaires. Il avait dans son regard un je-ne-sais-quoi qui lui criait que cet homme n’était pas un simple bretteur, car il ne faisait aucun doute qu’il savait très bien utiliser ses armes. Il avait cette étincelle de celui qui avait vu des choses extraordinaires, le genre de choses que peu de gens ont la chance de voir. Fuyu décida qu’il aimait bien cet homme, car lui aussi avait vu des choses assez sensationnel. Et vivre avec un dragon en était qu’une. Il apprit que le jeune homme venait de Bosco, ce qui répondit à l’une des questions du jeune mage. Évidemment qu’il avait déjà travers les frontières, il ne venait même pas de Fiore! Toutefois, sa réponse quant à sa visite ici resta un peu trop vague à son goût, expliquant un simple ravitaillement. Alors c’était bel et bien un voyageur! CE fut à son tour de poser les questions, renvoyant la question de que fils du Dragon lui avait posé.

-Oh, je n’étais que de passage pour remplir une annonce! C’était dans un petit village pas très loin et je me suis dit que je devais au moins passer une fois par la Capitale! Et maintenant que j’y suis… Wow! C’est tellement différent de tout ce que j’ai vu, enfin qui est toujours habité…


En effet, Crocus était une ville vraiment impressionnante. Tout était si grandiose. Même les simples maisons étaient sublimes, alors imaginez le palais royal. Mais pour autant qu’il fût impressionné par la ville, il avait vu plusieurs endroits dans ses voyages qui étaient sans nul doute aussi grandiose, sinon plus, dans leur âge d’or. Avant qu’ils ne puissent dire autre chose, l’homme revint avec les deux bières et Fuyu sortit rapidement quelques Jewels qu’il avait gagnés lors de sa dernière requête. Tout s’était fait si rapidement que Mathias n’avait même pas eu le temps de sortir son argent. Prenant sa pinte d’une main il la souleva et fit un toast avec Mathias.

-À la vôtre, Mathias-san!


Et il prit une gorgée du liquide ambrée. Pas encore totalement habitué à l'amertume de certaines bières fiorriennes, il refoula une grimace et sous ses manches il se sentit avoir la chair de poule. Après une deuxième gorgée, tout revint normalement et il put apprécier sa pinte comme il se le devait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Mer 01 Mai 2013, 22:08

J’avais posé la question comme ça, simplement par courtoisie si on veut, mais la réponse qu’il m’offrit me surpris. Il était ici de lui-même, à un si jeune âge, et en plus il revenait d’une annonce! Il disait ça comme si de rien était, comme si ça faisait partie de son quotidien. Je devinai donc qu’il était mage dans une Guilde, c’était presque évident maintenant. Son accoutrement « Fashion », ses cheveux blanc qui vont de pair avec le manteau, le foulard de pair avec les yeux. Ce n’était pas un reproche, loin de là, je trouvais qu’il avait vraiment la classe, mais c’était une caractéristique commune qu’il avait remarqué chez ceux-ci. J’essayai de m’imaginer avec de telles fringues, mais je ne pouvais pas y arriver. Tout ce que j’imaginais virais au ridicule, n’étant pas vraiment mon genre. Ce n’était pas très pratique pour la vie en forêt. Il commenta la beauté de la ville, ayant rarement vue quoique ce soit de la sorte. Je devais admettre qu’il avait raison, la ville était vraiment immense. Quand je l’avais vu de loin, je n’osais même pas m’imaginer de quoi ça aurais l’air mais devant les portes de la ville, je n’avais pu m’empêcher de m’arrêter de d’admirer la splendeur de l’arche que formait les portes ouvertes de Crocus.

Les deux bières arrivèrent quelques instants après et le barman les déposa devant chacun des mages. Je fourrai la main dans ma poche pour sortir ma bourse mais j’entendis un bruit de pièces sur le comptoir. Levant les yeux par réflexe et je remarquai la petite montagne de pièces, anormalement élevé pour le prix d’une seule bière. Je me rendis à l’évidence qu’il avait payé ma bière, me souvenant qu’il nous avait invité. Voyant les pièces disparaître de sur le comptoir, Fuyu leva sa pinte et je suivi son exemple en levant la mienne. Ils se saluèrent du regard puis ils prirent tous les deux une gorgée ou deux de leur pinte. Alors que je sentais le liquide froid me descendre dans l’estomac, j’aperçu Fuyu et ne put empêcher un petit sourire en coin. J’ignorais il avait quel âge, mais je savais pour sûr qu’il n’était pas très vieux, moins que moi en tout cas j’en étais presque sûr. Je repris une bonne gorgée de bière et posai les yeux à nouveau sur le jeune homme. Quelque chose m’intriguais chez ce jeune homme, je ne saurais comment le décrire. Il y a comme une aura chez lui qui m’intrigue, qui me semble familière mais étrangère à la fois.


- Tu parlais d’une annonce, tout à l’heure…, dis-je simplement.

Ce n’était pas dans mes habitudes de poursuivre les conversations avec les ivrognes que je rencontre dans les tavernes d’habitude, mais Fuyu était tout sauf un ivrogne de taverne. Il avait pratiquement le même âge que moi, quoique sûrement plus jeune, et il avait probablement vu des tas de choses lui aussi. Les Guildes m’intriguait particulièrement…


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Jeu 02 Mai 2013, 23:12

Lorsque Fuyu trinqua à la santé du son aîné, celui lui répondit par la pareille. Le brouhaha de l’antre du Dragon fut dérangé par le tintement des deux pintes qui s’entrechoquèrent avant que les deux jeunes personnes prennent une gorgée de leur boisson. Si on les observait rapidement, on serait choqué de voir deux personnes aussi jeunes au bar la bière à la main. On les aurait tous deux prit pour des adolescents, même si en réalité un des deux l’est réellement. Lentement, les papilles gustatives du jeune homme commencèrent à s’habituer au goût amène de la bière. Elle devait être brassée ici, à Crocus, parce que la bière de Magnolia ne goutait pas ça. Pas celle de la taverne de Deus Arcana en tout cas; peut-être s’était-il habituer au goût peu ordinaire de la bière de la guilde? Il ne pourrait le dire, n’étant pas expert en bière. Il se contentait de la boire et de l’apprécier, ou pas. C’était toujours différent, comme si son humeur changeait le goût de la boisson. Bon, on va arrêter là, il commençait à penser un peu trop fort. Il prit une autre gorgée de bière lorsque Mathias rompit finalement le silence. Fuyu rit doucement et sourit, parce qu’en réalité c’était quelque chose d’assez ridicule.

-Ah, ça, vous n’allez probablement pas me croire, Mathias-san! Aussi idiot que cela puisse vous paraître, je vais vous raconter ce qui m’est arrivé. Nous avions sur le tableau des annonces une annonce qui venait d’un petit village était terrorisé par une créature qui venait chaque soir piller et saccager leur village. Elle m’intéressa aussitôt de par sa description et je me fis le voyage jusqu’au village, tout près d’ici. Ayant tous trop peur, personne n’était jamais sorti la nuit pour savoir de quoi il en retournait. Je me suis déplacé de Magnolia simplement pour un groupe de renards un peu trop futés et une imagination trop débordante. Mais bon, si ce n’était pas de ça, je ne serais pas sur cette chaise avec vous.

Terminant sur ses paroles énigmatiques, il prit une nouvelle gorgée. Raconter son histoire lui avait donné soif, et il fallait avouer qu’il commençait à apprécier cette amertume dans la boisson. Il retourna son regard vers Mathias, intrigué par lui. Il avait vu beaucoup de voyageur, mais Mathias dégageait une certaine énergie non sans lui rappeler… son propre père! Pourquoi ressentait-il une énergie familière à celle de son père chez Mathias? Cela se pouvait-il qu’il l’ait rencontré? Gardant cette question pour quand ils se connaîtraient un peu plus, parce que c’était assez étrange se faire poser une question sur les dragons aussi spontanément, il lui posa des questions sur son ravitaillement.

-Vous deviez vous ravitailler en quoi? Êtes-vous un marchand de Bosco?, demanda le jeune homme, avant de poursuivre. C’est étrange, pourtant vous ne sentez pas la monnaie… Non, vous sentez plutôt… la forêt?

Pour ceux qui ne comprennent pas ce qu’il voulait dire, Fuyu pourrait simplement avoir l’air de dire que Mathias était pauvre. Mais c’est que le jeune homme, avec son odorat développé, était capable de sentir des choses que l’homme ordinaire ne peut pas. C’est pour ça que lorsqu’il dit qu’il ne sent pas la monnaie, il parle du fait qu’un marchand doit manipuler beaucoup de monnaie dans sa journée. Les marchands ont toujours cette légère odeur métallique de l’argent, mais Mathias ne sentait pas cela. Non, le parfum de Mathias, on pourrait appeler comme ça ainsi pour que ça soit plus simple à comprendre, était un parfum plus naturel. C’était exactement le genre de parfum qu’on retrouvait dans la forêt encore mouillée par la pluie. Alors non, Mathias ne pouvait certainement pas être un marchand…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Ven 03 Mai 2013, 19:51

Comme je m’y attendais, la vie de Fuyu était pleine de rebondissement. L’anecdote qui suivit ne fit que renforcer mon impression sur le jeune homme. Il me raconta comment il avait choisi l’annonce à a guilde, qu’il s’agissait d’un monstre qui terrorisait un village et qui venait saccager le village la nuit tombée. Cette histoire capta aussitôt mon attention, puisque ça concernait un monstre. Je l’écoutai ensuite me décrire la suite des évènements. Il était resté debout la nuit de son arrivé, pour voir de quoi il en était. Personne n’avait osé sortir la nuit apparemment, ayant trop peur de la bête. La vérité fut dévoilée ce soir-là, avouant que le soi-disant montre était en réalité une bande de renards. Je fus quelque peu déçu par la fin de l’histoire, mais elle me fit rire de par l’ampleur que les choses avaient prise. Mais il ne semblait pas déçu de sa mésaventure, puisque c’était ce qu’il l’avait amené ici après tout. Je commençais à comprendre le jeune homme de plus en plus, comme si je me familiarisais avec lui. Était-ce ce qu’on appelait l’amitié? Comme moi, il avait l’air tout aussi heureux de la rencontre qu’il venait de faire. Fuyu était visiblement jeune plein d’énergie. Il vivait au jour le jour, appréciant ce que la vie lui amenait.

Après une gorgée de boisson bien mérité, il posa les eux sur moi, un peu comme s’il m’examinait. J’en avais fait de même il y avait à peine quelque secondes, il l’avait assurément remarqué. Il le regarda quelques secondes avant de me demander ce qu’il me fallait en particulier. Cette déformation de la réalité me semblais tout d’un coup une moins bonne idée que tout à l’heure. C’était ce que j’étais venu faire, en quelques sortes. Ne me laissant pas plus de temps pour réfléchir, il me demanda si j’étais marchand, un bon essaie, mais ce n’etait toutefois pas le cas. Ce qu’il dit ensuite me prit par surprise, mentionnant que je ne sentais non pas la monnaie, mais la forêt. Je me mis à sentir mes manches d’abord puis mes aisselles et mon torse, mais je ne sentais rien de la sorte. Il y avait définitivement plus à ce jeune homme qu’il en laissait paraître.


- Ça sent tant que ça?, lui demandai-je à la rigolade.Non, en effet, je ne suis pas un marchand, déclarais-je avec un petit rire. Je suis ce qu’on pourrait appeler un aventurier. Je suis venu me ravitailler en vivre, puisque… Je jetai un vif coup d’œil autour de nous, voyant à ma satisfactions que tout le monde semblait assez occuper pour ne pas écouter leur conversation.… En fait, je vis dans la nature. Je passe ma vie sur la route, dormant là où je le peux, quand je le peux.

Je m’étais penché vers l’oreille de Fuyu, pour pouvoir m’exprimer à voix basse. Je préférais rester discret à ce sujet, surtout dans la capitale. J’avais appris de la manière dure que les gens n’avaient pas vraiment une bonne image des gens comme moi, qui vive sur la route en permanence et qui dormait dans la nature. Ils nous voyaient comme des sauvages, des bêtes, et je n’avais pas vraiment aimé l’expérience. Mais ce qui me surprenait le plus était qu’il avait réussi à le savoir du premier coup d’œil.

[Petit post, je sais >< ]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Dim 05 Mai 2013, 22:42

Dès que Fuyu lui dit qu’il sentait la forêt, Mathias commença à se sentir. Cela fit sourire le jeune homme, qui s’amusa de la situation. C’était évident qu’il pouvait sentir autant qu’il le voulait, Mathias serait incapable de sentir ce que le Dragon Slayer sentait. Cependant, il sut quand même qu’il avait visé juste lorsque son compagnon confirma ses dires en lui demandant à la blague si c’était si pire que ça. À vrai dire ce n’était qu’une brise légère et irrégulière, donc il ne sentait pas beaucoup, juste assez pour l’avoir relevé. Mais sûrement que Mathias faisait référence à une autre odeur, que l’on rencontre souvent en forêt.

-Non, Mathias-san, ce n’est pas si pire que ça, commença Fuyu en riant. C’est juste que rien n’échappe à ça, termina-t-il en pointant le bout de son nez.

Après cela, Mathias lui apprit qu’il était ce qu’il avait nommé lui-même aventurier. Au final, ils n’étaient pas si différents, ayant vécu le même genre de vie pendant longtemps. Si cela se trouvait, cela faisait aussi longtemps que lui! Mais il ne pouvait pas le dire, pas même avec son nez. L’aventurier l’informa qu’il était venu se chercher des vivres dans la ville parce qu’il vivait à la belle étoile. Vivre à la belle étoile? L’expression n’est pas dormir à la belle étoile? Certes, mais quand tu fais plus que seulement dormir à la belle étoile, mais y passer ta journée tu appelles ça comment? Voilà. Mais il s’était penché vers lui pour lui révéler cette information. Ce n’était pas comme si on aurait pu épier leur conversation, mais valait être plus prudent. Le jeune mage avait, à l’instar de Mathias, apprit à ses dépens que parfois il valait mieux ne pas trop en dire lors des passages dans les villes. Avec un sourire compatissant, Fuyu se pencha vers Mathias.


-Je savais que vous n’étiez pas marchand! Mais ne vous en faites pas, j’ai moi-même vécu plusieurs années ainsi. Je disais que je vivais à la belle étoile, les gens le prenaient mieux.

Même si habituellement les gens sont chaleureux envers les étrangers, ils deviennent féroces lorsqu’ils savent qu’ils ont affaire pas avec des voyageurs, mais des « sauvages ». Terme un peu fort, je vous l’accorde, mais telle était la perception des gens. Cependant, avec le temps, il avait développé cette petite astuce. C’était un terme général, très vague, auquel les gens associaient déjà le sens avec celui de l’expression. Ainsi, ils ne posaient pas de question, pensant déjà savoir la réponse. Cela l’avait à plusieurs reprises lorsqu’il avait envie d’un toit au-dessus de sa tête. Car la vie à la belle étoile c’était bien, sauf que des fois le seul fait d’avoir quelque chose au-dessus de la tête avec quelque chose de réconfortant. Prenant une gorgée de bière, il remarqua qu’elle était bientôt terminée. En commanderait-il une autre? Sûrement pas, il a toujours bien dix-sept ans. Et même s’il ne savait pas trop encore quoi faire, il savait qu’il ne resterait pas toute la journée dans l’antre du Dragon.

- Je ne sais pas pour vous, mais je ne compte pas passer ma journée ici. Qu’en dites-vous, Mathias-san, si nous pourrions aller faire vos emplettes ensemble une fois notre verre terminée, , Mathias-san? Seulement si cela ne vous dérange pas, évidemment.

Pour avoir partagé l’expérience et pour en avoir croisé plusieurs autres, il savait d’office que ceux qui vivaient ce genre de vie n’était pas les personnes les plus sociables. La plupart vivait ainsi pour vivre en solitaire. Fuyu comprenait leur désir d’indépendance pour l’avoir ressenti lui aussi, même s’ils avaient tous une raison différente. Mais il ne voulait pas quitter Mathias tout de suite, il voulait savoir d’où venait cette énergie qu’il avait senti plus tôt. S’il avait été en contact avec Fimbulvetr, il fallait qu’il lui dise tout ce qu’il savait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Jeu 23 Mai 2013, 15:22

Lorsque je le lui appris ce que je faisais vraiment dans la vie, il ne parut pas le moins du monde surpris. Même qu’il n’avait jamais cru à sa théorie de marchand, même depuis le début. J’appris alors qu’il avait fait de même lui aussi pendant plusieurs années. Mais le jeune homme parlait de ça comme un temps résolu, qui n’était plus. Il vivait « à la belle étoile », comme il disait. Apparemment, les gens réagissaient moins fortement à cette appellation, je ferais mieux de la retenir. Nous prîmes alors chacun une gorgée de notre verre, buvant le restant de ma pinte d’une seule traite alors que Fuyu, lui, prenait une simple gorgée. Je reposai ma pinte sur la table, juste à temps pour entendre le jeune homme proposé de continué nos journées ensembles. Il proposait de m’accompagner dans mes emplettes, si je n’y voyais aucun inconvénient. Je regardai le jeune homme, comme si je jugeais sa candidature.

- Ouais, d’accord….dis-je en me massant le menton. Je ne pus alors pas me retenir et éclatai de rire.Bien sûr, avec joie! Je ne sais pas vraiment encore pourquoi, mais je t’aime bien, Fuyu. Je sens qu’on va bien s’entendre toi et moi. Allez, fini-moi ce verre, on y va. Lui annonçai-je en pointant son verre presque vide.

L’adolescent prit la dernière gorgée de sa bière puis m’emboita le pas sans plus attendre. Une fois dehors, je pointai le marché alimentaire, lui annonçant ce dont j’avais besoin. J’avais besoin de viandes, fumés ou salés pour améliorer la conservation. Ensuite, il me fallait un peu de feuilles d’une laitue quelconque, pour emballer la viande, et quelques petits fruits, que je conservais dans une espèce de boitier en cuir durci. Nous partîmes donc à l’attaque des kiosques, à la recherche de la meilleure aubaine puisque je ne pouvais pas le caché : je ne roulais pas sur l’or. Donc il fallait que je retire le plus possible de chacun de mes pièces. Avec l’aide de Fuyu, nous tombâmes sur plusieurs super bonnes affaires. Comment faisait-il pour trouver ces aubaines dans un tel vacarme? Ou bien avait-il vraiment le sens des affaires? Je l’ignorais, et pour l’instant ça m’étais égal. Mais je devais apprendre son secret, il devait y avoir un truc ou une astuce. Il ne nous fallut que très peu de temps avant de trouver ce dont j’avais besoin. Nous nous retirâmes donc un peu de la place des commerces, qui était noir de monde.


- Je ne sais pas comment te remercier, Fuyu… Tu as été tout simplement extraordinaire! Comment as-tu pu…, commençai-je mais je laissai ma phrase en suspens.

Quelque chose avait attiré mon attention, là-bas dans la place des commerces. Quelqu’un de louche, qui approchait furtivement la place avec son capuchon couvrant sa tête et son visage par le fait même. Je vis alors une main sortir de sous sa cape pour agripper une pomme de sur l’étalage. Elle retourna alors sous la cape aussi vite qu’elle n’en était sortie et disparu. Je pointai alors le malfrat de loin, informant aussitôt Fuyu de ce que je venais de voir.


- Fuyu, là-bas… J’ai vu quelqu’un volé à l’étalage! Il faut le suivre, il ne peut pas s’en tiré!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Lun 17 Juin 2013, 20:20

La volonté du jeune mage vacilla un peu lorsqu’il vit l’homme l’analyser du regard, comme s’il n’était pas encore sûr de sa réponse. Disons que ça serait un peu étrange pour lui de se faire refuser ça en pleine face, mais en même temps il comprendrait tout à fait cette éventualité. Après tout, cela ne faisait que quelques minutes qu’ils se connaissaient, le Dragon Slayer ne pouvait pas simplement s’incruster comme ça dans ses plans. Même lorsqu’il approuva sa requête il ne semblait pas encore certain, ce qui donna la mauvaise impression à Fuyu de l’avoir forcé à accepter. Il allait aussitôt retirer son offre et s’excuser lorsque Mathias éclata de rire devant lui. Il comprit alors qu’il l’avait mené en bateau. Il n’y avait jamais eu de doutes pour le voyageur de refuser l’offre. Lui qui ne devait avoir beaucoup de compagnie, toute sorte de compagnie était bonne. Qui plus est, pour une raison qui l’échappait, il semblait que Mathias-san ait développé un attachement quelconque envers le jeune homme. Il le pressa de terminer son verre pour quitter les lieux, ce qu’il fit prestement.

-C’est bon, on peut y aller.

Remerciant le barman d’un rapide geste de la main, il s’empressa d’aller rejoindre Mathias qui se dirigeait vers les rues de la ville. Une fois la porte traversée, il prit une bonne respiration pour purifier ses poumons. L’air de cette taverne était tout simplement exécrable et son odorat n’arrangeait rien. À vrai dire, il avait failli être malade lorsqu’il était entré, mais s’était habitué à temps. C’est pourquoi l’air frais de la ville lui fit des plus grands biens; il put ainsi suivre Mathias vers le marché. Le jeune mage n’était jamais passé par Crocus auparavant, il n’avait aucune idée d’où le marché se trouvait. Heureusement que Mathias semblait s’y retrouver facilement, énumérant au mage de guilde les articles dont il avait besoin. Des vivres, en sommes. Lorsqu’ils arrivèrent finalement au marché, Fuyu reconnu immédiatement son ambiance un peu chaotique des gens qui cherchent toujours la meilleure aubaine. Cela pouvait parfois devenir très violent, c’est pourquoi généralement la milice locale assure la sécurité de ce genre d’endroit. Mais malgré tous ceux qui cherchaient les aubaines, il n’y avait personne qui les trouvait comme Fuyu. Avec son ouïe anormalement développé, il pouvait entendre le moindre marchand et rapidement trouver le meilleur prix.

En un temps records, les deux jeunes hommes se retrouvèrent avec les mains pleines de sac avec ce dont Mathias-san avant besoin. Avant de se faire dérober quelque chose, ce qui arrivait très souvent dans les foules aussi denses, ils se dirigèrent vers les côtés, qui étaient plus aérés. Déposant leurs sacs au sol, Mathias se retourna vers Fuyu et commença par le remercier. En fait il serait plus juste de dire qu’il voulait le remercier mais ne savait pas comment. Il s’apprêtait à lui demander son secret lorsqu’il s’interrompit, son regard fixé sur quelque chose dans le dos du fils du Dragon. Il lui révéla alors qu’il venait de voir quelqu’un voler à l’étalage, passant sous la surveillance de la milice. Fuyu hocha vigoureusement la tête lorsque Mathias lui dit qu’ils devaient les suivre.


-Je m’en occupe, Mathias-san! Je vais pouvoir travers la foule plus rapidement avec ma petite taille. Qui plus est, il faut quelqu’un pour surveiller nos achats afin qu’ils ne nous arrivent pas la même chose.

Il pivota aussitôt et parti à la course vers la foule. Se rappelant ses escalades des parois de la montagne qui l’avait vu grandir et se glissa à travers la foule sans accrocher quiconque. Sur ce dernier point, il avait sa petite taille à remercier. Même à travers cette foule, il n’avait été difficile pour Fuyu de repérer un homme qui s’enfuyait le plus rapidement possible. Redoublant d’effort, il rattrapa les quelques mètres le séparant du filou en faisant apparaître de la glace sous ses sandales, le faisant glisser à toute allure vers le voleur. Arrivé à ses côtés, il agrippa fermement une pièce de vêtement aléatoire et projeta l’homme au sol. La commotion attira le regard de quelques passants, étonnés de voir un enfant clouer un homme au sol. Tenant toujours l’homme d’une main, il plongea son autre main dans une des poche de l’homme pour en faire ressortir une pomme.

-Si vous ne voyez pas d’inconvénient, je vais aller reporter ce fruit à la personne à qui vous l’avez volé…

Il lâcha les vêtements de l’homme en le reclouant au sol et retourna à l’étal de fruit pour aller reporter le fruit et lui expliquer la situation. Il reçut humblement les remerciements du fruitier, mais ne put refuser le sac de pommes qu’il lui tendait même s’il insista que ce fût trop. De retour avec Mathias, Fuyu lui tendit le sac de pommes avec un sourire aux lèvres.

-Et voilà, un sac de pommes en prime! Une chance que vous avez été là pour assister au vol, vous avez été récompensé pour votre bonne action.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Ven 21 Juin 2013, 16:52

Je n’étais pas un justicier, ni rien de ce genre. Je suis simplement quelqu’un d’honnête et qui ne laisse aucune pitié pour les malfrats. J’avais aussitôt signalé le vol à Fuyu, qui sembla lui aussi prendre la chose au sérieux, à en voir son regard. Il hocha la tête, pour dire qu’il s’en occupait, alors qu’il partait à la course du voleur. J’allais partir à ses talons mais je me souvins des commissions. Ce n’est que maintenant que je réalisai que j’en avais peut-être trop acheté. Avec Fuyu qui trouvait des aubaines à tours de bras, je m’étais laissé emporter un peu. Je regardai alors mes sacs deux sacs, l’un plein de légume et l’autre de viande. Avec ça, j’en avais pour un bon bout de temps, je n’hésitai donc pas à pigé dans mon sac de légumes pour en sortir une carotte. Je croquai dans la carotte tandis que mon ami poursuivait notre malfrat. Il était incroyable ce Fuyu, il y avait définitivement plus sous ce jeune homme qu’il ne le laissait croire. Il devait être plus qu’un simple mage, il avait ce je ne sais quoi qu’il dégage...

Je vis les gens commencer à s’attrouper à un certain endroit, puis je ne fus pas surpris de voir Fuyu sortir de la foule, une pomme à la main. Il se dirigea vers l’étale du marchand en question et il lui redonna sa pomme. Celui-ci le remercia et lui donna un sac de pomme en récompense, que Fuyu semblait vouloir refuser à le voir gesticuler. Il ne put toutefois pas venir à bout de la gentillesse du marchand et fut contraint d’accepter, ramenant le sac de pomme sur son épaule. Il revint donc dans ma direction, un sourire fendu jusqu’aux oreilles. Déposa le sac à mes pieds, il commenta comme quoi j’avais été récompensé pour ma bonne action, pour avoir empêché le voleur de s’être échapper. Mais quand j’y repensais, peut-être aurais-je été mieux de rien faire. J’ai peut-être privé un garçon de son seul repas de la journée, alors que moi je recevais un sac de pomme dont je n’avais pas vraiment besoin. Je secouai la tête, mettant tout cela de côté. Je relevai les yeux puis les posai sur Fuyu. Avec tout cela, je n’avais pas fini ma question.


- Ouais, apparemment… Mais je ne suis pas celui qui devrait recevoir cette récompense, c’est toi Fuyu. Tu as encore une fois été incroyable, comment as-tu put le rattraper? Il avait quand même une bonne avance sur toi, et tu l’as rejoint avant même qu’il ne quitte le bazar.

Je regardais Fuyu un peu en l’analysant, j’essayais de deviner de quoi il pouvait bien s’agir avant qu’il ne me le dise. Mais peu importe combien de temps je le regardais, je ne pouvais pas trouver ce que c’était. Je devrais attendre la réponse du jeune homme pour en savoir plus…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Mar 25 Juin 2013, 18:05

Malgré la bonne humeur du jeune homme, qui avait la satisfaction d’avoir accompli une bonne action, Mathias ne semblait pas partager son enthousiasme. C’était pourtant lui qui avait remarqué le vol, pourquoi avait-il l’air aussi découragé? Fuyu perdit son sourire et devint très inquiet lorsqu’il le vit secouer la tête pour ensuite reporter son regard sur le Dragon Slayer. Était-ce quelque chose qu’il avait fait? Peu importe ce qu’il pensait, le mage de guilde n’arrivait toujours pas à trouver ce qui pouvait clocher. Il sortit de ses hypothèses lorsque son compagnon reprit la parole, mais ce qu’il dit ne fit que raffermir ses doutes. Il n’avait décidemment pas l’air convaincu qu’il avait fait une bonne action. C’est pourquoi il insista à son tour pour que ce soit le jeune mage qui garde le sac de pommes. Pourquoi tout le monde s’acharnait-il pour qu’il garde ce foutu sac? N’essayant même pas de protester de nouveau, comme il l’avait fait avec le marchand, il haussa les épaules et posa le sac à ses pieds. Ça serait le cuistot de la guilde qui serait content.

Mathias lui demanda ensuite comment il s’était pris pour attraper le voleur, qui avait pourtant eu beaucoup d’avance sur lui. Le voyageur ne pouvait pas ne pas s’émerveiller devant le jeune homme qui semblait être capable de tout. Cependant, le fils du dragon hésitait un peu à lui révéler la vérité. Bien que cela ne lui ait jamais valu d’ennui par le passé, il savait tout de même se garder une gêne. Il leva les yeux vers Mathias, dont les yeux brillaient de curiosité, et se sentit aussitôt coupable d’avoir pensé ce genre de chose. Pourquoi ne lui ferait-il pas confiance? Il avait lui-même partagé sa véritable identité, malgré tous les risques que cela comportait. Ceux qui vivaient encore comme des nomades, à parcourir le monde, était de plus en plus mal vu avec les avancées technologiques. Il le savait pour en avoir lui-même été un, ce qui était une raison de plus pour ne pas douter de lui. Ils avaient vécus le même genre de situations, il pouvait bien lui dire cela. Prenant une pose héroïque, Fuyu lui révéla son identité.


-Mathias-san, vous avez devant vous le fils de Fimbulvetr, le Dragon de la glace. On pourrait ainsi dire que je suis un Dragon Slayer!

Pris dans son enthousiasme, il avait élevé la voix à la fin et s’en rendit aussitôt compte. Il mit les mains devant la bouche et attendit quelques instants avant de les enlever. Le fait qu’il soit Dragon Slayer expliquait bien des choses, comme Mathias devait maintenant s’en douter. Sûrement qu’en ce moment même les pièces du puzzle s’assemblait dans l’esprit de l’homme qui accompagnait Fuyu. Le garçon de Deus Arcana poursuivit son explication.

-Lorsque je vis qu’il allait s’enfuir, ce ne fut pas difficile d’appliquer une mince couche de glace sous mes semelles afin de me faire glisser sur le sol. D’où je viens j’ai souvent glissé sur les lacs gelés comme ça, c’est vraiment génial!, s’exclama le jeune homme, se rappelant de bons souvenirs.

Puis, il regarda leurs sacs et se rappela qu’ils avaient terminés les achats de Mathias. Fuyu n’était pas pressé de repartir vers Magnolia, il voulait profiter un peu de la capitale tant qu’à être ici, mais il n’avait aucune idée des plans de son compagnon d’aujourd’hui. Peut-être préférait-il maintenant resté seul, ses achats terminés. Il quitterait sûrement la ville sous peu, sinon la journée même. Le jeune mage ne voulait s’accrocher à Mathias si ce dernier voulait que leurs chemins se séparent, mais si cela ne concernait que lui il appréciait bien cet après-midi en compagnie de cet étranger avec qui il s’entendait à merveille.


-Alors, que voulez-vous faire maintenant que vos achats sont complétés? Avez-vous quelque part où vous pouvez les ranger, sinon ça ne me dérange pas que nous nous partagions les sacs…

Il ne savait pas combien de temps il accompagnerait Mathias, sûrement jusqu’aux portes de la ville, sur quoi ils se sépareraient et ne se reverraient probablement jamais. Le jeune homme ne put s’empêcher d’être attristé par cette possibilité, voulant maintenant plus que tout profiter de cet instant. Après tout, c’était peut-être la seule compagnie que Mathias aurait pour un bon moment.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Mar 30 Juil 2013, 20:18

Je regardais le jeune adolescent avec impatiente, je sentais que quelque chose se tramait. La manière qu’il me regardait, il avait l’air d’hésité avant de parler. Avais-je touché une corde sensible? Quelque chose que j’aurais mieux fait de laisser sou silence peut-être? Je l’ignore, je ne pouvais qu’attendre qu’il me réponde. Puis son regard s’illumina et un sourire se dessina sur ses lèvres. Il prit finalement une pose des plus héroïque, manigançant Dieu sait quoi. C’est ainsi qu’il m’apprit sa réel identité, ou plutôt celle de son père qui était nul autre que Fimbulvetr, le Dragon de la Glace. Attendez un peu, il était le fils d’un dragon?? C’était vraiment possible ce truc?

- Un… Un Dragon Slayer!? Wow!! Je savais qu’il y avait quelque chose de différent chez toi, je l’ai tout de suite su.

J’avais évidemment parlé des Dragon Slayers. Ils étaient les fils des dragons et étaient les seuls avec la magie capable de vaincre un dragon. Mais je me suis toujours demander comment ça se faisait? Je veux dire, comment peut-il être humain et le fils d’un dragon à la fois? J’eu des drôles d’images que j’oubliai aussitôt en rapportant mon attention sur le jeune homme. Maintenant que je savais cela, ça paraissait pratiquement évident. Je l’avais toujours trouvé différent, mais jamais différent à ce point. Il n’avait même rien d’un mage habituel, j’avais devant moi un mages avec énormément de potentiel. Je fus ramené à la réalité par le son de sa voix, qui reprenait la suite de son récit. J’avais totalement oublié ma question. Il avait mis de la glace sous ses semelles et avait ainsi glissé la distance qui le séparait du voleur. Et apparemment, ce n’était pas sa première fois. Je pouvais voir des étincelles dans ses yeux, ça devait lui rappeler de bons souvenirs.  Je détournai le regard du Dragon Slayer puis je jetai plutôt un coup d’œil à la petite liste que je m’étais faite la veille avant d’aller au lit. Je vérifiai sur la liste puis je constatai que nous avions tout ce qu’il me fallait, même un peu plus que prévu. Lorsque je relevai les yeux, il avait déjà les yeux rivé sur moi. Il attendait que j’aille fini avec ce que je faisais avant de pouvoir me parler. Je fis surpris de le savoir si bien éduquer, ayant été élevé par un dragon. Je ne veux rien insinuer, mais je ne savais pas que les dragons insistaient sur la politesse. Je l’écoutai donc me demander la suite du plan, ayant fini nos achats. J’ignorai comment il avait deviné, ne me souvenant pas la lui avoir montrée. À bien y pensée, ça devait être évident avec la quantité de truc que nous avions achetés. Comme s’il lisait dans mes pensées, il demanda aussi si j’avais quelque part où ranger mes provisions.

- Mais oui, bien sûr. J’ai loué une chambre à l’auberge, non loin de la taverne où nous nous sommes rencontrés. Nous pouvons aller porter le tout là-bas. Et j’avais quelques autres trucs à faire en ville, d’autres achats un peu plus… particuliers. Mais d’abord , allons porter ces sacs. Nous séparant la charge le plus équitablement possible, nous nous mîmes en marche vers l’auberge. Nous marchâmes en silence pendant quelques instants, mais ça ne dura pas bien longtemps. Alors, comment il était?, lui demandai-je. Il me regarda d’un air interrogateur, arquant l’un de ses sourcils. Ton père, le dragon Fimbulvetr!, m’exclamai-je, on ne pouvait plus curieux.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Jeu 01 Aoû 2013, 22:00

Fuyu s’attendait bien à ce que Mathias soit un peu surpris par son identité, cela choquait toujours de voir le fils d’un Dragon en chair et en os. Sûrement devait-il se demander comment un être humain pouvait être le fils d’un vrai dragon. Il fut même étonné qu’il ne lui en parle pas, la plupart des gens ne se gênant pas pour poser cette question. Au lieu, il lui dit qu’il avait tout de suite vu quelque chose de spécial dans le jeune mage. Cela surpris le mage de guilde, puisque la plupart des gens  le prenait pour un simple enfant. Cela n’empêchait pas le fait que c’était ce qu’il était, de là à le sentir, Fuyu ne put s’empêcher que Mathias-san cachait lui aussi quelque chose. Mais il savait mieux que de poser ce genre de question. Au lieu, Fuyu continua son récit, lui racontant comment il était venu à bout du voleur. Encore une fois, le voyageur sembla impressionné par la façon dans le Dragon Slayer l’avait rattrapé ce qui rappela au jeune homme que si cela lui semblait tout à fait normal, sa définition de normal était légèrement biaisé par le fait d’avoir été élevé par un dragon.

L’épéiste lança un regard vers la liste et Fuyu réalisa qu’ils avaient terminés leurs emplettes. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle ils s’étaient arrêtés au début, avant qu’il ne mette la main sur le voleur. Ne connaissant pas son agenda, le jeune mage demanda à Mathias s’il avait une place pour ranger ses sacs et s’il pouvait l’aider avec les sacs. La réponse ne se fit pas attendre, lui assurant qu’il avait loué une chambre dans une auberge pas loin de l’Antre du Dragon, l’endroit où tout avait commencé. Quant à ce qu’il comptait faire après ses achats, il lui apprit qu’il lui restait quelques autres achats particuliers, ce qui piqua aussitôt la curiosité de Fuyu. Si cela lui permettait d’en apprendre un peu plus sur son nouveau compagnon… Mais avant tout, les sacs. Prenant la moitié des sacs, Fuyu laissa Mathias le conduire à son auberge.


-Bien sûr, allons-y. Je vous suis jusqu’à votre auberge, Mathias-san.

Un derrière l’autre, ils contournèrent l’immense marché et prirent la direction par laquelle ils étaient arrivés. Ni l’un ni l’autre ne souffla mot pendant une bonne partie jusqu’à ce que Mathias brise finalement le silence pour satisfaire sa curiosité. Apparemment, il y avait certaines choses qu’il voulait savoir des fameux Dragon Slayers. Cependant, sa question le prit de court, ne comprenant pas sa question. Enfin, il comprenait très bien la question, mais il ne comprenait pas de qui il voulait parler. La confusion dû transparaître dans son regard puisque Mathias éclaircit sa question lui révéla qu’il voulait parler de son père adoptif, Fimbulvetr. Le sujet semblait intéressé Mathias-san au plus haut point, mais le sujet attristait le jeune mage et lui rappelait chaque fois que le temps passait sans qu’il ne le retrouve. Prenant une grande expiration et chassa ces pensées de sa tête.

-Il était… comment dire, protecteur. Il voulait à tout prix faire ce qui était bien pour moi, même si cela me faisait rechigner à l’époque. Je trouvais qu’il était trop sévère, qu’il ne me laissait pas assez de temps pour jouer. C’était comme si depuis le début, il savait qu’il…, le restant de sa phrase resta pris dans sa gorge, qui était nouée par l’émotion. Son père était toujours un sujet sensible pour le mage. Il détourna le regard, les yeux plein d’eau et prit une grande respiration. Désolé de vous faire subir cela, Mathias-san, c’est juste que je deviens toujours un peu émotif quand je parle de lui. Il prit une nouvelle pause avant de continuer. Donc, comme je disais, il était très protecteur et il était très rigoureux. Il était très demandant, mais il savait toujours récompenser le travail bien fait. Malgré sa grosseur, il était très doux et patient, surtout au début lorsque je n’étais qu’un poupon. En fait, je me demande comment il a fait pour ne pas abandonner.

Il ajouta un petit rire pour détendre l’atmosphère, ne voulant pas accabler Mathias de son chagrin. Et bien que ce fût vrai qu’il s’était souvent posé cette question, il avait appris avec le temps qu’il y avait certaines questions qu' il valait mieux gardées sans réponses. Fuyu se tut quelques instants, pour laisser à Mathias-san le temps d’ingérer tout ce qu’il avait dit et parce qu’il n’avait plus rien à rajouter.

Finalement, la taverne où ils s’étaient rencontrés passait à côté d’eux sans qu’ils n’y entrent et poursuivirent leur chemin pendant quelques maisons avant d’être arrivés à l’auberge. Effectivement, elle était juste à côté de la taverne. Ils entrèrent et allèrent rapidement déposer les achats du voyageur dans un endroit sure afin de ne pas se faire voler. On n’était jamais trop prudent, les deux garçons avaient au moins appris cela en commun de leurs voyages. De retour dans la rue, Fuyu leva les yeux vers Mathias, curieux de savoir de quoi s’agissait ses achats particuliers.


-Alors, quelle direction prend-t-on maintenant?, demanda-t-il, jetant un coup d’œil de chaque côté de la rue.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathias Highwind
Mage Indépendant [rang D]
Mage Indépendant [rang D]
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/08/2012

Surnom : The Hunter
Caractère : Solitaire, sympathique, méthodique.
Localisation : Fiore

[Feuille de personnage]
• Réputation: 100
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Mar 13 Aoû 2013, 21:43

J’avais agis sans réfléchir et je l’avais aussitôt attaqué sur ce qui sembla être une corde sensible pour le dragonslayer. Je lui avais demandé comment étais son père. Lâchant un long  soupire, il répondit enfin à ma question, redoutant tout de même un peu ce qui allait venir.  Il parlait de lui comme un vrai père, évidement puisque c’était celui qui l’avait élevé. Mais je ne pouvais m’empêcher de me demander la vraie origine de Fuyu. Était-il vraiment né de l’union d’une humaine et d’un dragon, ou bien était-il simplement son fils adoptif? C’était une question que j’aborderais une autre fois. Pour l’instant je l’écoutai me raconter comment il était, le grand Dragon de la Glace Fimbulvetr. Il avait l’air assez strict sur le petit garçon qu’il était à l’époque, mais il savait au fond de lui que c’était pour son bien, alors il se pliait aux demandes de son paternel.  Il ne put même pas finir sa dernière phrase, sa voix se brisant sous l’émotion. Il détourna alors le regard, reprenant du mieux qu’il pouvait sa contenance. Il s’excusa de cet incident, m’avouant qu’il trouvait effectivement le sujet un peu sensible.

- T’inquiète, je comprends parfaitement. Je m’approchai de Fuyu, pour ne pas parler trop fort. Quand j’étais adolescent, un de membre de mon clan a détruit notre village et nous sommes lui et moi les seuls survivants.

Cela faisait quelques années déjà que c’était arrivé, je pouvais maintenant en parlé avec un peu plus de contenance que Fuyu. Contrairement à Fuyu qui ressentait de la tristesse en repensant à ses événements, je ressens plus de la colère envers Cid. Je rapportai mon attention sur Fuyu, réalisant que je l’avais coupé en pleine explication. D’un signe de la main, je l’invitai à continuai son récit. Malgré l’éducation rigoureuse que le dragon ait put donner à jeune homme,  il avait toujours su récompensé le travail bien fait. Il continua pendant plusieurs minutes à décrire le dragon sous chacune de ses facettes. Tout en nous dirigeant vers la taverne, j’écoutais chacune des paroles du jeune homme. Une fois terminé, il semblait heureux malgré le chagrin que sa disparition pouvait lui causer. La taverne fut finalement en vue, donc l’auberge n’était pas loin. Je guidai donc Fuyu jusqu’à l’auberge, où j’entrai pour me rendre au comptoir. Je m’adressai à l’aubergiste, lui demandant si on pouvait ranger ceci dans un lieu sûr. Lorsqu’il vu la quantité de sac que nous avions, il afficha un grand sourire tout en m’assurant que je n’avais rien à craindre. Je vis alors une petite lueur dans ses yeux, quelque chose d’à peine perceptible. Je devinai aussitôt ce que ça voulait dire, ayant eux la plupart de mes quelques relations que j’avais avec des gens pas toujours très nettes. Je fouillai dans ma bourse puis déposer quelques pièces sur le comptoir, qui disparurent en un instant. Je retournai vers Fuyu alors que des employés nous délestaient Fuyu et moi de nos sacs. Nous retournâmes sur nos pas, nous rendant dehors de nouveau. Une fois dehors, je senti aussitôt les yeux e Fuyu sur moi. Me tournant finalement vers lui, il me demanda quel était notre prochaine destination.

- Viens, c’est par ici, lui annonçai-je en prenant les devants. Je l’entendis me rattraper jusqu’à arriver à mes côtés. Il avait ce même air interrogateur et à la fois curieux qu’il avait en sortant de l’auberge. Je jetai un coup d’œil autour, puis je m’adressai au dragonslayer. Bon, okay, d’accord. Tu sais, quand je t’ai dis que j’étais un des deux seuls survivants, je n’ai pas été tout à fait honnête. Tu vois, dans mon village, il y avait deux familles, les Highwind, le miens, et les Musica. J’ai entendu dire qu’un membre de l’autre famille serait toujours en vie, ayant été exilé de la forêt où nous vivions avant le massacre pour des crimes que moi-même j’ignore. Il me faut quelque chose et je pense qu’il est le seul qui pourrait me le procurer. Sauf qu’il ne s’agit que d’une rumeur et je ne sais même pas où le trouver.

La mine déconfite, je baissai les yeux pour fixer le sol. Dis comme ça, ça avait vraiment l’air d’une cause perdue. Mais c’était la seule piste qu’il ait eu jusqu’à présent. Je ne pouvais pas tout simplement l’ignorer. Je sentis alors la main de Fuyu sur mon épaule, qui attira mon attention. Il me souriait, comme si tout allais bien aller. J’ignorais d’où ça sortait, mais il avait vraiment l’air convaincu. Ça me remonta aussitôt le morale, comme si son assurance était contagieuse. Mais les faits restaient les mêmes : on était à la case départ. Le seul plan pour l’instant était de chercher à l’aveuglette pour un quelconque indice.

- S’il est effectivement ici, il y a de grandes chances qu’il soit dans une forge. Il devrait y avoir une petite note de musique sur l’enseigne, c’est l’emblème  de la famille.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuyu Fimbulvinter
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 08/08/2012

Surnom : The Great Winter
Caractère : Enjoué, Loyal, Sympathique, Vertueux
Localisation : Magnolia

[Feuille de personnage]
• Réputation: 130
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   Jeu 22 Aoû 2013, 17:09

Le jeune mage s’excusant de cet excès d’émotions, cela ne lui arrivait que rarement après tout, le voyageur le rassura de ne pas s’en faire. Selon ses dires, il comprenait parfaitement ce qu’il voulait dire. Incertain de ce qu’il voulait dire par là, Fuyu attendit alors que l’épéiste se rapprochait du mage pour lui chuchoter que son village avait été détruit lorsqu’il était adolescent. Le Dragon Slayer agrandit les yeux quand Mathias poursuivit en révélant que les deux seuls survivants était lui et celui qui avait détruit le village. Fuyu comprit alors qu’il n’était pas le seul à être dans sa situation, même si elle restait quand même particulière dans son cas. Les deux avaient dû partir à la découverte du monde parce qu’ils avaient perdus tous ce qui les retenaient. Ils n’avaient plus d’attaches, alors ils voyagaient constamment. Pour Fuyu, cela c’était arrêté lorsqu’il était arrivé à Magnolia et que Dokkalfar-sama accepta de l’aider dans ses recherches, mais il semblait que Mathias-san était toujours en recherche.

Il s’apprêtait à lui dire quelques paroles de réconfort, quoique rendu à cet âge il ne doit plus en avoir de besoin. *Il ne doit pas pleurer quand il parle de son village, lui*, pensa le jeune homme avant que Mathias ne lui enjoigne de continuer. Fuyu parla alors de son père comme celui qu’il avait toujours vu, celui qui était toujours strict et qui avait toujours une raison pour l’être. Il ricana en pensant que son père devait sûrement avoir ragé plus d’une fois devant le petit garçon qu’il avait été et marcha ensuite silencieusement à côté de la taverne, qui était en chemin pour l’auberge. Comme de fait, quelques secondes plus tard ladite auberge se tenait devant eux. Laissant Mathias passé en premier, il le suivit jusqu’au comptoir alors qu’il demandait au propriétaire un endroit sûr pour ses achats. L’homme lui assura de la sécurité de ses sacs, mais Mathias ne devait sûrement pas être à sa première fois puisqu’il sortit aussitôt quelques pièces pour les donner à l’homme derrière le comptoir. Évidemment, les gens faisaient beaucoup mieux leur boulot si on leur graissait la patte un peu, Fuyu l’avait aussi découvert à ses dépens. Il tendit ses sacs aux employés qui venaient alléger leur charge et ceux-ci se dirigèrent vers l’arrière-boutique pour les mettre en sûreté.

Ceci fait, plus rien ne les retenait à l’auberge, ils sortirent donc de nouveau à l’extérieur. De plus, Fuyu attendait impatiemment que Mathias lui révèle la nature de ses achats particuliers. Lorsque, ne tenant plus, il demanda par où ils devaient aller, Mathias se mit alors à marcher en lui disant que c’était dans cette direction. Il s’empressa de le rejoindre et marcha à ses côtés, lui jetant de fréquents coups d’œil. Il sembla les remarquer puisque finalement il décida de s’ouvrir au mage. Quand il commença à lui parler de son histoire de famille, Fuyu se mit aussitôt dans la tête qu’ils étaient à la recherche du truand qui avait détruit son village. Mais ce qu’il entendit le laissa pantois, puisque Mathias lui révélait qu’il y avait en réalité un troisième survivant. Quoi, un troisième? Comment était-ce possible? Devant le regard perplexe de Fuyu, il lui expliqua que le village avait exilé un membre de l’autre clan du village. Ce dernier n’était donc pas là lorsque le village a été détruit. Selon Mathias, il pouvait bien être le seul à être capable de lui en procurer, sauf que l’idée d’aller rencontrer un criminel ne plaisait pas nécessairement à Fuyu. D’habitude, lorsqu’on fait quelque chose qui mérite l’exil, ce n’est pas un simple pot cassé. Il pensait avoir tout entendu, mais son compagnon l’informa qu’il se basait en fait sur une rumeur pour le trouver et vit aussitôt dans sa mine déconfite qu’il n’avait pas grand espoir de le trouver. Pendant une demi-seconde, Fuyu se vit dans Mathias puisque les deux cherchaient une rumeur. Cela faisait sept ans qu’il cherchait une rumeur, il savait ce que c’était de ne pas trop savoir quoi chercher. Dans un geste compatissant, il posa sa main sur l’épaule du voyageur.


-Ne t’inquiètes pas Mathias-san, tout va s’arranger! Je sais ce que c’est d’être sur la piste d’une rumeur et que tu aies été capable de le trouver dans cette ville est impressionant.

Bon d’accord, il en mettait peut-être un peu épais pour lui remonter le morale, mais c’était la moindre des choses après tout après qu’il l’aille fait pour lui. Et ce n’était pas comme s’il ne pensait pas ce qu’il disait, c’était effectivement un exploit qu’il ne se soit basé que sur une rumeur pour trouver un homme dans une ville, la capitale de Fiore qui plus est! Ils continuèrent à déambuler dans les rues, peut-être que Mathias trouverait ce qu’il cherchait. Parlant de cela, il partagea à Fuyu ce qu’ils cherchaient, c’est-à-dire une forge avec un insigne avec une note de musique. Fuyu avait de la difficulté à faire le lien entre une forge et une note de musique, mais c’était ce qu’ils cherchaient. Fuyu hocha la tête et commença à chercher à son tour.

Sauf que chercher chaque maison dans toute la ville allait être éternellement long, Fuyu tenta donc d’utiliser une autre sens, son odorat en l’occurrence, pour essayer de chercher les arômes d’une forge, mais les odeurs étaient tellement diversifiées dans la ville qu’il n’arrivait pas à se restreindre à celles de la forge. Il fit un signe à Mathias de s’arrêter et ils s’arrêtèrent sur les bords de la rue, pour ne pas se faire emporter par le flot d’habitants. Il ferma alors les yeux et commença à écouter. Il sentait le regard interrogateur, voire inquiet, de son compagnon, mais il entendait mieux si son cerveau n’était pas saturé par le flot d’images de ses yeux. Cela ne prit pas de temps qu’il l’entendit, même à travers tout le brouhaha de la capitale : le bruit d’un marteau sur une enclume. Ouvrant soudainement les yeux, il plongea son regard dans celui de Mathias.


-Mathias-san, il y a une forge pas trop loin, lui dit-il en pointant ses oreilles en guise d’explication. Si vous voulez, on peut aller jeter un coup d’œil. Ce n’est peut-être pas celle-là que nous cherchons, mais il faut bien commencer quelque part.

Il lui sourit innocemment, voulant vraiment aider le jeune homme. Et quel meilleur endroit pour commencer leur recherche qu'une forge? Si lui n’arrivait pas à trouver ce qu’il cherchait, il voulait au moins que quelqu’un réussisse là où n’y arrivait pas. De plus, Fuyu voyait qu’ils avaient de plus en plus de points en commun : les deux avaient perdu leur famille, les deux avaient voyagé pendant de nombreuses années et les deux étaient à la recherche d’une rumeur. Nul ne va s’en dire que le jeune mage se voyait beaucoup en Mathias, c’était pour ça qu’il voulait autant l’aider et qu’il était aussi à l’aise avec ce dernier. Il n’arrivait pas à croire que cela ne faisait que quelques heures qu’ils se connaissaient.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre singulière [PV Mathias & Shawn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cody Rhode vs Shawn Micheals vs Sin Cara
» SHAWN Alice [Validée]
» MAIN EVENT - Shawn Michaels vs Chris Jericho
» Match 2 : Randy Orton Vs Shawn Micheals
» Mathias Cross {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Crocus-
Sauter vers: