Bonjour et bienvenue sur FT-RPG, Invité !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un jour comme un autre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Un jour comme un autre...   Dim 24 Fév 2013, 13:56


Magnolia, enfin... Après toutes les péripéties vécues ces derniers temps, Aquila arrivait enfin dans sa ville d'adoption, là où se trouvait le hall de la guilde Deus Arcana. La joie était au rendez-vous, les marchands saluaient les passants qu'ils connaissaient, les enfants jouaient entre eux, le soleil brillait, tout se passait bien. Prenant la direction du hall de la guilde, Aquila marchait tranquillement, sans se soucier du moindre détail qui pouvait le gêner. Il avait besoin de repos et il allait en prendre. Il fallait aussi qu'il vérifie l'états de ses armures et de ses armes, mais ça, ça viendrait qu'après une bonne nuit de sommeil, dans un lit bien douillet. Lorsqu'Aquila poussa la porte d'entrée, la guilde et son ambiance n'avait pas changé. Au contraire même, on pourrait dire qu'elle avait empiré. Buverie et chamaillerie d'un côté, indécis devant le tableau des annonces d'un autre. Puis, une voix s'éleva parmi tout le brouhaha des mages de Deus Arcana.

"Bienvenue à la maison, Aquila!"

Que c'était doux aux oreilles, ces mots... Cette voix provenait de ce qu'on pourrait appeler l'intendante de la guilde, Irisia Snow. Une femme qui alliait la beauté et la pureté de la neige, avec la douceur d'une mère. C'est en esquissant un léger sourire et levant la main en guise de salut qu'Aquila répondit :

"Salut tout le monde, je suis rentré!"

Aquila partit en direction des dortoir de la guilde, où il avait sa chambre. Dans celle-ci, ses armures étaient entreposées sur des chevalets le long des murs de sa chambre. Devant sa fenêtres se trouvait un bureau, où l'on pouvait voir de quoi écrire et du papier. A côté du bureau, on apercevait ses instruments de forge, souvenir d'un passé non-révolue et qui sert à réparer les armures brisées ou abîmées. Sur un autre pan de mûr, on pouvait trouver une commode pour ranger ses vêtement, et à côté de la commode, un lit pour une personne.
Aquila entra dans sa chambre, jeta son sac au pied de son lit et se jeta sur ce dernier afin de se détendre un peu. Là, il regardait simplement le plafond en repensant à tout ce qu'il s'était passé, et il se disait qu'il était loin d'imaginer que ce monde pouvait regorger de secrets et de dangers encore inconnu par le Conseil des Mages. S'étirant de tout son long et poussant une "hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" adéquat, il se relâcha en poussant un soupir puis se releva pour aller dans le hall afin de passer du bon temps avec les autres.

Une fois dans la hall, Aquila alla directement au bar, voir Irisia et lui demanda un verre d'eau gazeuse. Le temps qu'elle le serve, ils discutaient tranquillement entre eux, sur ce qu'ils s'étaient passés, s'ils avaient des nouvelles de Raï-jiji, si la guilde avait des ennuis, et cetera, et cetera... une chose est sure, il ne savait pas qu'il allait tomber sur une personne peu ordinaire...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felys Law
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2012

Caractère : Amicale et franche, mais sait montrer les crocs!
Localisation : En goguette

[Feuille de personnage]
• Réputation: 270
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Dim 24 Fév 2013, 22:07

Soucieuse.

Voilà quel était l'humeur principale de la transformiste. Ses moustaches coincée en une expression de réflexion intense, on voyait à ses oreilles, plaquées contre son crâne, que ça cogitait là dessous. Dès lors, ses camarades de guilde ne venaient pas trop l'embêter et la laissait tranquille. Même pas pour lui gratter le dessous du cou ou pour s'amuser à agiter un quelconque chiffon coloré devant son museau.
En même temps, elle avait de quoi réfléchir, la jeunette. Les derniers évènements vaincus avaient eu quelque chose de... comment dire... indescriptible. A se demander s'il s'agissait d'un rêve ou de la réalité. Par moment, tout lui semblait flou et par d'autre, elle était capable de se remémorer des détails comme, par exemple, la texture d'une peau de dragon. Des choses peu ordinaires en sommes. Et puis, cette voix suppliante qui lui restait en tête... Elle avait été marqué par ça et tout ceci lui collerait longtemps au pelage, pour sûr.

Le chat dans son âme commençait à en avoir un peu marre, de toutes ces pensées embrouillées. Alors elle s'allongea sur le bois brut qui composait le bar, les yeux fixant le miroir. Sa queue s'agitait de temps à autre alors qu'une brise, provoquée par les mouvements de Irisa, des clients et de ses comparses qui s'agitaient, ébouriffaient tout juste son poil roux. Quelques uns froncèrent les sourcils en la voyant ainsi. Soit qu'ils n'aimaient pas que les animaux prennent tant d'aise, ne la connaissant pas, soit qu'elle avait l'air de déprimer sévèrement et que ses amis en avaient quelques soucis. Ce fut le cas de la barmaid. Celle-ci déposa une petite écuelle, non loin, la remplit de liqueur de fraise, puis poussa le tout du bout du doigt.
Felys y jeta un coup d'oeil, releva son regard vers l'intéressé, puis sembla hausser des pattes. Elle en lapa une ou deux gorgées, pour faire plaisir. Puis trois ou quatre, pour SE faire plaisir. Et finit sur le dos, l'écuelle entre ses pattes, alors que le reste d'alcool disparaissait au fond de son gosier. C'était agréable, mais sa langue sensible était presque agressée par tant de sucres. Elle tenta de le faire passer en se léchant la patte. Rien à faire. L'eau gazeuse de l'homme juste à côté d'elle ne réussit pas plus à la satisfaire. Pis même, car les bulles la picotait.

Ensuite, les choses ne se déroulèrent pas vraiment à son avantage. Elle sentit qu'on la saisissait par le cou. Automatiquement, elle replia ses jambes sous son ventre, battit furieusement de la queue et des pattes avant et chercha à fuir la prise implacable de Snow. La jeune femme avait décidé qu'un cours sur la politesse et le "on ne boit pas dans le verre des autres" était de mise. Au plus grand damn de la chasseresse.
Une fois le sermon finit, elle grommela dans ses moustaches et, reprenant forme humaine, posa son menton sur le comptoir.

-J'm'erais bien vous y voir moi...

Voilà qu'elle boudait...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Sam 09 Mar 2013, 10:47

Aquila se tenait tranquillement au bar, avec son verre d'eau gazeuse et restait pensif sur les évènement passés. Il avait beau essayer de les oublier, se dire que ce n'était qu'une bataille parmi tant d'autre mais non. Il ne pouvait pas oublier ces personnes, cette île, cette guilde d'un autre temps. Voulant prendre une gorgée du liquide pétillant, Aquila eut la surprise de voir un chat boire dans son verre. Si Aquila adorait les animaux, là la seule réaction qu'il eut, fut :

"Putain de sale con de chat! Dégage de là avant que je ne t’étripe!"

Heureusement pour le matou, Irisia était là. Le pire, c'est qu'elle avait l'air de bien connaître l'animal. Choppé par la peau de la nuque, la jeune femme aussi pure que la neige passa un sermon au greffier en question. Au moment, où elle relâche la bête, Aquila lui demanda un autre verre. Il fallait dire que boire dans le verre d'un animal, c'était pas vraiment hygiénique. Qui savait ce qu'il avait bouffé celui-là? Une souris pas fraîche? ses poil en faisant sa toilette? Beurk et re-beurk!
C'est en recevant son deuxième verre qu'Aquila remarqua une jeune femme arrivait au comptoir, faisant grise mine et dire :


-J'm'erais bien vous y voir moi...

Oui, Aquila n'avait pas fait le rapprochement entre le chat et la fille. En même temps, il n'avait pas suivi du regard le matou se faire engueuler par Irisia. Buvant la moitié de son verre, Aquila regarda la jeune femme. Elle était...comment dire... Elle avait des goûts vestimentaires particuliers! Malgré cela, il fallait dire qu'ils mettaient son corps en valeur et en plus, elle avait ce qu'il fallait où il le fallait, ce qui ne gâchait rien! Mais ce que remarqua le plus Aquila, ce fut son visage, dont les traits étaient plutôt fins, et ses cheveux couleur feu. Ça, c'était pas banal et ça lui rajoutait un certains charmes. Malheureusement, elle boudait. Pourquoi? Il n'en savait rien. C'est ainsi qu'il décida de prendre la parole :

"Dure journée?"

Voilà, la discussion était lancée... pour le meilleur ou pour le pire...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felys Law
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2012

Caractère : Amicale et franche, mais sait montrer les crocs!
Localisation : En goguette

[Feuille de personnage]
• Réputation: 270
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Mar 18 Juin 2013, 20:08

Bon... Felys en était réduite à jouer les chiffons, menton appuyé sur le comptoir et corps arqué pour que la chose soit possible. Pour un peu, elle avait l'air d'une adolescente mal dans sa peau et qui grommelait car "papa-maman" lui avait interdit d'avoir un magasine. C'était pitoyable. La belle se releva aussitôt, préférant poser un coude sur le bois et blottir son visage dans la paume de sa main. En parlant de "papa-maman", il aurait été bon qu'elle leur adresse une lettre. La dernière avait été quelque peu alarmante: elle avait chargé Istria, juste avant de partir, de leur envoyer un mot disant qu'elle partait à la guerre. Sans trop de précisions. Sans doute que la gardienne avait pris grand soin d'enrober l'annonce dans du sucre, mais connaissant ses darons, ils devaient s'être fait un sang d'encre.
Il lui faudrait donc trouver du papier et un crayon au plus vite. Voir déposer ou leur annoncer sa survie en directe. Et elle ne s'en sentait pas vraiment l'envie. Disons que la dernière fois qu'elle était passée les voir pour leur annoncer qu'elle avait rejoint une guilde de mage et qu'elle était capable de se transformer en n'importe quel animal (bon, deux plus un loup-garou désormais, soit), elle avait entendu des voisins ricaner. Et les intéressés avaient blêmis assez violemment. Ah moins d'avoir eu une attaque de bandit dans la foulée, il n'y avait pas moyen de faire pire.
Il fallait leur laisser le temps de digérer la nouvelle, elle le savait. Même si elle s'était fortement doutée de leur réaction sur le chemin de l'aller, le voir pour de vrai l'avait... blessé. Totalement.

Machinalement, ses doigts vinrent caresser sa gorge tout juste tatouée. Son retour d'une aventure mouvementé l'avait décidé à s'apposer le signe à un endroit assez visible, surtout au vu de ses goûts vestimentaires. Un moyen de signifier sa fierté et son attachement à la guilde, mais aussi (voir surtout), pour qu'on puisse ramener son cadavre à la maison s'il lui arrivait quelque chose. D'ailleurs, si elle n'avait pas eu son genre de magie, elle serait morte avant même que le combat soit lancé. On était jamais trop prudent au final.
En tout cas, voilà qu'elle avait désormais le moral assez bas. La vie en ville s'avérait plus difficile que prévue, celle de mage encore plus. Un bref instant, elle se remémora sa première mission au côté d'une magicienne psychopathe. Klaars. Elle avait faillie être étripée tiens. Mouais... Trop de coïncidence pour être un hasard; quelque chose disait à Felys qu'elle avait été RÉELLEMENT maudite le jour où elle avait découvert ses pouvoirs. Il faudrait qu'elle en touche un mot à Papy d'ailleurs. A défaut de l'aider, il pourrait au moins la réconforter. Sauf si elle préférait trouver de quoi lui distraire l'esprit.
- Dure journée?

Son regard lasse glissa jusqu'à l'inconnu qui venait de l'interroger. Tiens, l'homme pas partageur et qui n'aimait pas les chats...

- Miaa... T'as pas idée Belle-Gueule...

Si le premier son était une sorte de "le greffier t'emmerde au fait", la seconde se voulait à peu près normale. Tout du moins sans ironie. La chasseuse fit un signe à Istria, balançant en même temps le nom de la boisson qu'elle désirait. De la bière. Elle avait l’irrépressible besoin de se saouler sur la durée. Et d'ici une dizaine de verre, ça serait fait. En plus celles du village avaient toujours été aussi rares que mauvaise. Autant en profiter pour une fois. Cependant, au fond d'elle, la jeune femme n'imagina pas vraiment que Snow la laisserait faire. Alors, déjà, elle réfléchissait à un plan pour fuir vers d'autres bars qui pourraient la servir jusqu'à plus soif.
La métamorphe baissa son regard jusqu'à ses mitaines alors que sa main serrait fermement la hanse de sa tasse. MMmmmmh, y avait-il un moyen qu'elle se rende dans sa désormais demeure portative en étant complètement bourrée? Elle n'avait jamais essayer à vrai dire. En même temps, elle devait avoir le barda depuis trois jours au maximum... Déjà qu'elle en avait compris le fonctionnement en tâtonnant, il ne fallait pas trop en demander. Mais sans doute que cela serait possible.

Elle but tranquillement une gorgée. Ouais. Dès qu'elle serait faite et que la madone ne regarderait pas, un joli corbeau filerait à l'anglaise. Peut être même irait-elle se chercher un galant pour la nuit tiens. Au lit comme à la chasse: il faudrait voir si elle trouvait de bonnes proies.

En attendant que vienne la liberté, elle ne restait plus qu'à faire la causette à son comparse. Le regarder serait aussi une bonne idée. Belle-Gueule aux cheveux blancs et au manteau rouge. Au fait, c'était aussi un mec de la guilde ou pas? Jamais vu sa face auparavant.
Sourcil levé, bière à portée, elle ne se fit pas prier pour lui demander.

- Et t'es...?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Dim 23 Juin 2013, 16:43

Se la jouant cool avec la demoiselle, qui semblait être de mauvaise humeur, ou du moins, d'humeur boudeuse, Aquila obtenue une réponse qui lui fit comprendre que le greffier qui venait de laper dans son verre d'eau gazeuse, était en faite, une mage féminine, au physique plutôt intelligent et ayant des pouvoirs peu communs. Malgré cela, dans sa réponse, Aquila entendit deux mot pouvant être surprenant mais agréable : "Belle-gueule".
Ainsi, elle trouvait Aquila pas mal. Entendant cela, il esquissa un léger sourire mais sans plus pour montrer son côté gentleman qui maîtrise ses émotions. Puis vînt la question de présentation. Où avait-il la tête? En tant que galant homme, il est des plus logique, normal et poli de se présenter en premier. Ce à quoi, il ferma son poing gauche pour le placer devant sa bouche, pour ainsi racler sa gorge afin de répondre :

"Désolé, je me nomme Aquila, Yue Aquila. Enchanté. Je suis un mage-maître d'armes et j'ai été recruté dans la guilde avant les événement de l'île de Trinoh. Et vous êtes?"

La discussion était lancée. Ça faisait que peu de temps qu'Aquila faisait parti de Deus Arcana mais il espérait se faire de bon ami, sur qui comptait. Il savait qu'il pouvait déjà compter sur deux d'entre eux en la personne de Fuyu et de Sébastian, mais comme le dit le dicton "plus on est de fous, plus on rit!". De plus, il voulait vraiment que cette guilde devienne sa nouvelle famille, comme il l'avait promis à son père...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felys Law
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2012

Caractère : Amicale et franche, mais sait montrer les crocs!
Localisation : En goguette

[Feuille de personnage]
• Réputation: 270
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Mar 25 Juin 2013, 22:15

La toute première réaction fut un haussement de sourcil. La seconde fut de reprendre de la bière pendant qu'elle analysait l'homme du regard. Il semblait que l'intéressé avait pris son surnom comme de l'intérêt, au vu du sourire qui vint éclairer ses lèvres. A moins qu'il ne faisait que se jouer d'elle. Peut-être était-ce un de ces mages faussement jeune vraiment vieux, totalement maniéré pour qui certaines traditions éculées avaient encore lieux. Du genre jeter son manteau pour qu'une femme puisse traverser un ruisseau, passer devant si elle devait monter un escalier pour ne pas reluquer sous ses jupes, ces fadaises.
Le liquide ambré restant caressa paresseusement les parois du verre alors que la chasseuse le reposa d'un mouvement un peu trop brusque à son goût. Si il était comme ça, son interlocuteur allait rapidement l'ennuyer. Mais il avait tout de même un côté drôle, notamment lorsqu'il décida de se présenter.

Désolé, je me nomme Aquila, Yue Aquila. Enchanté. Je suis un mage-maître d'armes et j'ai été recruté dans la guilde avant les événement de l'île de Trinoh. Et vous êtes?

Tiens, voilà qui expliquait pourquoi sa tête ne lui disait rien. Elle n'avait fait qu'un saut rapide entre sa mission et les évènements de l'île fantôme à la guilde. Pas eu le temps de prendre une pause ou bien de faire le tour des têtes connues. Et tous deux avaient ça de commun qu'ils avaient reçus quelques coups dans la gueule là bas. Enfin, il n'avait pas été pas dans le vaisseau volant lui; elle ne l'avait pas vu là bas et, de toute façon, il aurait été mort. A moins qu'un mage maître d'armes n'ait la possibilité d'invoquer des parachutes...? Il faudrait qu'elle demande à Papy.
Quoiqu'il en soit, une sorte de grimace accompagna la réplique de son comparse.

- L'univers détruit, l'antienne n'est que le début, trouver l'Egide et ne pas le détruire...
Ouais, j'en ai comme qui dirait "entendu parler" de cette guerre...


Le ton appuyé trahissait un ressenti qu'elle ne prenait même pas la peine de dissimulé. Elle était venue pour tenter d'oublier ça, tu parles. Si les trois-quarts des clampins présents étaient partis à la bataille, il lui serait dur de penser à autre chose. Peut être que filer dans une forêt plutôt qu'un bar lui ferait plus de bien. Il y aurait le calme, le goût de la chasse, le repos dans son petit coin douillet. Au pire elle pourrait ruminer seule sans risquer de foutre le cafard à tous.
Snow passa, mine de rien, retirant les verres vides. Le fonds de choppe restant fut proprement liquidé et notre héros fit signe pour un autre. L'intendante s'accomplit volontiers, mais vu son regard, Felys doutait de pouvoir en ravoir une autre. Une vraie grande soeur poule que le démon de la guilde.
La transformiste sembla se rappeler qu'une question lui avait été posée en retour.

- Ah oui. Felys. Law. Mage bestiale. Si tu aperçois dans le coin une bestiole qui prend ses aises, fortes chances que ça soit moi.
Promis, j'évite les formes de monstres et me contente des animaux. Du moins dans le coin. Du coup, si tu croises un loup-garou dans la guilde, tu as le droit de paniquer. Sauf s'il fait coucou. C'plutôt sympa comme signe et ça mérite pas forcément un couteau en argent sous la gorge dans les cinq secondes.


Nouvel gorgée. Le regard de la rouquine commençait à se balader dans la salle. Le triturement qu'elle effectuait sur le verre depuis le début devenait peu à peu plus nerveux. C'était calme ces derniers temps, et beaucoup de membres étaient au chômage technique, sans mission à accomplir. Du coup, ils trainassaient au bar. La chasseuse n'aimait pas ça.
Non pas qu'elle ait un quelconque ressentit envers ses collègues, amis et famille. Du tout. Absolument pas. Mais ensemble, ils formaient une foule. Compacte. Mouvante. Une saloperie de foule qui la compressait de toutes parts et dont elle avait purement et simplement horreur. Il lui fallait être libre, un minimum.
Des gens. De plus en plus de gens. Trop de gens!

Si ça continuait, bientôt, une harpy viendrait trouver refuge sur l'étagère à boisson, suppliant qu'on ouvre la fenêtre pour qu'elle puisse se barrer.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Mer 10 Juil 2013, 14:51

- L'univers détruit, l'antienne n'est que le début, trouver l'Egide et ne pas le détruire...
Ouais, j'en ai comme qui dirait "entendu parler" de cette guerre...


Entendant ces paroles, Aquila prit un air sérieux, ne regardait plus la jeune femme mais plutôt son verre. Ce qu'elle venait de dire, l'avertissement de Maevis Vermillon, la première Maîtresse de la guilde Fairy Tail, Guilde, qui d'après ce qu'ils avaient vécu venait d'un autre monde, ou d'une dimension parallèle. Aquila, qui était venu pour oublier cela, ou du moins, ne plus trop voir leurs visages lorsqu'ils fermait les yeux, ça lui aurait arrangé. Sans compté ce qu'il s'est passé avec Jeska et les Sons of Fenrir, guilde noire. A croire que les "méchants" ont vu leur détermination augmentée avec cet événement. Alors qu'Aquila était était replongé dans ses pensées, la mage reprit :

- Ah oui. Felys. Law. Mage bestiale. Si tu aperçois dans le coin une bestiole qui prend ses aises, fortes chances que ça soit moi.
Promis, j'évite les formes de monstres et me contente des animaux. Du moins dans le coin. Du coup, si tu croises un loup-garou dans la guilde, tu as le droit de paniquer. Sauf s'il fait coucou. C'plutôt sympa comme signe et ça mérite pas forcément un couteau en argent sous la gorge dans les cinq secondes.


Entendant le coup du loup-garou, Aquila plaça sa main droite entre Felys et lui, la pomme vers le bas, afin de faire apparaître un cercle magique d'où sortit Balmung, une de ses lames. Regardant du coin de l'oeil la bestiale, Aquila lui dit avec un petit sourire en coin :

"Même si elle n'est pas en argent, je pense être pas mal équipé, si j'en croise un mais merci du conseil!"

Puis, il refit rentrer son épées dans son cercle et reprit :

"Ainsi, vous avez, vous aussi, participé à cette bataille... Cependant, je ne vous ai pas vu sur l'île... Il n'y avait que Jeska, la Maitresse des Angel's Tear, Fuyu et Sebastian. Vous avez combattu où?"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felys Law
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2012

Caractère : Amicale et franche, mais sait montrer les crocs!
Localisation : En goguette

[Feuille de personnage]
• Réputation: 270
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Mar 16 Juil 2013, 21:42

Une goutte de bière vint couler le long de son menton, s'écrasant au comptoir. Merde. C'était pas glorieux et Snow était parfois intraitable sur la propreté. La chasseuse attrapa la première serviette qu'elle pouvait attraper afin de se la passer sur les lèvres, puis sur le meuble, effaçant avec soin toutes traces de son crime. Heureusement, la barmaid avait le dos tourné à ce moment. Une partie avait coulé sur son pouce; elle le mit à sa bouche, suçotant ce qui restait, plus par mécanisme qu'autre chose. Car ses yeux étaient occupés à fixer son interlocuteur.
La guerre réveillait quelques souvenirs en l'homme aussi il semblait, vu son air grave. Pour un peu, on aurait eu l'impression d'avoir deux vétérans de guerre, côtes à côtes, qui tentaient de panser leurs blessures. En même temps, il fallait reconnaître que c'était une première expérience qui avait de quoi marquer les esprits. D'un autre côté même, cela la rassurait. Elle n'était pas si faible au final, si un autre partageait ses sentiments. Ou du moins, elle n'était pas la seule faible de la guilde.

Quoiqu'il en fut, le guerrier se reprit bien vite, faisant sortir avec crânerie une arme de ses mains. Sourcil levé de la part de la femme. Y avait vraiment des magies pour tarées dans ce bas monde. Disait celle qui pouvait devenir soudain assez souple pour entourer de sa jambe (bien que pleine de poils oranges) son cou. Ou réussir à avoir les pattes partant à gauche, le corps se courbant soudainement à droite, le visage vers la droite et le corps en arc de cercle. Ou faire un piqué de plusieurs mètres sans même mourir. Bref, se sauver de plusieurs situations ou en expérimenter de nouvelles. Qui n'a jamais grimpé jusqu'à un mât à l'aide de ses seules griffes ne pouvaient savoir ce que ça faisait. Ou dormir roulé en boule sur les genoux d'Istria. D'ailleurs, ça lui faisait penser qu'elle adorait quand l'intendante lui grattait le dessous du cou. Et qu'elle aurait bien aimé qu'on la gratouille en ce moment. Mais demander ça au beau milieu d'une discussion avait de quoi... déranger... un petit peu.
Enfin, le mignon s'amusait de son pouvoir. Tout ceci avait un côté un peu... La chasseresse étouffa un rire dans sa bière, manquant de s'étouffer avec. Nan, ne pas y penser. Mais ça ne l'étonnerait pas d'apprendre que son comparse était plutôt à être un homme à homme.

Bon, voilà. C'était foutue. La belle était penchée sur la table, les deux mains sur le visage, pouffant comme une imbécile. En même temps, elle imaginait l'albinos en train d'utiliser son pouvoir et de dire "Rentré. Sorti. Rentré. Sorti". Le tout en agitant des sourcils, torse nu, dans une tentative d'être séduisant. Qu'importe envers qui.
L'éclat de rire qui en suivit fut aussi énorme qu'incontrôlable. Heureusement que personne n'était capable de lire ses pensées, car cet humour ne pouvait faire rire que deux personnes: les gamins ou les personnes dont les nerfs étaient trop à vifs, ces derniers explosant soudainement. C'était tout de même plus glorieux pour la changeforme de se dire (ou se persuader) qu'elle faisait partie de la seconde catégorie. En tout cas, entre deux rires idiots, cinq doigts désormais crispés sur le bois tandis que les autres étaient mordus pour essayer de l'aider à se contrôler, la demoiselle finit tant bien que mal à répondre à son compagnon.
- Sur... pfff... Aiguihihihihillon... Une sorte de... de... AHAHAH!! Vaisseau volant!

Le corps agité de soubresauts, la demoiselle commençait à se calmer. Elle avait partiellement attiré l'attention de la foule sur elle, mais elle ne s'en souciait pas pour l'instant. Déjà, elle tentait de retrouver son souffle.
- Désolée... les... les nerfs.

Ne pas le regarder dans les yeux. Ne pas le faire. Ne pas imaginer que... Non, ne rien imaginer TOUT COURT.
Une gorgée de bière vint achever de lui faire retrouver sa sérénité. Pour tenter de retrouver sa contenance, elle se racla la gorge.
- On a été attaqué par un dragon. Et on s'est retrouvé sur une île. Une drôle d'histoire.

Son regard se posa sur le miroir devant elle, provoquant une grimace. Les gens étaient nombreux et plus proche. Un peu pâle, oubliant son agitation d'avant, les yeux fuyants, elle lança une sorte de SOS à son camarade.
- Mmmh. On peut poursuivre cette conversation... ailleurs? Je n'aime pas la foule.

Et une marée de gens les séparaient de la porte.
- Et si tu pouvais me porter pendant que tu y es.

Pouf. Petit corbeau était maintenant en train de se gratter le bec d'une patte, nerveux. Au pire, elle volerait à tire d'aile au dessus de cette marée humaine. Mais elle ne foutrait pas une seule plume dedans.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Mar 23 Juil 2013, 16:33

Aquila écoutait l'histoire de la jeune femme plus ou moins avec attention, vu la manière dont elle le racontait. Il n'en prenait que les informations les plus importantes. Heureusement que c'était une femme, sinon, il lui en aurait mis une pour la calmer. Mais tout à coup, Felys changea complètement de comportement et lança :

- Mmmh. On peut poursuivre cette conversation... ailleurs? Je n'aime pas la foule.

Il était vrai que le hall de la guilde se remplissait de plus en plus et que le brouhaha ambiant devenait plus fort en intensité. Mais il ne s'attendait pas à la suite :

- Et si tu pouvais me porter pendant que tu y es.

Pas de problèmes! Mais elle était déjà bourrée? Changer d'endroit, ça voulait dire qu'il fallait qu'il la raccompagne dans sa chambre? Enfin, tout un tas de question commencèrent à trotter dans la tête du maître d'armes quand tout à coup, la belle jeune femme aux cheveux de feu se transforma en un corbeau avec un plumage plus noir que les ténèbres, eux-même. Aquila regarda Snow et lui dit de mettre les conso sur leurs notes respectives, puis, c'est sans trop réfléchir qu'Aquila attrapa le corbeau en lui bloquant les ailes contre ses flans, pour le placer sur une de ses épaules, alors que ce dernier se grattait nerveusement le bec. Ensuite, Aquila traversa la salle pour finalement sortir des bâtiments de la guilde, et se retrouver dans les rues de Magnolia. Le paysage était assez magnifique. On aurait dit que la ville était la frontière entre la Lumière et les Ténèbres. En effet, on pouvait voir se pointer la nuit à l'Est de la ville, avec un ciel qui prenait des teintes de bleu impérial et se fonçant de plus en plus. Les lumières de la ville commencèrent à s'allumer, certains commerces à fermer boutique, et les bars et autres restaurants commencèrent à ouvrir. A l'Ouest, c'est le contraire, bien que le soleil s’enfonçait inexorablement dans l'horizon aqueux qu'était l'océan, le ciel affichait des couleur de jaune orangé, ressemblant beaucoup aux cheveux de la mage qu'il avait sur son épaule, sous forme de corbeau. Et puis d'ailleurs, pourquoi corbeau, il existe quand même des oiseaux beaucoup plus beau et majestueux que les corbeaux. Les aigles, par exemple! Les corbeaux, tout le monde les chasse parce qu'ils sont nuisibles. Serait-elle nuisible, elle aussi? Serait-elle une mage noire infiltrée? Plein de petite question commencèrent à trotter dans la tête du mage, qu'il était. Il fallait dire que depuis les événements récents, il y avait de quoi. La méfiance était de mise, mais bon, si elle venait à trahir Deus Arcana, Aquila pensait que Soren l'éradiquerait en un rien de temps.
Marchant vers la Cathédral Kardia, Aquila regarda Felys et lui dit :


"Dis-moi, où tu veux aller, maintenant que tu es sortie? Et sit u pouvais reprendre ta forme humaine, ça serait cool. Pas que ça me gêne de te porter mais je préfères te parler sous ta forme humaine. D'un, je passe moins pour un fou et de deux, t'es quand même plus belle en humaine!"

Voilà, tout était dit et comme toujours, sans réfléchir! Comment allait-elle réagir, réponse au prochain poste...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felys Law
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2012

Caractère : Amicale et franche, mais sait montrer les crocs!
Localisation : En goguette

[Feuille de personnage]
• Réputation: 270
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Lun 29 Juil 2013, 19:27

Cet homme était un barbare. Plaquer un pauvre oiseau consentant et lui tenir les ailes pour l'empêcher de voler! Et puis quoi encore? La jeter dans la foule? Certains avaient de drôles d'idées, loin d'être plaisantes. Heureusement pour l'agoraphobe, cette seconde partie de la torture n'était pas au programme. Il préféra la mettre sur l'épaule, à la manière d'un pirate avec son perroquet. Tant qu'il ne la pensait pas dans ce rôle, ça irait. Elle aurait préféré être sur sa tête, son perchoir actuel ne l'empêchant pas d'être proche des gens. Tant que c'était rapide...
Elle se blottit tout de même contre le cou de l'homme, jetant un regard qui se voulait féroce à ceux qui étaient trop près. Pas trop perçu par les intéressés mais la fierté était sauve. C'était là l'essentiel.

La boule de plumes ne se radoucit que lorsqu'elle sentit le vent frais l’ébouriffer. La nuit tombait, rendant les animaux bien plus invisibles aux humains qu'en journée. Une liberté total lui tendait les bras. Les esprits des bêtes acquises murmuraient dans le sien afin qu'elle prenne son envol. Mais elle sentait tout de même la louve-garou tourner, gronder, cherchant à briser les barreaux invisibles et à s'incarner. Un frisson parcourut le dos de la mage. Puissante, sauvage, incontrôlable. Cette dernière forme lui causait du soucis alors qu'elle ne l'avait jamais endossé. Pourtant elle n'avait pas besoin de ça pour sentir que la créature était dangereuse et profiterait avec plaisir d'un moment de déconcentration. La vie de magicienne la plus libre d'entre tous avait un revers. Elle en aurait presque soupiré tiens.
Cependant, le moment n'était pas à l'abattement. Le vent appelait. Il aurait été impoli de l'ignorer.
-Dis-moi, où tu veux aller, maintenant que tu es sortie? Et sit u pouvais reprendre ta forme humaine, ça serait cool. Pas que ça me gêne de te porter mais je préfères te parler sous ta forme humaine. D'un, je passe moins pour un fou et de deux, t'es quand même plus belle en humaine!

-Ceci t'irait mieux?


L'oiselle prit son envol, très vite remplacée par une damoiselle ressemblant à une Harpie. Celle-ci joua un instant avec les courants, se laissant tomber ou s'élevant en fonction de ses envies. Comme une danse, dont le point culminant fut lorsqu'elle fila haut, haut dans les airs. A plusieurs centaines de mètre du sol sans doute. En tout cas, la ville entière se dressait sous ses pieds. Le soleil couchant dessinait des ombres sur les murs, donnant aux lieux un nouveau visage. L'air soufflait doucement, faisant se mouvoir les plumes constituants la coiffure de la femme. Celle-ci sourit d'une façon particulière.... et reprit forme humaine.

La chute commença. Telle une pierre, elle était attirée par le sol, accroissant sa vitesse au fur et à mesure. Pas de cris mais un rire clair éclata. Ses cheveux roux étaient tirés vers l'arrière; elle serait décoiffée une fois en bas. Bah. Enfin, l'amusement avait une fin.
Sous forme angélique, elle ne battit pas des ailes pour ralentir mais les étendit bien, commençant à planer. Après quoi elle attrapa un courant ascendant pour se ralentir. Seulement alors elle regagna la terre ferme. Elle arborait un air mutin et une coiffure sur le coup original.
La chasseuse défit sa queue de cheval, bien plus sereine qu'au début. Elle ne se soucia même pas de ce que pouvait penser son collègue sur ce qui aurait put passer pour des envies suicidaires. Pas plus qu'elle n'avait noté plus tôt le commentaire sur sa beauté.
- J'ai pas visité la ville, il fait nuit et doit y avoir moins de monde. Tu joues les guides?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yue Aquila
Mage de rang D
Mage de rang D
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 05/08/2012


[Feuille de personnage]
• Réputation: 145
• Karma: 0

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   Dim 04 Aoû 2013, 09:19

A peine sa phrase finie, la jeune femme prit son envol pour se transformer en divinité de la dévastation et de la vengeance divine, ou en chienne de Zeus, à savoir une harpie. Là, elle faisait la folle, ou n'importe quoi, sans doute pour impressionner Aquila, qui franchement en avait rien à foutre de ce qu'elle faisait. Lui, il voulait simplement discuter tranquillement, sans se prendre la tête avec la jeune femme qu'elle était. Si encore elle s'était transformé en chat ou chien, c'est mignon, on peut les caresser, les flatter mais non, elle s'était transformer en un stupide corbac. Preuve qu'ils sont idiots, c'est qu'Aquila, pendant son enfance, avec Hayato, s'amuser à les mettre sur le dos et à chaque fois, ils ne se relevait pas. Stupide oiseau! Tout d'un coup, une idée plutôt perverse traversa l'esprit d'Aquila. Si il mettait Felys sur le dos, se relèverait-elle, ou pas?
S'apercevant de son idée stupide, il se mit à rosir et continua à marchait pendant qu'elle finissait ses pitreries aériennes pour finir enfin en forme humaine, où elle détacha même sa queue de cheval, afin de libérer ses cheveux. Heureusement qu'il savait se contrôler car là, elle était vraiment devenue charmante, si bien qu'elle attirait la quasi-totalité des regards masculins de la rue. Etant agoraphobe, Aquila comprit pourquoi elle s'était transformée en animal : elle avait moins de regards sur elle. Encore une victime de sa beauté... En tout cas, elle se décida enfin de parler et sortit :


- J'ai pas visité la ville, il fait nuit et doit y avoir moins de monde. Tu joues les guides?

Aquila acquiesça à la proposition de faire le guide et se mit à réfléchir sur les endroits où l'amener. Pour le moment, ils se dirigeaient vers la Cathédrale Kardia, qui était LE monument à voir avec le hall de la Guilde Deus Arcana. Ensuite, voir la place du marché et les galeries commerciales étaient un peu ridicule, vu que tout était fermé et quand c'est ouvert, il y a du monde... Pour Aquila, il ne restait donc que les Bains Publics, et le Parc de la Porte Sud.
Pendant qu'ils marchaient, Aquila demanda :


"Donc tu es une utilisatrice du Take Over. Tu as quoi comme forme, à part le corbeau?"

Une fois sa phrase finie, ils arrivèrent en vue de la Cathédrale où les lumières des projecteurs, éclairant l'édifice depuis le sol, mettait en valeur l'architecture de cette dernière...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aquila no theme :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jour comme un autre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour comme un autre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 3 - Un autre meurtre, un autre jour!
» Une amitié pas comme les autres
» 01.03/11.C.Utah - Un hangar comme un autre
» Une petite chatte pas comme les autres.
» Juste pour rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RP :: Fiore :: Magnolia-
Sauter vers: